En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Les idées cocktails originales de l’été : le Framboise Fizz, dégustez de l’armagnac frais, sans vous ruiner

05.

Une femme considérée comme très malheureuse pourra avorter jusqu’au dernier jour de sa grossesse

06.

Les conseillères de l’Elysée avaient alerté et dénoncé des comportements misogynes au plus haut sommet de l’Etat en 2018

07.

Darmanin défend la police (et lui-même); Marianne étrille EELV; Le Havre, port tué par la CGT; Guerre culturelle : Zemmour dénonce la bêtise de la droite qui croit avoir gagné alors que la gauche domine; Les secrets du nouveau modèle CNews

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

06.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

05.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

06.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint, l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 5 heures 48 min
pépites > International
Voix de la France
Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique
il y a 6 heures 32 min
pépites > Faits divers
Centre-ville du Havre
Fin de la prise d'otages dans une agence bancaire du Havre
il y a 7 heures 58 min
pépites > Politique
#MeToo
Les conseillères de l’Elysée avaient alerté et dénoncé des comportements misogynes au plus haut sommet de l’Etat en 2018
il y a 9 heures 39 min
light > People
Contexte pesant
Michelle Obama confie souffrir d'une "légère dépression"
il y a 10 heures 58 min
pépite vidéo > International
"Le Liban n’est pas seul"
Emmanuel Macron est arrivé au Liban pour coordonner et participer à l’aide internationale
il y a 13 heures 27 min
décryptage > France
A la guerre comme à la guerre

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott

il y a 16 heures 12 min
décryptage > Terrorisme
Nouvelle attaque

Afghanistan : Daech à l’offensive

il y a 16 heures 43 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : le Framboise Fizz, dégustez de l’armagnac frais, sans vous ruiner

il y a 17 heures 32 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Europe, relance, dettes... L'Allemagne change de politique, plus pour renforcer son rôle de locomotive que pour plaire aux Européens

il y a 18 heures 27 min
pépite vidéo > Politique
Solidarité avec le peuple libanais
Liban : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Emmanuel Macron à Beyrouth
il y a 6 heures 13 min
pépites > Histoire
Mémoire
Japon : commémorations à Hiroshima, 75 ans après la première bombe atomique de l’histoire
il y a 7 heures 23 min
light > Science
Peau robotique
Inspirés par Star Wars, des scientifiques ont créé une peau artificielle révolutionnaire
il y a 8 heures 40 min
pépite vidéo > Politique
Bain de foule
Dans les rues de Beyrouth, Emmanuel Macron a entendu la colère du peuple libanais
il y a 10 heures 24 min
pépites > France
Nouveau drame
Le Mans : un policier a été tué par un chauffard lors d’une intervention
il y a 12 heures 49 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Darmanin défend la police (et lui-même); Marianne étrille EELV; Le Havre, port tué par la CGT; Guerre culturelle : Zemmour dénonce la bêtise de la droite qui croit avoir gagné alors que la gauche domine; Les secrets du nouveau modèle CNews
il y a 14 heures 59 min
décryptage > Société
Ils ont osé ça

Une femme considérée comme très malheureuse pourra avorter jusqu’au dernier jour de sa grossesse

il y a 16 heures 24 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

il y a 17 heures 5 min
décryptage > Société
Réorganisation des entreprises

Open space : la Covid m’a tué

il y a 18 heures 2 min
décryptage > France
Risques à domicile

De Lubrizol à Beyrouth en passant par le pont de Gênes, les leçons des catastrophes sont-elles bien tirées en France ?

il y a 18 heures 42 min
© Reuters
© Reuters
Atlantico Lettres

Comment faire hurler les bobos

Publié le 18 septembre 2013
Toutes les semaines, le journal Service Littéraire vous éclaire sur l'actualité romanesque. Aujourd'hui, retour sur "La Nuit étoilée" de Denis Tillinac.
Bernard Leconte
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernard Leconte est écrivain, universitaire et journaliste pour le journal mensuel Service Littéraire. Dernier ouvrage paru : “Qu’allons-nous faire de grand-mère” chez l’Éditeur.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Toutes les semaines, le journal Service Littéraire vous éclaire sur l'actualité romanesque. Aujourd'hui, retour sur "La Nuit étoilée" de Denis Tillinac.

Nous sommes tous d’accord, je crois : il n’y a d’intéressant que les livres qui font enrager les bien-pensants. “La nuit étoilée” de Denis y réussit parfaitement. Les dévots de l’humanisme progressiste et « républicain » ne vont pas aimer du tout les trois personnages principaux de ce roman : Marcile Kalf, écrivain, Victor, son éditeur et Claire, son esclave, tous trois réunis par la détestation de la nuit moderne privée d’étoiles, d’absolu, de transcendance et qui se sentent de plus en plus exilés de ce « meilleur des mondes (qui) se rapproche » à toute vitesse.

À une époque où les abrutis proclament à tout bout de champ le mythe de la transparence, disent qu’il faut tout dire, ne rien cacher, ces trois-là cultivent le secret, la pudeur. Et ils respectent la parole donnée ! Scandale suprême : Claire, qui a tout pour plaire, belle, sportive, aristocrate, fortunée, intelligente, cultivée, professeur d’histoire de l’art à Cambridge et à Aix, belle, très belle, refuse de porter le maillot deux-pièces, reste vierge jusqu’à trente-cinq ans et trouve tout son bonheur et sa liberté, eh oui sa liberté ! à n’être pas une femme « libérée », à devenir l’esclave totale, inconditionnelle, totalement soumise – tête et corps – de Marcile.

L’histoire est racontée deux fois : une première par Victor, qui est un être un peu sombre et tourmenté, et une deuxième par Claire. Cette technique, si j’ose l’expression qui va venir, éclaire Claire, la dévoile, la rend lumineuse, mais n’ôte pas tous ses mystères à Marcile et donne de la poésie et du tragique. Les vingt dernières pages des deux récits sont particulièrement magnifiques. Ah, que j’aime le hurlement du bobo, le soir, au fond des villes !   

A lire : La Nuit étoilée, Denis Tillinac, Plon, 265 p., 17 €.

Source : Service Littéraire, le journal des écrivains fait par des écrivains. Le mensuel fondé par François Cérésa décortique sans langue de bois l'actualité romanesque avec de prestigieux collaborateurs comme Jean Tulard, Christian Millau, Philippe Bilger, Eric Neuhoff, Frédéric Vitoux, Serge Lentz, François Bott, Bernard Morlino, Annick Geille, Emmanuelle de Boysson, Alain Malraux, Philippe Lacoche, Arnaud Le Guern, Stéphanie des Horts, etc. Pour vous abonner, cliquez sur ce lien.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Kulashaker
- 19/09/2013 - 11:36
@ Isga
Merci pour ce point de vue. Je n'assumais pas ma détestation du petit, minable et mal écrit roman contemporain et vous me décomplexez d'un coup. Cependant, je pense que le roman a encore un avenir surtout, le roman d'analyse, le roman-essai (comme Moravia l'entendait) surtout.
Kulashaker
- 19/09/2013 - 11:35
@ Isga
Merci pour ce point de vue. Je n'assumais pas ma détestation du petit, minable et mal écrit roman contemporain et vous me décomplexez d'un coup. Cependant, je pense que le roman a encore un avenir surtout, le roman d'analyse, le roman-essai (comme Moravia l'entendait) surtout.
MauvaiseFoi
- 19/09/2013 - 08:14
Amen
Les 2 rigolos de service ont encore frappé avec des arguments massue.
Qu'ils reposent en paix.