En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le secrétaire général du gouvernement, Marc Guillaume, a été démis de ses fonctions à la demande du Premier ministre, Jean Castex

02.

Désirer une Noire, c'est du racisme !

03.

Et Apple mit en lumière l’impasse absolue dans laquelle se trouve l’UE…

04.

Covid-19 : le monde des supermarchés d’après est arrivé

05.

Il est de bon ton de coucher - et surtout de se marier - à gauche...

06.

Pénurie et Punition : et la France se mit en tête de supprimer les forfaits internet illimités

07.

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Plutôt l’offre que la demande : Macron enterre le mythe keynésien et parie sur l’entreprise pour redresser la situation économique et sociale

03.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

04.

Comment la politique iranienne de Trump a jeté Téhéran dans les bras de Pékin

05.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

06.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
"600 jours pour rebâtir la France"
Retrouvez l'analyse de Jean-Sébastien Ferjou sur le discours de politique générale de Jean Castex
il y a 37 min 3 sec
pépites > Justice
Enquête
Mort de Cédric Chouviat : trois policiers ont été mis en examen pour homicide involontaire
il y a 1 heure 57 min
pépite vidéo > Santé
Limiter les contaminations
Coronavirus : Olivier Véran considère que la situation en Mayenne est "problématique"
il y a 3 heures 26 min
décryptage > France
Restaurer l'autorité de l'Etat

Insécurité : les Premiers ministres changent, Macron et son manque de détermination restent

il y a 4 heures 8 min
décryptage > Défense
Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

Victoires militaires versus défaites politiques ?

il y a 4 heures 56 min
décryptage > Europe
Cour de justice européenne

Et Apple mit en lumière l’impasse absolue dans laquelle se trouve l’UE…

il y a 5 heures 30 min
décryptage > Politique
Discours de politique générale

Jean Castex, l'anti-Edouard Philippe...

il y a 6 heures 5 min
décryptage > Economie
Crise économique

Jean Castex remet l’État sur tous les fronts, mais esquive l’efficacité des milliards investis

il y a 6 heures 42 min
décryptage > Politique
Nouveau visage du macronisme

Jean Castex : un bon discours d’intention, mais combien de divisions ?

il y a 7 heures 48 min
light > Media
Parole présidentielle
14 juillet : près de 9 millions de téléspectateurs étaient réunis pour l'interview d'Emmanuel Macron
il y a 20 heures 8 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Blanquer écarté de l'Intérieur à cause de son attachement à la laïcité ; Dupond-Moretti séduit autant qu'il affole les hebdos, Bachelot enchante Match mais retarde ses mémoires ; Macron congelé jusqu'en 2022 ; La CGT employeur voyou
il y a 1 heure 8 min
pépites > Santé
Barrière contre le virus
Covid-19 : Jean Castex annonce que le port du masque sera obligatoire dans les lieux publics clos "dès la semaine prochaine"
il y a 3 heures 10 min
décryptage > High-tech
Conseil national du numérique

Pénurie et Punition : et la France se mit en tête de supprimer les forfaits internet illimités

il y a 3 heures 50 min
décryptage > Culture
Culture

"Je me retournerai souvent" de Michel Lambert : le peintre des replis de l’âme à l'écriture cristalline

il y a 4 heures 36 min
décryptage > Société
Sélection naturelle

Il est de bon ton de coucher - et surtout de se marier - à gauche...

il y a 5 heures 24 min
décryptage > Politique
Nouveau Premier ministre

Le style Castex : interprète ou auteur-compositeur ?

il y a 5 heures 36 min
décryptage > Sport
Révolution

Utilisez l'IA à la gym pour vous maintenir en forme dès cet été

il y a 6 heures 24 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Jean Castex se présente surtout comme la voiture-balai du précédent gouvernement chargée de dégager la route pour les deux ans qui viennent

il y a 7 heures 7 min
pépites > Politique
Majorité plus faible qu'Edouard Philippe
L'Assemblée nationale accorde sa confiance au gouvernement de Jean Castex
il y a 19 heures 27 min
pépite vidéo > Insolite
Calme et sang-froid
Covid-19 : le tutoriel d’un parc d’attractions japonais pour adopter les bons gestes face au virus
il y a 21 heures 26 min
Revue de blogs

#soutienaulapin : deux camps s'affrontent autour de l'affaire du "bijoutier de Nice"

Publié le 17 septembre 2013
L'affaire du bijoutier de Nice et de sa page Facebook de soutien a provoqué l'apparition d'une contre-page de soutien à un "lapin'', qui devient elle aussi un phénomène.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'affaire du bijoutier de Nice et de sa page Facebook de soutien a provoqué l'apparition d'une contre-page de soutien à un "lapin'', qui devient elle aussi un phénomène.

La nouvelle page Facebook s'appelle "Soutien au Lapin". Sa présentation est lapidaire et obscure : "Soutien au lapin qui a tué un chasseur : Soutenons ce lapin qui ne faisait que son devoir". Mais tout le monde a compris. Et sa photo de couverture est le compteur fou qui, en quelques heures, l'a fait passer de 38 'likes" à 150 000 aux petites heures du 17 septembre, en deux jours.

Le hashtag #soutienaulapin lui a emboîté le pas sur Twitter et s'est aussi hissé dans les Tendances en quelques bonds. L'affaire de la page facebook en soutien au bijoutier de Nice a trouvé son opposition et la viralité du Net pourrait dans les prochaines heures propulser ce lapin en politique.

Le lapin s'oppose à la légitime défense et aux dividendes politiques du fait divers de Nice. La page ne comporte aucun message ou analyse, mais ses abonnés ont tout de suite compris. Un message, peut-être du créateur ou d'un administrateur, prévient : "Je tiens à dire que cette page n'est pas un pied-de-nez à la mobilisation pour le bijoutier, c'est juste un petit trait d'humour sur l'actu du moment, je pense qu'il vaut mieux en rire que s'en foutre !" Un fan lui a répondu : "Quand on aura dépassé la page en soutien au bijoutier, là on pourra faire un gros pied-de-nez !"

Les quelques commentaires sont  bon enfant et malicieux ("VIVE LE LAPIN LIBRE"), mais au fil des heures sur Twitter les commentaires sont devenus beaucoup plus effilés. Le lapin va avoir du mal à échapper au comptage des vrais "like", aux chevrotines en tout genre et à la politique en général.

Devant tant de fébrilité, beaucoup de lecteurs ont cherché refuge auprès du sang-froid juridique de Maitre Eolas, qui a disséqué en un post magistral la loi, rien que la loi, autour de l'affaire de Nice. La encore, les commentaires ont déferlé et comprennent toutes les nuances des opinions autour de l'affaire, dont certains longs témoignages de personnes qui ont été victimes d'agressions ou de l'autre côté de la barrière.

Le commentaire 326, mardi 17 septembre 2013 à 06:34 par Kentin : 

"Vous soulevez là le problème de la dichotomie entre la raison et la passion. Mais, cher maître, tout est vrai et son contraire également. Evidemment, tuer, c’est mal. On se place ici du point de vue de l’agressé (le bijoutier). Il a enfreint la loi, il va payer. Plaçons-nous maintenant du côté de la “victime” (le voleur) : il a pris consciemment le risque de se faire buter, tout comme le parachutiste prend celui de s’écraser au sol. Est-il responsable de sa propre mort ? Ben oui, aussi. Plaçons-nous enfin du côté de la société : dans un futur hypothétique (et irréel), le voleur aurait perpétré d’autres crimes, blessé d’autres personnes, tué peut-être. Argument non recevable du point de vue de la justice, évidemment. Mais probablement vrai. En conclusion, qu’y gagne la société, qu’y perd-elle ? C’est peut-être cette question que la justice devrait se poser."



Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (38)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
saint just
- 18/09/2013 - 12:17
Bien d"accord
Bien d"accord avec ceux qui disent que cv'est à la justice à faire justice et non aux citoyens.
C'est dommage qu'ils oublient un détail . Oh un petit détail : Taubira;
Quand la justice ne rend plus justice, alors les citoyens prennent le relai.
Or que se passe t' il en France?
Nous avons un ministre de la justice qui a les yeux de Chimène pour les criminels... Pour un braquage, à main armée, avec menace de mort, que va demain risquer un brave crétin? Une peine de probation? Que tous les braves gens qui trouvent scandaleux l'attitude du bijoutier, se mettent à sa place. Que dirait ces mêmes personnes, si on braquait leur fils ou leur petit fils en le menaçant de mort et que le braqueur se retrouve dehors 8 jours après sans la moindre peine de prison, prêt à recommencer?
Un peu de pudeur messieurs-dames SVP
Gringo Nedromi
- 18/09/2013 - 12:14
Difficile d'éprouver de la sympathie
Pour une petite frappe multirécidiviste, qui doit probablement terroriser son voisinage et qui aurait du etre mise hors d'état de nuire depuis longtemps... Cela dit le boujtier tombe sous le coup de la loi et devar être jugé... Mais je lui vote d'emblée les circonstances aténuantes.
jmf46
- 18/09/2013 - 12:13
ben moi je le trouve sympa, ce lapin
et d'ailleurs il me semble que dans cette affaire le lapin qui a tué un chasseur ce serait plutôt le bijoutier: il a vu débarquer chez lui deux énergumènes masqués et armés qui l'ont insulté, frappé et menacé avec un fusil à pompe (çà c'est une arme de chasseur, non?) qui l'ont dévalisé et qui se préparaient à rentrer à la maison bien tranquilles et voila ty pas que le lapin leur a tiré dessus: ouin c'est pas du jeu pouce je joue plus il est méchant le lapin!!! autrement dit, cette page facebook marque en fait un magnifique but contre son camp, me semble t'il...