En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

02.

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

03.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

04.

Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction

05.

10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire

06.

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

07.

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 10 heures 27 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 12 heures 6 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 14 heures 59 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 16 heures 7 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 16 heures 48 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 17 heures 20 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 17 heures 46 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 19 heures 2 min
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 19 heures 10 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 19 heures 34 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 11 heures 7 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 12 heures 21 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 15 heures 3 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 16 heures 25 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 16 heures 57 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 17 heures 38 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 18 heures 45 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 19 heures 9 min
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 19 heures 33 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 19 heures 35 min
© Reuters
© Reuters
Revue de blogs

#danielgate : le pédophile espagnol et le roi du Maroc

Publié le 06 août 2013
On croyait le Maroc stabilisé. L'indignation devant l'affaire du pédophile espagnol condamné puis relâché par la grâce du roi fait bouillonner à nouveau toutes les contestations d'un pays qui n'a pas eu son printemps.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On croyait le Maroc stabilisé. L'indignation devant l'affaire du pédophile espagnol condamné puis relâché par la grâce du roi fait bouillonner à nouveau toutes les contestations d'un pays qui n'a pas eu son printemps.

Le #danielgate, du nom du pédophile condamné Daniel Galvan, est d'abord un gros embarras diplomatique entre le Maroc et l'Espagne et une catastrophe pour l'image du Maroc. Deux grands, le roi du Maroc et celui d'Espagne, se seraient mal compris. Le monarque espagnol demandant qu'un détenu espagnol malade puisse purger sa peine en Espagne. Le monarque du Maroc, ou son cabinet, allant bien au delà par une grâce générale de détenus espagnols. Dans le lot, un pédophile espagnol, Daniel, 60 ans, condamné en 2011 à 30 ans de prison pour le viol de 11 enfants âgés de 4 à 15 ans à Kenitra, qui, à peine libéré, porte plainte contre ses victimes pour sans doute ne pas avoir à verser de dommages et intérêts.

Depuis, les médias sociaux marocains sont en ébullition et les manifestations revendiquent non seulement la fin du trafic d'êtres humains, illustré par un peu trop d'affaires similaires au Maroc, et commencent à contester frontalement la totale impunité du monarque et de son cabinet. Des manifestations dans plusieurs villes violemment réprimées parachèvent la catastrophe. 
Les réseaux sociaux ont joué un rôle d'aiguillon pour exposer au grand jour "l'énorme erreur" qui indigne tout le pays, sur Twitter par le hashtag #Danielgate et sur Facebook.
Lakone est le site marocain reconnu comme celui qui a mené l'enquête et suivi l''affaire, ses rebondissements et les zones d'ombres d'une décision incompréhensible. Le site propose un suivi chronologique de tous les aspects du dossier et des éditoriaux sur les aspects judiciaires et politiques du scandale. Il rappelle aussi par exemple le précédent d'un autre pédophile, lui aussi gracié :
"C'est sur les réseaux sociaux qu'un internaute marocain a ressorti un câble diplomatique américain daté de 2010, publié par Wikileaks, et qui revient sur la situation du trafic d'êtres humains au Maroc.Une partie de ce câble mentionne l'affaire de «Earvey Legloinick» (Hervé Le Gloannec), ressortissant français arrêté à Marrakech en 2004 (2005 selon des médias marocains) "en possession de 17 000 photos et 140 000 vidéos de pornographie pédophile". Citant le rapport présenté en 2009 par l'association Touche pas à mon enfant, le diplomate américain auteur du câble explique que l'homme a été condamné au départ à quatre ans de prison mais sa peine a été réduite à deux ans et il a finalement été «gracié et libéré en 2006 avant la fin de sa peine de deux ans». Selon Telquel, la grâce avait été accordée à l'occasion du cinquantenaire de l'Indépendance et a consisté en une remise de peine de un an".
Laulilole a publié une synthèse de l'affaire en une infographie très impertinente envers le roi, chose nouvelle au Maroc, qui montre à quel point le climat de respect et de silence a changé depuis cette affaire. 
La page Facebook du site d'opposition Mamfakinch propose aussi un suivi, de nombreuses vidéos et les commentaires des internautes permettent de percevoir l'indignation générale contre la "boite noire", le pouvoir très opaque du cabinet royal et des personnes bien vues en cour.
 
Une manifestation à Paris
Larbi, un blogueur marocain respecté, en revient aux "Printemps" que le Maroc n'a pas eu, parfois pour le meilleur mais aussi pour le pire : 
"L’interrogation fait froid au dos : combien de fois en combien de circonstances le cabinet royal a pris des décisions qui engagent le pays avec le même amateurisme et la même légèreté ? Combien de fois dans les relations bilatérales des décisions engageant le destin de 30 millions de marocains avaient été prises pour « épater » l’homologue étranger comme on voulait ici « épater » le roi d’Espagne en lui accordant des grâces qu’il n’avait pas demandées ? Combien de fois en combien d’occasions sur la base de données erronés ou décisions légères, des arbitrages ont été faits en dehors de tout contrôle de toute comptabilité et sans aucun compte à rendre ? (...)lus de deux ans après le printemps arabe, peut-on encore supporter que de décisions royales soient encore prises avec un amateurisme consternant et sur recommandation d’un cabinet d’amateurs arrogants qui n’ont de compte à rendre à personne ? Pourquoi et au nom de quoi, Fouad Ali El Himma et Mounir El Majidi, pour ne citer qu’eux, continuent à diriger le pays par un gouvernement de l’ombre eux qui ont tant été décriés et dénoncés en 2011 ? 

Est-ce que cela avait un sens avant 2011, est-ce que cela a encore un sens en 2013 ?Il s’est passé quelque chose durant les derniers jours, qui constitue un tournant. Cette regrettable grâce royale a apporté d’elle-même la démonstration pédagogique et parfaite de ce que beaucoup essayaient en vain d’expliquer : il ne point y avoir de pouvoir sans responsabilité et sans comptes à rendre. "
Pendant ce temps, les manifestations continuent.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
un_lecteur
- 06/08/2013 - 11:18
Tourisme sexuel
Le pédotourisme est devenu une réalité au Maroc, voir l'action de Najat Anwar.
.
http://www.slateafrique.com/2393/maroc-tourisme-sexuel-pedophilie-tabou-scandales
.
http://www.lemag.ma/Najat-Anwar-Les-pedophiles-etrangers-ont-longtemps-beneficie-de-l-immunite-touristique_a63957.html