En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

03.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

04.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

05.

La décennie qui s'ouvre pourrait être encore pire que la précédente et voilà pourquoi

06.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

07.

Pierre Manent : "Nous souffrirons longtemps de la passivité qu’a imposé le gouvernement aux Français avec le Covid"

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

06.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

ça vient d'être publié
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 10 heures 4 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 11 heures 43 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 14 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 15 heures 31 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 16 heures 37 min
pépites > Santé
Ecrans
L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s'inquiète du temps passé par les jeunes devant leurs écrans, sans activité physique, aggravé par le confinement
il y a 17 heures 42 min
décryptage > High-tech
Réseaux sociaux

Et si la Chine était en train de doubler la créativité d'une Silicon Valley en panne d'idées ?

il y a 18 heures 35 min
pépite vidéo > Economie
Engagements face à la crise
Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"
il y a 18 heures 59 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

A la fin, est-ce le capitalo-marxisme qui l’emportera?

il y a 19 heures 38 min
pépites > Santé
Coronavirus
Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"
il y a 20 heures 3 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 10 heures 36 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 12 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 15 heures 9 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 16 heures 17 min
pépites > International
Diplomatie
Le Premier ministre israélien aurait rencontré secrètement le prince héritier d'Arabie Saoudite
il y a 16 heures 53 min
pépites > High-tech
Gaffe
Un journaliste débarque dans une réunion Zoom secrète des 27 ministres européens de la Défense qui a du être annulée
il y a 18 heures 22 min
pépites > International
Environnement
Un ancien bureaucrate a inspiré le discours du président chinois Xi Jinping changeant l'histoire du réchauffement climatique
il y a 18 heures 49 min
pépites > Finance
Economie
Danone annonce 1.500 à 2.000 suppressions de postes dont près de 400 en France
il y a 19 heures 32 min
décryptage > Media
Sur le divan

"L’élection de Joe Biden est bonne pour l’équilibre mental des Français". Et c’est la psy attitrée de France Info qui vous le dit

il y a 19 heures 56 min
décryptage > Société
La germination des mots

Existerait-il des complotistes sans comploteurs ?

il y a 20 heures 4 min
Grand large

Voyage exceptionnel en immersion dans la nature du Chili

Publié le 03 août 2013
Dans le sud du Chili, la réserve biologique de Huilo Huilo a créé une symbiose parfaite entre la nature et de luxueux lodges écolo.
Quentin Desurmont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans le sud du Chili, la réserve biologique de Huilo Huilo a créé une symbiose parfaite entre la nature et de luxueux lodges écolo.

Pour en savoir plus sur le Chili, rendez-vous sur le site de Peplum.com.

Il fait frais, une mosaïque de feuilles se déploie sur le ciel azur. Pas un nuage dans l'air, seulement la verte parure des arbres qui capte l'humidité. Dans certaines régions du Chili, il pleut. C'est le cas au sein de la Réserve Biologique Huilo Huilo, dans le centre du pays, que balaient les vents anticycloniques du Pacifique. Peu importe, puisque après la pluie vient le bon temps. C’est un voyage exceptionnel : difficile de ne pas apprécier la beauté alentour. À gauche, une chaîne de montagnes aux sommets enneigés ; à droite un volcan couleur de feu ; en face un long chemin divisé une dizaine de sentiers ; et derrière, loin derrière soi, l'agitation citadine des villes chiliennes.


En Amérique du Sud, il existe un cowboy chilien, le huaso, qui anime le continent de ses rodéo-shows. Dans la Réserve Huilo Huilo, on imagine aisément ce cavalier solitaire errant à travers les forêts humides des Andes patagoniennes. Non, les arbres n'obstruent en rien la vue du paysage verdoyant. Non, aucun des volcans alentour ne menace d'exploser. Non, il n'est rien de plus exceptionnel que partir à la découverte de cette région où la nature est reine. Partir en rando écolo au fin fond du Chili.

Jamais on ne lasse du décor. D’autant que l'environnement de la Réserve ne comporte absolument aucun danger. Pas d'ours en vue, seulement quelques cerfs, lapins et moineaux. Bienvenus dans ce paradis de 100 000 hectares où tout n'est que calme et volupté. Et ou le luxe se mesure à plusieurs échelles.

La Huilo Huilo Foundation a beau lutter pour la protection de l'environnement, son combat ne l'empêche pas d'adapter la nature aux allées et venues de l'homme. Plusieurs types d'hébergement cohabitent au sein de ce lieu magique, chacun arborant un style typiquement forestier. Pas de contraste architectural flagrant de sorte que verdure et infrastructures ne font plus qu'un. Tout au sud, le Nawelpi Lodge propose des lits baldaquins rustiques. Ici, la sobriété est de rigueur. Au bois blond du mobilier s'assortissent les tons crème du linge de maison. À l'extérieur des terrasses en tek attendent les voyageurs en quête de tranquillité. Nawelpi Lodge situé au nord de la river Puerto Fuy tout près de l’étonnante cascade "Salto de la Leona".

Plus au centre, le Nothofagus Hotel&Spa est une large structure en brique, presque hexagonale, qui s'élève au-dessus des arbres à la hauteur des montagnes et des volcans en vis-à-vis. Dans chacune de ses 55 chambres, des branches décoratives émergent du plancher blond comme si la forêt s'invitait au sein de l'établissement. Pour accéder à ces jungles domestiquées, il faut prendre un ascenseur panoramique …. Voilà comment on s'enracine progressivement à Huilo Huilo. 

À peine monté dans l'ascenseur panoramique du Nothofagus que l'on désire en redescendre. Première étape de cette balade improvisée, un autre hôtel : le Magic Mountain Lodge. La magie - comme son nom l'indique - de cet établissement ne tient pas uniquement à son confort intérieur, mais aussi à sa fusion avec la nature. Non seulement revêt-il l'apparence d'une montagne rocheuse, mais il en a également l'essence. L'eau locale est un gage d'énergie et de vitalité auquel s'accrochent les autochtones comme leur bien le plus précieux. Ils en ont fait l'héroïne de contes pour enfants, comme d'histoires d'horreur. Ce sont les communautés voisines qui ont bâti le lodge il y a plusieurs années.

Car la réserve n'est pas déserte. Nombreux sont les villages à proximité, parmi lesquels  Puerto Fuy. C'est là que transitent les ferrys en partance pour Puerto Pirihueico dont le lac mérite vraiment d'être traversé. Quelle que soit la taille de l'embarcation, l'enthousiasme reste le même. Rien ne vaut toutefois la balade en pirogue où l'on ne saurait échapper à l'étreinte du vent frais.

Les cheveux hirsutes, on met le cap sur le Musée des Volcanoes. A première vue, on pense à un igloo en terre cuite surplombé d'un cristal. On entre par une double porte en bois ciré pour découvrir un intérieur à deux niveaux tapissé de vitrines pleines d'objets rares. Une collection qui retrace l'histoire de la région. Masques en acier, armes pointues, costumes traditionnels se confrontent dans cet espace tamisé où il fait bon se retirer en cas d'overdose, même improbable, de vert.

Entre les démarches administratives et les détracteurs qui n'ont cessé de mettre de l'huile sur le feu, Huilo Huilo ne s'est pas construit en un jour. Des difficultés qui ne font qu’enrichir l’histoire de la Réserve et de ses hôtels. Et qui font d’un périple au Chili un voyage encore plus exceptionnel.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires