En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

03.

Beyrouth : la maison de Carlos Ghosn a été détruite par les explosions

04.

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott

05.

Train ou avion ? Le point sur les risques d’être contaminé par la Covid-19

06.

Les idées cocktails originales de l’été : le Framboise Fizz, dégustez de l’armagnac frais, sans vous ruiner

07.

Ces pays où continuent à partir les Français malgré le Coronavirus

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

06.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

04.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

05.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

06.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

ça vient d'être publié
pépites > International
Espoir pour les familles
Explosions à Beyrouth : un compte Instagram aide les habitants de la ville à retrouver les personnes disparues
il y a 11 heures 15 min
pépite vidéo > Environnement
Filière menacée
Pesticides : une dérogation accordée par le gouvernement pour sauver la culture de la betterave
il y a 12 heures 48 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le singe prend un bain et quand Mademoiselle souffle vingt bougies : c’est l’actualité aoûtienne des montres
il y a 14 heures 3 min
light > Culture
Disparition
Mort du philosophe Bernard Stiegler à l’âge de 68 ans
il y a 16 heures 40 min
pépite vidéo > Santé
Recommandations
Canicule et coronavirus : les bons gestes à adopter
il y a 17 heures 44 min
décryptage > France
Fines lames

La France orange mécanique (complément d’information) : merci de ne pas oublier les couteaux

il y a 20 heures 32 min
décryptage > Consommation
Origines des produits

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

il y a 21 heures 16 min
décryptage > Loisirs
"Voyage, voyage"

Ces pays où continuent à partir les Français malgré le Coronavirus

il y a 22 heures 10 sec
décryptage > Economie
Relance européenne

L’Euro fort, bonne ou (très) mauvaise nouvelle pour la reprise ? Le match des arguments

il y a 22 heures 52 min
pépite vidéo > Politique
Solidarité avec le peuple libanais
Liban : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Emmanuel Macron à Beyrouth
il y a 1 jour 10 heures
pépites > International
Liban
Explosions à Beyrouth : le président libanais Michel Aoun rejette l’organisation d’une enquête internationale
il y a 11 heures 54 min
Liban
Beyrouth : la maison de Carlos Ghosn a été détruite par les explosions
il y a 13 heures 31 min
pépites > France
Enquête
Incendie à Anglet : un mineur de 16 ans mis en examen pour "destruction volontaire"
il y a 15 heures 57 min
pépites > Santé
0.800.06.66.66
Canicule et vague de chaleur : le ministre de la Santé, Olivier Véran, annonce la création d’un numéro vert
il y a 17 heures 20 min
décryptage > Santé
Transport collectif

Train ou avion ? Le point sur les risques d’être contaminé par la Covid-19

il y a 20 heures 11 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : Cognac Tonic, mieux que le Gin, optez pour un cocktail d’été "trendy"

il y a 20 heures 49 min
décryptage > High-tech
Mort de la concurrence ?

Pourquoi nous surfons de moins en moins en dehors de Google

il y a 21 heures 42 min
décryptage > International
"Le Liban n'est pas seul"

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

il y a 22 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint, l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 1 jour 9 heures
pépites > International
Voix de la France
Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique
il y a 1 jour 10 heures
© Flickr
© Flickr
Atlantico Lettres

Le coup de fourchette : tam-tam dans les gamelles

Publié le 31 juillet 2013
Retrouvez cette semaine, comme chaque dernier mercredi du mois, la chronique culinaire de Service Littéraire.
Jules Magret
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jules Magret écrit pour Servicelitteraire.fr.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Retrouvez cette semaine, comme chaque dernier mercredi du mois, la chronique culinaire de Service Littéraire.

Phan Chi fait du tam-tam avec la grailletouse, ce qui est normal, vu que Phan Chi se blaze Tam, un petit Asia d’origine viet qui s’est longtemps cassé le bobun au Ritz et au Mandarin oriental, avant de ralléger la rue de Lille. Pour la peine, ses cuisses de grenouilles en croquettes, feuille de brick et patate douce, valent le détour. Aux Climats (crus bourguignons) plutôt beau fixe. Cet ancien réfectoire des dames des PTT où l’on détachait un timbre en mouillant le goupillon est un espace chira bang bang qui vous agite la manivelle. La méga crampette, aux Climats, restau qui brille par son exclusive cave made in Burgundy, histoire de vous tirebouchonner le brouille-ménage, c’est la déco, le volume, les armoires à mazout, le rince-cochon à ta zoute, le ballet des maquereaux, de l’onglet et du tartare de veau p’tits pois. Pour le cabillaud nacré, minute papillon, on vous le cloque mister Tam, c’est tim, tam, toum, un plat bléchard, pas cuit, à vous décrotter de la poiscaille, qui empeste le guignon, la croûte à mouiser les ratiches. Du michto pour tout, sauf pour la morue. Aminches bourguignons, rappliquez icign, c’est du jojo, grands flacons, choix sardanapalesque, belle boutanche de chez Rossignol (cui-cui !) à 29E !

Les Climats, 41 rue de Lille, 75007 Paris. 0158621008. Menu : 35E. Carte : 70E.

Puisqu’on évoquait la Bourgogne, dans le genre gothique, tu brûles et tu t’enflammes, on vous déconseille une adresse autrefois choucarde, à Montceau les Mines, patelin sinistros, où officie un gustave nommé Brochot, broché chez Loiseau, qui vous embroche le coco. Le midi, son menu à 45E est un pensum laborieux, lifté à quatre épingles, qui favorise la mauvaise humeur, attendu que la terrine au foie gras n’a aucun goût, que l’agneau microscopique n’a aucun goût, que même la flotte n’a aucun goût. Son étoile, le Brochot, il peut se la brocher dans la bulle de kadaïk au parfum d’aneth, direct dans le sonore. Condisciples gastronomes, évitez à tout prix cette adresse où la daronne affiche une morgue de bécasse, où le service ne vaut pas un clou, où l’on vous défrusquine le morlingue. S’enrouiller chez Brochot, c’est de la drouille. Moralité, adieu béchamel, on prend son lardeuss et on se tire à toutes rames !

Jérôme Brochot, place Beaubernard, 71300, Montceau les Mines. 0385679530. Menu : 45E. Carte : 80E.

ES, c’est comme PS, PC, UMP, VTT, LVMH, tu y rentres et tu ne sais jamais comment tu vas t’en sortir. Il y a deux mois encore, c’était un troquet dégueulbif, rue de Grenelle, au coin de la rue de Bellechasse, où tu flubais à l’idée de ripatonner dans la brandade et le sauté. Voilà bessif que s’est installé un Mizoguchi de l’astreinte, élève de l’Astrance, disciple de Barbot, gaulé comme Brigitte, qui vous convie à sa table avec des mystères de kabuki. Vous l’avez pigé, le gars est nippon, king du budo, vu qu’il n’y a pas de menu, pas de carte, nib de nib, dépouillé de chez Kurosawa, juste une formule à 65E, une autre à 85E, mais rien d’écrit. Vous déboulez donc à l’aveugle, paumard tel un bambou, accueilli par des ritals dans le style  « Eyes wide shut », sauf que là, c’est du cubique, pas du Kubrick. Deux AB, deux entrées, un poisson, une viande, deux desserts, et le tour est joué. Résultat ? Eh ben mes aïeux, croyez-moi, c’est du leaubé, du stupéfiant, du kendo qui vous adonise le puceron, avec jus, saveurs, associations réfléchies et spontanées. ES n’est donc pas un Etablissement Suspect. Pour 65E, sans compter un Italien des Pouilles qui vous enchante la ricotta, c’est le balthazar chez les rois mages.

ES, 91 rue de Grenelle, 75007 Paris. 0145512574. Menues : 65E et 85E.

Source : Service Littéraire, le journal des écrivains fait par des écrivains. Le mensuel fondé par François Cérésa décortique sans langue de bois l'actualité romanesque avec de prestigieux collaborateurs comme Jean Tulard, Christian Millau, Philippe Bilger, Éric Neuhoff, Frédéric Vitoux, Serge Lentz, François Bott, Bernard Morlino, Annick Geille, Emmanuelle de Boysson, Alain Malraux, Philippe Lacoche, Arnaud Le Guern, Stéphanie des Horts, etc . Pour vous y abonner, cliquez sur ce lien.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires