En direct
Best of
Best of du 16 au 22 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

02.

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

05.

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

06.

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

07.

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

06.

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Réforme
Grève du 5 décembre : Emmanuel Macron considère que la mobilisation est "avant tout contre la fin des régimes spéciaux"
il y a 5 heures 32 min
pépites > Politique
Union des droites
Les Républicains : une procédure d'exclusion vise Erik Tegnér
il y a 10 heures 40 min
pépites > France
Journée de mobilisation
FNSEA – Monde agricole : 1.000 tracteurs vont converger vers Paris le mercredi 27 novembre
il y a 11 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suite française" de Irène Némirovsky : adaptation méritoire d’une œuvre, dont l’auteure puis l’exhumation littéraire firent grand bruit en leur temps

il y a 11 heures 47 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la Belle au bois dormant noue sa cravate et quand s’allument les aurores boréales : c’est l’actualité des montres à la fin de l’automne
il y a 13 heures 37 min
décryptage > Société
L’enfer, c’est nous autres

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

il y a 15 heures 19 min
décryptage > Société
Pauvreté

Face aux inégalités : s’engager dans une dynamique de créativité

il y a 16 heures 45 min
décryptage > Culture
Touche pas à ma vahiné…

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

il y a 17 heures 18 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
"Paranoïsation", "désassimilation" et communautarisme : l’antiracisme dévoyé au profit d'un projet de conquête islamiste
il y a 18 heures 1 min
décryptage > Environnement
Roger Hallam

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

il y a 18 heures 58 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 21 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 17 min
Justice
Carlos Ghosn et son épouse Carole ont pu enfin communiquer pour la première fois en sept mois
il y a 11 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les renards et les lions" de Marcello Simonetta : le destin hors norme des fils de Laurent de Médicis

il y a 11 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pour l'amour des livres" de Michel Le Bris : une amitié entre le voyage et la littérature

il y a 11 heures 55 min
pépite vidéo > Politique
Solutions
Dialogue sous tension entre Emmanuel Macron et les anciens salariés de Whirlpool à Amiens
il y a 14 heures 52 min
pépites > Environnement
Pollution
Réchauffement climatique : les plans de la Chine sur les centrales à charbon menacent les objectifs de Paris sur le climat
il y a 15 heures 50 min
rendez-vous > France
Zone Franche
Plus que jamais, le "pognon de dingue" coule à flots mais les gens sont toujours aussi pauvres
il y a 17 heures 5 min
décryptage > Economie
Insécurité économique

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

il y a 17 heures 49 min
décryptage > Education
Réussite

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

il y a 18 heures 44 min
décryptage > Politique
Promesse

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

il y a 19 heures 15 min
© Flikr
© Flikr
Revue d'analyses financières

Krach, philanthropie ou protectionnisme : retour sur les livres économiques qui ont compté cette année

Publié le 30 juillet 2013
Pour les vacances, Jean-Jacques Netter, vice-président de l'Institut des Libertés, propose une sélection de lectures. Cette semaine, comment tout savoir sur les évolutions économiques.
Jean Jacques Netter est vice-président de l’Institut des Libertés, un think tank fondé avec Charles Gave en janvier 2012.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Jacques Netter
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Jacques Netter est vice-président de l’Institut des Libertés, un think tank fondé avec Charles Gave en janvier 2012.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour les vacances, Jean-Jacques Netter, vice-président de l'Institut des Libertés, propose une sélection de lectures. Cette semaine, comment tout savoir sur les évolutions économiques.

Krach : Peter Schiff vient de publier "The real crash". Pour lui, la banqueroute de l’Amérique arrive sauf si on organise la diminution de l’emprise de l’Etat sur l’économie. "Les gouvernements dépensent trop, taxent trop, régulent trop et s’immiscent beaucoup trop dans le fonctionnement de l’économie. Voilà ce qui explique l’endettement qui tire l’économie par le bas et nous rend tous plus pauvres"…

Crise : Gérard  Dusillol dans "La crise enfin" se penche sur le modèle social français qui a donné la primauté à la protection sociale plutôt qu’au plein emploi. Le politique s’est fourvoyé dans un cercle vicieux dont il ne peut plus se sortir… Myriam Revault d’Allonnes dans son livre "La crise sans fin. Essai sur l’expérience moderne du temps" insiste sur la déficience intellectuelle qui consiste à n’aborder la crise que par le biais économique. Parler de la crise, écrit-elle, comme si c’était une notion qui engloberait tout, c’est alimenter un discours du désenchantement.

Geek : Aurélien Bellanger dans un premier roman "La théorie de l’information" fait le portrait, très houellebecquien, de Pascal Ertanger, double à peine dissimulé de Xavier Niel, patron d’Illiad/Free.

Modernité : deux livres explorent les racines de la modernité. Augusto Forti, dans "Aux origines de l’occident : machines, bourgeoisie et capitalisme" pense la suprématie de l’occident qui croit au progrès en face d’un monde arabo-musulman handicapé par le rapport entre religion et société. Ian Morris dans "Pourquoi l’occident domine le monde pour l’instant" estime très précisément que c’est en 2103 que l’indice de développement de l’occident deviendra inférieur à celui de l’orient. …

Protectionnisme : dans "Inévitable protectionnisme", trois journalistes, Franck Dedieu, Benjamin Masse-Stamberger et Adrien de Tricornot font une critique rigoureuse du libre-échangisme. En encourageant le processus de mondialisation commerciale et financière, les Etats-Unis et l’Europe ont beaucoup affaibli leur capacité de production industrielle.

Direction du Trésor : dans leur livre "Une machine de pouvoir", Odile Benyahia-Kouider et Sophie Fay montrent que jamais le cœur de l’administration économique n’avait été autant attaqué. Les politiques passent mais le directeur du Trésor reste. Ramon Fernandez, depuis qu’il est directeur du Trésor, a ainsi vu défiler trois ministres de l’Economie ….

Inspection des Finances : Fabien Cardoni et Nathalie Carré de Malberg viennent de publier le "Dictionnaire des Inspecteurs des Finances". On y constate que la pensée économique n’a jamais été le point fort de ce corps à part de l’administration française. C’est vraiment dommage….

Euro : Arnaud Leparmentier dans "Ces français fossoyeurs de l’Euro" explique comment les dirigeants français incapables de s’entendre avec les allemands ont contribué à la ruine de l’édifice européen….

Libéralisme : Michel Santi, dans "Splendeurs et misères du libéralisme" rajoute un livre de plus expliquant que pour sortir de la crise il faut plus d’Etat… !

Libéraux : Alain Laurent et Vincent Valentin ont publié "Les penseurs libéraux" dans lequel ils montrent que vouloir faire de l’ultra-libéralisme, le responsable de tous nos maux, ne correspond pas du tout à la réalité de l’idée libérale…

Néolibéralisme : un livre de Michel Foucault vient de paraître. Il s’agit de "Du gouvernement des vivants", onzième volume de ses cours donnés au collège de France entre 1970 et 1984. Il défend, à partir de textes de Friedrich Hayek et d’extraits du Colloque Lippmann, l’idée que le néolibéralisme n’est nullement une politique du "laisser faire" mais une technique de gouvernement qui transforme l’individu en entrepreneur de lui-même...

France : dans leur livre "La France adolescente", Patrick Huerre et Mathieu Laine décrivent une Marianne mal dans sa peau qu’il faut absolument inciter à rompre avec "l’Etat nounou". Selon eux, elle refuse systématiquement d’envisager des modèles différents en maintenant le modèle keynésien et un vocabulaire marxiste. Si la France s’effondre, c’est qu’elle a des réflexes à la Tanguy qui ne veut pas quitter ses parents protecteurs…

Philanthropie : dans son livre "Philanthropy matters" Zoltan J. Acs décrit bien comment les entrepreneurs sont encouragés à donner une grande partie de leur fortune, ce qui évite de constituer selon lui une classe dirigeante…

Emploi : tout est à revoir pour lutter contre le chômage selon l’économiste Pierre Cahuc, professeur à l’Ecole Polytechnique. Il faut selon lui remettre à plat le syndicalisme, la formation et le coût du travail. La hausse régulière du Smic et la protection de l’emploi génèrent un chômage structurel.

Résilience : Nassim Taleb vient de publier "Antifragile : how to live in a world we don’t understand". Il y a selon lui des pays résilients qui ont une capacité à survivre car ils s’adaptent et ils rebondissent sur leurs erreurs. Auparavant, il y avait des pays fragiles très vulnérables aux chocs et des pays robustes capables de passer des périodes difficiles.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

02.

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

05.

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

06.

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

07.

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

06.

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Vinas Veritas
- 30/07/2013 - 18:14
s'emprunter à soi-meme
Pur illogisme puisqu'on emprunte pour 2 raisons, surement pas pour celle décrite par DEL.
On emprunte d'abord à un pourvoyeur qui fournit la valeur.
On emprunte pour conserver une capacité à financer d'autres besoins.On emprunte parce qu'on ne dispose pas de la totalité immédiate des fonds nécessaire à financer son projet.
S'emprunter à soi-même lorsqu'on est endetté est inconcevable puisqu'on dispose d'aucune liquidité immédiate.
DEL réfléchir avec intelligence serait-il au dessus de vos capacité intellectuelles ?
La seule solution pour un auto-emprunt reste celle d'une très forte dévaluation de la devise qui supporte l'emprunt, dévaluation à hauteur de l'emprunt effectué avec un coefficient multiplicateur pour en couvrir les conséquences mais cela est impossible à la France qui ne dispose plus de cet artifice depuis l'avènement de l'euro, dejà que cette possibilité avait été très malsaine avec l'abandon de l'é&talon or seule valeur physique reconnue internationalement..
Il ne reste donc que la seule issue possible d'un emprunt auprès de l'extérieur, emprunt s'appuyant sur la confiance que l'Etat peut offrir dans sa capacité à rembourser, le taux d'intérêt en mesurant le risque.
jacqueshenry
- 30/07/2013 - 17:23
@DEL
"une première économie à faire est que les états s'empruntent à eux-mêmes au lieu de passer par les banques" Je vous cite. Je ne vois pas comment l'Etat français pourrait emprunter à lui-même sinon en émettant un emprunt auprès des particuliers (via les banques pour gérer, encore que les perceptions pourraient s'en charger) mais je doute que les Français sacrifient leur maigre bas de laine pour renflouer les caisses de l'Etat dépensier à outrance, qu'il commence par faire des économies. Je doute également que l'Etat s'aventure dans une telle approche, l'emprunt Pinay est encore par son coût exorbitant dans les mémoires des fonctionnaires de Bercy. Il n'y a donc que les banques et les institutions financières qui peuvent prêter à l'Etat français et aux autres Etats, fin de l'explication.
prochain
- 30/07/2013 - 16:02
@Golvan, merci de rappeler la débâcle du communisme
La chute en 1989 des "démocraties" socialistes a changé la face du monde, la France résiste...
Les élucubrations de Del cachent mal son angoisse pour le poste garanti à vie des uns face a