En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 27 min 43 sec
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 2 heures 5 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 4 heures 53 min
pépites > Santé
Coronavirus
Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux"
il y a 6 heures 22 min
décryptage > Politique
Réforme(s)

Edouard Philippe, patron de Licence IV, Bruno Le Maire, gérant d’auto-école

il y a 7 heures 22 min
décryptage > Politique
Passage en force

Recours au 49-3 : cet ultime baril de poudre qu'Emmanuel Macron roule dans la fabrique d'allumettes

il y a 8 heures 12 min
décryptage > Défense
Graal du XXIeme siècle ?

Défense : le retard technologique de la France s’accumule

il y a 8 heures 49 min
décryptage > Politique
Casse-tête

Retraites : 49.3, retrait ou "bidouille", quel chemin de sortie de crise serait le moins dommageable pour Macron ?

il y a 9 heures 41 min
décryptage > Economie
Conclusions hâtives

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

il y a 10 heures 23 min
pépites > Europe
Alliés européens
Emmanuel Macron et onze ministres sont attendus à Naples ce jeudi dans le cadre du 35e sommet franco-italien
il y a 23 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Hokusai, Hiroshige, Utamaro. Les grands maîtres du Japon" : splendeurs du Japon à Aix-en-Provence: Les Maîtres de l’époque Edo (1600-1867)

il y a 37 min 1 sec
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 2 heures 47 min
pépites > Santé
Virus en sommeil
Une femme japonaise contracte le coronavirus une seconde fois après avoir été guérie
il y a 5 heures 49 min
pépite vidéo > Politique
Double langage ?
Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste après une question sur l'abattoir Sobeval
il y a 6 heures 46 min
décryptage > Société
Réaction politique

Injustice intergénérationnelle : les dangers d'une génération extorquée

il y a 7 heures 40 min
décryptage > Politique
A mort !

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

il y a 8 heures 30 min
décryptage > Politique
Tri sélectif

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

il y a 9 heures 23 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

il y a 10 heures 3 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’ultragauche tentée par le terrorisme ?; L’équipe Villani en plein doute; LREM : Stanislas Guerini veut refonder le parti; GPA : le gouvernement ne veut pas (maintenant) de la jurisprudence de la Cour de Cassation
il y a 10 heures 42 min
pépites > Justice
Enquête
Attaque à la préfecture de police de Paris : une recherche internet faite par Mickaël Harpon accrédite l'hypothèse terroriste
il y a 1 jour 10 min
© Flickr
© Flickr
Revue d'analyses financières

L'Europe pourrait retrouver un peu de croissance... mais pas la France qui continue d'attendre la reprise tout en s'appliquant à la rendre impossible

Publié le 27 juillet 2013
Dans l'œil des marchés : Jean-Jacques Netter, vice-président de l'Institut des Libertés, dresse, chaque mardi, un panorama de ce qu'écrivent les analystes financiers et politiques les plus en vue du marché.
Jean Jacques Netter est vice-président de l’Institut des Libertés, un think tank fondé avec Charles Gave en janvier 2012.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Jacques Netter
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Jacques Netter est vice-président de l’Institut des Libertés, un think tank fondé avec Charles Gave en janvier 2012.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans l'œil des marchés : Jean-Jacques Netter, vice-président de l'Institut des Libertés, dresse, chaque mardi, un panorama de ce qu'écrivent les analystes financiers et politiques les plus en vue du marché.

En Europe, la progression des marchés la semaine dernière s’est traduite par une hausse de 1,1%, avec des investisseurs, surtout anglo-saxons, souhaitant accroître leur exposition sur une zone qui pourrait retrouver un peu de croissance, comme l’attend le très influent magazine financier américain Barron’s. Tout se jouera le 22 septembre prochain, date des prochaines élections allemandes. Dans cette perspective, la France est très handicapée par son manque de compétitivité pour profiter de toute reprise conjoncturelle, estime Denis Kessler, président de la SCOR.

En attendant la reprise attendue en France par François Hollande, les Français frappés par la crise n’ont jamais été aussi europhobes. Un pourcentage de 75% d’entre eux estime que l’Union Européenne a été inefficace ces dernières années. Il faut dire que le gaspillage d’argent qui se produit à tous les étages des institutions européennes devient de plus en plus insupportable. Cette situation est  très bien décrite dans le dernier dossier de Contribuables Associés "L’Europe dilapide notre argent"…

En Allemagne, les sociétés exportatrices se tournent maintenant en priorité vers les Etats-Unis pour assurer leur croissance. La Chine, le Brésil et l’Inde qui étaient les locomotives de la croissance mondiale sont en effet en train de ralentir. En Italie, les gérants de fonds obligation s’attendent maintenant à une dégradation de la dette italienne à "junk" (=pourri). Quand à la Grèce, elle aurait besoin d’un abandon de créance de la part des porteurs de dette grecque de 40%, estime Petros Doukas, ancien ministre des Finances. Au terme de plusieurs plans d’aide qui font partie des plus coûteux de l’histoire financière mondiale, pour 355Md€, la dette publique grecque s’élève toujours à 175% du PIB. Là encore, contrairement à ce que pense François Hollande, la crise de l’euro n’est pas du tout derrière nous…

En France, l’incohérence de l’attitude du gouvernement à l’égard des entreprises se poursuit. Le toujours plus d’impôts est en train de tuer progressivement les entreprises. Les gouvernements Fillon et Ayrault ont augmenté de 60Md€  la pression fiscale, dont 20 sur les entreprises et 40 sur les ménages. Le CICE (Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi) qui sera versé en 2015 ne portera que sur 20Md€. Une fois de plus, on aura préféré une usine à gaz à l’idée simple et directe qui consistait à baisser les charges des entreprises. On est maintenant dans le bonneteau fiscal permanent. Chaque Français, et pas simplement "les riches", quelle que soit la nature de ses activités, va subir d’ici la fin de l’année, dans sa vie de tous les jours, les augmentations de taxes et de cotisations sociales décidées par le gouvernement Ayrault.

Très en retard dans ses réformes structurelles, la France n’est plus en situation de bénéficier d’une reprise conjoncturelle qui ne se dessine d’ailleurs pas.

Comme l’a écrit toujours très directement Yves de Kerdrel dans Valeurs Actuelles : "Chacun de nous doit prendre conscience qu’il est assis dans un autocar fonçant vers le gouffre de la faillite, avec un chauffeur privé de freins mais klaxonnant de bêtise…"

Peut être faudra-t-il, malheureusement, une hausse de 200 points de base dans le rendement des obligations d’Etat françaises, pour que le gouvernement se rende compte enfin qu’il faut le plus rapidement possible procéder aux réformes structurelles dont le pays a besoin.  

Le combat contre les chefs d’entreprise et les investisseurs continue

Dans la rubrique des mauvais signes,  la semaine est malheureusement une fois de plus un véritable festival de mesures idéologiques dirigées contre les chefs d’entreprise et les investisseurs.  

Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, en charge de piloter la réforme des retraites n’aura, s’il suit le rapport de Yannick Moreau, présidente de la Commission pour l’avenir des retraites, pas le courage d’aller jusqu’au bout d’une vraie réforme. Au moment où les trois quarts des français exigent un alignement des régimes du public sur celui du privé, il va être de plus en plus difficile de faire accepter qu’un retraité de la RATP parte à la retraite à 53,8 ans avec un taux de remplacement de son salaire de 75%, calculé sur les six derniers mois, alors qu’un salarié du privé doit attendre 62,2 ans sans connaître la retraite qui lui sera servie, puisqu’elle est calculée sur les 25 meilleures années de son parcours professionnel !

Michel Sapin, ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, après avoir annoncé pour l’apprentissage dans les petites entreprises, la suppression de l’indemnité compensatrice de formation, est revenu sur sa décision 24 heures après l’annonce. Elle sera remplacée par une nouvelle aide aux employeurs d’apprentis. On est bien dans le zig zag permanent du gouvernement que dénonçait récemment Pierre-André de Chalendar, président de Saint Gobain à Aix en Provence, lors des Rencontres du cercle des économistes.  

Cécile Duflot, ministre de l’Egalité des Territoires et du Logement, a participé cette semaine à déstabiliser un peu plus un marché immobilier qui n’en avait vraiment pas besoin. Le gouvernement va augmenter les droits de mutation au moment où il a été annoncé qu’il était souhaitable que les prix de l’immobilier baissent. Cette mesure ajoutée à toute la série d’actions entreprises contre les investisseurs institutionnels et privés est une fois de plus très négative. Elle ne contribuera pas à résorber la grave crise du logement qui est toujours là.

Benoit Hamon, ministre de l’Economie Sociale et Solidaire et de la Consommation, continue de son côté à vouloir "dissuader les licenciements boursiers". La loi baptisée "Florange" met une fois de plus les chefs d’entreprise en colère. Elle va obliger tout patron d’une entreprise de moins de 50 personnes à informer ses salariés d’une cession à venir. Dans les entreprises, on sait depuis longtemps que le passage de 49 à 50 salariés se traduit pour l’entreprise par 27 nouvelles formalités à remplir. Tout est donc systématiquement entrepris pour dissuader les entreprises d’engager du personnel.

L’offensive du ministre contre les voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) pour protéger le monopole et le numerus clausus des taxis est totalement contre-productive. On ne voit pas bien ce que cela a à voir avec l’objectif de "protéger le consommateur et de lui redonner du pouvoir d’achat"….

Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement Supérieur, peine toujours à comprendre l’initiative de Xavier Neel, patron de Free, de financer personnellement un établissement qui formera chaque année gratuitement un millier de jeunes à la programmation informatique. Elle ne semble pas avoir pris la mesure du retard des formations universitaires sur les besoins du marché en "cloud computing", "big data" ou réseaux sociaux. On a du mal à comprendre cette attitude quand on sait que sur 154 364 bacheliers inscrits en 2007 à l’université, seulement 41 678 ont obtenu une licence au bout de trois ans !

Philippe Martin, le nouveau ministre de l’Ecologie, a prononcé l’avis de décès définitif de la recherche sur les OGM en France. Il faut dire qu’il avait mené à la tête du Conseil général du Gers un combat actif contre la culture des OGM. C’est dommage, car c’est un domaine dans lequel la France avait de véritables atouts…

Aux Etats-Unis, l’économie entre probablement dans une phase de contraction. Les derniers chiffres de l’immobilier ne sont pas aussi bons que présentés. Tout cela n’empêche pas les valeurs américaines de se retrouver au plus haut historique. Les investisseurs privés sont d’ailleurs ceux qui se sont remis à acheter des actions. Le secteur de la finance est celui qui en a le plus profité avec les bons résultats annoncés par les banques américaines (Bank of America, Citigroup, Morgan Stanley, Goldman Sachs …)

En Chine, le FMI reste optimiste mais les investisseurs attendent des réformes structurelles sérieuses avant de s’engager plus avant. L’indice CSI 300 a reculé de 3,7% dans la semaine et Taiwan de 3%.

Résultats inégaux dans la technologie

Le secteur de la technologie a annoncé des résultats plutôt décevants avec Microsoft et Google qui ont déçu. SAP a sorti des chiffres en dessous des estimations des analystes et Intel touché par les mauvaises ventes de PC.

Même Taiwan Semiconductor TSMC est un peu moins optimiste qu’en début de l’année.

Deux sociétés ont surpris en bien : ASML avec de bons résultats (le titre a d’ailleurs progressé de +40% depuis le début de l’année) et Philips, qui a triplé ses résultats au second trimestre après son recentrage sur les appareils médicaux, l’éclairage et le petit électro ménager.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

Commentaires (22)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
TG
- 24/07/2013 - 08:22
@Jerem, monsieur je sais tout ou l'idiot inutile... suite et fin
Pourquoi jerem est-il la preuve que la réincarnation existe ? Car c'est impossible de devenir si con en une seule vie !
TG
- 24/07/2013 - 08:21
@Jerem, monsieur je sais tout ou l'idiot inutile...
Si les cons étaient des fleurs alors le conseil des ministres au pouvoir a l'heure actuelle serait un très beau jardin...
prochain
- 23/07/2013 - 22:57
Inutile de tourner autour du pot le système est pourri.
Nous sommes les témoins et les victimes d'un combat inégal entre secteur protégé et le secteur non-protégé aujourd'hui très affaibli par 40 ans de saignée, l'issue ne fait pas l'ombre d'un doute. Peu importe le prix (pour les autres) Normal 1e n'abandonnera jamais les siens.
Pour en finir avec ce faux débat pourquoi pas appeler un chat un chat? Un bon système pourrait rendre les gens meilleurs, mais qui oserait les réformes?