En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

03.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

04.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

05.

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

06.

Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement

07.

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

01.

Les lions d'Afrique menacés de disparition

01.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

02.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

03.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

03.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

04.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

05.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

06.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

ça vient d'être publié
pépites > France
Attaque
Lyon : un prêtre orthodoxe blessé par balle ; l'assaillant en fuite
il y a 2 heures 39 min
pépite vidéo > Culture
Disparition
15 des meilleures scènes de Sean Connery en Bond, James Bond
il y a 6 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Menhir d'or" : Du pur Goscinny et Uderzo, en images et en sons

il y a 8 heures 25 min
pépite vidéo > Religion
Religions
L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème
il y a 9 heures 25 min
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 10 heures 28 min
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 11 heures 20 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 11 heures 50 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 11 heures 59 min
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 12 heures 1 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 12 heures 2 min
pépites > France
On en a gros
Reconfinement : des maires refusent la fermeture des commerces non-alimentaires
il y a 5 heures 7 min
light > Culture
Disparition
L'acteur Sean Connery est décédé à l'âge de 90 ans
il y a 6 heures 54 min
pépites > Terrorisme
Danger
Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement
il y a 9 heures 5 min
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 9 heures 46 min
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 11 heures 13 min
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 11 heures 30 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 11 heures 59 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 11 heures 59 min
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 12 heures 1 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 12 heures 3 min
Revue de presse people

Sophie Davant : adieu Erik, bonjour Bertrand, Jade Foret/Arnaud Lagardère : après la vidéo, l’interview fête des mères, Cannes : festival du slip (ou pas)

Publié le 02 septembre 2013
Mais aussi la fin — la vraie — du couple Robert Pattinson/Kristen Stewart, Naomi Campbell plaquée pour une djeune, Loana au fond du trou et, et, et… l’incroyable histoire du millionnaire qui voulait devenir pauvre — et qui l’est devenu. De l’amour, du drame, des frissons… il y a tout, dans cette revue de presse-là !
Barbara Lambert
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi la fin — la vraie — du couple Robert Pattinson/Kristen Stewart, Naomi Campbell plaquée pour une djeune, Loana au fond du trou et, et, et… l’incroyable histoire du millionnaire qui voulait devenir pauvre — et qui l’est devenu. De l’amour, du drame, des frissons… il y a tout, dans cette revue de presse-là !

Alors là, alors là, on va vous en boucher un coin, que vous allez même pas comprendre ce qui vous arrive… On parie ? Vous vous souvenez de la couv de “ Voici ” il y a quinze jours sur Sophie Davant re-avec Erik Orsenna (voir la RP du 11 mai) ? Oui, et… ? Bé, figurez-vous qu’il y a du nouveau, enfin, plus exactement, il y a UN nouveau. Heu, zêtes gentille, vous pourriez pas être plus claire, ça va bien, là… Ben, d’après “ Voici ”, Sophie et Erik, c’est fini. Non ? Si. Et puis, c’est pas tout : Sophie a un nouvel homme dans sa vie... Ah, vous dites plus rien, là…

Adieu Erik, bonjour Bertrand !

“ Avec Sophie, il faut suivre !, s’exclame “ Voici ”. Alors qu’il y a moins d’un mois, elle fêtait ses retrouvailles avec Erik Orsenna au Portugal, la voilà déjà dans les bras d’un autre homme, plus jeune, plus actif, plus… comme elle. (…) Mais attention, pas n’importe lequel : son nouvel amoureux, c’est Bertrand Deroubaix, 56 ans, secrétaire général de la branche raffinage-chimie du groupe Total. Un brillant ingénieur des Ponts et Chaussées qu’elle a rencontré sur le plateau de son émission “ C’est au programme ”, sur France 2, dans le cadre d’un sujet sur l’euthanasie. Un thème pas très propice à la bagatelle, certes. D’ailleurs, au début, leur complicité était surtout liée à cette cause commune qui leur est chère : les problèmes de la fin de la vie ”. Et quourpoi, hmmm ?

Sophie et Bertrand liés par la question de l’euthanasie

Le people l’explique dans un encadré : si l’euthanasie est “ un sujet cher à Sophie ”, c’est parce qu’elle “ a assisté jusqu’à la fin, impuissante, à la souffrance de sa maman malade. (L’euthanasie est aussi) une réalité pour Bertrand, dont la femme, Marie, atteinte d’un cancer du poumon incurable, a choisi de mourir dans la dignité en octobre 2010, en Belgique, où l’euthanasie est légale. Depuis, il se bat pour expliquer la démarche de son épouse disparue. Et Sophie compte bien l’y aider… ” Bé, c’est un peu lourd, tout ça, pour commencer une histoire, mais, bon, c’est peut-être comme ça, après tout, qu’on bâtit des liens solides…

Week-end à Sienne

“ Avec le temps, raconte “ Voici ”, leurs sentiments ont doucement évolué, leur amitié a laissé place à une irrésistible attirance amoureuse. (…) C’est donc avec Bertrand qu’elle est partie fêter ses 50 ans à Sienne, en Italie, le week-end du 19 mai. Logés dans le sublime Palazzo Ravizza, en plein cœur de la campagne toscane, baignée de sa lumière incomparable, les amoureux n’ont pas manqué d’aller visiter San Giminiano, le Duomo ou la tombe de Sainte-Catherine. Ils ont même poussé jusqu’à Florence, histoire de compléter ce périple ultra-romantique… ”, comme en attestent les photos que publie le mag. Ah, c’est beau, c’est chaud, un amour qui naît !

Robert Pattinson/Kristen Stewart : la fin, la vraie

Un couple s’éveille, un autre disparaît… Zallez dire que ça faisait longtemps que ça traînait, qu’on n’est pas sûrs, en plus, qu’ils ne remettent pas le couvert dans une semaine ou peut-être moins, “ ce coup là, pourtant, affirme le Dr “ Voici ”, la rupture (de Robert Pattinson et Kristen Stewart) semble bel et bien définitive. Le 19 mai, Robert s’est en effet rendu chez Kristen pour récupérer ses affaires. En une demi-heure, il a fourré ses fringues et ses bibelots dans une valise et quelques sacs poubelle, qu’il a balancés en vrac dans son pick-up. Au passage, il a aussi embarqué son vélo et ses deux chiens ”. S’il a embarqué ses deux chiens, alors…

 

Rob/Kristen : les raisons de la rupture

“ Comment en sont-ils arrivés là ?, se demande le people. Le 13 mai, alors que Kristen avait préparé une superbe fête d’anniversaire pour son homme, il avait préféré arroser ça entre potes. D’où une grosse prise de bec au téléphone… D’après un proche qui s’est confié à “ US Weekly ”, c’est toujours la tromperie de Kristen, l’été dernier, qui aurait précipité la rupture. Un coup de canif que Robert avait tenté de lui pardonner. Il n’y est visiblement jamais arrivé… ” Bah, c’est moche, ça. En même temps, le motif de la séparation est peut-être plus basique, et moins romantique…, qu’il y paraît. “ Voici ” ne nous avait-il pas annoncé dès novembre que le couple ne dépasserait pas la date de sortie du dernier DVD de "Twilight" parce que c'était prévu par contrat (voir la RP du 17 novembre) ? Ah, c’est moins cui-cui les petits oiseaux, ça…

Naomi Campbell plaquée pour une djeune

Au chapitre rupture moche, celle de Naomi Campbell et du milliardaire Vladimir Doronin se pose là… “ Elle a beau faire la belle et feindre de ne pas être affectée par sa séparation d’avec Vladimir Doronin, avec qui elle roucoulait depuis 2008, nous narre "Voici", Naomi Campbell, 43 ans, a sérieusement déchanté quand elle a vu qui l’a remplacée. Georgie Badiel, c’est le top qui monte ! Une silhouette taillée à la serpe, des jambes interminables, des petites fesses rebondies et des cheveux longs, longs… Cette fille a tout d’une Naomi Campbell. A un détail près : son âge. A 25 ans, Georgie, c’est l’avenir. Et le milliardaire russe de 50 ans l’a compris au premier coup d’œil ”. Wouhou, pour du direct, c’est du direct ! La vache : c’est quand même sacrément cynique, tout ça… Camarades filles, prenons les choses du bon côté : même les femmes les plus belles peuvent se faire plaquer pour de plus jeunes qu’elles. Mais on va pas non plus jouer les victimes et virer aigries, hein ? Entre nous, quand un homme envisage une femme comme un simple faire-valoir, c’est qu’il est pas bien intéressant, non ? Ce qui ne veut pas dire qu’on doive se laisser aller. Allez, hop, tête haute, les filles, et surtout, surtout, souriez — et riez : ils adorent ça (ça fait moins de rides, aussi).

Jade Foret/Arnaud Lagardère : l'interview "spécial beauté fête des Mères"

Comme Vladimir Doronin, Arnaud Lagardère a, vous le savez, fondu pour une jeune beauté, la sculpturale Jade Foret… Parents d’une petite fille âgée de huit mois, les tourtereaux posent tout de blanc vêtus, version St-Tropez, années 80, avec Liva, “ leur amour de bébé ”, dans “ Gala ” à l’occasion d’un spécial — attention… — fête des mères. Plus précisément, d’un spécial “ beauté fête des mères ”. Ma, qu’est-ce que c’est que ce papier-là ? Vont nous parler beauté, onguents et crèmes de jouvence, les Lagardère ? Et pourquoi pas talc, tant qu’on y est ? Bé, vous croyez pas si bien dire… Parce qu’on sait pas trop comment (mais on se doute fort pourquoi), Jade, au cours de l’interview (de deux pages, grand max, étalées sur six), arrive à nous caser les marques de son soin anti-vergetures, de sa crème pour le visage, pour le corps, de ses deux parfums, des produits bébé et… du robot ménager qu’elle utilise pour préparer les repas de Liva. Au total, une dizaine de marques, que “ Gala ” nous montre en “ visuels ”, des fois qu’on aurait pas tout bien suivi. Zallez dire que ça se pratique beaucoup, dans la presse mag, le “ placement de produits ”. Oui, mais à cette échelle-là… et dans une itv du “ couple héritier ” de l’empire Lagardère… hum !

Scoop ! Les seins de Jade ont poussé !

Et à part des marques, y’a quoi, dans cette “ interview ” ? Deux-trois petites choses… A la question : “ La grossesse a-t-elle changé votre corps ? ”, Jade répond “ Non, à part mes seins qui ont grossi ! ” Oh, ben, doit être content, Arnaud… En ce qui concerne leurs noces, “ Nous ferons probablement deux mariages distants, indique le fils de Jean-Luc Lagardère. Celui à la mairie se fera très bientôt, le religieux, plus tard. Il sera particulier, très exotique. On est dans la dernière ligne droite, en tout cas ”. Jade le précise, de son côté : “ J’ai quelques projets en route, dont celui d’une bande dessinée. Je suis d’ailleurs à la recherche d’un dessinateur… Je reçois également des propositions de tournage. J’ai accepté une série qui se fera en 2014 ” —“ Un film historique, européen et américain ”, détaille Arnaud. Jade en perruque et robe à panier, hou, on a hâte de voir ça !

La priorité de Jade, aujourd’hui : ses cheveux

Et puisqu’on parle de perruque, on a oublié de vous préciser une chose : Jade est devenue blonde ! Pas possible... ! “ Une demande d’Arnaud ? ”, lui demande “ Gala ”. —“ Non, bien au contraire, il me préfère en brune (heu, perso, nous aussi) ! En janvier, j’ai fait un shooting pour lequel je devais être blonde. Je le suis restée parce qu’à force de subir des colorations, mes cheveux sont abîmés. A cinq mois de grossesse, une permanente les a brûlés. J’en ai fait une crise de nerfs. J’ai même été acheter des perruques avec Arnaud tellement ils étaient en mauvais état. Finalement, je les ai coupés. Là, je porte des extensions. Mais je veux retrouver ma couleur naturelle dès que possible. La santé de mes cheveux, c’est ma priorité aujourd’hui ”. Bah, c’est pas Liva ? Dans ce spécial “ beauté fête des mères ” ? Hou, qu'on est taquin ! Tiens, d’ailleurs, ça nous fait penser : l’a pas donné le nom de son coiffeur, Jade, par hasard ? Heu, vérification faite, si, elle le donne : juste à la page d’après.

Loana en ménage dans l’Yonne

Il y en a une pour qui il y a vraiment de quoi se faire des cheveux, c’est Loana. A en croire “ Voici ”, la blonde aurait en effet “ replongé ”. Aïe ! “ La principale nouveauté dans sa vie, raconte le people, c’est que l’ex-lofteuse s’est trouvé un nouveau chéri. Il s’appelle Frédéric et habite dans l’Yonne. Après avoir logé quelque temps chez le meilleur ami de celui-ci, à Nemours, la blonde a finalement élu domicile dans la famille de son nouvel homme, à Domats, une commune en rase campagne. Un nouvel amoureux, à la base, ce devrait être une bonne nouvelle. Mais avec Loana, rien n’est jamais simple ”. C’est-à-dire ?

Loana “ zombie ”

“ Ceux qui l’ont aperçue errant à la terrasse du Bar du château, à Nemours, raconte le mag, attestent de l’état pathétique dans lequel elle se trouve. Le regard fixe, le visage bouffi, le teint congestionné, elle n’a pas abandonné son penchant pour l’alcool, bien au contraire. Une source proche révèle : “ Elle prend son premier whisky au saut du lit, et n’en décroche pas de la journée. Et comme elle est insomniaque, le père de Frédéric l’a même surprise vers trois heures du matin, cigarette et verre à la main ”. (…) Arrivée sans le sou chez Frédéric — et ce malgré la vente récente de son appartement parisien pour la somme de 700 000 euros —, Loana ne fait rien, ou presque, de ses journées. “ C’est un zombie qui suit le mouvement, ne sait pas trop ce qu’elle fait là, explique un témoin. Et comme il n’y a aucun commerce à Domats, elle se rend au bar-tabac de Courtenay, à dix kilomètres de là, pour picoler toute la journée ” ”. Mais que c’est triste, tout ça… Ca va s’arrêter quand, cette spirale infernale ? Visiblement, l’amour de Frédéric ne lui réussit pas, à notre Loana… Difficile de trouver le bon amoureux quand on ne s’aime pas. Hé, poupinette, on t’aime bien, nous… Allez, debout !

Cannes : festival du slip (ou pas). Episode 1 : le devant

De l’ex-lofteuse aux ultra-glams du festival de Cannes, y’a un monde, que dis-je, un univers — une galaxie ! Heu… faut voir, en même temps. Parce que ce qui ressort, ce samedi, dans la presse people, l’image que tous les mags ont retenue, c’est… c’est… heu, on sait pas trop comment le formuler… tant pis, on se lance : c’est le kiki, le minou, la pajole, comme on dit dans mon pays, d’Eva Longoria. Esssplications : “ Avant d’apparaître en soirée, avec une culotte apparente sous sa robe transparente, raconte “ Voici ”, Eva avait tenté l’option rien dessous. Mais en remontant cette robe-là, elle a TOUT montré. Une photo compromettante qu’elle a, depuis, fait disparaître. Ouf ”, soupire le journal qui… publie bien évidemment le cliché. Qu’est-ce qu’on voit ? Pas grand-chose en vérité. La photo que “ Public ” présente est, elle, un peu plus “ explicite ” — même si, au final, on le devine plus qu’on ne le voit, son petit coquillage joli. 

Cannes : festival du slip (ou pas). Episode 2 : le derrière

Zêtes frustrés ? Les photos des fesses de Zoé Felix dans “ Voici ” sont, elles, parfaitement nettes. Même prises de dessous, on voit tout bien — surtout leur fente. Heu, sorry, hein ?, mais y’a pas trente-six façons d’appeler un chat, un chat (et non, n’y voyez pas de jeu de mots, quoique…). “ Zoé Felix et Gary Dourdan : sans dessous dessous ! ”, titre le people. “ De passage à l’Eden Roc, explique-t-il, les deux acteurs ont lié connaissance et l’ancien des “ Experts : Las Vegas ”, très en forme, a décidé de faire valser Zoé. Rigolo, mais pas prévu. Sinon, on peut raisonnablement imaginer que la brune aurait songé à mettre une culotte ”. On peut le faire, oui (?!)

Cannes : festival du slip (ou pas). Episode 3 : le pipi

Au point où on en est — on va pas mégoter, hmmm… — enfonçons-nous un peu plus dans le trash… option pipi-caca, cette fois. “ Voici ” n’est pas allé jusqu’à suivre Justin Timberlake dans les toilettes — rôôô —, magnanime, il s’est contenté de le shooter à la sortie. Naaaan ? “ Dans la série “ Les stars sont comme nous ”, raconte le mag, Justin s’est fait prendre en photo au moment où il sortait des toilettes de l’Eden Roc. Ouf ! Si la porte était toujours ouverte, sa braguette ne l’était plus ”. Ah bé, ah bé, c’était bien la peine de nous affoler comme ça…

Miroir, miroir, dis-moi : qui est la plus méchante (de Cannes) ?

Vu le niveau de la compét — des egos, hein ?, pas des talents, parce qu’il y en a, tout de même, sur la Croisette… —, doit y’en avoir des méchantes et des méchants. Ben, en fait, pas tellement. D’après “ Voici ”, “ le match se joue entre Nicole Kidman (qui hurle sur ses assistants) et Octavia Spencer (Oscar de la meilleure actrice pour un second rôle dans "La couleur des sentiments", ndlr), qui ne supporte pas que serveurs et attachés de presse lui adressent la parole. Mais les Cannois ont évité le pire : cette année, Madonna n’était pas là ”. C’est vrai que quand on voit la Mado, 55 ans au compteur, en jarretelles et bas résille aux Billboard Music Awards de Las Vegas (la photo est dans “ Voici ” et dans “ Public ”), y’a de quoi avoir fichtrement peur… Keanu Reeves fait peur, lui aussi, mais pas pour les mêmes raisons. Métamorphosé, le beau gosse ? Pas en bien, à en juger par le cliché de l’acteur, de passage à Cannes : “ Le seul héros qu’il puisse jouer actuellement, commente “ Voici ”, c’est celui des pubs de père Dodu ”. C’est méchant, mais faut avouer que la transformation est assez cognante — pour ne pas dire inquiétante… Bah, Keanu, ça va pas ?

Chhhhhhhut ! Valérie Trierweiler est à Cannes

Elle était là mais vous ne l’avez pas vue ? Normal. “ Valérie Trierweiler, qui ne se sent pas une âme de people, n’a pas souhaité monter les marches, indique “ Voici ”. Question star attitude, on est loin de Carla… ” Mais que faisait alors la première dame à Cannes ? La réponse est dans... “ Paris-Match ” : le lendemain de son premier voyage officiel en solo au Mali, la compagne de François Hollande s’est rendue au festival, indique le mag, “ pour la projection du “ Dernier des injustes ” de Claude Lanzmann. Tenue sans ostentation, montée furtive des marches, sa Croisette fut discrète ”. Par les temps qui courent, c’est pas forcément mal vu…

L’incroyable histoire du millionnaire qui rêvait de devenir pauvre — et l’est devenu

Une belle histoire, pour finir ? Une drôle d’histoire — étonnante, un peu folle et piquée, mais peut-être pas si anecdotique que ça… narrée par “ Grazia ”. “ Pressenti pour diriger le remake américain d’“ Intouchables ”, raconte le journal, le pape de la comédie à gaffes Tom Shadyac (“ Ace Ventura, détective pour chiens et chats ”, “ Menteur, menteur ”, “ Professeur Foldingue ”) a fait savoir début mai, sur la chaîne de télévision CBS, qu’il refuserait d’être payé plus pour ce film que le minimum requis par la Guilde des réalisateurs… soit 168 000 euros. Une misère, comparée aux six ou sept millions qu’il dit avoir touchés pour sa dernière comédie. Qu’est-il arrivé au matérialiste Shadyak ? Il est tombé sur la tête. Littéralement ”. Heu, qu’est-ce qu’il faut comprendre, là ? Que Tom a eu un accident, qu’il est vraiment tombé sur la teuté et qu’il s’est relevé tout différent ? Ben, c’est à peu près ça…

Une chute à vélo, et ça repart — un poil différemment

“ 2007, résume “ Grazia ”. Le cinéaste de 49 ans nage en plein american dream. Il vient de réaliser la comédie la plus chère de l’histoire du cinéma, “ Evan tout-puissant ”, inspirée de son précédent carton “ Bruce tout-puissant ”, dont les recettes s’élèvent à près de 400 millions d’euros. Il voyage en jet privé et possède non pas une, mais trois villas disséminées sur son terrain de 3 hectares près de Los Angeles. “ A Pasadena, confie-t-il en 2011 chez Oprah Winfrey, il m’aurait fallu une semaine et demie pour vous faire visiter les lieux (…) Je possédais quelque chose comme dix-sept chambres et treize salle de bains. J’avais une femme de ménage, un majordome, un jardinier, un paysagiste, un architecte, un homme chargé de l’entretien de la piscine, un autre du terrain de tennis, un gestionnaire de fortune et un gestionnaire de carrière, au point que j’avais besoin d’un manager pour manager les autres managers ”. Le rêve prend fin lors d’une sortie VTT au cours de laquelle Shadyac tombe lourdement sur la tête. Victime du syndrome des traumatisés crâniens (migraines carabinées et hypersensibilité au bruit et à la lumière), le golden boy se fait ermite, s’isolant des mois durant dans le silence et l’obscurité. C’est le déclic ”. Ah oui ?

Le déclic — et ce qu’il a produit

“ “ Voir la vie en face a donné un sens à ma vie, raconte-t-il dans son documentaire “ I Am ”, sorti en 2010, explique le journal. Je me suis demandé : qu’ai-je envie de dire avant de partir ? Tout est devenu très simple et très clair. Je voulais partager ce que j’avais découvert. Et ce que j’avais découvert, c’est que le monde dans lequel je vivais était un mensonge ”. Dans “ I Am ”, Shadyac dénonce l’addiction matérialiste de nos sociétés et revient sur son propre cheminement vers le dénuement. “ Je vivais dans cette maison qui, à en croire nos repères culturels, est le symbole d’une vie réussie, poursuit-il. Or, j’étais frappé par un sentiment étrange : je n’étais pas plus heureux ”. Au moment de la sortie du film en salles, les critiques ne le ratent pas, raillant l’idéalisme du millionnaire viré “ hippie ”. Pourtant, contrairement à la majorité de ses pairs, Shadyac ne se contente pas de proférer de belles paroles (…). Les principes, il les applique à sa propre vie ”. OK, OK. Et sinon, concrètement ?

Tom dans un mobile home : “ pauvre ” mais heureux

Réponse du mag : “ Il vend son jet, ses voitures et son domaine de Pasadena où, divorcé et sans enfant, il commençait à se sentir un peu seul. Il ouvre un centre d’accueil pour sans-abri dans l’état de Virginie, d’où il est originaire, donne des sommes astronomiques à diverses associations caritatives et environnementales, et s’installe dans un mobile home coquet sur Paradise Cove, le parc à caravanes le plus hype de Malibu, depuis que Minnie Driver, Pamela Anderson et Matthew McConnaughey y ont élu domicile. “ J’ai vécu vingt ans à L.A. sans connaître un seul de mes voisins, avoue le cinéaste dans un article de “ Vanity Fair ” consacré à Paradise Cove. Ici, j’habite un 92 m2, et il me faut vingt minutes pour sortir les poubelles parce que je suis tout le temps en train de discuter avec eux ” (…) Alors, dégoulinant de bons sentiments, Tom Shadyac ? Oui, mais il est cohérent, conclut le journal. Alors, on ne se moque pas ”. On ne se moque pas, non. Pour tout te dire, “ Grazia ” cara, on serait même touché… Mais plus parce que le millionnaire, “ grâce ” à son accident, a découvert la vraie vie que parce qu’il a fait vœu de “ pauvreté ” — hé, ho, l’est pas à la rue, non plus, le Tom, il vit quand même très au-dessus de nos moyens, hein ? Cela dit, ça reste une jolie histoire, un drôle de conte de fée : l’histoire d’un prince heureux de devenir crapaud. Bon week-end, les lapins ! Rêvez bien !

Vous en voulez encore ?

Avouez, vous avez un poil scotché devant "Elle" avec Charlotte Casiraghi en couverture, et vous vous êtes demandé ce qu'elle pouvait bien raconter... Hé ben rien, mais alors... rien de chez rien. Vous ne nous croyez pas ? Allez, on va être gran signore, on vous donne un extrait du papier — parce que, hey, hey, y'a pas d'interview, baby, juste du "rapporté" : "Peut-on protéger de la curiosité que Monaco et la dynastie des Grimaldi ont toujours suscitée ? On la supporte, on l'intériorise, on ne regarde pas ceux dont on sait que le regard s'éclaire d'une lumière d'étonnement, d'excitation, ceux qui vous chosifient, ceux pour qui vous êtes l'objet — de curiosité, oui, mais l'objet avant tout. Les traits de caractère s'ensuivent : timidité, quête brouillonne d'identité, incertitude quant à sa valeur. Mais une force organise l'ensemble : la joie de vivre d'une jeune femme de son temps, qui a décidé de se rendre maîtresse de cette image, et d'objet devenir le sujet de sa vie". C'est bon, zavez votre compte ? Pour les photos qui accompagnent le papier, autant vous le dire : vous ne ratez rien non plus. Par on ne sait quel mauvais prodige, "Elle" a réussi à nous rendre Charlotte moche et hommasse. Elle est pourtant jolie, la fille de Caroline... Ah, pour du raté, c'est du raté ! Comme en témoigne, d'ailleurs, à bien y regarder, le cliché affiché en une : Charlotte, on ne la reconnaît pas.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ntzsch
- 27/05/2013 - 10:32
Age mental...
12 ans ? Ecriture d'ados à qui on a envie de mettre une claque.
Lepongiste
- 27/05/2013 - 09:16
Sophie d'avant
et maintenant Sophie d'après !!!
souleater34
- 26/05/2013 - 19:51
Plus nul que les people magasines!
Tout est dans le titre! Si une "journaliste" a écrit ça, il faut qu'elle pense à se reconvertir tellement c'est mauvais! (et j'ai tout lu;)