En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé

02.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

03.

Pakistan : le témoignage d'un survivant du crash d'un avion de ligne à Karachi

04.

Réouverture du Puy du Fou : oui mais que pensaient les Chouans des Noirs et des Arabes ?

05.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

06.

Le RN servi par des critiques paresseux

07.

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

04.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

04.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

05.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

ça vient d'être publié
pépites > International
Vers une nouvelle guerre froide ?
Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé
il y a 4 heures 30 min
pépite vidéo > Insolite
Visage humain
Covid-19 : une entreprise indienne propose des masques avec la photo du visage des clients
il y a 5 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Moura, la mémoire incendiée" d'Alexandra Lapierre : épique, palpitant, et romanesque en diable

il y a 8 heures 22 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les couleurs éclatent et quand les sportives rayonnent : c’est l’actualité des montres en mode prairial
il y a 9 heures 28 min
pépites > Justice
Secret des sources
Affaire Geneviève Legay : suspension à Nice d'un policier soupçonné d'avoir renseigné Mediapart
il y a 10 heures 39 min
pépites > Economie
Inquiétudes pour l'emploi
Renault a l’intention de supprimer 15.000 emplois dans le monde, dont 4.600 en France
il y a 11 heures 30 min
décryptage > International
Mirage ?

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

il y a 13 heures 39 min
décryptage > France
Atout pendant le confinement

Risques du télétravail : les techniques des négociateurs antiterroristes au secours des chefs d’entreprise sur la sellette

il y a 14 heures 11 min
décryptage > Santé
Méthode efficace

Radioscopie des armes rhétoriques des discours anti-establishment à la Raoult

il y a 14 heures 58 min
décryptage > Science
Crew Dragon

Premier vol de SpaceX: le lancement qui risque de révolutionner le voyage spatial

il y a 15 heures 26 min
pépite vidéo > Media
Scène surréaliste
Emeutes à Minneapolis : des journalistes de CNN ont été arrêtés en plein direct
il y a 5 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le vieil homme qui vendait du thé. Excentricité et retrait du monde dans le Japon du XVIIIe siècle" de François Lachaud : le confinement volontaire d’un sage japonais, plein de surprises et de poésie

il y a 8 heures 2 min
pépites > Politique
Lyon
Elections municipales : LREM retire son investiture à Gérard Collomb
il y a 8 heures 55 min
Embellie pour le commerce
Les Galeries Lafayette à Paris vont pouvoir rouvrir dès ce samedi 30 mai
il y a 9 heures 56 min
pépites > International
Tensions maximales
Mort de George Floyd : nouvelle nuit d’émeutes à Minneapolis, un commissariat a été incendié
il y a 11 heures 6 min
pépite vidéo > Consommation
Grands magasins
Les images de la réouverture du Printemps Haussmann à Paris
il y a 12 heures 29 min
décryptage > Politique
État gadget

Inciter à faire du vélo plutôt que d’empêcher qu’on les vole : SOS fonctions régaliennes disparues

il y a 13 heures 55 min
décryptage > Media
Internet Protocol Television

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

il y a 14 heures 37 min
décryptage > France
Roman national ?

Réouverture du Puy du Fou : oui mais que pensaient les Chouans des Noirs et des Arabes ?

il y a 15 heures 14 min
décryptage > France
Table des négociations

Démocratie sociale: monde d’après ou pas, le gouvernement conserve les mêmes travers

il y a 15 heures 51 min
Revue de presse people

Johnny Depp n’est plus au Paradis

Publié le 09 avril 2011
Johnny Depp court le guilledou, George Clooney n’en finit pas de ramer, Katy Perry s'est fait plaquer... Les mythes tombent — ou écrasent, c’est selon. Kate Middleton et Charlene Wittstock pourraient vous en parler…
Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Barbara Lambert
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Johnny Depp court le guilledou, George Clooney n’en finit pas de ramer, Katy Perry s'est fait plaquer... Les mythes tombent — ou écrasent, c’est selon. Kate Middleton et Charlene Wittstock pourraient vous en parler…

Pour du scoop, c’est du scoop ! Pas glop, mais hénaurme ! A la une de “ Voici ”, cette semaine, Johnny Depp embrasse… “ une blonde aux faux airs de Paradis ”, mais qui n’est pas Vanessa. “ Embrasser, c’est tromper ? ”, se demande l’hebdo, sous le choc. “ Invité à l’inauguration de l’étoile de Penelope Cruz sur Hollywood Boulevard, le sublime (acteur) est arrivé en charmante compagnie, raconte “ Voici ”. Et le problème, c’est que celle qu’il prenait dans ses bras et embrassait, là, très au bord des lèvres, devant tout le monde, (était)… Robin Baum, son attachée de presse. A quoi joue-t-il ? Il le sait bien que Robin est une croqueuse d’hommes, qui choisit avec soin les stars dont elle drive la carrière ”. Parmi elles, “ le sexy Orlando Bloom ” ou encore Stephen Dorff pour qui “ elle a même divorcé de son mari en 2009. Mais il y a pire, poursuit le journal. A chaque fois qu’il y a des rumeurs de mariage entre Johnny et Vanessa, c’est (Robin) qui prend soin de démentir, avec le sourire, comme si ça lui faisait plaisir. Bref, cette fille est dangereuse ”. Pour faire tomber le couple le plus glamour au monde, cette fille est un fléau, oui ! Qu’importe si, comme l’affiche “ Public ”, Katy Perry s’est fait “ plaquer après cinq mois de mariage ”. Entre Johnny et Vanessa, ça durait depuis… 1998. 13 ans — et deux enfants !

Un mythe s’effondre, un autre continue de s’effriter. Le sort s’acharne, décidément, sur le pauvre George Clooney. A se demander si “ la Canalis ” ne lui porte pas un peu malheur. Après l’annonce de son “ couple bidon ”, puis celle de sa rupture avec Elisabetta, comme si la coupe n’était pas assez pleine, cette semaine, re-re-patatras !, c’est le “ Conduttore ” en personne qui met notre George dans l’embarras. A la veille du procès “ Ruby ”, nom de la très jeune escort girl qui aurait eu des relations tarifées avec le président du Conseil italien, Silvio Berlusconi a en effet désigné l’acteur comme “ témoin de moralité ”, raconte “ VSD. “ Je n’ai rencontré le président du Conseil italien qu’une seule fois, pour le Darfour ”, a aussitôt répondu le comédien, avant de faire savoir qu’il n’irait pas témoigner. 

Las ! Comme le rappelle sinistrement le magazine, “ il pourrait bien (y) être contraint si le ministère public l’estimait (nécessaire) ”. Là où le bât blesse, en effet, c’est qu’Elisabetta, convoquée elle aussi à la barre, est “ une ex-“ Velina ”, comme on appelle les jolies filles chargées de faire monter la température à la télé, (qui) connaît et apprécie Berlusconi ”, explique le magazine. Si elle dément toute participation aux soirées olé-olé du patron de télé, la belle, une fois encore, brouille sérieusement l’image de notre super-George, toujours prompt, on le sait, à prendre fait et cause pour les populations affligées. A se demander, vraiment, où et pourquoi il est allé la chercher…

De Berlusconi à… “ Carré Viiip ”, le saut est vite franchi. Vous croyiez en avoir fini, eh bien !, c'est raté. Hasard du calendrier ? L’arrêt de l’affreuse émission de TF1 intervient dix ans pile poil après l’arrivée en France de la télé-réalité. Une bonne occasion de tirer le bilan de la décennie, de faire de brillants éditos ou de monter de jolis dossiers. Quand “ Grazia ” se demande si le “ “ Carré Viiip ” a tué la télé-poubelle ”, “ Elle ” s’interroge : “ Un anniversaire en forme d’enterrement ? Tout pourrait le laisser croire : d’abord, l’échec (du programme de TF1). Ensuite le jugement du 5 avril donnant raison en partie à une cinquantaine de célébrités d’un jour réclamant rémunération pour ce qu’elles considèrent a posteriori comme un travail. Les marionnettes se rebellant contre leurs manipulateurs, signe de la fin de la partie ? Hélas, depuis dix ans, non seulement la téléréalité se renouvelle éternellement et cartonne toujours, mais, pire, elle a imprégné toute la sphère publique ”.

Est-ce “ La fin de la télé-réalité ? ”, se demande de son côté “ Public ”. Pour trancher le débat, le magazine s’est lancé dans une grande “ enquête en quatre volets ”. Premier épisode, cette semaine : “ Les reconversions surprenantes ”. On y apprend notamment qu’ “ Alexandra du “ Bachelor ” est devenue “ tricoteuse pour chiens ”, “ Laure de Lattre de “ Loft Story ” styliste pour esthéticiennes ”, et “ Nicolas Vitiello (“ Popstars 2 ”) comédien et conseiller artistique de Benoît et Thomas ”. Hou, ça, c’est dur ! D’autres, tout de même, tirent mieux leur épingle du jeu, comme Félicien Taris (“ Loft Story 2 ”), producteur de docus télé, Christopher (“ Mon incroyable fiancé 2 ”) régisseur général du Moulin-Rouge ou Cyril (“ Popstars 2 ” et ex-Whatfor), pianiste pour M. Comme quoi, ça peut marcher, tout dépend de ce que l’on en fait…

Que vont faire les ex du “ Carré ” de leur joli paquet ? La question mérite d’être posée quand on connaît les sommes astronomiques que les affreux Viiip ont, comme le dit “ Voici ”, “ palpé ”. “ A en croire FX, explique le magazine, chaque Viiip a touché 10 000 euros pour son entrée dans le jeu et 4 500 euros par semaine, soit 55 000 euros par tête — puisqu’il a été décidé que les candidats seraient payés pour les dix semaines prévues. (…) Celle qui s’en sort le moins bien, c’est Marjolaine. Sortie du jeu de sa propre initiative au bout d’une semaine, elle ne touchera “ que ” 14 500 euros ”. C’est ballot. Mais “ la grande perdante de l’émission de TF1 ” demeure Elsa Fayer. “ Grâce à “ Carré Viiip ”, elle espérait devenir la reine de la Une, note “ Voici ”. Vu le fiasco, elle est bonne pour la TNT ”. Et le people de nous montrer l’animatrice “ carrément déprimée ” en “ doudoune noire, bas de jogging gris et paire de Ugg ” avec une “ tête des mauvais jours impossible à masquer ”. De fait, elle n’a pas l’air très frais. La pôvre.

Elle était hier reine, ou voulait y croire. Kate Middleton et Charlene Wittstock, elles, seront demain, c’est sûr (enfin, sauf cataclysme), bel et bien princesses. A trois semaines du “ mariage du siècle ”, les people, et même les hebdos dits sérieux (type “ L’Express ”) se mettent à l’heure anglaise. “ Elle ” se demande qui de “ Harry ou William est le plus cool ”, “ Be ” propose un “ 48 heures à Londres avec Kate et William ” et indique que “ le dernier boot camp à la mode ”, à Londres, est le “ Princess Prep ” qui offre aux “ fillettes âgées de 8 à 11 ans des cours intensifs d’histoire de la monarchie et de bonnes manières, agrémentés de visites de palaces et de balades à cheval dans Hyde Park. Le tout pour la modique somme de 2 800 euros les trois semaines ”. Dire qu’il y a des parents assez fous pour faire ça !

A l’heure où “ Gala ” met en une “ Kate Middleton, déjà princesse à trois semaines du mariage ”, “ Paris-Match ”, c’est bien le seul, mise sur Charlene. “ A trois mois de leur mariage, la fiancée du Prince Albert a trouvé son style ”, titre l’hebdo, qui propose une série de photos exclusives et très léchées de l’ex-nageuse sud-africaine. Effacées, les épaules de championne ! Glamourissime en “ robe Empire Michael Kors ”, “ pull et pantalon de soie ”, puis “ robe de satin Ralph Lauren ”, elle y apparaît plus Grace Kelly que jamais. Difficile de prendre la suite d’un mythe… Kate, ou plutôt “ Catherine ” (puisque, désormais, la Cour britannique l’ayant stipulé, il faut l’appeler “ Catherine ”), en sait quelque chose, elle aussi, qui s’est vu offrir en bague de fiançailles le plombant saphir bleu de Diana. Entre nous, vous en rêvez de cette vie-là ?

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé

02.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

03.

Pakistan : le témoignage d'un survivant du crash d'un avion de ligne à Karachi

04.

Réouverture du Puy du Fou : oui mais que pensaient les Chouans des Noirs et des Arabes ?

05.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

06.

Le RN servi par des critiques paresseux

07.

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

04.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

04.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

05.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires