En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

02.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

03.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

04.

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

05.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

06.

L’étrange pas de deux d’Emmanuel Macron avec le Hezbollah

07.

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

03.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

04.

Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique

05.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

06.

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

ça vient d'être publié
décryptage > High-tech
Avenir

Comment empêcher la fuite des cerveaux français du numérique ?

il y a 2 heures 13 min
décryptage > Santé
Course contre la montre

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

il y a 2 heures 41 min
décryptage > International
Idéologie

Communisme revisité : ces nouveaux penseurs dont s’inspire Xi Jinping pour diriger la Chine d’une main de fer

il y a 2 heures 59 min
décryptage > International
En même temps à risque

L’étrange pas de deux d’Emmanuel Macron avec le Hezbollah

il y a 3 heures 24 min
pépites > Santé
CORONAVIRUS
Les chiffres qui inquiètent en Ile-de-France
il y a 22 heures 16 min
pépites > Consommation
BILAN MITIGÉ
Soldes : un résultat décevant
il y a 23 heures 16 min
pépites > Faits divers
VAL-DE-MARNE
Vincennes : deux morts dans un incendie
il y a 23 heures 52 min
light > Loisirs
MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS
Elle se fait tatouer à 103 ans
il y a 1 jour 1 heure
pépites > France
MOUVEMENT DE FOULE
Cannes : crise de panique après une rumeur de fusillade
il y a 1 jour 2 heures
pépite vidéo > International
NIGER
Six humanitaires français tués au Niger
il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Société
Tout nouveau tout beau

Vous avez aimé le # "privilège blanc" ? Vous adorerez le # "privilège juif"

il y a 2 heures 33 min
décryptage > Science
Espace

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

il y a 2 heures 51 min
décryptage > Histoire
Atlantico Business

Les femmes qui ont changé le monde et le cours de l’Histoire. Aujourd’hui, Mata Hari : du mouvement Metoo au Bureau des Légendes

il y a 3 heures 12 min
décryptage > Société
Protection contre le virus

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

il y a 3 heures 34 min
décryptage > Société
Des mots qui viennent d’ailleurs

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

il y a 23 heures 4 min
pépites > France
DÉJÀ !
Les vendanges débutent avec plusieurs semaines d'avance
il y a 23 heures 35 min
light > France
AÏE
Méditerranée : un poisson mord les mollets des vacanciers
il y a 1 jour 1 heure
pépites > Santé
VRAIMENT ?
Selon Poutine, la Russie aurait développé le "premier vaccin" contre le coronavirus
il y a 1 jour 2 heures
pépites > France
ATTAQUE ARMÉE
Niger : qui étaient les victimes ?
il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Economie
ASSURANCES

L’autre test du Covid : les assurances seront-elles à la hauteur des promesses d’indemnisation de leurs polices face aux dégâts de l’épidémie

il y a 1 jour 4 heures
Revue de presse people

Vanessa Paradis : ne lui parlez pas de sa vie privée, Rachida Dati : ne lui dites pas qu’elle est finie, Zahia : assurez-lui qu’elle est glamour

Publié le 04 mai 2013
Mais aussi, les conseils de réussite d’une femme de poigne : Sheryl Sandberg, numéro 2 de Facebook, une toute nouvelle religion qui met en émoi les people, et le fiancé prodigue d’Ayem.
Astrid Eliard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Astrid Eliard est journaliste et écrivain. Elle est auteur de Nuits de noces, et de Déjà l’automne (Mercure de France).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi, les conseils de réussite d’une femme de poigne : Sheryl Sandberg, numéro 2 de Facebook, une toute nouvelle religion qui met en émoi les people, et le fiancé prodigue d’Ayem.

Cette semaine, la Paradis fait la Une de la presse. Côté pile, c’est une chanteuse au faîte de sa gloire, qui s’apprête à sortir un album, et prend la pose, belle et naturelle, devant Jean-Baptiste Mondino pour les Inrocks, et un peu plus maquillée et sophistiquée pour ELLE. Côté face, c’est une "ex" un peu nostalgique, triste, voire en colère selon Voici.

Les journalistes qui l’ont interviewé vont sur le terrain de sa vie privée sur la pointe des pieds. On salue la technique, très habile, des Inrocks, pour grappiller une info croustillante : "Sans évoquer ta vie privée, cet album à ce moment-là dans ta vie a-t-il été utile ?" Bien tenté, sauf que la chanteuse s’empresse de convoquer une remarque générale pour ne surtout pas tomber dans le piège de la confession : "Je conseille à tout le monde de chanter, même ceux qui chantent faux, c’est une thérapie." A ELLE, où l’on parle le people couramment, la méthode est plus frontale, mais ça ne paye pas plus. Question : "Mathieu Boogaerts (un des auteurs de l’album, ndlr) dit qu’il s’est inspiré de votre séparation pour écrire « Le Rempart ». Réponse : "C’est tordu de prétendre ça car je n’étais pas séparée quand il me l’a offerte ! Il a dû s’inspirer de ses séparations à lui…"

Sans Vanessa, Johnny prend du bon temps

Vanessa Paradis parle de tout : sa collaboration artistique avec Benjamin Biolay, sa fille Lily Rose, qui a un don pour la musique, son dernier tournage avec Woody Allen sous l’œil de l’acteur-réalisateur John Turturro, sauf de ce que vous aimeriez bien savoir, hein ? C’est comment une Vanessa sans Johnny ?

En revanche, Voici nous dit à quoi ressemble la vie de Johnny Depp sans Vanessa. Eh bien, ça a l’air plutôt cool. Ça va à des concerts des Stones à L.A., ça sort avec sa fiancée, trop belle, trop jeune, trop sexy. En fait, entre Johnny et l’actrice de 27 ans Amber Heard, c’est du sérieux. Selon Voici, il aurait même baptisé une plage de son île dans les Bahamas du nom de sa belle, comme il l’avait fait du temps de Vanessa Paradis. Frédéric Uzès, l’auteur de l’article, s’exclame : "Une claque ! Il n’y a pas d’autres mots ! C’est juste au moment où elle défend sur la scène médiatique son nouvel album que Johnny Depp a choisi d’exposer au monde entier sa liaison avec Amber Heard ! Le Pirate aurait voulu le faire exprès qu’il ne s’y serait pas pris autrement."

D’une Rachida l’autre 

Chez tous les people, il y a une facette "promo" et une facette plus sombre, cachée, douloureuse, parfois même honteuse. Cette semaine, Rachida Dati en fait les frais. Dans Gala, elle soigne son image à l’extrême. Elle est prise en photo dans son bureau, en jean noir sobre, un vélo rose d’enfant à ses pieds pour le côté "maman concernée". Elle confie qu’elle a reçu des menaces de mort, qu’elle a été traquée, voilà pour le côté "martyre", et achève l’interview par une déclaration presque lyrique : "Je reçois beaucoup de courrier. De nombreux Français s’identifient à mon parcours." Dans VSD, c’est une tout autre Rachida Dati, moins sereine, et plus isolée, qui apparaît. "Rien ne va plus !" titre l’article. L’hebdo égrène ses échecs du moment : son désistement dans la course à la mairie de Paris, la parution d’une BD inspirée de sa vie privée "Aux noms des pères" qu’elle n’a pas réussi à faire interdire, le grand déballage sordide avec Dominique Desseigne… L’article cite le député Jean-François Lamour : "Elle s’est fâchée avec tout le monde, elle n’a plus aucun soutien." Bon, il va en falloir des Une de Gala, pour redorer son blason !

Adjani se dévoile

Comme toutes les midinettes, on a ouvert Paris-Match impatiemment, alléché par la photo de Charlotte Casiraghi en couverture. Entourloupe ! La journaliste Danièle Georget a bien du mal à faire du neuf avec des infos vieilles comme nos robes sur les "héritières" – Charlotte de Monaco, mais aussi Anouchka Delon, Laura Smet etc. Ils sont futés à Paris-Match, ils ont compris comment on vendait un journal : il suffit de mettre Charlotte Casiraghi en Une. Si on n’en a pas totalement pour notre argent, on lit avec plaisir une interview de la rare Isabelle Adjani à l’occasion d’un documentaire qui retrace sa carrière et qui passe cette semaine sur Arte. Elle parle de son père, qui lui disait : "Tu vas salir le miroir !" quand elle en croisait un, ou de Truffaut, avec qui elle aurait pu avoir une idylle si elle avait été moins nunuche…

En avant toutes !

Dans Paris-Match, on découvre surtout le profil d’une femme bluffante, Sheryl Sandberg, le numéro 2 de Facebook. Cette surdouée de 43 ans, qui est passée par Harvard et Google, publie En avant toutes (Lattès), pour enjoindre ses congénères à la suivre sur le chemin de l’ambition... sans pour autant renoncer à leur vie de femme. Ça sent le cliché à plein nez, direz-vous. On connaît la chanson, la femme d’affaires qui se vante de retourner bosser une semaine après avoir accouché ou, pire, qui tire son lait au boulot… Eh bien pas du tout, elle n’est ni guerrière ni revancharde, c’est une féministe moderne. En lisant son interview dans Paris-Match, on comprend pourquoi cette femme est devenue un phénomène – aux États-Unis, son livre est un best-seller. "Les femmes réfrènent leurs ambitions de peur de ne plus être aimées". Franchement, Confucius n’aurait pas dit mieux. Elle dit aussi que les maris qui font la lessive font plus l’amour. Interrogée par ELLE, elle conseille : "Si une femme veut réussir, la première chose, c’est de trouver quelqu’un qui ait envie de vous mettre en avant. Sortez avec tous les bad boys du monde si vous voulez, mais, quand vous choisirez le père de vos enfants, prenez un type gentil qui vous aidera !" Cette fille est géniale, vous dit-on. Par contre, on n’est pas sûr d’adhérer à son modèle pour l’emploi du temps : elle dort quatre heures par nuit.

Adorez le phallus

Tandis que Voici publie l’interview de la nièce du patron de la Scientologie, une rescapée de la secte qui raconte les persécutions mentales et physiques et la tentative de suicide comme seule échappatoire, Grazia nous présente la nouvelle marotte religieuse des people : OTO. Peaches Geldof en est folle, Jimmy Page et Jay-Z en seraient aussi adeptes. Il s’agit de l’Ordre des Templiers Orientaux, inventé par un excentrique autrichien de la fin du XIXe siècle. On ne comprend pas bien le sens de l’idéologie d’OTO (le journaliste de Grazia est lui aussi un peu largué), mais en tout cas, ça a l’air plus fun que la sciento. Petit florilège des rituels : « Les disciples apprendront à adorer le phallus, à découvrir les délices de la masturbation (plus connue sous le nom "d’œuvre mineure du soleil") et même, on ne se refuse rien, à s’adonner aux joies de la "magie homosexuelle" ». Au fil des grades – il y en a 12 – il paraît qu’on comprend le sens de la vie.

Zahia, new look

Les fans de Zahia vont peut-être le regretter, l’ex-escort-girl est en train de s’acheter – très, très cher, il paraîtrait qu’elle dépense 100 000 euros par mois – une conduite. Enfin… disons que ses robes ont rallongé, ses cheveux foncé, son maquillage s’est adouci. Elle a toujours tout ce qu’il faut là où il faut, mais comme le dit Public : "De sulfureuse elle est passée à silencieuse." Elle est devenue un "objet de luxe", une marque, qui décline son nom avec des défilés haute-couture, des gammes de sex-toys, de nuisettes ou de sacs à main. Le magazine décrypte la métamorphose de la poupée gonflable en poupée glamour, adoubée par Karl Lagerfeld… et femme d’affaires avertie. Quant à savoir avec qui elle file le grand amour, mystère, mystère. On parle d’un investisseur hongkongais ou d’un business man suisse. On en sait davantage sur le boyfriend d’Ayem. Il faut dire qu’elle la joue moins discrète. Tous les matins, nous dit Voici, elle se rend chez NRJ12 en Rolls avec chauffeur. Elle sature les réseaux sociaux de photos de cadeaux de son riche fiancé : Rolex, Louboutin, visons etc. Ayem ou la version un peu cheap de comment épouser un millionnaire.

Quoi d’autre, chez les people ?

Gala et Paris-Match nous montrent les premières images du tournage d’Abel Ferrara : "The June Project", avec un Depardieu en costume de DSK et une Jacqueline Bisset dans des oripeaux d’Anne Sinclair. Impossible que ça vous échappe : les vacances en Grèce de l’incroyable famille Kardashian. "Elles se font voir chez les Grecs", titre Voici. Pendant Kim traîne ses sept mois de grossesse, son homme, Kanye West, batifolerait à Paris, avec de jeunes nymphettes. Bonjour l’esprit de famille ! On vous conseille de choisir votre maillot pour l’été dans la sélection de Public, qui présente, très opportunément, une galerie des plus beaux morceaux de cellulite people. (Même Jessica Alba en a, si si). Enfin, on ne peut pas s’empêcher de pouffer en feuilletant Grazia, qui arrive à concilier dans un même numéro : la mode "anti-bling" et une série "La joaillerie pour tous". Mais de qui se moque-t-on ?!

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
gladio
- 06/05/2013 - 07:31
Une folle
Une preuve
http://www.surlering.com/article/article.php/article/une-visite-place-beauvau-5012
walküre
- 05/05/2013 - 18:57
Rachida Dati ?
Non, non, elle n'est pas finie...