En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

04.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

05.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

01.

Le PS fait des propositions de loi très politiques. Sont-elles utiles ?

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Media
Bras de fer médiatique
Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants
il y a 24 min 39 sec
light > Culture
Polémique
"J'Accuse" : la collectivité Est Ensemble renonce finalement à demander la déprogrammation en Seine-Saint-Denis du film de Roman Polanski
il y a 1 heure 25 min
pépites > Religion
Nouvelle polémique ?
Vesoul : une religieuse catholique privée de maison de retraite pour son voile
il y a 2 heures 40 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 4 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Ingénu" de Voltaire : un Candide au pays des puissants, un Ingénu dans le monde

il y a 5 heures 35 min
pépites > Santé
Répondre à la crise
Le gouvernement dévoile son "plan d'urgence" pour l'hôpital public avec notamment une hausse du budget et une reprise de la dette
il y a 6 heures 31 min
décryptage > Politique
Réforme

Retraites : cette violence qui nous attend au fond de l’impasse politique

il y a 7 heures 57 min
décryptage > Politique
"J'ai besoin de vous"'

Congrès des maires : Emmanuel Macron surestime l’impact de la politique de simplification mise en œuvre à destination des élus locaux

il y a 8 heures 53 min
décryptage > International
A l'intérieur comme à l’extérieur

Le régime iranien confronté à une double contestation

il y a 9 heures 22 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

il y a 10 heures 16 min
pépites > Justice
Lutte contre le terrorisme
Attentat déjoué dans le Thalys : le parquet national antiterroriste demande un procès pour Ayoub El Khazzani et pour trois autres suspects
il y a 53 min 42 sec
light > Culture
Oscar de la meilleure création du monde
Puy du Fou : le parc reçoit le prestigieux prix du Thea Award pour le spectacle "Le premier Royaume"
il y a 2 heures 1 min
pépite vidéo > Religion
A la rencontre des fidèles
Visite officielle du pape François en Thaïlande et au Japon
il y a 3 heures 18 min
décryptage > Santé
Mesures

Plan d'urgence pour l'hôpital public : comment le gouvernement ménage dangereusement la chèvre et le chou

il y a 4 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Misérables" : le réalisateur Ladj Ly casse la baraque

il y a 5 heures 48 min
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Des casseurs aux LBD, radioscopie de l’opinion des Français face à la violence dans les conflits sociaux
il y a 7 heures 6 min
décryptage > Economie
Lettre

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

il y a 8 heures 39 min
décryptage > France
Un aveu

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

il y a 9 heures 9 min
décryptage > Environnement
"J’ai trois Greta Thunberg à domicile"

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

il y a 9 heures 48 min
décryptage > France
Rapport

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

il y a 10 heures 29 min
© DR
© DR
Atlantico chic

La brigade légère : quelques bonnes raisons d'investir dans un costume d'été

Publié le 12 avril 2013
Le costume d’été était une pierre angulaire du style masculin que l’on trouvait dans toutes les garde-robes des hommes. Mais l’époque a changé...
Fondateur et éditeur de "Parisian Gentleman", Hugo Jacomet est une plume reconnue dans le domaine du style masculin.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugo Jacomet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fondateur et éditeur de "Parisian Gentleman", Hugo Jacomet est une plume reconnue dans le domaine du style masculin.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le costume d’été était une pierre angulaire du style masculin que l’on trouvait dans toutes les garde-robes des hommes. Mais l’époque a changé...

Lin, mohair, coton, soie, Fresco (laine froide), tropical, solaro, seersucker, popeline, drill, madras, shantung. Ocre, taupe, beige, crème, blanc cassé, gris perle, gris éléphant, gris bleu, bleu ciel. Respectivement des matières et des couleurs que certains hommes avaient l’habitude de porter fréquemment. Des hommes de goût. Des hommes éduqués. Des hommes qui, dans les années 70 ne portaient du bleu navy ou du gris que dans des occasions climatiques exceptionnelles (un printemps moins chaud que d’habitude) ou parce qu’ils y étaient contraints (pour une réunion d'affaires ou une occasion formelle). Le reste du temps, ils ne portaient que des costumes d’été variés. Le costume d’été était une pierre angulaire du style masculin que l’on trouvait dans toutes les garde-robes des hommes. Mais l’époque a changé.

Chaque été c'est la même chose quand les températures montent et quand je marche dans la rue : le seul costume d’été à l’horizon semble bien être celui que je porte. Les concessions des autres hommes à la chaleur ambiante semblent donc toujours se résumer à simplement enlever leur veste en laine, si toutefois ils en portent une. Ou alors ils tentent de se sentir bien dans des costumes en laine bleu foncé ou gris qu’on leur a vendu comme des costumes « demi-saison » ou des costumes « 10 mois ». Vous voyez de quoi je veux parler : quelque chose de léger. Quelque chose qu’ils sont supposés pouvoir porter n’importe où, n’importe quand sauf, peut-être, en Sibérie au mois de Janvier… Grâce aux progrès récents des manufactures de tissus et à leurs méthodes de fabrication ultra modernes, ces costumes sont effectivement beaucoup plus versatiles qu’ils ne pouvaient l’être auparavant. Mais en matière de style, ils sont particulièrement ennuyeux...

Avec les jours qui s’allongent, j’ai toujours profité des mois chauds pour, au contraire, laisser mes costumes bleus ou gris au repos et faire en sorte d’éclaircir mes tenues.

Comme beaucoup de choses que nous portons, les costume d’été sont issus d’un vieille et auguste tradition britannique. Les Anglais avaient l’habitude de les porter, mais pas en Angleterre et pas nécessairement en été non plus. Ils étaient plutôt utilisés par les classes sociales supérieures lors des voyages en Italie, des safaris au Kenya ou des longues vacances dans le sud de la France. Ils étaient également un outil essentiel pour les Britanniques qui – portant le fardeau impérial – vivaient dans des fournaises comme Delhi ou des bains de vapeur comme Rangoon. Etant Anglais, ces hommes ne pouvaient pas imaginer sortir sans costume. Mais étant sains d’esprits aussi (pour la plupart), ils ne pouvaient pas non plus imaginer porter sous ces climats extrêmes leurs trois-pièces en flanelle  sombre cousus à Savile Row.

Alors ils décidèrent – chose rare – de faire un compromis : des costumes oui, et même des trois pièces, mais dans des tissus qui « respirent » comme le lin et dans des couleurs qui reflètent la lumière. Ils se sont même autorisés à utiliser au début le tissu des anciens Indiens (le seersucker) avant de se lancer eux mêmes dans la fabrication de tissus pour climats chauds. L’industrie du tissage basée autour de la ville de Huddersfield dans le Yorkshire, s’est alors lancée dans la mise au point de tels tissus comme le Fresco (la laine froide) qui permet une meilleure circulation de l’air dans la matière. Le Solaro, autre tissu « colonial » Britannique, est un tissu de couleur ocre incrusté de fils rouges qui reflètent les rayons du soleil. Sans oublier le bien-nommé magasin « Tropicadilly » (aujourd’hui disparu) dirigé par les tailleurs du Row Airey and Wheeler, célèbre pour ses vêtements Bespoke en tissus coloniaux.

Les Américains ne furent pas longs à adopter le look britannique, particulièrement dans les Etats du Sud. La popularité du seersucker s’est maintenue tout au long du siècle, même chose pour le madras. Le lin, la matière d’été préférée des Italiens, n’a en revanche jamais eu beaucoup de succès – l’aspect froissé ne faisant pas recette outre-Atlantique – alors que la popeline a connu beaucoup de succès, notamment à Washington DC, malgré le fait qu’elle aussi se froisse facilement et qu’elle peut vite paraître un peu « cheap ».

Les tailleurs en grande mesure ont d’ailleurs tendance à déconseiller l’utilisation du coton à leurs clients, pas seulement parce que cette matière est difficile à travailler pour un tailleur, mais surtout parce que selon eux il est ridicule d’investir "des milliers d'euros de main d'oeuvre dans un tissu qui vaut à peine 50 centimes" .

Où en sommes nous aujourd’hui ?

Les tailleurs et les vendeurs en boutique ont toujours tendance à pousser la grande majorité de leurs clients à faire des choix « sûrs » et à investir dans des costumes « toutes saisons ». Pourtant tout élégant avisé vous dira qu’un bon costume d’été est un excellent investissement à long terme et que vous en retirerez des dividendes certains en termes de style et de confort à chaque saison chaude.

Aujourd’hui, dans les rues de Paris, j’attire un rayon de lumière au milieu de tous ces costumes sombres. Et pour un instant, je me sens bien moins seul…

Cheers,

Hugo

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
été, vêtements, costume, costards
Thématiques :
En savoir plus
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

04.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

05.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

01.

Le PS fait des propositions de loi très politiques. Sont-elles utiles ?

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Sebmtp34
- 12/04/2013 - 16:37
j'avoue
chez DES costumes d'été : lin, laine froide (matière de la robe noire de ma profession d'ailleurs : chaude en hiver, pas trop étouffante en été).

Néanmoins soyons réalistes : je vis dans le midi... un costume, même deux pièces, en plein mois de juillet, est le meilleur moyen d'avoir l'air de sortir de l'eau quand on arrive à un rendez-vous... le seul trajet entre la voiture climatisée et le bureau climatisé suffit en général à provoquer une subite condensation sur votre personne...

A quand le vrai costume d'été : climatisé !!

esurlo
- 12/04/2013 - 15:08
Hollande......
......ne nous laisseras que le choix du marcel OU du body-painting !