En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
© Reuters
Zegreenweb

Pollution atmosphérique : les pouvoirs publics réagissent

Publié le 03 avril 2013
Avec Zegreenweb
Les niveaux records de pollution enregistrés dans le ciel de Pékin et Shangai, les deux villes les plus peuplées de Chine, combinés à la colère des médias et de l'opinion, ont amené les pouvoirs publics à prendre des dispositions. En France aussi, les autorités veulent assainir l'atmosphère.
Le site www.zegreenweb.compropose chaque jour toute l'actualité du développement durable et offre une véritable boîte à outil pour un quotidien plus soucieux de la planète (écogestes, recettes de cuisine bio, guide des restos bio, espace emplois verts,...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Zegreenweb
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le site www.zegreenweb.compropose chaque jour toute l'actualité du développement durable et offre une véritable boîte à outil pour un quotidien plus soucieux de la planète (écogestes, recettes de cuisine bio, guide des restos bio, espace emplois verts,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les niveaux records de pollution enregistrés dans le ciel de Pékin et Shangai, les deux villes les plus peuplées de Chine, combinés à la colère des médias et de l'opinion, ont amené les pouvoirs publics à prendre des dispositions. En France aussi, les autorités veulent assainir l'atmosphère.
Avec Zegreenweb

La municipalité de Pékin acculée

Le ciel de la capitale chinoise n’a sans doute jamais été aussi gris. L’« airpocalypse » - c’est le nom donné par les médias au gigantesque afflux de particules fines observé depuis le début de l’année dans l’atmosphère pékinoise - fait bien sûr couler beaucoup d’encre. Il resserre aussi considérablement l’étau autour de la municipalité, qui ne peut rester sans réagir.

Face à l’indignation grandissante de ses concitoyens et à la forte hausse du nombre de patients hospitalisés pour des problèmes respiratoires, celle-ci a dévoilé une série de mesures censées réduire durablement la pollution atmosphérique, mais qui paraissent d’ores et déjà insuffisantes de l’avis de nombreux observateurs et spécialistes. La fermeture d’usines polluantes, la réduction des rejets de charbon et l’interdiction de certaines catégories de véhicules constituent cependant un pas dans la bonne direction.

Plusieurs dizaines de milliers de véhicules seront par ailleurs retirés de la circulation dès cette année et il est question d’une proscription de la circulation automobile en cas de pic de pollution. Soulignons également l’entrée en vigueur aujourd’hui même d’une nouvelle norme d’émissions baptisée « Pékin 5 », censée réduire de 40 % les rejets d’oxyde d’azote (NOx), ainsi que le remplacement par un dispositif « propre » du système de chauffage au charbon dans quelque quarante-cinq mille logements.
En tout, la mairie s’est engagée à investir 350 de yuans (environ 43 milliards d’euros) d’ici 2015 pour faire baisser la pollution atmosphérique. Une somme déjà très élevée, mais dont il est à craindre qu’elle ne suffise pas pour obtenir des résultats probants.

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Impuissance

Bien qu’animées de très bonnes intentions, les autorités pékinoises ne peuvent pas faire de miracles, en tout cas dans l’immédiat. Les dispositions qu’elles se sont résolues à prendre ne commenceront à porter leurs fruits que dans quelques semaines au mieux.
En attendant, la pollution atmosphérique ne diminue pas, au contraire, et le meilleur conseil à prodiguer aux habitants de la mégapole, qui compte environ vingt millions d’habitants, est bel et bien de… sortir le moins possible de chez eux. Diffusée avant-hier, la consigne s’applique en particulier aux enfants et aux personnes âgées, plus vulnérables, et a été relayée par les radios du matin.

Elle symbolise l’impuissance des pouvoirs publics, tandis qu’un nombre croissant d'habitants se déplacent le visage recouvert d'un masque filtrant, certains le conservant même à leur travail ou à leur domicile. Le modèle de développement chinois doit être reconsidéré, estiment les médias et une large frange de l’opinion avec eux, et accorder davantage de place à la protection de l’environnement et des habitants.

Il serait navrant que le gouvernement de la future première puissance économique mondiale, envers et contre tout bon sens, n’accède pas à leur requête.

Sus aux feux de cheminée

La mesure peut sembler surprenante de prime abord, mais c’est méconnaître la forte contribution des feux de cheminée à la pollution atmosphérique. Ceux-ci émettraient quatre mille cent tonnes de particules fines chaque année dans l’atmosphère francilienne si l’on en croit un rapport d’Airparif, dont les travaux ont manifestement suscité un écho favorable auprès de la préfecture d’Île-de-France.

Elle a en effet déposé un arrêté destiné à interdire l’usage des cheminées à foyer ouvert en Île-de-France à l’horizon 2015. Une partie des cent vingt-cinq mille foyers ouverts de la région situés dans les zones urbaines pourraient de fait être définitivement condamnés, sauf à les transformer en inserts et autres poêles à bois - ce qui, toujours selon Airparif, conduirait à une diminution des rejets de particules fines comprise entre 50 et 61 %.

« A l’échelle d’une année, rien qu’en Île-de-France, les cheminées à foyer ouvert sont responsables de 28 % des émissions de particules et ce taux monte à 50 % en plein hiver (…) Dans les vallées de Savoie, 50 % des rejets de particules fines sont liés toute l’année à ceux des cheminées et aux feux de débroussaillement », souligne pour sa part le député UMP et président du Conseil national de l’air Martial Saddier.

Des pourcentages qui se passent de commentaires…

Pour en savoir plus, cliquer ici. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

03.

Comment Facebook entend bénéficier du malaise général des utilisateurs de Tinder et autres applications de rencontres

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

07.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Une vegan attaque en justice ses voisins amateurs de viande, 2000 personnes veulent organiser un barbecue chez elle

01.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

02.

Peurs sur la consommation : bienvenue dans l’ère de l’irrationalité

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

06.

Université d'Evergreen (États-Unis) : une terrifiante vidéo qui montre le vrai visage de la nouvelle bête immonde

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Véritéliberté
- 10/02/2013 - 00:03
des géo ingénieurs vont refuser les manipulations
Bientôt le voile du plus grand mensonge mondial va être levé
Véritéliberté
- 09/02/2013 - 23:25
Cette pollution est un forçage artificiel volontaire
STOP AUX ÉPANDAGES MASSIFS PAR AVION DE SUBSTANCES CHIMIQUES POUR MANI PULATION DU CLIMAT ART IFI CIEL
einstein42
- 03/02/2013 - 17:46
vous voulez que je vous dise qui c'est les chinois
il mange des animaux ils ont des misiles nuclaire ils tuent des tibatains et il nous volent des emploi
je me rejouit de ce que il leur arive