En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

04.

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

07.

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

03.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Grand nettoyage
Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement
il y a 2 heures 8 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie naine est entrée en collision frontale avec la Voie lactée ; Osiris-Rex : la Nasa inquiète de perdre son précieux chargement prélevé sur l’astéroïde Bennu
il y a 4 heures 39 min
pépites > International
Tensions
Macron a rappelé à Paris l'ambassadeur de France en Turquie après l'insulte d'Erdogan
il y a 6 heures 41 min
décryptage > Economie
Les lignes bougent

Etats-Unis, Chine, Europe : quelle remondialisation ?

il y a 8 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Hélène Cixous ou l’empire des nuances

il y a 8 heures 25 min
décryptage > Education
Signes de faiblesses et de lucidité

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

il y a 8 heures 47 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Intégration et inégalités : comment la pensée décoloniale s’est propagée au sein des banlieues

il y a 9 heures 4 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Survivre : la quête de l’espèce humaine face aux multiples menaces

il y a 9 heures 7 min
décryptage > Politique
LFI (La France Islamiste)

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

il y a 9 heures 8 min
décryptage > Société
Dangers du siècle

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

il y a 9 heures 12 min
pépites > Société
Les affaires ont repris
Paris : la délinquance a explosé depuis le déconfinement
il y a 2 heures 35 min
pépites > Politique
Menace qui pèse sur la France
Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"
il y a 6 heures 26 min
décryptage > Politique
Non-débat

Pourquoi l’usage abusif de la honte comme argument politique est en train d’asphyxier notre démocratie

il y a 8 heures 1 min
décryptage > International
Coup diplomatique

Du blé contre la reconnaissance d’Israël par le Soudan

il y a 8 heures 21 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Climatisation à moindre impact : de nouvelles peintures pour bâtiments pourraient permettre de rafraîchir les immeubles
il y a 8 heures 33 min
décryptage > Histoire
Latrines

Des archéologues fouillent les restes de toilettes médiévales afin de mieux comprendre l'impact de notre régime alimentaire sur notre santé

il y a 8 heures 53 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les surdoués demandent-ils l’impossible en amour ?

il y a 9 heures 6 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’absence de débouché politique face à la colère du peuple

il y a 9 heures 8 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron : de la réforme à la transformation

il y a 9 heures 8 min
décryptage > Société
Etat profond

QAnon contre Antifas : pour de plus en plus de gens, la vérité est ailleurs. Et le problème est qu’ils ont partiellement raison…

il y a 9 heures 12 min
Revue de presse des hebdos

Le War President

Publié le 24 mars 2011
Tandis que grandit la menace nucléaire et qu’enfle dans les urnes la vague bleu Marine, le président en mode “ Google Earth ” n’a d’yeux que pour la Lybie.
Barbara Lambert
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Tandis que grandit la menace nucléaire et qu’enfle dans les urnes la vague bleu Marine, le président en mode “ Google Earth ” n’a d’yeux que pour la Lybie.

A l’heure où le nuage de Fukushima passe sur nos têtes, ses particules qu’on nous dit sans danger pour la santé s’infiltrent dans tous nos hebdos. Moins touffue que le dossier “ Nucléaire ” du “ Point ”, l’enquête de “ VSD ” se révèle explosive. Le magazine est en effet parti à la rencontre des “ précaires du nucléaire ”. Au nombre de “ six mille, explique-t-il, ils travaillent un jour dans une centrale, le lendemain dans une autre. (…) Philippe Billard a longtemps été “ jumper ” (“ sauteur ”). Cela consiste à se faufiler dans le générateur vapeur pour poser une “ tape ” (une sorte de trappe métallique). Un endroit particulièrement exposé aux radiations. “ Au top départ, un premier mec entre, raconte Philippe Billard. Il va positionner la tape, reste une minute, ressort. Un deuxième se faufile pour placer la pièce, puis ressort. Un troisième installe le robot visseur-dévisseur télécommandé, puis ressort… ” ”. La dose annuelle de radiations “ autorisées ” fait théoriquement l’objet de contrôles, mais “ il arrive de manger un quart de la dose annuelle en deux minutes !, précise le “ jumper ”. Quand tu atteins ta dose limite, tu dois t’arrêter. Certains intérimaires planquent donc leur badge ” pour continuer à travailler. Ce qu’EDF dément ”. Détonant.

Attention, ça boume à “ L’Express ” ! Pour inaugurer sa nouvelle formule, Christophe Barbier a tombé l’écharpe rouge et retroussé sa manche — la droite, pas la gauche. Dans son édito, le directeur de la rédaction voit en l’épisode lybien la réponse “ à ceux qui doutent depuis trois ans de la capacité de Nicolas Sarkozy à remplir sa fonction : le Charles de Gaulle en Méditerranée efface le sillage bling-bling de 2007 et, en 2012, (il) sera vraiment le président sortant, parce qu’en 2008 et en 2011 il aura vraiment été le président ”. A lire l’article de une consacré au “ Dernier combat ” de Kadhafi, le succès de l’opération “ Aurore aux doigts de rose ” est pourtant loin d’être assuré. Car c’est “ sur terre que se jouera l’issue de (l’intervention). Et ce ne seront ni les Américains ni les Européens qui enverront des troupes au sol, ce que, du reste, les insurgés lybiens excluent eux-mêmes ”. On court bien donc le risque d’un “ enlisement ” ou d’une “ partition du pays, c’est-à-dire un retour à la situation d’il y a deux semaines. Dans cette hypothèse, conclut le journal, le colonel verrait son autorité réduite à un émirat autour de Tripoli et de Syrte. Il conserverait sa capacité de nuire ”. Ca vous pose, tout de suite, un “ président ”.

C’est assez criant, même Bernard-Henri Lévy est inquiet. Dans “ Le Point ” qui, sur quatre pages, tresse des lauriers à “ BHL, l’autre ministre des Affaires étrangères ”, le philosophe-diplomate “ voit mal la résolution adoptée, jeudi dernier, en un vote historique, (…) accoucher de cette souris ”. Et de tonner, sabre au clair : “ Avec ce Kadhafi-là, il n’y a plus ni négociations ni compromis possibles. A ce terroriste sans limite, il appartient à la communauté internationale de dire, à l’unisson du peuple lybien et de son Conseil national de transition, “ Kadhafi, dégage ! ”. Etrange écho : dans un autre article du “ Point ”, le président lui-même est cité disant “ Ce fou de Kadhafi doit partir ! ”. Son auteur, Saïd Mahrane, y évoque un “ Sarkozy Imperator ” “ en mode Google Earth ” suivant “ heure par heure l’évolution de l’opération ” lybienne. “ A l’Elysée, écrit-il, il n’y a pas encore de “ war room ” ; il y a un “ war president ”.

En pleines cantonales, et vus les résultats de dimanche dernier, voilà qui doit réjouir l’UMP ! “ Devant l’ampleur de sa défaite face au FN et au PS, la droite est en plein désarroi, souligne Sylvie-Pierre Brossolette. L’effet Lybie n’a pas eu lieu – ou pas encore. La victoire diplomatique de la France n’a pas modifié le rapport des forces dans l’Hexagone. Et un redoutable piège s’est refermé sur Nicolas Sarkozy et son parti lors du premier tour des élections cantonales. L’UMP est au plus bas. Et la vague bleu marine au plus haut (…) L’ex porte-parole et encore secrétaire national de l’UMP Dominique Paillé met carrément les pieds dans le plat pour expliquer l’attitude des électeurs : “ Il y a un rejet de Sarkozy. Les gens n’en peuvent plus de lui. C’est de la haine, même dans nos rangs ”. A part lui, tous le constatent apparemment : “ la stratégie de droitisation ” qui avait fait recette ne marche plus. “ La victoire de Nicolas Sarkozy en 2007, était en fait la nôtre, confie Marine Le Pen au lendemain du scrutin. Il nous avait volé notre idéologie. A la prochaine présidentielle, les électeurs voudront que nos idées soient appliquées par nous-mêmes ”. De quoi en faire trembler plus d’un, mais pas Nicolas Sarkozy qui, écrit la journaliste du “ Point ”, “ pense qu’elle va finir par se dégonfler : “ Mieux vaut que ça pète quatorze mois avant ”, affirme-t-il crânement ”.

Et pendant ce temps-là, annonce le “ Nouvel Observateur ”, “ le FN recompose la droite ”. “ Depuis toujours, explique le journal, la droite est binaire. Elle est forte de deux composantes, la composante bonapartiste et l’orléaniste ”. Réunies par Chirac au sein de l’UMP, les revoilà dissociées : “ la droite se retrouve à nouveau clivée entre deux formations sensiblement de la même force, l’UMP et le FN. (…) Marine Le Pen passe son temps à dénoncer l’ “ UMPS ”. Mais c’est peut-être l’ “ UMFN ” qui est en gestation ”. Pour barrer la route à ce mouvement, l’hebdomadaire lance un appel contre le “ débat-procès de l’Islam ” que cache, selon lui, le débat sur la laïcité du 5 avril. “ Dans un climat de forte poussée de l’extrême-droite, après le fiasco du débat sur l’identité nationale, qui a libéré la parole raciste, nous estimons ce nouveau débat biaisé, stigmatisant et susceptible de mettre en péril une cohésion sociale déjà largement mise à mal par la politique actuelle ”, écrivent les signataires. Seront-ils entendus ? Dans “ Les Inrockuptibles ”, Dominique de Villepin, nouvel “ ami ” du président, le dit : “ Nicolas Sarkozy est hanté par les responsables politiques qui ont reculé, Mitterrand en 1982, Chirac en 1995… Lui veut être celui qui ne recule pas ”. Comme ça, on est prévenu.

A lire encore dans vos hebdos, un reportage sur Benghazi reprise et libérée, mais vu du côté lybien (“ Inrocks ”), les “ Barbouzes du CAC 40 ” (“ VSD ”), Isabelle Balkany en campagne (“ Le Point ”), et dans l’ “ Obs ” qui sort son gros dossier “ Immobilier ” : l’ “ Histoire secrète de la (résolution) 1973 ”, la nouvelle “ Affaire Tapie ”, l’édifiant “ Micmac à Conakry ” impliquant Vincent Bolloré, Bernard Kouchner et… Nicolas Sarkozy. Damned ! Encore lui !

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ropib
- 24/03/2011 - 15:18
Gras
Tant qu'à faire il aurait fallu écrire tout l'article en gras...