En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

06.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

07.

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

05.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

ça vient d'être publié
Surprise !
Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant
il y a 5 heures 54 min
pépite vidéo > Santé
(Grosse) révolution
Une société française annonce pouvoir détecter la bipolarité avec une simple prise de sang
il y a 7 heures 3 min
pépites > Politique
Too much ?
LFI demande l'ouverture d'une commission parlementaire sur "l'indépendance du pouvoir judiciaire"
il y a 8 heures 32 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Journal d'un amour perdu" : Voyage dans l'intimité du deuil d'un colosse de la littérature

il y a 10 heures 37 min
light > Santé
Veggie mania
Burger King cède à la tendance vegan et lance son premier veggie Whopper
il y a 11 heures 33 min
pépites > Politique
Hospitalisation
Etats-Unis : Jimmy Carter hospitalisé après plusieurs chutes
il y a 12 heures 56 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 11 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 14 heures 6 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Levothyrox : le combat des associations pour obtenir la vérité

il y a 16 heures 57 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le 10 mai 1981 : un jour maudit pour la droite

il y a 16 heures 57 min
décryptage > Société
Ras des pâquerettes ?

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

il y a 16 heures 59 min
light > People
Karma ?
Pete Doherty condamné à 3 ans de prison avec sursis, 2 ans de mise à l'épreuve et 5000 euros d'amende
il y a 6 heures 23 min
light > Culture
Mauvais augure
Plus de promotion pour J'accuse, le nouveau film de Polanski
il y a 7 heures 32 min
pépites > Europe
Opération conjointe
Blocage de l'autoroute A9 par des indépendantistes espagnols : la France et l'Espagne tentent de les déloger
il y a 9 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La dame de chez Maxim" : Cette dame d'autrefois nous met toujours en joie

il y a 10 heures 42 min
pépites > International
Débordements et violence
Hong Kong : un manifestant blessé par balle et un homme brûlé vif lundi 11 novembre
il y a 12 heures 18 min
décryptage > Economie
Mêmes causes, mêmes effets ?

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

il y a 14 heures 1 min
décryptage > Santé
Techno-Masochisme

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

il y a 14 heures 41 min
décryptage > Economie
(Petite) révolution

Révolution dans la Silicon Valley : les investisseurs américains veulent des entreprises rentables maintenant et pas uniquement des licornes en croissance

il y a 16 heures 57 min
décryptage > Politique
Malédiction

Guillaume Tabard : « La droite devrait s’inspirer de François Mitterrand pour faire renaître LR »

il y a 16 heures 59 min
décryptage > Economie
Commerce et stratégie

Amorce de détente : mais que veulent vraiment obtenir les Etats-Unis de la Chine ?

il y a 17 heures 7 sec
Revue de presse des hebdos

Le War President

Publié le 24 mars 2011
Tandis que grandit la menace nucléaire et qu’enfle dans les urnes la vague bleu Marine, le président en mode “ Google Earth ” n’a d’yeux que pour la Lybie.
Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Barbara Lambert
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Tandis que grandit la menace nucléaire et qu’enfle dans les urnes la vague bleu Marine, le président en mode “ Google Earth ” n’a d’yeux que pour la Lybie.

A l’heure où le nuage de Fukushima passe sur nos têtes, ses particules qu’on nous dit sans danger pour la santé s’infiltrent dans tous nos hebdos. Moins touffue que le dossier “ Nucléaire ” du “ Point ”, l’enquête de “ VSD ” se révèle explosive. Le magazine est en effet parti à la rencontre des “ précaires du nucléaire ”. Au nombre de “ six mille, explique-t-il, ils travaillent un jour dans une centrale, le lendemain dans une autre. (…) Philippe Billard a longtemps été “ jumper ” (“ sauteur ”). Cela consiste à se faufiler dans le générateur vapeur pour poser une “ tape ” (une sorte de trappe métallique). Un endroit particulièrement exposé aux radiations. “ Au top départ, un premier mec entre, raconte Philippe Billard. Il va positionner la tape, reste une minute, ressort. Un deuxième se faufile pour placer la pièce, puis ressort. Un troisième installe le robot visseur-dévisseur télécommandé, puis ressort… ” ”. La dose annuelle de radiations “ autorisées ” fait théoriquement l’objet de contrôles, mais “ il arrive de manger un quart de la dose annuelle en deux minutes !, précise le “ jumper ”. Quand tu atteins ta dose limite, tu dois t’arrêter. Certains intérimaires planquent donc leur badge ” pour continuer à travailler. Ce qu’EDF dément ”. Détonant.

Attention, ça boume à “ L’Express ” ! Pour inaugurer sa nouvelle formule, Christophe Barbier a tombé l’écharpe rouge et retroussé sa manche — la droite, pas la gauche. Dans son édito, le directeur de la rédaction voit en l’épisode lybien la réponse “ à ceux qui doutent depuis trois ans de la capacité de Nicolas Sarkozy à remplir sa fonction : le Charles de Gaulle en Méditerranée efface le sillage bling-bling de 2007 et, en 2012, (il) sera vraiment le président sortant, parce qu’en 2008 et en 2011 il aura vraiment été le président ”. A lire l’article de une consacré au “ Dernier combat ” de Kadhafi, le succès de l’opération “ Aurore aux doigts de rose ” est pourtant loin d’être assuré. Car c’est “ sur terre que se jouera l’issue de (l’intervention). Et ce ne seront ni les Américains ni les Européens qui enverront des troupes au sol, ce que, du reste, les insurgés lybiens excluent eux-mêmes ”. On court bien donc le risque d’un “ enlisement ” ou d’une “ partition du pays, c’est-à-dire un retour à la situation d’il y a deux semaines. Dans cette hypothèse, conclut le journal, le colonel verrait son autorité réduite à un émirat autour de Tripoli et de Syrte. Il conserverait sa capacité de nuire ”. Ca vous pose, tout de suite, un “ président ”.

C’est assez criant, même Bernard-Henri Lévy est inquiet. Dans “ Le Point ” qui, sur quatre pages, tresse des lauriers à “ BHL, l’autre ministre des Affaires étrangères ”, le philosophe-diplomate “ voit mal la résolution adoptée, jeudi dernier, en un vote historique, (…) accoucher de cette souris ”. Et de tonner, sabre au clair : “ Avec ce Kadhafi-là, il n’y a plus ni négociations ni compromis possibles. A ce terroriste sans limite, il appartient à la communauté internationale de dire, à l’unisson du peuple lybien et de son Conseil national de transition, “ Kadhafi, dégage ! ”. Etrange écho : dans un autre article du “ Point ”, le président lui-même est cité disant “ Ce fou de Kadhafi doit partir ! ”. Son auteur, Saïd Mahrane, y évoque un “ Sarkozy Imperator ” “ en mode Google Earth ” suivant “ heure par heure l’évolution de l’opération ” lybienne. “ A l’Elysée, écrit-il, il n’y a pas encore de “ war room ” ; il y a un “ war president ”.

En pleines cantonales, et vus les résultats de dimanche dernier, voilà qui doit réjouir l’UMP ! “ Devant l’ampleur de sa défaite face au FN et au PS, la droite est en plein désarroi, souligne Sylvie-Pierre Brossolette. L’effet Lybie n’a pas eu lieu – ou pas encore. La victoire diplomatique de la France n’a pas modifié le rapport des forces dans l’Hexagone. Et un redoutable piège s’est refermé sur Nicolas Sarkozy et son parti lors du premier tour des élections cantonales. L’UMP est au plus bas. Et la vague bleu marine au plus haut (…) L’ex porte-parole et encore secrétaire national de l’UMP Dominique Paillé met carrément les pieds dans le plat pour expliquer l’attitude des électeurs : “ Il y a un rejet de Sarkozy. Les gens n’en peuvent plus de lui. C’est de la haine, même dans nos rangs ”. A part lui, tous le constatent apparemment : “ la stratégie de droitisation ” qui avait fait recette ne marche plus. “ La victoire de Nicolas Sarkozy en 2007, était en fait la nôtre, confie Marine Le Pen au lendemain du scrutin. Il nous avait volé notre idéologie. A la prochaine présidentielle, les électeurs voudront que nos idées soient appliquées par nous-mêmes ”. De quoi en faire trembler plus d’un, mais pas Nicolas Sarkozy qui, écrit la journaliste du “ Point ”, “ pense qu’elle va finir par se dégonfler : “ Mieux vaut que ça pète quatorze mois avant ”, affirme-t-il crânement ”.

Et pendant ce temps-là, annonce le “ Nouvel Observateur ”, “ le FN recompose la droite ”. “ Depuis toujours, explique le journal, la droite est binaire. Elle est forte de deux composantes, la composante bonapartiste et l’orléaniste ”. Réunies par Chirac au sein de l’UMP, les revoilà dissociées : “ la droite se retrouve à nouveau clivée entre deux formations sensiblement de la même force, l’UMP et le FN. (…) Marine Le Pen passe son temps à dénoncer l’ “ UMPS ”. Mais c’est peut-être l’ “ UMFN ” qui est en gestation ”. Pour barrer la route à ce mouvement, l’hebdomadaire lance un appel contre le “ débat-procès de l’Islam ” que cache, selon lui, le débat sur la laïcité du 5 avril. “ Dans un climat de forte poussée de l’extrême-droite, après le fiasco du débat sur l’identité nationale, qui a libéré la parole raciste, nous estimons ce nouveau débat biaisé, stigmatisant et susceptible de mettre en péril une cohésion sociale déjà largement mise à mal par la politique actuelle ”, écrivent les signataires. Seront-ils entendus ? Dans “ Les Inrockuptibles ”, Dominique de Villepin, nouvel “ ami ” du président, le dit : “ Nicolas Sarkozy est hanté par les responsables politiques qui ont reculé, Mitterrand en 1982, Chirac en 1995… Lui veut être celui qui ne recule pas ”. Comme ça, on est prévenu.

A lire encore dans vos hebdos, un reportage sur Benghazi reprise et libérée, mais vu du côté lybien (“ Inrocks ”), les “ Barbouzes du CAC 40 ” (“ VSD ”), Isabelle Balkany en campagne (“ Le Point ”), et dans l’ “ Obs ” qui sort son gros dossier “ Immobilier ” : l’ “ Histoire secrète de la (résolution) 1973 ”, la nouvelle “ Affaire Tapie ”, l’édifiant “ Micmac à Conakry ” impliquant Vincent Bolloré, Bernard Kouchner et… Nicolas Sarkozy. Damned ! Encore lui !

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

06.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

07.

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

05.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ropib
- 24/03/2011 - 15:18
Gras
Tant qu'à faire il aurait fallu écrire tout l'article en gras...