En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

04.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

05.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

06.

L’onde de choc : les gauches radicales françaises et américaines face à l’effondrement Corbyn

07.

Face à l’Iran ce qui manque à l’Amérique n’est pas la capacité militaire mais la crédibilité

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

05.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

06.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Si je t'oublie" de Morgan Sportès : le captif amoureux

il y a 4 heures 30 min
décryptage > France
Wiki Agri

Le Sénat se penche (enfin) sur le suicide des agriculteurs

il y a 5 heures 27 min
décryptage > International
Bras de fer

Face à l’Iran ce qui manque à l’Amérique n’est pas la capacité militaire mais la crédibilité

il y a 6 heures 17 min
décryptage > Culture
N’oublie pas leurs petits souliers

Petit (riche) papa Noël : mais au fait, que rapportent les tubes de Noël chaque année à leurs auteurs ?

il y a 6 heures 56 min
décryptage > Europe
"Get Brexit Done"

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

il y a 8 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Jeune homme à la Mule" : quand Michel Orcel chausse la lorgnette de Stendhal…

il y a 18 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Raymonda" de Rudolf Noureev d'après Marius Petipa : la perfection classique pendant trois heures d’horloge… Et on en redemanderait…

il y a 18 heures 31 min
pépite vidéo > Religion
Huit mois après
Chantier de Notre-Dame de Paris : France 2 dévoile des images de l'intérieur de la cathédrale
il y a 20 heures 18 min
pépites > France
Fortes perturbations
Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro
il y a 1 jour 5 min
light > France
Mauvaise camaraderie ?
Miss France 2020 : les ultimes heures de la compétition avant le sacre auraient été marquées par des tensions entre les candidates
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Politique
Et maintenant le "Jewxit" !

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

il y a 5 heures 2 min
décryptage > Economie
Sommet

Sous les BRICS, la Chine

il y a 5 heures 52 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que les modifications de nos régimes et de nos modes de production alimentaires peuvent changer pour la planète. Ou pas
il y a 6 heures 42 min
décryptage > Politique
Discours de l’anti-méthode

L’onde de choc : les gauches radicales françaises et américaines face à l’effondrement Corbyn

il y a 7 heures 50 min
décryptage > France
Usual Suspects

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

il y a 8 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le roman des Goscinny, naissance d'un gaulois" de Catel Muller : un parcours tendre et souriant aux sources de l'inspiration du père d'Astérix et Obélix

il y a 18 heures 20 min
pépites > Défense
Solidarité et soutien envers nos soldats
Emmanuel Macron sera avec les militaires français en Côte d’Ivoire pour les fêtes de fin d’année
il y a 19 heures 46 min
light > France
"Nipple Gate"
Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct
il y a 21 heures 15 min
pépites > Politique
Confiance
Edouard Philippe considère que la "bonne foi" de Jean-Paul Delevoye est "totale"
il y a 1 jour 40 min
pépite vidéo > Sport
Valeurs du sport bafouées
Roxana Maracineanu, ministre des Sports, a été huée et menacée par des supporters lors d'un match du Red Star
il y a 1 jour 2 heures
© Reuters
© Reuters
« Politico Scanner »

Intervention au Mali : que peut-on déduire des guerres précédentes pour prédire l'évolution de l'opinion des Français sur le conflit ?

Publié le 02 avril 2013
Selon un sondage Ifop pour La Lettre de l'Opinion, 63% des Français se disent favorables à une intervention militaire française au Mali. Le consensus national pourrait toutefois très vite s'effriter si le conflit s'enlise.
Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon un sondage Ifop pour La Lettre de l'Opinion, 63% des Français se disent favorables à une intervention militaire française au Mali. Le consensus national pourrait toutefois très vite s'effriter si le conflit s'enlise.

Interrogés par l'Ifop pour La Lettre de l'Opinion, près des deux tiers des Français (63%) se disent favorables à une intervention militaire française au Mali. C'est un score relativement élevé qui montre qu'un consensus national prévaut - du moins pour le moment. Le soutien de l’opinion à cet engagement au côté du gouvernement malien se situe à un niveau supérieur à celui mesuré à l’époque de l’intervention en Afghanistan (55% de soutien en octobre 2001), dans un contexte, à l’époque déjà, de lutte contre des mouvements islamistes armés. Toujours à titre de comparaison, mais cette fois dans un contexte un peu différent, 66% des Français soutenaient l’engagement de nos forces au lendemain des premières frappes aériennes sur la Libye, en mars 2011.

Cliquer sur le tableau pour agrandir

Sur un plan politique, on constate un large consensus. Toutefois, si toutes les catégories de population interrogées soutiennent majoritairement l’intervention armée, des écarts se font jour : les sympathisants du PS, historiquement moins prompts à soutenir un engagement militaire que les sympathisants de droite, s’alignent cette fois-ci et logiquement sur la décision de François Hollande : 77% y sont favorables contre 63% des personnes proches de l’UMP. Ces chiffres étaient inversés au moment de l'intervention en Libye. On peut donc observer ici un réflexe partisan : les sympathisants socialistes sont davantage favorables à une intervention au Mali qu'ils ne l'étaient pour une intervention en Libye puisque c'est désormais François Hollande qui porte les habits du général en chef.

Comme lors des enquêtes réalisées pendant les épisodes syriens ou libyens, les interviewés proches du Front de gauche soutiennent moins la démarche de guerre engagée ce week-end que ceux du PS, même si 68% d’entre eux soutiennent tout de même l’engagement militaire français.

Comment expliquer qu'une large majorité des Français soutiennent cette intervention ? Par réflexe patriotique peut-être. Il s'agit d'un pays ami, le Mali, qui demande l'intervention de la France. Il y a aussi l'argument mis en avant par la communication de l'Elysée : si la France n'intervient pas, c'est le Mali tout entier qui pourrait tomber aux mains de islamistes, et la menace pourrait ensuite s'étendre à toute la région du Sahel. C'est peut-être et avant tout pour cette raison que l'opinion publique soutient le gouvernement.

Cliquer sur le tableau pour agrandir

Les sympathisants du Front national, dont les enquêtes montrent usuellement une tendance plus isolationniste sur les questions internationales, ne soutiennent que d’une courte majorité l’intervention française (53%). Il est intéressant de noter que ces électeurs sont ceux qui soutiennent le moins l'intervention, mais en termes d'intensité c'est chez eux qu'on trouve le plus de personnes "tout à fait favorable" à cette opération (31% contre 22% en moyenne). Du reste, il existe une fraction importante des électeurs FN qui se méfient des "aventures extérieures" et qui préfèrent qu'on s'occupe des affaires françaises plutôt que de verser le sang de nos soldats sur des théâtres d'opération lointains.

Il est difficile de comparer l'opération menée au Mali à celle conduite en Afghanistan qui s'inscrivait dans la durée. Les premières frappes ont débuté en octobre 2001, 11 ans plus tard des soldats sont encore sur le terrain. C'est une très grande différence - pour l'instant - par rapport au Mali. Par ailleurs, le contingent envoyé en Afghanistan était très important, avec des troupes au sol et donc des pertes élevées.

L'intervention menée actuellement au Mali me semble comparable à celle menée en Libye : d'une courte durée et essentiellement cantonnée à des opérations de bombardements aériens (moins risquées pour les troupes). Toutefois, on a pu au fil du temps observer une érosion de l'opinion en faveur de l'intervention en Libye : 66% des sondés y étaient favorables fin mars 2011, 58% début avril, et enfin 49% fin août. Il était donc heureux que Kadhafi tombe car le soutien populaire avait chuté en dessous de la barre symbolique des 50% après seulement quelques mois d'opération. Même sur un engagement limité comme celui-ci, on voit bien qu'un soutien très fort de l'opinion peut très rapidement s'effondrer, notamment si le public a l'impression que le conflit s'enlise et qu'il n'y a pas de résultats tangibles. Les frappes peuvent aussi conduire à des dégâts collatéraux, avec par exemple des pertes civiles.

Cliquer sur le tableau pour agrandir

Comme pour l'opération qui s'est déroulée en Libye, les premières frappes menées au Mali sont placées sous le signe de l'urgence. Souvenez-vous : elles ont permis d'éviter le bain de sang et la prise de Benghazi. Des reportages ont montré la population en liesse dans les rues et les dégâts occasionnés sur les infrastructures des troupes fidèles à Kadhafi. On a clairement pu constater les effets concrets de l'opération à ses débuts. En revanche, pendant les mois qui ont suivi, on a vu des immeubles détruits sans vraiment savoir à qui cela pouvait nuire ou profiter. Le même  type de scénario pourrait se produire au Mali. Le mode opératoire est similaire mais les contextes de guerre entre les deux opérations sont toutefois très différents : il s'agit ici de défendre un gouvernement en place contre des groupes islamistes armés, alors qu'en Libye il s'agissait de faire tomber le gouvernement en place.


Méthodologie : Enquête réalisée du 12 au 13 janvier 2013 sur un échantillon de 1 021 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de chaque échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI – Computer Assisted Web Interview).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

04.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

05.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

06.

L’onde de choc : les gauches radicales françaises et américaines face à l’effondrement Corbyn

07.

Face à l’Iran ce qui manque à l’Amérique n’est pas la capacité militaire mais la crédibilité

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

05.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

06.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
honduras
- 22/01/2013 - 16:14
de sarko à hollande
après s'être engagé au magreb aux côtés des islamistes sur les conseils de bhl , après avoir laissé partir les armes de lybie dans les mains des fanatiques, nous voilà parti combattre des islamistes au mali, vu que nous n'avons plus de frontières je verrai bien certain d'entre eux venir sur le sol français pour exprimer leur insatisfaction dans des bus, métro,....une sorte de cerise sur le gateau. pauvre france.
fms
- 20/01/2013 - 10:37
la question à se poser est sur l'armée malienne...
laissera-t-elle un seul touareg vivant dans tout le sahel ?
J'ai bien l'impression qu'elle va se venger de siècles d'humiliation, de razzia et d'esclavage...
Gégé Foufou
- 17/01/2013 - 06:59
QU'ELLE GUERRE ???
Opération de maintient de l'ordre, c'est les CRS qu'il fallait envoyer contre ces islamistes fanatisés.
Ils se seraient entrainés à ce qu'il les attends en France sous peu.
ESBROUFFE ENFUMAGE ET INTOX