© Flickr / bucklava
La minute Tech

La technologie aime les Legos !

Publié le 09 juillet 2012
On ne présente plus les Legos et les records Guiness qu'ils ont inspirés à des bricoleurs à l'âme d'enfant. Mais la vogue des Legos semble frapper à nouveau deux secteurs : l'informatique et l'aménagement urbain. Du virtuel, les inventeurs repassent au réel en créant des data centers ou des aménagements urbains en briques ludiques.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On ne présente plus les Legos et les records Guiness qu'ils ont inspirés à des bricoleurs à l'âme d'enfant. Mais la vogue des Legos semble frapper à nouveau deux secteurs : l'informatique et l'aménagement urbain. Du virtuel, les inventeurs repassent au réel en créant des data centers ou des aménagements urbains en briques ludiques.

Les briques Lego connaissent une enième nouvelle jeunesse, et sans que l'on sache très bien pourquoi, elles semblent frapper surtout le secteur tech, peut-être affamé de réalité surtout physique après trop de virtuel. Lego a bien pris le virage Internet en proposant à ses mordus connectés des sites spécialisés proposant plans, logiciel de 3D et application pour créer à peu près tout, du robot Starwars à la voiture taille réelle.

En juin dernier, lors de la dernière conférence TechEd en Floride, c'est un data center tout en briques Lego qui a créé l'événement, tout comme la création en Lego d'un manager de data center frustré travaillant au Brésil. Celui-ci a utilisé plus de 5 000 briques pour construire son data center idéal, pour lequel il a été jusqu'à imaginer des détecteurs de sécurité miniature aux infra-rouges. Ses plans peuvent être téléchargés sur le site spécialisé de Lego où les mordus partagent leurs créations. La vidéo de sa création a aussitôt fait le tour de tous les sites tech, les data centers ayant rarement l'honneur de faire partie de la frange créative du secteur informatique.

Vidéo de la construction d'un data center en briques Lego

Sur le site de photos Flickr, où sont téléchargées chaque jour des centaines de photos de créations en brique Lego de l'Internationale des fans, on peut trouver également des manifestations d'une nouvelle alliance tech et ludique : clef USB ou étui à téléphone mobile, Lego est partout de retour.

 

Un étui à mobile en légos - Photo i-UniK sur Flickr

Une clé USB en Légo. Photo sur Flickr de Isriya Paireepairit

L'aménagement urbain est un autre secteur où les célèbres briques font actuellement reparler d'elles lors de performances inédites dans le monde réel.

Un pont banal transformé par la magie des Lego, en Allemagne (Photo Lukas Pauer)

En Allemagne, les Lego ont inspiré une rénovation urbaine. Avec la complicité d'une municipalité, un pont ferroviaire enjambant une rue triste à mourir est devenue, avec l'artiste Martin Euwold, une ode-légo au génil civil. En Australie, pour fêter le 50ème anniversaire de l'introduction des briques bleues, rouges, jaunes sur ce marché, Lego Australie s'est associé au navigateur Google Chrome pour proposer une carte Google Map où installer les constructions les plus délirantes ou les plus gigantesques du continent, comme par exemple la création d'une forêt d'arbres en taille réelle en Lego à Broken Hill, dans le désert...

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Après l’annonce de la mort d’Hamza Ben Laden, de hauts responsables d’Al-Qaida réapparaissent

04.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

05.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

06.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

07.

Classement Bloomberg des familles les plus fortunées : pourquoi les dynasties règnent plus que jamais sur le capitalisme mondial

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires