En direct
Best of
Best of du 2 au 8 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

03.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

04.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) confirme l’illégalité de la publication d’enregistrements de Mme Bettencourt par Mediapart

05.

Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres

06.

Emmanuel Macron, victime d’impuissance ?

07.

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

01.

La France a peur : il neige…

01.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Trump, le plus détesté des présidents mais celui qui a fait une des politiques les plus profitables à tous les Américains

04.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

05.

Diam's bientôt de retour, Alain Chabat bientôt papy; Grand froid entre Charlène & Albert de Monaco, grand frais entre Emmanuel Macron & sa famille; Divorce imminent chez les Kardashian West; Ben Affleck se gave de doughnuts, Laura Smet prend un coach

06.

Comment basculer vos groupes de conversations WhatsApp sur Signal

01.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

04.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

05.

Les complotistes et autres trumpistes ou Gilets jaunes radicalisés, enfants monstrueux de la déconstruction, de la cancel culture et des guérilleros de la justice sociale

06.

La grande épuration : mais pourquoi la Silicon Valley se comporte-t-elle comme si elle voulait donner raison aux complotistes à la QAnon ?

ça vient d'être publié
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 48 min 34 sec
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 2 heures 41 min
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 3 heures 38 min
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 4 heures 10 min
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 4 heures 46 min
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 5 heures 27 min
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 5 heures 41 min
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 6 heures 36 min
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 6 heures 45 min
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 7 heures 6 min
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 2 heures 28 min
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 3 heures 16 min
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 3 heures 53 min
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 4 heures 31 min
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 5 heures 9 min
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 5 heures 38 min
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 6 heures 18 min
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 6 heures 39 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 7 heures 5 min
décryptage > Politique
Stratégie du gouvernement

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

il y a 7 heures 22 min
Revue de presse des hebdos

Coronavirus : attention à la chloroquine !; Guerres idéologiques : Giesbert démolit Plénel, le Point réplique au Monde, Valeurs actuelles dézingue les féministes; Valls soutient Macron, NKM pourrait le faire, le Medef pas du tout

Publié le 12 mars 2020
Et aussi : les mémoires de Pierre Péan.
Gilles Klein
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Klein, amateur de phares et d'opéras, journaliste sur papier depuis 1977 et en ligne depuis 1995. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Et aussi : les mémoires de Pierre Péan.

Coronavirus : alarme contre la chloroquine

Le directeur de l'institut Méditerranée Infection avait présenté il y a quinze jours un médicament contre le paludisme, le chloroquine (vendue, entre autres, sous le nom de Nivaquine) comme efficace contre le coronavirus. Résultat les centres régionaux de pharmacovigilance ont constaté une recrudescence de médicaments de cette famille dans toute la France note Le Point.

Ils indiquent qu'aucun résultat scientifique ne démontre son efficacité contre les infections à coronavirus. Et ajoutent, que, par contre, les risques liés à l'utilisation de la chloroquine sont très bien connus, comme ses effets indésirables.

Giesbert contre Plenel admirateur de Marat

Franz-Olivier Giesbert consacre l'intégralité de son éditorial  du Point (1 page) à dénoncer le révolutionnaire Marat salué par Edwy Plenel, (fondateur du site Mediapart, 170 000 abonnés) dans son dernier livre (son dernier pensum selon Giesbert) La sauvegarde du peuple au éditions La Découverte.

Giesbert rappelle que Marat n'était pas un tendre : il "prêchait la haine et prônait les tueries ou les pillages, quand il ne contribuait pas à orchestrer les massacres, comme ceux de septembre 1792.". Gierbert conclut en affirmant que "Plenel n'a jamais cessé de célébrer la mémoire de Trotski, sa première idole" un "expert en terreur" "sinistre concepteur du premier camp de concentration à la soviétique".

Le Point contre Le Monde

Dénonçant "Le national-populisme médiatique" qui "réemploie et détourne ainsi la rhétorique de l’antitotalitarisme" un article du Monde, signé Nicolas Truong, journaliste  en charge des pages « Idées - Débats » du Monde, estime que "Dans la presse comme dans les médias audiovisuels, les polémistes de la mouvance souverainiste et identitaire s’imposent".,

Et désigne, entre autres, Jérôme Béglé, directeur adjoint de la rédaction du Point, et son journal parce qu'il a mis à la Une , le philosophe Michel Onfray.

Etienne Gernelle, directeur du Point s'étonne (1 page) dénonce ce "journalisme de liste"  : "Étrange le qualificatif de « national » pour un journal qui n'a jamais caché son europhilie ; qui a d'ailleurs désigné (à sa Une) une commissaire européenne, Margrethe Vestager, comme « personnalité politique » de l'année 2019.

Les dérives du féminisme

"Féministes partout, justice nulle part" Valeurs Actuelles détourne le slogan habituel des Gilets Jaunes et de l'extrême gauche, et s'en prend lourdement à ce qu'il considère comme les excès du mouvement féministe : "Les cas de Woody Allen et de Roman Polanski sont différents, mais la logique à l’œuvre contre eux est la même: une logique de lynchage, en dehors ou au mépris de tout processus de droit."

Valeurs appelle à moins de passion sans, pourtant, remettre en cause la nécessité du changement de fond nécessaire : " La féministe de 2020 vit dans la colère, la peur et la haine. Mais une attitude revancharde et victimaire ne résout rien. Seuls des propos dépassionnés, justes et posés peuvent apporter un changement sociétal profond. En arrêtant de projeter sur l’autre ses propres croyances, en soignant ses blessures personnelles d’abord et en s’engageant pour la justice ensuite.".

Valls de gauche mais veut aider Macron

"Dans l'état où était la gauche, la candidature d'Emmanuel Macron a été une chance pour la France" déclare Manuel Valls au Point (interview de 3 pages). Mais il réaffirme : « C'est vrai. Je suis de gauche, et cette idée est insupportable pour ceux qui pensent incarner la "vraie gauche" ».

Le retour de NKM ?

La macronie "spécule sur un éventuel remaniement post-municipal" selon l'Obs, et certains pensent à l'ancienne candidate UMP à la mairie de Paris, aujourd'hui salariée de Capgemini à New York. Elle aurait rencontré plusieurs parlementaires. Mais  « Un retour de NKM, ce serait sans doute bien mieux pour le deuxième quinquennat », temporiserait un proche du chef de l'État.

Le patronat n'aide pas la majorité

Un pilier de la majorité LREM à l'Assemblée s'agace, selon l'Obs, que le Medef « prenne la réforme des retraites avec des gants de soie ». Il explique : « On a mené la politique la plus pro-business que la France ait eue depuis longtemps et, en retour, le patronat ne fait aucun effort pour se montrer progressiste. » En effet, le patron du Medef , Geoffroy Roux de Bézieux "se montre intransigeant face à la CFDT dans le cadre de la conférence de financement sur les retraites, ce qui ne facilite pas la tâche du gouvernement".

Les mémoires posthumes de Pierre Péan

Le Point publie des extraits (9 pages) d'un livre du défunt journaliste enquêteur, Pierre Péan, mort en 2019. Dans ces "Mémoires impubliables", il  est question d'Omar Bongo, de Valéry Giscard d'Estaing, de François Mitterrand, de François de Grossouvre, de Jacques Chirac, de Paul Barril et de tant d'autres, avec leurs propos entre guillemets." Le Point rappelle que Péan ne s'est pas fait que des amis : "ses ennemis, il en reste, qui peuplent quelques rédactions, du Monde et de Mediapart en particulier, qui se souviendront combien la bête avait la peau dure - sur un cœur fragile. Pour ceux-là, et pour d'autres, il aura été « en même temps agent de Kadhafi et agent de la CIA, de la DGSE et parfois du KGB, ennemi de la France et en même temps national-républicain, antisémite, négationniste, trop à gauche et tellement de droite ».

Au début des années 1990, Péan "travaille sur la jeunesse de François Mitterrand et sur son passé vichyste il aborde son sujet avec l'ouverture d'esprit mais aussi la modestie de celui qui ne confond pas journalisme et inquisition, vérité et morale" A travers l'itinéraire emblématique de leur président de la République, les Français découvraient l'histoire d'une autre «génération Mitterrand»: celle de ces cadres de Vichy que Londres et la Résistance s'acharnaient à débaucher, y parvenant à grande échelle à partir de 1943, quand il fut clair que la guerre avait changé de tournure. 

L'Europe se fragmente face au coronavirus

L'Express s'inquiète pour l'avenir de l'Europe  qui "est aujourd'hui au pied du mur. Dans les semaines, les mois à venir, c'est le cœur même du projet européen qui va subir un test grandeur nature. Au nom de l'indispensable solidarité entre pays membres de l'Union, saurons-nous dépasser nos égoïsmes nationaux ?

L'épidémie qui est en cours, enfin la pandémie, puisque l'OMS emploie désormais ce terme, a été un révélateur supplémentaire de nos divisions : "Voilà quelques jours encore, les ministres de la Santé sont parvenus à se déchirer sur un sujet aussi trivial que leurs stocks de masques de protection respectifs, l'Allemagne, la République tchèque et la France s'opposant à l'exportation de matériel pour éviter l'épuisement de leurs propres réserves. "Ce n'est pas ça, l'esprit de l'Union européenne", a regretté la ministre belge, Maggie De Block."

Les épidémies ont aussi des aspects positifs

"Les pandémies que nous connaissons sont assez éloignées de nous et ont affecté des sociétés très différentes des nôtres" constate, dans Le Point (5 pages),  Walter Scheidel, professeur d'histoire ancienne à l'université de Stanford. A ceux qui accusent la Chine et l'Iran d'avoir menti ou de mentir à leurs citoyens pendant l'épidémie de coronavirus, il répond : "Les gouvernements seront jugés sur la manière dont ils ont géré la crise une fois qu'elle sera résolue, et non s'ils l'ont gérée en mentant."

Et l'historien britannique Peter Frankopan ajoute : C'est étrange et contre-intuitif, mais un traumatisme sociétal à grande échelle, dû à la guerre ou à la maladie, peut entraîner des impacts positifs à long terme."

Municipales

Paris : La République en marche divisée

L'entre-deux-tours des municipales promet d'être explosif au sein de La République en Marche. Tout particulièrement à Paris selon l'Obs : "Agnès Buzyn (a beau donner des gages à l'aile gauche du mouvement présidentiel en clamant haut et fort qu'il n'y aura pas d'accord d'appareil avec Les Républicains de Rachida Dati, il y a fort à parier que le scénario d'une alliance avec la droite dans un ou plusieurs arrondissements de la capitale soit privilégié".

Les Balkany déçus par leur candidate

Lors d'un débat consacré aux municipales à Levallois-Perret sur France 3, Agnès Pottier-Dumas la candidate adoubée par les Balkany les a déçus : « Patrick comme Isabelle Balkany n'auront demain aucun rôle à la mairie de Levallois, aucun rôle au sein d'aucun service de la ville, ni dans aucun de ses satellites ! » Selon l'Obs, ils comptaient se reconvertir "en cas d'élection de leur ancienne directrice de cabinet : à lui, un poste de conseiller à la Semarelp, le bras armé immobilier de la ville ; à elle, un retour à la direction de la communication de la mairie."

Des maires toxiques

Il n'y a pas que des élus positifs et dévoués aux yeux de Marianne qui s'attaque à quelques maires "toxiques" incompétents, bétonneurs, clientélistes (13 pages, avec photos des concernés) : "Tandis que certains maires, découragés, ne se représentent pas aux municipales, d’autres, au profil trouble, n’hésitent pas à̀ le faire. Sans scrupules malgré́ leurs coupables arrangements avec les principes républicains". Exemple avec Maryse Joissains-Masini, maire LR d’Aix-en- Provence, a été́ condamnée en appel en mai 2019 à six mois de prison avec sursis et un an d’inéligibilité́ pour détournement de fonds et prise illégale d’intérêts. Elle avait promu son chauffeur au poste de conseiller et embauché une collaboratrice chargée de la protection animale à la métropole d’Aix... alors que cette compétence n’existe pas pour ce type de collectivité́ ! Cela n’empêche pas Joissains de se présenter à un quatrième mandat, puisque la Cour de cassation a annulé́ sa peine, tout en maintenant la décision de culpabilité́. Mme la maire fait donc campagne, en attente d’un nouveau procès.

Les dérives du féminisme

"Féministes partout, justice nulle part" Valeurs Actuelles détourne le slogan habituel des Gilets Jaunes et de l'extrême gauche, et s'en prend lourdement à ce qu'il considère comme les excès du mouvement féministe : "Les cas de Woody Allen et de Roman Polanski sont différents, mais la logique à l’œuvre contre eux est la même: une logique de lynchage, en dehors ou au mépris de tout processus de droit."

Valeurs appelle à moins de passion sans, pourtant, remettre en cause la nécessité du changement de fond nécessaire : " La féministe de 2020 vit dans la colère, la peur et la haine. Mais une attitude revancharde et victimaire ne résout rien. Seuls des propos dépassionnés, justes et posés peuvent apporter un changement sociétal profond. En arrêtant de projeter sur l’autre ses propres croyances, en soignant ses blessures personnelles d’abord et en s’engageant pour la justice ensuite.".

Duel Rokhaya Diallo - Caroline Fourest

Rokhaya Diallo - Caroline Fourest  "deux femmes journalistes, militantes, féministes, antiracistes et de gauche" s'opposent dans les colonnes de l'Obs. Elles parlent, entre autres, de la polémique provoquée par l'expo montée par le metteur en scène sud-africain blanc Brett Bailey.

"Nombre de manifestants devant « Exhibit B » étaient des artistes noirs qui, pour la plupart, n’ont jamais eu accès aux institutions permettant de dénoncer le racisme." dénonce Diallo. "Là, on est au cœur de ce qui nous différencie. Ce n’est pas la même chose d’écrire une tribune pour dire « Nous aimerions qu’il y ait davantage d’installations d’artistes noirs sur le racisme anti-noir » que d’organiser une manifestation pour empêcher l’accès à une exposition contre le racisme, juste parce qu’elle a été imaginée par un Blanc." répond Fourest.

Grèce : extrême droite contre migrants

Des violences ont été commises contre des migrants, en pleine crise sur la question entre l'Union européenne et la Turquie remarque l'Express qui accuse l'extrême droite : "Le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, a déployé l'armée, doublé le nombre de gardes-frontières et de patrouilles en mer Égée, et demandé des renforts à l'agence européenne Frontex. Cette "menace" ou "invasion", dont le gouvernement grec parle en reprenant une rhétorique propre à l'extrême droite, a suscité l'intérêt des militants néonazis de toute la Grèce et de l'Europe entière, certains rejoignant l'île de Lesbos ou la région frontalière d'Evros".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
philippe de commynes
- 17/03/2020 - 17:47
Chloroquine, du nouveau
Les médecins qui en avaient dénoncé l'utilisation se ravisent https://www.liberation.fr/checknews/2020/03/17/la-chloroquine-est-elle-finalement-utilisee-en-france-pour-traiter-le-covid-19_1781865
Le test du Dr Raoult a montré qu'au bout de 6 jours 75% des patients traités à la chloroquine étaient guéris contre seulement 10 % de guérisons spontanées chez ceux qui ne le sont pas.
"Au bout de six jours, 90% des patients de Nice et Avignon étaient encore porteurs du SARS-CoV-2, contre 25% des patients traités au plaquenil. Ce qui signifie, explique l’équipe de Raoult, que 75% des patients étaient guéris au bout de six jours. Les résultats, plus détaillés, de cet essai, ont été envoyés pour publication à l’International Journal of Antimicrobial Agents."
philippe de commynes
- 13/03/2020 - 16:50
Chloroquine
Le Dr Raoult est à la tête de l'institut Méditerranée Infection, le plus pointu dans son domaine en France, les études auxquelles il fait référence sont de Zhong Nanshan, l'un des scientifiques Chinois les plus réputés, la Chloroquine existe depuis plus de 70 ans, elle a été l'un des médicaments les plus prescrits dans le monde, le principal effet secondaire connu est d'accroître le risque de coups de soleils , sur qu'actuellement c'est plus dangereux que de mourir du Coronavirus ...
Sérieusement la levée de boucliers de médecins travaillant pour des laboratoires et intervenants gracieusement auprès des media s'explique par une raison très simple : que d'anciens médicaments, donc aux effets secondaires absolument connus, ne puissent pas être réemployés pour de nouvelles pathologies, parce que là on casse le fond de commerce des Labos qui sortent de nouveaux médicaments très chers, avec beaucoup d'effets secondaires, mais peu d'efficacité.
Dorine
- 13/03/2020 - 08:43
Plenel
Plenel a un besoin viscéral d’idolâtrie. Et si je me souviens, Marat était aussi un grand corrompu.....