En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

02.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

03.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

06.

Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka

07.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Les actions s'intensifieront"
Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif "Cheikh Yassine" et s'engage à "intensifier" les actions
il y a 7 heures 58 min
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 10 heures 23 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 11 heures 37 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 13 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 14 heures 14 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 15 heures 12 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 15 heures 57 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 16 heures 28 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 16 heures 52 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 17 heures 27 min
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 10 heures 1 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 10 heures 48 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 12 heures 49 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 13 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 14 heures 29 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 15 heures 52 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 16 heures 13 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 16 heures 45 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 16 heures 58 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 17 heures 27 min
Revue de presse des hebdos

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

Publié le 16 janvier 2020
Et aussi : des salaires de hauts fonctionnaires.
Gilles Klein
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Klein, amateur de phares et d'opéras, journaliste sur papier depuis 1977 et en ligne depuis 1995. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Et aussi : des salaires de hauts fonctionnaires.

Valeurs Actuelles n'aime pas Greta Thunberg

"Hypocrite, apocalyptique, hystérique" "L'imposture Greta" "Un phénomène qui tétatnise le monde et qui défie la raison" La couverture de Valeurs Actuelles n'est pas plus tendre avec la jeune militante écologiste que le dossier qui constate que "l’activiste bénéficie de l’onction médiatique d’une presse quasi unanime à saluer son courage". L’écologisme de Greta Thunberg a des allures de nouvelle religion et la presse en est l’un de ses principaux thuriféraires qui l’encense à la moindre occasion. Selon l'autobiographie de la famille Thunberg rédigée par sa mère et sa soeur, sortie en 2018 "depuis l’âge de 11 ans, la jeune fille est affectée par le changement climatique. Un reportage sur les ours polaires plonge la petite Suédoise dans une dépression profonde. Elle cauchemarde. Elle refuse de s’alimenter, perd 10 kilos en quelques mois. Les médecins lui diagnostiquent un léger autisme. Elle est atteinte du syndrome d’Asperger. Greta souffre également de troubles obsessionnels compulsifs et de mutisme."

Valeurs note que "Emmanuel Macron la reçoit à l’Élysée, avant de s’en mordre les doigts après que Greta Thunberg a déposé plainte auprès du Comité des droits de l’enfant des Nations Unies à l’encontre de la France et de quatre pays “pollueurs”. Elle n’épargne pas même la Suède, qui fait figure pourtant de pays modèle. La fureur de Greta ne connaît pas de frontières. Encore que… La Chine, l’Inde, échappent à son courroux. Comprenne qui pourra"

La CGT "ruine la France"

Le Point n'aime pas la CGT : " C’est l’histoire d’un syndicat détrôné, en perte de vitesse, fermé au dialogue, mais capable de bloquer un pays. Une histoire qui coûte cher aux Français." Le Point n'aime pas non plus Philippe Martinez qui apparaît grimaç ant sur fond noir à la Une : " Même en période de calme social (notion très relative à la CGT), il est toujours accompagné : un garde du corps, un chauffeur au minimum. Comme ses prédécesseurs, il a aussi le droit à une voiture de fonction avec… gyrophare."  

La CGT est certes critiquable, mais il n'y a rien de nouveau dans le dossier du Point (12 pages au total) qui critique le coût de la grève actuelle pour la RATP ou la SNCF d'un côté, et de l'autre revient (4 pages) sur les auditions et les travaux de la commission d'enquête sur le financement des syndicats qui s'est déroulée en... 2011. Et signale aussi les facilités concédées aux syndicats (pas seulement la CGT donc) par les grandes entreprises : l'opérateur Orange verse une contribution financière annuelle de 3,7 millions d'euros à ses syndicats et leur dégage l'équivalent de 300 emplois à temps plein."

Le permis ne fait plus rêver

Le taux de jeunes hommes titulaires du permis de conduire est de 80 %, selon les dernières enquêtes, alors qu’il atteignait 90 % en 1981. En 2018, seuls 640 000 Français âgés de 18 à 24 ans ont obtenu le petit papier rose ; ils étaient 740 000 en 2014 constate l'Express.

" En 2020, la plupart des jeunes vivent dans les agglomérations. Or, en ville, la voiture n’est plus perçue comme une solution, mais comme une source de problèmes" selon Jean-Pascal Assailly, psychologue et expert auprès de la Commission nationale de la sécurité routière.

Netflix, nouvelle drogue

Pour l'Express, Netflix, la plateforme de streaming est "une nouvelle drogue" : " En moins de cinq ans, Netflix s’est installé dans nos vies, bouleversant nos loisirs et nos rapports sociaux, ringardisant doucement mais sûrement la télé de papa, dévorant, tel un ogre insatiable, nos heures de sommeil ou de lecture, nous tentant sans cesse pour mieux capter notre temps libre."

Pour l'hebdo, c'est" le résultat d’une subtile alliance entre une offre commerciale alléchante et des techniques marketing que peu de ses 6,7 millions d’abonnés hexagonaux (14 millions d’utilisateurs, selon Médiamétrie) imaginent".

Netflix irriterait certains de ces utilisateurs : "A trop envahir notre quotidien, Netflix est un service que certains adorent et que d’autres finissent par détester. Certes, la plateforme n’a pas inventé le binge watching, cette boulimie de visionnage qui va jusqu’à l’écoeurement, mais elle l’a largement facilité, voire encouragé."

François Baroin : avocat, banquier, administrateur et… présidentiable

Baroin est un homme très occupé révèle l'Obs qui publie des extraits du livre « les Voraces », publié chez Robert Laffont le 16 janvier, sous la plume de Vincent Jauvert, grand reporter à  l’Obs : Baroin maire de Troyes et président de la métropole, ne se contente pas de ses indemnités d’élu – 8 500 euros brut par mois, il est toujours avocat à Paris.

" En 2018, il s’associe avec l'avocat Francis Szpiner, ancien défenseur de Jacques Chirac et d’Alain Juppé qui lui offre un fixe de 7 500 euros net par mois plus une participation aux bénéfices" explique l'Obs. En mars 2018, Baroin est recruté par la banque d’affaires britannique Barclays. Officiellement, “conseiller extérieur”. En clair “VRP de luxe” de la banque aux yeux de l'Obs qui ajoute :  "On ne connaît pas ses émoluments".

Baroin figurerait, selon l'hebdo, aussi au conseil d’administration de la compagnie belge Sea-Invest Corporation, l’un des principaux opérateurs de terminaux portuaires au monde. Il est administrateur de trois de ses filiales, Sea-Tank International, Sea-Invest Africa et Sea-Invest France. Au total, pour le seul mois de décembre 2017, il percevra de ces trois sociétés 13 500 euros net de jetons de présence."

L'Express (2 pages) s'étend sur les états d'âmes de François Baroin, qui réfléchirait, plus que jamais, à une candidature pour la présidentielle 2022. Une hypothèse qui n'arrange pas Bruno Retailleau qui y songe lui aussi. Pourtant dans Le Figaro, en 2017, Baroin déclarait  "Emmanuel Macron, ça fait vieillir. A 52 ans, et après vingt-cinq ans de vie politique, je suis un homme du monde d'avant, un homme de Cro-Magnon". Désormais, il réflechit pourtant : "EIle me donnera sa réponse définitive avant l'été" confirme Christian Jacob.

Eric Besson ministre puis consultant

On se souvient qu'Eric Besson a été ministre de l'Industrie et de l'Energie entre novembre 2010 et mai 2012, Il est intervenu, entre autres, dans la fixation du prix du gaz ou a été amené à prendre des décisions cruciales pour l'organisation de la filière nucléaire, gérant les bagarres entre Areva, EDF et GDF Suez  (devenu Engie en 2015).  

Pourtant, après avoir quitté le gouvernement, il est engagé comme consultant par Engie, géant du secteur de l'énergie, dans lequel l'Etat détient alors plus du tiers du capital. Selon les informations de L'Express (1 page), Eric Besson - via sa société Eric Besson Consulting - a perçu 523 000 euros en 2015 et 310 000 euros en 2016 Sollicité par L'Express, l'intéressé invoque une clause de confidentialité "très stricte". Chez Engie, la réponse du porte-parole est tout aussi lapidaire : "Secret des affaires".

Le Point aime Arnaud Lagardère

"Arnaud Lagardère confession inédite" c'est le titre d'un dossier du Point (8 pages) Ce n'est pas une interview, mais un texte entrelardé de citations. Plutôt qu'une confession, c'est un plaidoyer pro domo qui se conclut ainsi : " « Je suis blindé, armé, bétonné face aux critiques et aux jalousies, affirme-t-il. Mon père aussi avait été attaqué. Apparemment, les Lagardère ont des personnalités très clivantes. Mais je m’en moque, je n’ai aucune vanité. Ce qui compte n’est pas ma propre personne. Je voudrais seulement que mon groupe, qui a été complètement repensé, soit mieux compris, mieux analysé par l’extérieur. » 

Mais Lagardère reconnaît quand même ses échecs. En 2006, il le clame haut et fort : Lagardère sera le leader mondial du marketing sportif !  Il achète à prix d’or, 865 millions d’euros, l’agence Sportfive, qui gère les droits télé de clubs et de fédérations de football."

Depuis il a perdu tous les grands contrats, et les droits sur de grandes compétitions internationales : " « Ce n’est évidemment pas un succès. Je n’en suis pas très fier et j’assume les erreurs d’exécution. Mais nous n’avons pas eu de chance, la crise financière qui a éclaté en 2008 nous a cloués au sol. Les sponsors et les financeurs du sport ont brutalement réduit leurs dépenses. Ensuite, les fonds souverains sont arrivés et ont mis de gros moyens sur la table »se défend Arnaud Lagardère. De son côté, son ennemi, le fonds Amber pointe la lenteur de la cession de la branche sport, dont Lagardère n’a pour l’heure obtenu que 80 millions.

L’été dernier, le Financial Times a publié un article alarmiste faisant état, pour Arnaud Lagardère, d’une dette personnelle de « 204 millions d’euros » fin 2017, alors que ses actions valaient moins.  Le Point contredit ce chiffre : "sa dette était de 164 millions d’euros à la fin 2019."

Le salaire des hauts fonctionnaires

L'Obs ne se contente pas d'évoquer les nombreuses et lucratives activités de Baroin. L'hebdo parle aussi des salaires des hauts fonctionnaires dont certains sont entrés dans l'actuel gouvernement : " Avant d’être ministre de l’Education nationale, rémunéré 8 054 euros net par mois, Jean-Michel Blanquer a été directeur général de l’enseignement scolaire pour 12 428 euros net par mois. Quant à Elisabeth Borne, la ministre des Transports, elle a dirigé le cabinet de Ségolène Royal à l’Ecologie. Elle percevait alors 12 154 euros net par mois, bien plus que sa patronne. Enfin, Emmanuelle Wargon, la secrétaire d’Etat à l’Ecologie, a été, en 2014, déléguée générale à l’emploi et à la formation professionnelle. Rémunération : 16 900 euros net par mois."

Municipales : Dati viserait plutôt le Sénat

Rachida Dati ne viserait pas vraiment la mairie de Paris. Elle saurait qu'elle ne sera jamais élu selon un élu LR parisien cité par Le Point. : "Ce qu'elle veut, en réalité, c'est être élue au Sénat. C'est pourquoi elle veut contrôler la composition des listes dans les arrondissements afin d'avoir assez d'élus proches d'elle pour faire son siège.

Municipales : Hidalgo infidèle se présente dans le 11e

"Je suis fidèle aux habitants du 15e car je les aime disait Anne Hidalgo avant les municipales de 2014. Mais en 2020, elle a choisi de se présenter dans un autre arrondissement, dans le 11e.

La haine d'Emmanuel Todd

Le Point consacre cinq pages au livre du démographe Emmanuel Todd "Les luttes de classe en France au XXIe siècle" avant de laisser une page à l'un de ses éditorialistes Pierre-Antoine Delhommais qui descend l'ouvrage en flammes : "Le livre de Todd mêle confusion idéologique et ressentiment" ou pour être clair, Todd a de "la haine'.

"Avec des attaques ad personam nauséabondes contre Emmanuel Macron."

"Le plus gênant reste toutefois la haine qui suinte à chaque page ou presque : contre l'Insee, contre la haute administration, contre les médias, contre les économistes mainstream, contre les dirigeants politiques de tous bords"

Delhommais cite une phrase "à vomir" de Todd : "Pierre Bérégovoy, accusé d'avoir bénéficié d'un prêt à taux zéro alors que lui-même imposait aux Français des taux d'intérêt très élevés, qui a eu l'élégance d'être le dernier nos dirigeants à se suicider."

Crédit immobilier : endettement record des particuliers

La France est le seul des grands pays développés où le taux d'endettement des particuliers n'a cessé de progresser depuis vingt ans souligne l'Express. Ce taux d'endettement atteignait 96% du PIB fin 2019, proche de celui de l'Etat, qui a lui, comme on le sait, dépassé les 100% du PIB. Cet endettement des particuliers est constitué à plus de 80% de crédits immobiliers dont l'encours progresse dans l'Hexagone quasiment deux fois plus vite que chez nos voisins européens.

En cas de récession et de montée du chômage, une partie des emprunteurs pourraient avoir des difficultés à rembourser leurs prêts, s'ils sont nombreux cela pourrait mettre en cause la stabilité des banques. L'Express n'est pas le seul à s'inquiéter, puisque les Echos ont remarqué qu'à l'occasion de sa cérémonie des voeux, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a invité les banques françaises à changer rapidement leur comportement en termes d'octroi de crédits immobiliers distribués de manière laxiste.

Mexique : Florence Cassez demande des comptes

"Je vais demander des comptes à ceux qui m'ont fait mal". La Française arrêtée au Mexique emprisonnée puis finalement libérée réagit dans l'Express à l'arrestation pour narcotrafic de  l'ex-ministre de l'Intérieur mexicain qui l'avait fait emprisonner en 2005.

Quand on demande à la Française si elle est satisfaite de savoir Garcia Luna derrière les barreaux , elle répond : "Je ne peux pas dire ça car je ne souhaite la prison à personne, pas même à mon pire ennemi. Un instant, j'ai même éprouvé de la compassion pour lui."

Mais elle explique : "Je veux rouvrir mon dossier, demander réparation au Mexique.  (...) Ceux qui m'ont traitée comme un simple objet et injustement jetée en prison doivent s'expliquer - ce qu'ils n'ont jamais fait. Avec l'aide de mon avocat mexicain, qui y travaille déjà, je vais entamer des poursuites". 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pharamond
- 17/01/2020 - 18:28
L'égalité?
La plupart des critiques citées dans cet article se focalisent principalement sur le salaire d'untel, au revenu de tel autre, à la marque de voiture utilisée,voire aux costumes...Au nom de "l'égalité" ou de la jalousie?. "La passion de l'égalité" des Français est un mythe qui persiste depuis la Révolution! Atavisme. Quant au dérèglement des esprits,que j'ai qualifié de "maboulisme" bien avant la situation que nous vivons ces temps ci, nous en avons une démonstration imparable!
jmbx
- 17/01/2020 - 16:36
@ajm
Vous avez raison ajm, cependant lorsque Macron est passé, on avait également évoqué ses émoluments énormes gagnés dans l'activité bancaire, et cela ne l'a pas empêché de gagner. Personnellement, cela ne me gêne pas que certains arrivent à gagner beaucoup d'argent, ce qui m'intéresse plus, c'est leur capacité à diriger le pays, le cas échéant. pour les candidats qui ont du fric, il suffit de regarder les usa ou meme la russie (quoique la bas, ce ne soit pas le meilleur exemple) pour voir que cela ne pose pas vraiment un problème aux électeurs.
J'avais déjà précédemment indiqué à Clo-ette que Baroin, s' il se présente, reste une alternative dans le vide sidéral des candidats potentiels actuels, car n'oublions pas que depuis Hollande, nous votons pas pour quelqu'un mais plutôt contre quelqu'un, en désespoir de cause (sarko, puis le pen étant les derniers exemples de "vote contre" en date sans oublier le pen père contre chirac), la question est en fait : qui est le moins mauvais ?
Phlt1
- 17/01/2020 - 11:35
Très juste réaction de AJM et Monéo
AJM et Monéo ont vu juste: si j'étais Baroin, je ne me poserais qu'une seule question: suis-je juridiquement irréprochable.?. Si je ne le suis pas, pas la peine de perdre mon temps. Si je le suis, alors je peux y aller parce que j'ai le potentiel pour renverser la baraque...loin devant Macron.!. Reste à savoir s'il veut se coltiner les problèmes de la France, y compris après le passage de Macron.?. C'est sa décision.