En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

03.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

04.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

05.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

06.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

07.

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Bavure
Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus
il y a 18 min 20 sec
pépites > France
Justice
Quatre adolescents placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête de l'assassinat de Samuel Paty
il y a 1 heure 16 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron : tout faire pour éviter une contamination de la grogne sociale et surtout une résurgence poujadiste.

il y a 3 heures 49 min
décryptage > France
Derrière les annonces

Ce qui se cache vraiment derrière "l'inégal sens des responsabilités" évoqué par Emmanuel Macron à propos des failles françaises face au Covid

il y a 4 heures 28 min
pépites > Style de vie
Cash
70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine
il y a 5 heures 38 min
décryptage > Religion
Enfin Allah devient sélectif

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

il y a 5 heures 58 min
pépites > Politique
Communication
Voici ce qu'il faut retenir du discours de Jean Castex sur l'allègement du confinement
il y a 6 heures 16 min
décryptage > Environnement
Coeur de l'atome

Haro sur le nucléaire et l’hydrogène : l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

il y a 6 heures 23 min
décryptage > France
Première vague

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

il y a 6 heures 42 min
Effets de la parole présidentielle
Déconfinement : la SNCF a connu une hausse de 400% des ventes de billets de train juste après les annonces d’Emmanuel Macron
il y a 18 heures 42 min
pépites > International
Problème Européen
À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève
il y a 57 min 21 sec
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’actualité grise Macron dans « sa vision romanesque de la vie »; Le PS clarifie sa ligne sur la laïcité, EELV s’embrouille sur la sienne; Hidalgo s’inquiète de l’impact du gauchisme des Verts (sur son image); Mélenchon peu présidentiable aux yeux des Fra
il y a 1 heure 37 min
décryptage > Environnement
Ecologie

Ecocide : entre impensés, mal-pensé et arrières pensées, un nouveau délit à l’application piégée

il y a 4 heures 59 sec
pépite vidéo > Sport
R.I.P
Maradona s'en va, les Argentins célèbrent leur héros national
il y a 5 heures 15 min
décryptage > International
Les yeux ouverts

Le grand défi d’Aliyev

il y a 5 heures 49 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

il y a 6 heures 6 min
décryptage > Sport
Dieu du football

Maradona, l’immortalité haut le pied

il y a 6 heures 17 min
décryptage > France
Aimons nous les uns les autres

Après la résilience, la bienveillance : peut-on gouverner efficacement un pays avec des objectifs de développement personnel ?

il y a 6 heures 33 min
décryptage > France
Génie

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

il y a 6 heures 54 min
Futur best-seller
L'enquête fleuve de Society sur l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès va être publiée sous le format d’un livre accessible dès le 9 décembre
il y a 19 heures 38 min
© Reuters
© Reuters
CO2

Les recherches prometteuses de chimistes japonais sur de nouveaux matériaux plastiques qui permettent de fixer le CO2

Publié le 20 octobre 2019
Une équipe de chimistes japonais aurait développé un nouveau matériaux plastique qui permet d'adsorber, de retenir et de fixer à la surface, le CO2 qui se trouve dans l'air.
Samuel Furfari
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Samuel Furfari est professeur en géopolitique de l’énergie à l’Université Libre de Bruxelles, docteur en Sciences appliquées (ULB), ingénieur polytechnicien (ULB) et Président de la Société Européenne des Ingénieurs et Industriels. Il a été durant...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une équipe de chimistes japonais aurait développé un nouveau matériaux plastique qui permet d'adsorber, de retenir et de fixer à la surface, le CO2 qui se trouve dans l'air.

Atlantico.fr : Une équipe de chimistes japonais aurait développé un matériau capable de capter le CO2 atmosphérique pour le transformer en polymère organique rentrant dans la composition d'objets du quotidien (vêtements ou emballages). Un tel processus est-il réellement concevable ? Comment pourrait-il fonctionner ?

Samuele Furfari : Je m’excuse mais il ne s’agit pas vraiment de cela. La nouveauté est l’invention d’un nouveau matériaux plastique qui possède la propriété d’adsorber (non pas absorber) le CO₂ qui se trouve dans l’air. Il ne s’agit nullement d’un processus pour produire des nouveaux plastiques par recyclage du CO₂. Cette invention japonaise ne concerne que la première phase de ce qu’on appelle CCS ou CCU. Le CCS consiste à capter du CO₂ et ensuite à le stocker ce qui explique les 3 lettres capitales. On a pensé à appliquer cela aux centrales électriques thermiques (celle qui brulent du charbon ou du gaz naturel ) mais le processus n’est pas du tout économique. On a ensuite pensé à utiliser au lieu de stocker (d’où le changement du S en U dans l’acronyme). Mais là on se heurte à la thermodynamique. Certains pensent à enlever le CO₂ qui ne se trouve qu’à raison de 0,04% dans l’atmosphère par toute sorte d’artifice comme celui de cette recherche japonaise.

En quoi cette méthode pourrait-elle, potentiellement, être révolutionnaire ? 

Il faut se méfier de qualificatifs en science. On travaille sur des données et non pas des impressions. Pour qu’une nouvelle découverte dans un laboratoire devienne réalité il faut d’abord concevoir la fabrication en masse du produit, ensuite en faire une expérience pilote. Si les résultats techniques sont valables on peut passer à un calcul économique qui dira si cela vaut la peine de tenter de tester le produit dans un projet de démonstration qui devra à la fois valider la faisabilité technique mais aussi la faisabilité économique. Si cela est le cas, il faudra alors convaincre les investisseurs pour y mettre les finances nécessaires pour l’industrialisation. Là les banques interviendront pour vérifier si le projet est « bancable » c’est-à-dire que la banque sera assurée de récupérer sa mise. Ce n’est qu’alors que l’on verra si la méthode est commercialisable ou pas. Il faut savoir que 90% des thèses de doctorat en chimie ne donnent lieu à aucune application industrielle. Et pourtant il faut continuer à rechercher parce que les 10% peuvent valoir la peine.

Mais revenons au titre erroné de cet article que vous citez. Ce journaliste confond le plastique utilisé pour capter le CO₂  avec une production de plastique à partir de CO₂. L’article de départ ne mentionne aucune production de plastique. Pourquoi une erreur aussi grossière ? Plusieurs hypothèse, la plus gentille, c’est une erreur de traduction depuis l’anglais. La plus probable est que ce journaliste n’a aucune notion de chimie comme hélas la toute grosse majorité des gens. On a eu beau avoir un cours de chimie obligatoire, tout cela est oublié. Or la chimie est présente partout dans notre vie quotidienne, vraiment partout. Notre monde a été révolutionné par la chimie. Je plaide donc pour une réhabilitation de cette noble science si indispensable à notre qualité de vie, en commençant par notre hygiène quotidienne. Il y a une troisième hypothèse: l’enthousiasme pour l’utopie. Nous voulons rêver et dès qu’une opportunité se présente on la cueille.

Alors qu'une équipe de chercheurs a mis au point une méthode pour transformer le CO2 en carburant liquide, quels impacts ce types de processus pourraient-ils avoir sur la pollution atmosphérique ?

Aucun puisque ce n’est pas l’objet de cette recherche. L’autre grande erreur est de confondre pollution atmosphérique et CO₂. Les polluants atmosphériques sont essentiellement le SO₂, le NOx , les particules fines qui sont tous les trois produits lors de la combustion des énergies fossiles. Le CO₂, lui aussi produit lors de la combustion des énergies fossiles, n’est pas un polluant. C’est un gaz inerte, inodore et incolore. C’est d’ailleurs le gaz que nous, êtres humains, produisons : ce que nous mangeons est transformé dans notre corps et  ressort en partie par notre bouche sous forme de CO₂. Si vous pensez que le CO₂ est un polluant vous devriez arrêter de boire du champagne, de la bière et des boissons gazeuses.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 20/10/2019 - 12:12
Les inventions qui fixent... la co**erie des hommes
La nature a déjà "inventé" quelque chose qui absorbe le CO² pour le transformer en matériau utilisable par l'homme: ça s'appelle les plantes et le matériau utile est le bois.
Si vous avez des plantes chez vous, vous possédez déjà cette fabuleuse invention qui "fixe" le carbone du CO² de votre maison, et en plus en rejette l'oxygène. Incroyable !
Et quelques millions d'années après la mort des plantes, on a du pétrole et du charbon... Formidable, non ?
C'est même encore plus ingénieux, puisque ça fournit en même temps de la nourriture aux animaux, dont nous. Essayez donc de manger du plastique.
Le CO² est le gaz de la vie: sans lui, il n'existerait pas plus que des bactéries sur Terre. Que les CO²-phobes aillent donc sur Mars: il n'y en a pas.