En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

04.

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

05.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

06.

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

07.

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Solidarité
Covid-19 : la Commission européenne propose un fonds de relance de 750 milliards d'euros pour sortir de la crise
il y a 23 min 53 sec
pépite vidéo > Science
Bond de géant pour l’humanité
Plus que quelques heures avant le premier vol habité de SpaceX
il y a 1 heure 19 min
décryptage > France
Hexagone

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

il y a 3 heures 45 min
décryptage > Société
Univers cauchemardesques

Pourquoi les oeuvres dystopiques déprimantes attirent tant de gens par temps de pandémie ?

il y a 4 heures 53 min
décryptage > Politique
Des hommes, des vrais !

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

il y a 5 heures 26 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron se réinvente en ministre de l’Industrie très gaullien… dans un environnement concurrentiel totalement différent

il y a 6 heures 4 min
light > People
"Cauchemar"
Le ténor Andrea Bocelli révèle avoir été atteint par le coronavirus
il y a 18 heures 47 min
pépites > Economie
"Se battre pour l’emploi et l’industrie"
Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques
il y a 20 heures 59 min
pépites > Santé
Immunité
Coronavirus : les malades faiblement atteints pourraient être immunisés, selon une nouvelle étude
il y a 22 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’empreinte du dieu" (Tome 4 de la saga "Gens du Nord") de Maxence Van der Meersch : cet été 2020 marchez en Flandres dans les empreintes du dieu

il y a 23 heures 29 min
pépites > Justice
Justice
Fraude fiscale : Patrick Balkany est condamné en appel à cinq ans de prison, son épouse Isabelle à quatre ans d’emprisonnement
il y a 51 min 40 sec
décryptage > Economie
Plan de relance

Le gouvernement contaminé par le virus du micro-management

il y a 3 heures 28 min
décryptage > Economie
Soutien face à la crise

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

il y a 4 heures 32 min
décryptage > Economie
Crise économique

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

il y a 5 heures 5 min
décryptage > France
Polarisation du débat

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

il y a 5 heures 46 min
décryptage > Politique
Zombie qui s’ignore

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

il y a 6 heures 17 min
pépite vidéo > Economie
Plan de soutien "massif"
Soutien au secteur automobile : retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron
il y a 19 heures 58 min
Relance de la consommation
Le Printemps Haussmann à Paris va pouvoir rouvrir ses portes suite à une décision de justice
il y a 21 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mandela, une philosophie en actes" de Jean-Paul Jouary : un essai intéressant qui appelle néanmoins pas mal de réserves…

il y a 23 heures 13 min
pépites > Politique
"Agir ensemble"
Création d’un 10e groupe politique, situé dans la majorité, à l’Assemblée nationale
il y a 23 heures 49 min
Atlantico Tac

Quand la France en rajoute dans la légèreté et quand la Suisse impose sa facture : c’est l’actualité de rentrée des belles montres

Publié le 31 août 2019
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grégory Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

VALENTIN REMONTET : La montre la plus légère du monde…

Vous ne le savez sans doute pas, mais les perroquets médiatiques ne vont plus tarder à vous raconter maintenant qu’Atlantic-Tac a dévoilé le pot aux roses, mais un jeune horloger français totalement inconnu vient de battre un record du monde que détenait une des plus fameuses marques Swiss Made, celle que le Français Richard Mille a fondée sous son nom. Ce jeune inconnu s’appelle Valentin Remontet et, après être passé par des maisons suisses aussi prestigieuses que Breguet ou TAG Heuer, il a créé son atelier dans un charmant village à peu près aussi inconnu que lui, Renaison (dans la Loire, à dix kilomètres à l’ouest de Roanne). Ce ne sont pas les 3 000 habitants de Renaison qui pourraient constituer la clientèle de Valentin Remontet, dont le père était horloger à Renaison (village par ailleurs jumelé avec le beau village de Gruyères, en Suisse) : il a donc décidé d’œuvrer dans la haute horlogerie mécanique, tendance créative. C’est donc pour les amateurs exigeants du monde entier qu’il a imaginé de réaliser la montre mécanique la plus légère du monde : 18,3 grammes bracelet compris, quand la RM 27 de Richard Mille, jusqu’ici détentrice du record du monde, en fait 19 – à titre de comparaison, une Swatch Sistem51 en plastique pèse un peu plus de 40 g. Différence substantielle entre la RM 27 de Richard Mille et la 01LT de Valentin Remontet, qui mesure à peu près 41 mm de côté pour 9 mm d’épaisseur : le prix. Pas loin de 800 000 euros pour Richard Mille (soit 42 000 euros le gramme) contre 2 800 petits euros pour le jeune génie français (soit 153 euros le gramme). Quand on vous dit que le Swiss Made relève parfois de l’extorsion de fonds ! Pour parvenir à ce record du monde, Valentin Remontet a dû imaginer un mouvement mécanique tout ce qu’il y a de plus traditionnel, mais avec une intelligence contemporaine et un usinage dans un matériau composite de haute technologie. Le boîtier relève lui aussi l’ingénierie la plus avancée. Cette 01LT [dont l’esthétique est très perfectible] va marquer l’histoire d’une horlogerie française, décidément très remuante depuis quelques années, bien décidé à s’arracher à son ornière et riche d’innombrables talents souvent repérés en avant-première par Atlantic-Tac

AWAKE : La montre qui a bluffé Emmanuel Macron…

Le président de la République s’était bien promis de « faire un coup » au G7 de Biarritz et il comptait porter une montre française March LA.B qu’il aime bien. Manque de chance pour March LA.B, la veille du sommet, en faisant le point avec ses conseillers, Emmanuel Macron a découvert qu’une montre très particulière allait être offerte aux chefs d’État lors des discussions officielles sur la préservation des océans. Cette montre, griffée « G7 », est une commande spéciale de l’Élysée pour ses hôtes et elle illustre bien la créativité éco-responsable de la jeune génération horlogère en France : le boîtier est réalisé à partir de filets de pêche perdus en mer, récupérés et recyclés pour produire du « plastique » réutilisable dans une logique d’économie circulaire. Le bracelet lui-même est travaillé à partir de bouteilles en plastique recyclée, qui ont pris une triomphante couleur tricolore dans l’esprit du logo du G7 de Biarritz. On a vu (vidéo ci-dessous) le président de la République présenter longuement cette montre à ses collègues : c’est la première sous la Ve République qu’un président se met ainsi au service d’une jeune marque créative. L’équipe d’Awake a tellement été submergée de demander pour cette montre qui n’avait été éditée que pour les participants du G7 que la marque a lancé en urgence une opération de précommandes pour une série plus « commerciale ». c’est un vrai « coup fumant » pour une jeune marque française présentée l’été dernier aux lecteurs d’Atlantic-Tac

BRM : La montre des arpenteurs de la planète…

Encore un coup de chapeau à un marque indépendante française, dont la créativité n’est plus à démontrer : BRM (Bernard Richards Manufacture, du nom de son fondateur) nous propose une interprétation originale des montres à multiples fuseaux horaires, véritable exercice de style pour toutes les manufactures horlogères. Cette GMT 6 est dédiée à tous les « World Trotters », ces arpenteurs de la planète qui ont besoin de savoir non seulement l’heure du pays où ils se trouvent, mais aussi l’heure des différents autres pays où ils ont des amis ou des coups de téléphone à donner. La « lunette » dédiée à ces World Trotters est, en soi, une leçon de géographie politique, puisque les 24 fuseaux officiels et traditionnels [la planète en compte 39, voire plus en décomptant quelques découpages exotiques qui ajoutent ou retranchent un quart d’heure aux heures locales] sont représentées par les drapeaux de 24 nations de référence pour ces fuseaux – l’Union Jack pour l’heure de Londres, le drapeau tricolore pour Paris, la bannière étoilée pour les États-Unis, le soleil levant japonais, etc. En faisant tourner cette lunette rotative, on peut visualiser tout de suite les heures qu’il faut ajouter ou retrancher à l’heure centrale de la montre pour connaître l’heure dans un pays donné. C’est simple et intuitif, en même temps que très amusant : au centre du cadran de ce boîtier en titane de 46 mm (mouvement automatique Swiss Made), une représentation des continents, avec les parallèles et les méridiens.

JEAN-PAUL GAULTIER : La montre des élégantes qui se rangent…

Jean-Paul Gaultier en mode furtif au poignet ? Pas tout-à-fait, mais presque avec cette série de montres Bad Girl dans un boîtier de 28 mm : la griffe du couturier français reste très présente, mais le bleu marié à l’or rose est un discret signe de distinction – les Bad Girls se rangeraient-elles ? Pour 139 euros, c’est un des témoignages les plus accessibles de la haute couture indépendante française dans tout ce qu’elle a de plus post-moderne…

OMEGA : La montre suisse qui va dépiter les amateurs français…

Pour ne pas désespérer l’Helvétie horlogère, glissons vite un « petit Suisse » dans cette chronique à la gloire des horlogers français qui relèvent la tête. Au hasard, Omega, qui dédie ces jours-ci aux sportifs une superbe Seamaster Aqua Terra Ultra-Light – une montre développée pour le champion de golf Rory Mcllroy, qui avait besoin d’une montre aussi légère et confortable qu’endurante. Pour parvenir aux 55 g de cette sportive chic, on a tout repensé, du boîtier et de lacouronne de remontage taillés dans un « titane gamma » emprunté à l’industrie aéronautique au cadran, aminci pour la circonstance, en passant par la couronne (escamotable pour ne pas gêner le swing d’un golfeur) et l’aiguille des secondes en aluminium. La finition mate de ce titane très spécial est très élégante. En plus du bracelet en caoutchouc, un bracelet en tissu encore plus léger et encore plus confortable est disponible. En plus de ses performances antimagnétiques, le mouvement « manufacture » à remontage manuel est évidemment doté de cet « échappement co-axial » que toute l’horlogerie envie à Omega. Nous n’avons pas gardé le meilleur pour la fin : cette montre esthétiquement très réussie est proposée à un tarif ahurissant qui devrait frôler les 50 000 euros et qui n’aidera pas cette Seamaster à conquérir le poignet des larges masses européennes. Dommage, elle avait tout pour plaire (voir, au premier paragraphe, notre constat sur l’extorsion de fonds pratiqué en bande organisée par les horlogers suisses)…

RÉSERVOIR : La montre des derniers chevaliers du ciel…

Pour finir, ce ne sera une présentation de montres, mais un encouragement à aller en découvrir quelques-uns, le week-end prochain (7-8 septembre), sur l’aérodrome de Melun-Villaroche, en région parisienne : la nouvelle marque française Reservoir est en effet le partenaire horloger officiel du grand show aérien Air Legend (affiche en haut de la page). Au programme de la seconde édition, en plus des montres Reservoir, inspirée par les compteurs de bord des cockpits d’avion, les 40 000 spectateurs attendus devraient profiter de plus de onze heures de démonstrations en vol, avec des Mig-15, des T33 ou des Fouga Magister ainsi que beaucoup d’« avions de guerre » (warbirds) – Spitfire, Mustang et autres Yak – sans oublier quelques Rafale et la Patrouille de France. Quand ces avions passent dans le ciel, la raison trépasse et il ne reste que l’émotion, clairement nostalgique, du temps des vrais chevaliers du ciel. Au poignet des pilotes, quelques montres Reservoir, la jeune marque indépendante qui a réussi à s’imposer sur le territoire pourtant très disputé de l’horlogerie à connotation aéronautique…

 

• LE QUOTIDIEN DES MONTRES

Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

Lien : https://businessmontres.com/

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires