En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

02.

Et le vilain petit secret des athlètes des épreuves d'ultra-endurance n'est pas de savoir mieux supporter la douleur

03.

La dette européenne s’arrache comme des petits pains. Mais il y a une très mauvaise nouvelle derrière la bonne

04.

La Corée du nord craint que des nuages de sable venant de Chine ne soient porteurs du coronavirus

05.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

07.

Etrangers fichés S : vers un Guantanamo à la française ?

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

04.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

05.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

06.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

ça vient d'être publié
décryptage > France
Faut que ça saigne

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

il y a 1 min 23 sec
rendez-vous > Société
Zone Franche
Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit
il y a 16 min 48 sec
décryptage > Education
Témoignages

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

il y a 31 min 19 sec
décryptage > International
A l’insu de son plein gré ou non

Donald Trump a un bilan majeur en matière de politique étrangère et voilà pourquoi

il y a 44 min 59 sec
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Oubliez astéroïdes et guerres nucléaires : au XXIe siècle, le principal danger pour l'humanité est les pandémies et maladies infectieuses

il y a 1 heure 22 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment l'idéologie du droit à la différence a fait basculer les banlieues dans le ressentiment identitaire et racial

il y a 1 heure 27 min
décryptage > Politique
On y pense à l’Elysée

Etrangers fichés S : vers un Guantanamo à la française ?

il y a 1 heure 31 min
décryptage > Economie
Phénoménale dette

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

il y a 1 heure 32 min
light > Politique
"Make America Great Again"
L'expert en sécurité Victor Gevers serait parvenu à se connecter au compte Twitter de Donald Trump en devinant son mot de passe
il y a 15 heures 21 min
pépites > Société
Extension
Congé paternité : l'Assemblée nationale vote le passage à 28 jours
il y a 16 heures 18 min
décryptage > Education
D'un autre temps

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

il y a 8 min 43 sec
décryptage > Santé
Danger

Notre cerveau préfère les histoires qui finissent bien, nous devrions pourtant nous en méfier

il y a 19 min 34 sec
rendez-vous > People
Revue de presse people
Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite
il y a 41 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

L’influence de la fonction publique et des fonctionnaires sur la vie politique : aux racines d'un mal français

il y a 1 heure 19 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Conseil à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

il y a 1 heure 26 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’Occident : un coupable idéal aux yeux de la pensée décoloniale

il y a 1 heure 30 min
décryptage > Economie
L'impossible Budget 2021

Récession Covid : le grand écart s'accentue entre ceux qui vont bien et ceux qui coulent

il y a 1 heure 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sublime royaume" de Yaa Gyasi : de la relation mère-fille entre science et spiritualité, un roman qui ne peut laisser indifférent

il y a 14 heures 23 min
pépites > Santé
IHU Mediterranée
Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine
il y a 15 heures 56 min
pépites > Politique
Nouvelles mesures
Jean Castex intensifie la lutte contre la haine en ligne avec le renforcement de la plateforme Pharos et de nouvelles sanctions
il y a 18 heures 13 min
Atlantic-Tac

Quand la méduse rouge quitte le mode furtif et quand le titane s’enflamme en bleu : c’est l’actualité des montres en pleine canicule

Publié le 28 juin 2019
Mais aussi les touches tricolores qui font mouche, la cousine de la montre de plongée la plus profonde au poignet, une arbitre des élégances à la française et l’apparition de MM. Poutine et Trump sur un même cadran…
Grégory Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi les touches tricolores qui font mouche, la cousine de la montre de plongée la plus profonde au poignet, une arbitre des élégances à la française et l’apparition de MM. Poutine et Trump sur un même cadran…

MB&F : Hommage aux méduses des grands fonds…

Le rouge étant la première couleur du spectre à disparaître dès qu’on s’enfonce sous l’eau (son intensité lumineuse diminue avant de passer les dix mètres de profondeur), beaucoup d’organismes marins – dont les méduses – se parent de rouge pour échapper à leurs prédateurs naturels dans les grands fonds des océans. On ne sait pas quels seront les prédateurs de la nouvelle Aquapod de MB&F (Horological Machine n° 7), mais elle a choisi une lunette rouge (ainsi qu’un bracelet assorti, deux autres bracelets, un noir et un blanc étant fournis avec la montre) pour son nouveau boîtier en platine. C’est une des montres de plongée les plus étonnantes de ces dernières années, avec son dôme où les heures et les minutes se lisent sur deux « anneaux » de chiffres en relief (repère rouge), alors que le « tourbillon » mécanique qui règle le mouvement automatique de haute horlogerie surmonte une sorte de pilier central de rouages empilés. Évidemment, au poignet, une telle montre est nettement moins furtive qu’une méduse des grandes profondeurs : on peut même dire qu’elle provoque bien des conversations, sachant qu’il n’y aura que vingt-cinq pièces de cette rutilante platinée, qui se négociera autour des 160 000 euros. Avec une montre de plongée aussi cossue, on vous prendra pour un requin de la finance plutôt que pour une méduse !

SARTORY BILLARD : Hommage au bleu des flammes…

Le titane est un métal qui a pour propriété de passer par de nombreuses couleurs de l’arc-en-ciel quand on le chauffe. La maîtrise du bleu – qui se joue au degré de chaleur près – était jusqu’ici la spécialité de deux ou trois marques suisses, très jalouses de leurs prérogatives dans ce domaine : on imagine la difficulté de réaliser des surfaces d’une couleur homogène sans déformer la matière [un cadran fait moins d’un demi-millimètre d’épaisseur : la moindre seconde d’inattention peut obliger à tout jeter !]. La jeune marque indépendante française Sartory Billard, qui avait commencé son parcours horloger avec des montres au design très complexe (Atlantic-Tac en a parlé à différentes reprises depuis 2017), enchaîne à présent sur un concept de personnalisation à l’extrême qui permet aux amateurs de choisir non seulement leurs aiguilles et leurs index, mais aussi la matière et la décoration de leur cadran – le tout pour 3 200 euros, ce qui relève de l’exploit avec un mouvement automatique suisse, un cadran franco-suisse et un boîtier usiné et terminé en Suisse. Le résultat est magnifique : cette indéniable « touche française » dans la haute horlogerie artisanale situe le niveau d’excellence d’une marque qui a su trouver son second souffle…

RALF TECH : Hommage aux plongeuses vintage…

À l’été 2005, en Corse, le plongeur français Pascal Bernabé battait un record resté inégalé depuis : 330 m sous la surface en plongée autonome, sans assistance et sans possibilité de sauvetage à cette profondeur. Il lui avait fallu 35 minutes pour descendre et neuf heures pour remonter, en changeant vingt-six fois de bouteilles et en s’astreignant à d’innombrables « paliers ». À son poignet, une montre WR1 de la marque indépendante française Ralf Tech, qui reste donc, à ce jour, la montre de plongée la plus « profonde » jamais descendue au poignet d’un plongeur autonome. Descendant de cette montre, mais dans un mode plus urbain et moins extrême, le nouveau chronographe automatique WRV Barracuda est à la fois un hommage aux codes esthétiques des montres sportives dans les années 1970 (les deux compteurs « panda » du cadran, le design du boîtier de 43 mm, les deux poussoirs vissés, l’insert en aluminium de la lunette tournante, etc.), mais aussi une incursion dans les tendances du chic horloger contemporain (les subtiles touches de couleurs du cadran, le bracelet en sangle de parachute, le mouvement automatique japonais à « embrayage vertical »). C’est un vrai chronographe de plongée (étanchéité à 200 m), mais c’est aussi une excellente montre urbaine, qui ne craint pas de crâner avec son « Made in France » (3 300 euros)…

 

 

MICHEL HERBELIN : Hommage aux élégances de poignet…

Fidèle au poste quand s’ouvre l’été, la marque familiale française Michel Herbelin apporte sa touche féminine dans cette séquence Atlantic-Tac avec l’acier, les diamants, la nacre et les bracelets interchangeables – maillons d’acier ou cuir « double tour » – de sa très classique icône Antares. Avec l’astucieux système qui permet de changer très aisément de bracelet et grâce à l’immense variété de ces bracelets (styles, couleurs et matières), la même montre peut s’assortir aux humeurs du quotidien comme aux tenues choisies pour rester dans le mood de la mode (dès 1 960 euros avec deux bracelets dans un même coffret). Touche finale : la couronne de remontage à godron enrichie d’un cabochon d’onyx noir. L’élégance française est ici bien assumée…

 

SOUSCRIPTIONS : Hommage aux horlogers tricolores…

Deux jolis succès récents sur les réseaux de sociofinancement, à propos de montres déjà présentées par Atlantic-tac. Récemment relancée en Franche-Comté, la maison horlogère Yema est en train de battre un record de souscription pour une marque française, avec près de 900 000 euros déjà engagés par plus de 1 140 contributeurs sur Kickstarter : il vous reste encore deux ou trois jours pour bénéficier du prix de lancement (630 euros) de cette superbe montre de plongée Superman Heritage en bronze, qui vaudra bientôt le double en boutique. De son côté, la néo-marque française Depancel a récupéré sur Kickstarter plus de 190 000 euros auprès de 440 contributeurs, mais la campagne de précommande était doublée en parallèle sur le propre site de la marque, qui a bénéficié là de plus de 200 000 euros de souscriptions et qui aura donc vendu près de 1 100 montres [re]Naissance en deux mois. Vous aurez noté le fier « Fabriqué en France » revendiqué sur le cadran, ainsi que les touches tricolores voulues par cette jeune équipe…
 

 

 

CAVIAR : Hommage aux grands méchants de la géopolitique…

Caviar est un de ces marques de luxe à peu près inconnues en Europe, qui ont pour spécialité de « créer » des objets de luxe pour les oligarques de cette planète. La spécialité de Caviar, c’est le nouveau riche russe, qu’il s’agit de combler de téléphones en or (si possibles en les rehaussant de gravures et en leur ajoutant des mouvements de montres) ou d’Apple Watch en or, ornées de têtes de Vladimir Poutine, du tsar Pierre le Grand ou de Lénine : les oligarques aiment les puissants de ce monde ! C’est sans doute pour cette raison que Caviar a conçu, à l’occasion du G20 d’Osaka (Japon), quelques montres commémoratives de l’événement, tantôt sur le thème des nouvelles grandes puissances géopolitiques (la Russie, la Chine et les Etats-Unis, nations illustrées par un ours, un dragon et un aigle : vidéo ci-dessous), tantôt avec la réunion insolite, sur le même cadran, de Vladimir Poutine et de Donald Trump – une vraie première horlogère. Comme ces montres dotées d’un « tourbillon » (une spécialité mécanique qui a toujours fait craquer les Russes) ne sont pas suisses, elles sont relativement accessibles : comptez tout de même 4 500 dollars, mais que ne ferait-on pas pour une montre d’une telle portée historique ?

 

 
 

• LE QUOTIDIEN DES MONTRES


Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

 

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires