En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

07.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 2 heures 52 min
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 4 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 7 heures 6 min
décryptage > France
Image d'Epinal

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

il y a 9 heures 5 min
décryptage > Environnement
Absurdité

Nucléaire : au-delà de Fessenheim, un gâchis français

il y a 10 heures 28 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Les distorsions de concurrence qui sont préjudiciables aux agriculteurs français

il y a 10 heures 51 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les intellectuels américains et la crise de la civilisation

il y a 10 heures 52 min
décryptage > Société
Bataille à mener

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

il y a 11 heures 6 min
décryptage > Atlantico business
Dialogue

La « Food révolution » pourrait rapprocher le monde agricole et les écologistes...Encore faudrait-il qu’ils le veuillent

il y a 11 heures 20 min
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 20 heures 53 min
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 3 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 6 heures 53 min
décryptage > Culture
Too much

Start-up nation oui, anglais à l’eurovision non : qui importe quel mot dans le français d’aujourd’hui ?

il y a 8 heures 40 min
décryptage > Consommation
Evènement

Salon de l'agriculture 2020 : à la découverte de cette agriculture qui "vous tend les bras"

il y a 9 heures 57 min
décryptage > Education
Machine aveugle

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

il y a 10 heures 44 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L’Algérie d’Abdelaziz Bouteflika à l’heure du Printemps arabe

il y a 10 heures 51 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le choc démographique : trop d’humains, pas assez de ressources

il y a 10 heures 52 min
décryptage > Economie
Economie à l'arrêt

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

il y a 11 heures 17 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.
il y a 11 heures 26 min
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 21 heures 7 min
Revue des hebdos

L'Obs encense Xavier Bertrand, Anne Hidalgo adore Edouard Philippe, Patrick Buisson voit un grand avenir pour Eric Zemmour, Bruno Retailleau un petit pour LR ; L'Obs voit des fonctionnaires radicalisés, Le Point et Valeurs le communautarisme des usagers

Publié le 20 juin 2019
Sans oublier : Vieillissement, l'arnaque des assurances dépendance
Gilles Klein, amateur de phares et d'opéras, journaliste sur papier depuis 1977 et en ligne depuis 1995. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Klein
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Klein, amateur de phares et d'opéras, journaliste sur papier depuis 1977 et en ligne depuis 1995. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sans oublier : Vieillissement, l'arnaque des assurances dépendance

Retailleau pas sûr de l'avenir de LR

Bruno Retailleau privilégie-t-il une éventuelle candidature présidentielle ? "Je ne serai pas candidat à la présidence de LR. D'abord, parce que je vois bien que ma candidature pourrait rallumer la guerre des chefs. LR n'en a pas besoin et cela précipiterait sa fin. Je sais que nos militants redoutent plus que tout la guerre des chefs, mais c'est une idée abracadabrantesque d'interdire à un chef de parti de se présenter à la présidentielle s'il réussit ! Une fois de plus, on met la question des personnalités avant celle des idées". 

Bruno Retailleau ajoute dans le Point (2 pages), prudent : "Je demeure chez LR (...) Je pense que la droite n'est pas morte. Je ne sais pas encore qui saura l'incarner. Est-ce que cela peut être LR ? Aujourd'hui, je n'en suis pas sûr… "

Xavier Bertrand présidentiable

"Il pense à l'Elysée" dit l'Obs (5 pages) à propos de Xavier Bertrand : "A droite, beaucoup le voient comme un recours. Mais l'ancien ministre de Sarkozy veut tracer sa route hors des partis et vaincre le lepénisme sur le terrain, en luttant contre le chômage. Le bureau de Xavier Bertrand est... un Peugeot Traveller noir, sept places. Siège pivotant pour discuter à l'aise avec un élu ou passer un coup de fil sensible. Glacières pour déjeuner ou dîner sur les routes des Hauts-de-France qu'il parcourt « deux à trois fois par semaine »". 


L'Obs ajoute : « Au lendemain de mon élection, j'ai entraîné les élus de ma liste devant la plaque du conseil régional, nous dit-il, et je leur ai dit : "Vous voulez rester vivants ? Alors barrez-vous d'ici ! Sortez de vos bureaux, la région c'est du concret ! Et alors, on aura peut-être une chance d'en sortir vivants..."

Xavier Bertrand "a mis le cap sur 2022. La Manufacture, cette association qui lui sert de boîte à idées mais lui permet aussi d'étoffer ses réseaux, étend son implantation sans faire de bruit (voir encadré). Dévoué à sa région, il veille également à ne pas disparaître du radar national.. A des moments choisis, il intervient dans le débat en formulant des propositions, des petits cailloux blancs qui traceront son chemin.

Zemmour présidentiable

"Eric Zemmour candidat à la présidentielle : voilà le scénario qu’imagine son ami Patrick Buisson, qui travaille avec lui au lancement d’une “plate-forme” politique sur les décombres de la droite. Mais, pour l’instant, les deux compères sont assez seuls" constate Marianne (2 pages).

Zemmour reste modeste : " On essaie de rencontrer des gens intéressés par nos idées, pour réfléchir à quelque chose d’un peu plus structuré. On essaie de trouver une alternative à la victoire annoncée de Macron. Mais arrêtons les fantasmes, on n’est pas en train de monter un parti !" interrogé par téléphone 


L'inconnue du gouvernement 

"Peu connue du grand public, Sophie Cluzel est l'un des piliers du gouvernement". pour l'Obs qui semble avoir un faible pour elle et le magazine oppose son style à celui d'une autre membre du gouvernement nettement plus médiatique  "L'une de ses cautions sociales aussi. Cela fait deux ans que cette blonde BCBG de 58 ans, issue de la société civile, gère son portefeuille sans faire de vagues. Pas de bruit pour rien, pas de déclaration intempestive sur tout et n'importe quoi. L'anti-Marlène Schiappa." Tout est dit...


Anne Hidalgo apprécie Edouard Philippe

« Une belle personnalité » : ainsi Anne Hidalgo parle-t-elle... d’Edouard Philippe. La maire PS de Paris ne tarit pas d’éloges sur le Premier ministre : « Je le connais bien, je l’aime bien, je me retrouve dans sa pratique de la politique qui repose sur le respect de l’adversaire. » selon l'Express

Florence Berthout mise à l'écart

Le 11 juin, la maire du Ve arrondissement de la capitale, Florence Berthout n’est pas la bienvenue lorsqu’elle retrouve les élus LR du conseil de Paris, dans un restaurant. La veille, dans Le Figaro, la présidente du groupe a annonçé son départ de LR et son ralliement à Emmanuel Macron. Quand elle tente de s’installer à la seule place libre, la députée Brigitte Kuster, assise en face, refuse tout net – la place est réservée à une élue – et l’invite à aller voir ailleurs selon l'Express.

Le communautarisme et les services publics

Le Point (12 pages) et Valeurs Actuelles abordent chacun, à leur manière le même problème : Le Point est plus sévère et parle de radicalisation à l’école, à l’hôpital, dans les transports… tandis que Valeurs Actuelles parle de communautarisme. Sujet plus direct qui parle d'une petite frange extrémiste dans l'Obs (2 pages) : "Une mission parlementaire doit émettre, le 26 juin, des préconisations sur la question des agents suspectés d'appartenir à des réseaux islamistes. Plusieurs d'entre eux ont été révoqués. Un véritable casse-tête pour l'Etat"

L'Obs donne des chiffres : " Selon nos informations figurent aujourd'hui parmi les quelque 20000 personnes recensées dans le fichier pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT) 1500 individus exerçant « une profession sensible ». Un tiers d'entre eux appartiennent aux transports publics (RATP et transports des grandes villes)."

Et : "Au sein de la police nationale, selon nos informations, 10 dossiers individuels, sur un total de 150000 agents, font l'objet d'un suivi pour « suspicion de radicalisation ». Un agent du service de la protection (SDLP), qui avait notamment, parmi ses missions, celle d'escorter le dessinateur de « Charlie Hebdo » Riss, a été écarté. Tout comme un fonctionnaire de la brigade des accidents et délits routiers du Valde-Marne, mis en examen dans un dossier terroriste. Dans la gendarmerie, on dénombre également une dizaine de cas au sein des 125000 hommes et femmes en uniforme".

Pour Valeurs, le problème c'est l'immigration : "À force de ne vouloir choquer personne, l’immigration, premier vecteur du communautarisme, semble ler comme un bateau ivre: chaque année c’est en moyenne l’équivalent de la population de la ville de Rennes qui arrive en France (plus de 200 000 personnes). Sans compter les arrivées illégales. En 2018, un record a été battu avec 255 550 premiers titres de séjour délivrés par l’État. Sur les 100 000 obligations de quitter le territoire français prononcées en 2018, seules 12 % ont été effectuées. Cela signifie que 88 % des clandestins que la justice expulse de notre territoire restent illégalement." écrit Valeurs Actuelles (dossier de 14 pages).


Et l'hebdo s'intéresse au "Centre An-Nour, le plus important lieu de culte musulman de France et d’Europe, installé à Mulhouse, financé par le Qatar, géré par une liale de l’UOIFet loué par des prêcheurs radicaux" où les travaux ne sont pas encore finis. 
Valeurs cite les journalistes Christian Chesnot et Georges Malbrunot dont le récent ouvrage, édité chez Michel Lafon,  l'évoque : "dans ce projet dont la réalisation est devenue hautement symbolique pour la communauté musulmane, ajoutent-ils, on retrouve dissimulation, complaisance des élus locaux et déploiement par ses promoteurs de trésors d’imagination pour le nancer. » Le complexe pharaonique coiffé d’un dôme comprend deux salles de prière en marbre de Carrare permettant d’accueillir 3 000 fidèles, une bibliothèque, une médiathèque, 11 salles de classe, une piscine de 25 mètres, une salle de sport, un sauna, un hammam, un spa, un salon de coiffure et même un funérarium !"

Journaliste de Charlie menacée

La journaliste Zineb El Rhazoui avait déposé plainte après des menaces de mort proférées sur YouTube en décembre 2018. Dans le cadre de l’enquête menée par le parquet de Bobigny, les policiers de laBRI ont arrêté un homme et l’ont placé en garde à vue jeudi 13 juin, à l’aube. L’ancienne membre de la rédaction de Charlie Hebdo vit depuis janvier 2015 sous protection policière selon l'Express.

Services publics "cassés"
"Urgences saturées, suicides à la SNCF, professeurs sous payés" aux yeux de Marianne qui revient sur 30 ans de privatisations

Génétique et différences intellectuelles

 A vérifier : "L’école et l’environnement familial pèsent malheureusement peu face à la génétique, qui explique de 50 à 80 % de nos différences intellectuelles, selon les travaux notamment de Robert Plomin du King’s College de Londres. De même, 64 % de nos différences de capacité de lecture sont génétiques ; l’école et la famille n’ont malheureusement qu’un rôle marginal face à nos chromosomes ! Robert Plomin et Suzanne Swagerman ont montré que ce n’est pas parce qu’il y a des livres chez les intellectuels que leurs enfants lisent bien : c’est parce qu’ils ont reçu un bon patrimoine génétique." selon un point de vue de Laurent Alexandre énarque et business angel (1 page dans l'Express) qui ajoute : "En niant le déterminisme génétique, on laisse croire que l’école peut transformer un âne en cheval de course et une 2CV en Ferrari." 

Vieillissement : l'arnaque des assurances dépendance

La France vieillit constate l'Express. "Aujourd’hui, 13,1 millions de Français ont plus de 65 ans, soit 1 habitant sur 5. En 2070, le cap des 22 millions devrait être atteint, soit presque 30 % de la population française, d’après les dernières projections de l’Insee. Le nombre de personnes âgées de plus de 75 ans va doubler, celui des plus de 85 ans pourrait, lui, quasiment quadrupler. Ce vieillissement accéléré, c’est d’abord une bonne nouvelle : celle de l’allongement de l’espérance de vie." écrit l'Express (12 pages), mais "Dans cinquante ans, les Français âgés de plus de 65 ans devaient être près de 35 % plus nombreux que les moins de 20 ans. Tout sera chamboulé : le fonctionnement du marché du travail, le financement de nos régimes sociaux, le logement, les transports, l’accès aux lieux publics" 

Le magazine évoque ensuite, "l'arnaque des assurances dépendances" 1,6 million de Français ont souscrit un contrat pour se couvrir en cas de perte d'autonomie." Mais les assureurs rechignent à payer, et ont des définitions variables de la dépendance, même quand elle est évidente médicalement ou aux yeux de d'autres organismes.

L’interminable traque des black blocs


Les policiers ont mal à retrouver les manifestants les plus violents lors des manifestations de gilets jaunes, mais ne lâchent pas leurs proies raconte l'Express (2 pages) avec un exemple, parmi d'autres : "Le 23 février dernier, à Toulouse, lors de l’acte XV des gilets jaunes, la vidéosurveillance l’a surpris en train de jeter un cocktail Molotov sur les forces de l’ordre. Impossible de l’identifier, il est camouflé de la tête aux pieds. Comme n’importe quel pilier d’un black bloc – comprendre un regroupement ponctuel de manifestants qui ne se connaissent pas forcément mais passent à l’affrontement. Des heures durant, les enquêteurs toulousains écument toutes les sources d’images possibles : caméras de la ville ou des policiers eux-mêmes, photos de la presse régionale, live sur Facebook tournés par des manifestants... Et soudain, enfin, dans un banal reportage filmé par un youtubeur, la chance leur sourit. A l’arrière- plan, on aperçoit le « Punisher » qui a relevé son masque deux minutes pour griller une cigarette..."


Les Français pro-Assad

"Une petite communauté de Français – militants associatifs, hommes d’affaires, représentants politiques –fréquentent assidûment les premiers cercles du régime, alors que la France a suspendu toute relation diplomatique avec la Syrie depuis 2012. Ce groupe hétérogène soutient obstinément le pouvoir en place et relaie sa propagande (...) quitte à s’afficher avec des personnages mis au ban de la communauté internationale, et même des criminels de guerre..."  selon l'Express (3 pages)
"Aujourd’hui, les Français les plus visibles en Syrie sont les membres de SOS Chrétiens d’Orient. A l’origine, l’ objectif est louable : il s’agit d’aider les minorités chrétiennes discriminées, parfois persécutées, dans cinq pays du Proche-Orient – Liban, Syrie, Irak, Jordanie, Egypte. Dotée d’un budget annuel de 11 millions d’euros, revendiquant 100000 donateurs et quelque 1700 volontaires envoyés en mission, SOS-CO a pignon sur rue".

"Au fil des années, les cadres de SOS-CO n’ont cessé de participer à des rassemblements à la gloire du régime et de s’afficher auprès de personnages sulfureux" et, selon un opposant syrien : "SOS Chrétiens d’Orient fait avant tout de la communication en faveur du régime de Damas. Leurs activités caritatives servent de prétexte". 

Légaliser le cannabis

L'Obs (La Une et 14 pages) lance un appel avec 70 personnalités : "La France doit légaliser le cannabis, qu’il soit utilisé à des fins thérapeutiques comme récréatives, pour les consommateurs de plus de 18 ans. Alors que ses voisins (Belgique, Allemagne, Espagne, Portugal, Pays-Bas…) ont tous assoupli leur législation, que le Canada, l’Uruguay et plusieurs Etats américains ont légalisé la substance, la France est à la traîne. Elle s’arc-boute sur une loi répressive datant de 1970, totalement inefficace puisque nous sommes le pays de l’Union européenne où la consommation est la plus élevée". 

En outre, Emmanuelle Auriol et Pierre-Yves Geoffard auteur(e)s du rapport sur le cannabis remis à Matignon sont catégoriques, selon l'Obs : "il faut en finir avec la prohibition et légaliser le cannabis, à la fois au nom de la santé publique et de la lutte contre les trafics". 
A ceux qui craignent que légalisation "déstabilise l’équilibre économique des quartiers où ce trafic est important" les auteurs du rapport répondent : "C’est un faux débat. Ces quartiers souffrent du trafic plus qu’ils n’en profitent." et ajoutent que la police libérée de ce fardeau pourrait mieux se consacrer aux autres types de délinquance: " Les études montrent clairement que la criminalité baisse dans les Etats où l’on légalise. Il y a moins de business, plus de disponibilités de la police pour les autres crimes. En France, on libérerait un million d’heures ! Troisième canal de réduction de la criminalité : le cannabis, à l’inverse de l’alcool, calme les adultes violents."

De plus, selon une enquête réalisée, en 2018 par l'Ifop pour Terra Nova et ECHO Citoyen, 51%  des Français se disent prêts à une régulation du marché du cannabis par l’Etat."
Parmi ceux qui sont favorables à une réforme on trouve deux « marcheurs » de premier plan les députés macronistes Pierre Person et Aurélien Taché,  l’un est numéro 2 de La République en Marche (LREM), l’autre co-animateur du pôle « idées » au sein du mouvement macroniste

L'addiction au plastique

L'Express (4 pages) souligne : "En France, les sacs plastiques à usage unique sont interdits depuis 2017, même s’ils font encore de la résistance sur les étals des marchés. Toute l’Union européenne est à l’offensive. « 45% de la consommation de plastique dans l’UE concerne des usages uniques », souligne Laura Châtel, de l’ONG Zero Waste. Les Vingt- Huit ont interdit la commercialisation à partir de 2021 de produits très courants, dont les Coton-Tige, les couverts, les assiettes, les pailles, les touillettes de la machine à café, les bâtonnets pour ballons de baudruche, ou encore les gobelets en polystyrène". 

 Mais "Encore plus ambitieuse, la France s’est donné jusqu’à 2020 pour éliminer les produits prohibés par l’Europe et jusqu’à 2025 pour parvenir à 100 % d’emballages en plastique recyclé." Par contre : "Avant d’atteindre ces objectifs élevés, il faudrait déjà éliminer les emballages plastiques quand ils ne sont pas indispensables. par exemple se débarrasser des films entourant les fruits et les légumes bio. Paradoxe : au cours de leur acheminement jusqu’aux magasins, ces produits censés préserver la nature sont souvent emballés pour ne pas se mélanger avec leurs alter ego de la filière conventionnelle. « Là où il y a le plus d’emballages, c’est dans les Biocoop », tacle ainsi Emmanuel Guichard, délégué général d’Elipso, l’association qui regroupe les fabricants de plastiques souples. 

 

 

 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

07.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lasenorita
- 20/06/2019 - 14:50
Le ''laisser-faire'' inadmissible de nos gouvernants...
concernant l'islamisme! Le journal ''Le Point'' a publié une enquête relative à l'islamisme qui s'étend en France voir https://www.lepoint.fr/politique/exclusif-le-document-choc-sur-l-etat-face-a-l-islamisme-19-06-2019-2320017_20.php et voir https://www.lepoint.fr/societe/services-publics-face-a-l-islamisme-des-temoignages-edifiants-19-06-2019-2320021_23.php..Notre premier ministre le sait puisqu'il reconnait qu'il y avait 140 mosquées salafistes, en France, en 2016,et,qu'il en a 152 en 2018 voir https://www.youtube.com/watchV=kuFXsJpSHuo...mais nos gouvernants se moquent pas mal de la sécurité des Français, ils laissent les islamistes répandre la terreur dans notre pays Voici un exemple: mon boulanger (un Franco-Tunisien) a été obligé de déménager et de quitter ma ville parce que les islamistes lui détruisaient sa boutique... les islamistes lui reprochaient de faire travailler son épouse et celle-ci ne se ''voilait'' pas.. des exemples comme celui-ci nous en avons des milliers..! Que font nos gouvernants???Il ne faut pas qu'ils s'étonnent si nous subissons des attentats… sont eux les responsables. Ils laissent entrer, dans notre pays des terroristes musulmans...