En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

04.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

05.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

06.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

07.

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

ça vient d'être publié
pépites > Défense
Solidarité et soutien envers nos soldats
Emmanuel Macron sera avec les militaires français en Côte d’Ivoire pour les fêtes de fin d’année
il y a 59 min 53 sec
light > France
"Nipple Gate"
Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct
il y a 2 heures 28 min
pépites > Politique
Confiance
Edouard Philippe considère que la "bonne foi" de Jean-Paul Delevoye est "totale"
il y a 5 heures 54 min
pépite vidéo > Sport
Valeurs du sport bafouées
Roxana Maracineanu, ministre des Sports, a été huée et menacée par des supporters lors d'un match du Red Star
il y a 7 heures 56 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

La genèse de Huaweï : comment le génie et les idées de Ren Zhengfei ont révolutionné les télécoms et l'industrie en Chine

il y a 9 heures 22 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

Lutte et prévention contre le terrorisme : l'impérieuse nécessité d'adopter une vision globale afin d'éviter l'impression du pansement sur une jambe de bois

il y a 9 heures 58 min
décryptage > Santé
Avancées médicales

Un nouveau traitement capable de prévenir la moitié des cancers du sein produit des effets même longtemps après avoir été pris

il y a 11 heures 8 min
décryptage > Politique
Répartie

Retraites : on peut être de droite et préférer la répartition

il y a 11 heures 56 min
décryptage > Politique
Déclaration d’intérêt

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

il y a 13 heures 14 sec
décryptage > Politique
Triomphe électoral

Libéral, conservateur, insensible à la "raison des élites" : la recette Johnson pratiquée par la droite française… à son exact inverse

il y a 13 heures 42 min
pépite vidéo > Religion
Huit mois après
Chantier de Notre-Dame de Paris : France 2 dévoile des images de l'intérieur de la cathédrale
il y a 1 heure 31 min
pépites > France
Fortes perturbations
Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro
il y a 5 heures 19 min
light > France
Mauvaise camaraderie ?
Miss France 2020 : les ultimes heures de la compétition avant le sacre auraient été marquées par des tensions entre les candidates
il y a 6 heures 33 min
pépites > Social
Prévisions
Grève SNCF : Edouard Philippe exige un "plan de transport" pour les fêtes
il y a 8 heures 38 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

Comment Daech est né sur les décombres de l'Etat irakien

il y a 9 heures 45 min
rendez-vous > Politique
Zone Franche
Mélenchon et les élections britanniques : le grand rabbin, le Crif et le Likoud ont-ils fait chuter la gauche ?
il y a 10 heures 20 min
décryptage > Education
Négociations

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

il y a 11 heures 41 min
décryptage > Europe
Le retour de l'ennemi héréditaire

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

il y a 12 heures 47 min
décryptage > Economie
Vraie mère de toutes les réformes

Cette réforme monétaire sans laquelle aucune réforme d’ampleur ne pourra vraiment être réussie en France

il y a 13 heures 26 min
décryptage > Europe
Atlantico Business

Brexit : en Grande-Bretagne, tout va donc changer pour que rien ne bouge

il y a 14 heures 13 sec
Revue des hebdos

Marianne et Le Point s'attaquent aux vraies/fausses évidences des écolos ; Le Drian enterre le PS, LR regle ses comptes avec Gilles Carrez, Lagarde avec Agir ; Héritiers de Mélenchon : à chacun sa France (Insoumise); L'Obs sombre dans la detox ;

Publié le 13 juin 2019
Et aussi : Bannon croit en l'alliance des droites
Gilles Klein, amateur de phares et d'opéras, journaliste sur papier depuis 1977 et en ligne depuis 1995. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Klein
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Klein, amateur de phares et d'opéras, journaliste sur papier depuis 1977 et en ligne depuis 1995. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Et aussi : Bannon croit en l'alliance des droites

Du vert à la Une : un champ survolé par un avion qui déverse des produits chimiques pour Le Point qui veut faire le tri dans l'écologie entre "vérités et fariboles"; Marianne sur fond de tournesols critique "les écolos" divisés en multiples courants ; Une France verte qui serait coupée en deux par une fracture culturelle, tout pour Paris, et peu pour les régions estime l'Express ; une autre France, elle aussi verte, pour Valeurs Actuelles qui voit d'autres fractures qui opposent jeunes et vieux, gilets jaunes et bobos etc..et un visage sur fond de feuillage pour l'Obs qui fait, étrangement, la promo d'un businessman de la "detox"


Ecologie vérités et fariboles

Le dossier du Point (18 pages) semble vouloir rassurer ses lecteurs face à la crise écologique : "L'évolution fait son boulot, des espèces disparaissent, d'autres apparaissent sans cesse, ce n'est pas un drame. Nous-mêmes finirons par disparaître." dit un neurobiologiste, Alain Prochiantz. Quand au glyphosate, selon l'hebdo, il "a empoisonné nos débats plus sûrement que nos assiettes". Sur deux pages, deux journalistes dénoncent les discours alarmistes autour de cet herbicide.
Mais le journal passe quand même au crible trois arguments climatosceptiques pour les démonter. 

Pour Marianne (une dizaine de pages), l'écologie mérite mieux que les "écolos" trop divisés entre Yannick Jadot, Nicolas Hulot, Daniel Cohn-Bendit et autres.

Le PS vu par Le Drian 

Le Drian interrogé par Le Point (6 pages) sur la crise des partis de gouvernement traditionnels, LR et le PS : " Le PS n’ose plus se présenter sous son nom, Les Républicains se sont effondrés. Cela confirme mon analyse : ce qui s’est passé en 2017 n’était pas un accident, une parenthèse, mais un mouvement de fond qui prend des formes différentes selon les pays, la constitution d’un vaste courant démocrate et progressiste, nouveau et moderne. 

Sur le PS J’en ai été membre pendant quarante-quatre ans et j’ai gagné 13 élections comme candidat socialiste. Je suis atterré de le voir ainsi plonger dans une dérive uniquement contestataire, quittant à chaque étape majeure sa capacité à être un parti de gouvernement.

Gilles Carrez au piquet


"Les oreilles de Gilles Carrez, député-maire LR du Perreux (Val-de-Marne), ont dû siffler pendant la réunion organisée mardi 4 juin par le président du Sénat, Gérard Larcher, destinée à rassembler « la droite des territoires » après la démission de Laurent Wauquiez" selon L'Obs " Au banc des accusés : Gilles Carrez qui a eu le tortde faire cause commune avec les socialistes et les communistes pour contester la privatisation d'Aéroports de Paris et obtenir le nombre de signatures nécessaires pour la tenue d'un référendum d'initiative partagée sur le sujet. Pour la plupart des participants, Carrez a contribué au brouillage de la ligne des Républicains, en principe libéraux et favorables aux privatisations..."
J-C Lagarde contre Agir
"Jean-Christophe Lagarde (UDI) supporte de plus en plus mal l'ambiguïté des membres d'Agir, une des composantes du groupe parlementaire qu'il préside (UDIAgir et Indépendants)" selon l'Obs "Le parti Agir a été créé par le ministre de la Culture Franck Riester pour accueillir les députés exclus du groupe LR en raison de leur soutien au gouvernement. Le 4 juin, les députés UDI Michel Zumkeller et Stéphane Demilly ont dénoncé l'attitude de huit députés Agir qui, tout en se montrant critiques vis-à-vis du gouvernement au sein du groupe, ont voté en faveur de la réforme controversée de l'Assemblée... Réforme contre laquelle Lagarde avait ferraillé la veille, aux côtés des groupes d'opposition!" 

Les héritiers de Mélenchon

"Dérive populiste, fonctionnement clanique et raté des européennes… L’autorité du leader de La France insoumise vacille. Et déjà les héritiers s’affrontent" selon l'Obs (3 pages) faisant allusion à "Quatennens, Autain, Ruffin et les autres… Les enfants terribles de Mélenchon"
Plusieurs pistes sont ouvertes : "Dans une subtile bataille de com, chacun avance ses pions, joue sa partition. Faut-il suivre la ligne tracée par Autain et reparler à la gauche ? Ne plus s’adresser qu’au « peuple », comme l’assure Quatennens ? Un rebond est-il seulement encore possible, et avec quels marqueurs ? Le référendum contre la privatisation d’Aéroports de Paris (ADP), comme le croit Ruffin ? Ou faut-il miser sur la VIe République si chère au couple Corbière-Garrido ?"

Autain s'est fait remarquer elle a dénoncé dans « l’Obs » « le registre du ressentiment et du clash » et la ligne populiste des « insoumis »" Mais elle a reçu un "accueil glacial à LFI. "Autain ? C’est la « gauche bobo parisienne », attaque l’ex-chroniqueuse Raquel Garrido.". Ambiance.

Le mythe détox défendu par l'Obs

L'Obs écrivait en juin 2017 : " En 2009, le médecin nutritionniste Jacques Fricker expliquait au Monde : "La "Détox" est avant tout une invention des médias ou des parapharmaciens, ce mot n'a jamais existé en médecine. Certes, c'est plus glamour et mode que "régime" Et l'Obs titrait le 21 mars 2019 " "Détox", "anticancer", "anticholestérol" : le grand n'importe quoi des promesses santé", 
Tout cela pour arriver en ce 13 juin 2019 à un numéro spécial "Detox" de l'Obs (11 pages).  Le premier article donne le ton " Bienvenue dans la vie detox" puis " A La Pensée sauvage, Thomas et Maëlys Uhl font découvrir à leurs hôtes qu’une cure végétale n’est pas forcément triste. Et qu’elle peut même être délicieuse" Exemple : ". Les deux premiers jours, ce gaillard grisonnant de 57 ans n'a mangé que des pommes, sous toutes les formes : crues, rôties ou en compote. Le troisième jour, il est passé en « détox végétale » : de frugales mais magnifiques assiettes de fruits au petit déjeuner, des légumes au déjeuner et un bouillon clair le soir."
Le responsable de ce centre explique : "« La détox n'a d'autre but que de lancer cette dynamique positive, c'est une "mise au vert" de l'organisme. Il faut en faire une à l'automne, pour se préparer aux attaques virales de l'hiver, et une au printemps, pour se nettoyer de l'intoxication hivernale, liée au manque d'exercice, aux fêtes... »

Certes, payer de 1400 à 2500 euros la semaine dans le Vercors, et jusqu'à 3700 euros dans les centres de Suisse ou de Corse, pour ne rien manger, ou presque, peut paraître aberrant. La détox ne serait-elle qu'une lubie de bobo en mal d'expériences intérieures? Détrompez-vous."

Et l'Obs se lance dans une longue explication à l'apparence scientifique "la détox n'est ni une arnaque ni (seulement) un effet de mode. Son principe : notre santé se joue dans notre intestin. A lui seul, il assure 75% des fonctions de notre système immunitaire et, en lien permanent avec le cerveau, produit 95% de la sérotonine, une hormone apaisante".
« Le chercheur italo-américain Valter Longo, de l'université de Californie du Sud, a montré qu'à partir de trente-six heures sans manger, ou très peu, l'organisme produit de l'énergie à partir de ses réserves, explique le médecin Lionel Coudron, auteur du "Guide pratique du jeûne" (Terre vivante). Il puise notamment dans les cellules qui ne fonctionnent pas bien, par un mécanisme dit d'"autophagie", qui permet un renouvellement cellulaire quasi complet. »
L'Obs a sélectionné les meilleurs stages comme celui de Céleste Cândido, ex-mannequin et ancienne directrice commerciale chez Cacharel" qui "s'est formée au jeûne et à l'alimentation 100% détox. Elle propose des séjours de régénération cellulaire organisées autour de la marche et sans manger (ou très peu), avec simplement des jus bio pressés à froid, des massages, des soins des pieds et du visage." 
Et si vous n'êtes pas convaincu par ces assertions sur la "régénération cellulaire" écoutez France Info, avant 7 h du matin, où Edwige Coupez reprend les éléments de ce dossier de l'Obs...


Bannon croit en l'alliance des droites


Steve Bannon exprime son admiration pour Marine Le Pen dans Valeurs Actuelles (3 pages) : " Marine Le Pen force franchement l’admiration. À sa place, beaucoup auraient démissionné pour partir faire autre chose. Elle a préféré rejeter la défaite et faire renaître son parti." Et Bannon croit à l'alliance des droites, en prenant l'exemple des Etats-Unis : "C’est bien cette alliance qui a fait élire Donald Trump aux États-Unis et ce n’était pas facile non plus. Je le dis avec d’autant plus de force que je suis moi-même issu de la frange populiste de ceux qui ont fait élire le président américain. Chez les populistes ou les nationalistes, nous détestions plus encore les élites du Parti républicain que les démocrates de Bernie Sanders! Et pourtant, nous avons réussi à surmonter ces détestations pour battre Hillary Clinton


Restaurer Notre-Dame

Il faudrait 1 300 chênes pour refaire la charpente de bois de Notre-Dame à l'identique selon Le Point (6 pages), ce qui équivaut à 21 hectares de forêt. Il faudrait aussi 450 ouvriers pour restaurer la cathédrale : 100 tailleurs de pierre, 150 charpentiers, et 200 couvreurs. L'addition s'élèverait à un milliard d'euros soit le montant des promesses de dons. Quand à la gestion du projet : "Un Epic Notre-Dame - établissement public à caractère industriel et commercial - pourrait être créé pour servir de structure de base à la mission confiée, par Emmanuel Macron, au général Jean-Louis Gorgelin. Certains responsables catholiques redoutent qu'un nouveau statut soit donné à Notre-Dame." 

Fractures françaises

En moyenne, l’Etat dépense 139 euros par Francilien pour la culture, contre 15 euros par habitant dans le reste du pays selon la Une de l'Express

Mais tout n'est pas si simple : "Parce que la France est la France, la plupart des « opérateurs culturels nationaux », à l’instar du Centre national du livre ou de l’Institut national de recherches archéologiques préventives, sont situés dans la capitale. Résultat : quand bien même leur argent est utilisé dans l’ensemble du territoire, les crédits qui leur sont alloués sont budgétairement fléchés vers la seule région parisienne. Pour le Centre national du cinéma, par exemple, « 70% des soutiens publics qui peuvent être territorialisés bénéficient aux régions et 30% à l’Ile-de-France »"

De plus le mauvais exemple vient quelques fois des régions eux-mêmes comme avec le conseil départemental du Morbihan : "Chaque année, il consacre 2,5 millions d’euros à son propre patrimoine. Insuffisant, bien sûr, pour retaper tous les châteaux, prieurés et autres moulins du département, mais comment faire autrement quand on doit aussi s’occuper des routes, des personnes âgées dépendantes et des collèges ? Cela n’a pas empêché son président, François Goulard (ex-LR), de décider d’allouer... 1 million d’euros à Notre-Dame de Paris, à la grande fureur des associations locales". 

Valeurs Actuelles (12 pages) s'intéresse aux fractures entre groupes humains : "Et si la bienveillance prônée par Emmanuel Macron n’était qu’un leurre ? Divisée, tiraillée, opposée, ne semblant se retrouver qu’en de rares événements, la France est en passe de devenir un agglomérat d’identités qui s’affrontent plus qu’elles ne se côtoient."

Jérôme Fourquet (Ifop) évoque "la disparition du service militaire, la moindre mixité sociale à l’école, le déclin des colonies de vacances et d’autres lieux et instances où un certain brassage social s’effectuait renforcent cette cécité des élites qui, pour reprendre la formule de l’essayiste américain Thomas Frank, « vivent de plus en plus comme des touristes dans leur propre pays ».

Valeurs a été sur le terrain, à Dreux : "D’un côté une cité royale, vestige d’une histoire plus que millénaire, de l’autre des cités gangrenées par les tracas et l’islam. Les bourgeois du centre-ville qui votent pour Macron, les “petits Blancs” déclassés qui ne jurent que par Le Pen. Reportage dans une ville qui préfigure la France de demain."

Cadre chômeurs au régime sec ?

On saura dans les prochains jours à quelle sauce les cadres au chômage seront mangés. Mais il n’y a plus guère de doute sur le fait que le gouvernement va passer un coup de rabot sur leur indemnisation, dans le cadre de la réforme qui doit être dévoilée le 17 juin. Argument mis en avant par le ministère du Travail ? « On doit mieux tenir compte de la capacité objective des uns et des autres à retrouver un emploi. » Avec un taux de chômage tombé à 3,3 %, les cols blancs n’auraient ainsi plus aucune excuse pour ne pas reprendre rapidement un poste... L'Express
 les salariés qui gagnent correctement leur vie (au moins le plafond de la sécu, soit 3377 euros brut mensuels) cotisent bien davantage à l’assurance-chômage qu’ils n’en bénéficient : ils pèsent pour 45 % dans les recettes et pour 21 % dans les dépenses. 

Paris face aux trottinettes

A ceux qui l'accusent d'avoir tardé à réagir face à l'invasion des trottinettes dans Paris Anne Hifalgo répond : " « Si je l’avais pu, j’aurais agi comme à San Francisco, aux Etats-Unis, en limitant le nombre d’opérateurs et la quantité de trottinettes en circulation. Le problème est que je n’en ai pas le droit car la loi sur les mobilités, prévue par le gouvernement pour l’automne 2018, a pris un an de retard».

Vers la fin du diesel

La fin du diesel serait une bonne nouvelle pour les poumons de nos enfants, mais il faut que ce secteur industriel s'adapte vite à cette évolution note l'Express : "Au regard de la dégringolade des ventes de véhicules diesel, leur disparition des vitrines des concessionnaires est parfaitement envisageable. Alors qu’en 2012 plus de sept voitures neuves sur dix commercialisées roulaient au gasoil, la motorisation a vu sa part de marché tomber à 34 % au premier trimestre 2019. Une bérézina industrielle pour les sous-traitants spécialistes de la technologie." N'ayant pas anticipé, après la crise du dieselgate les industriels sont en mauvaise posture et brandissent des chiffres alarmistes : "Près de 15 000 emplois risquent de disparaître à court terme sur les 38000 que compte la filière du diesel en France, selon une récente étude de l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM)".

Le danger des fusions

Certains observateurs se félicitent de l'échec du projet de fusion entre Renault et Fiat-Chrysler : « Je ne me souviens pas de fusion d’égal à égal qui ait été un succès. » déclare l’économiste allemand Christopher Kummer à l'Express.

L'hebdo ajoute : "De fait, la fusion peut même détruire de la valeur. Dans le très rentable secteur de l’optique, le mariage d’Essilor avec Luxottica est un florilège de ce qu’il ne faut pas faire. Sur le papier, la logique d’intégration verticale du fabricant du verre avec le propriétaire de licences mythiques (Ray- Ban, Oakley, Chanel, Persol...) était belle. Mais depuis la fusion, annoncée en janvier 2017, une grave crise de gouvernance entre le charismatique fondateur italien, Leonardo Del Vecchio (84 ans), et le PDG français, Hubert Sagnières (64 ans), paralyse le nouvel ensemble. Bloqué, le groupe a vu sa capitalisation boursière fondre de 25 % (soit environ 10 milliards d’euros) en trente mois!"


Pillage de distributeurs  bancaires

"Le « jackpotting » ne fait pas rêver les banquiers". raconte l'Express : "Pour eux, ce terme ne désigne pas un pactole tombé du ciel, mais une nouvelle forme de braquage : le casse 2.0, celui qui permet de dévaliser un distributeur automatique sans voiture bélier ni explosifs, mais avec une simple clef USB ou un boîtier électronique. Le mois dernier, quatre banques ont été les cibles d’attaques de ce type dans la région parisienne – toutes ratées. Peu avant Noël 2018, les voleurs ont eu la main plus heureuse : sur les 17 automates visés dans l’Est, l’Ile-de-France et le Nord, 5 ont craché le gros lot – 138000 euros à Melun (Seine-et-Marne), 36000 à Bondues (Nord), 24 000 à Marly (Moselle), 12000 à Bourgoin-Jallieu (Isère) et 2000 à Saint-Ouen-l’Aumône (Val-d’Oise). Toujours entre 1 heure et 4 heures du matin."

Etranger

Après Theresa May, Boris Johnson, le "bouffon" ?

"Provocateur imprévisible et inconséquent, réputé aussi léger que l’hélium, ce rejeton gâté de la haute bourgeoisie anglaise compte de nombreux ennemis, au Parlement et au-delà. Mais son flair politique, son charisme old school et sa disposition jubilatoire à mettre les pieds dans le plat lui ont valu d’être élu à deux reprises maire de Londres, en 2008 et en 2012." rappelle l'Express

Enfant, il souhaitait devenir « le roi de la planète ». A moins de commettre une énorme bourde, ce qui n’est pas exclu, le voici destiné à représenter le Royaume-Uni sur la scène mondiale. Pour un « bouffon », c’est déjà pas mal.

Le Kosovo et l'Europe

 "Le 11 juin, les Kosovars fêteront le vingtième anniversaire de la fin de la guerre avec les Serbes. Cette date, historique, constitue l’acte de naissance du plus jeune Etat d’Europe." mais "Sa reconnaissance par la communauté internationale n’est toujours pas acquise. Proclamée en 2008 par le Premier ministre de l’époque, Hashim Thaçi, aujourd’hui président de la république son indépendance n’est toujours pas reconnue par Belgrade."

Et cela a des conséquences : "Ignoré par la Chine et la Russie, le Kosovo n’est pas non plus reconnu par cinq pays de l’Union européenne, dont l’Espagne. Pour voyager dans l’espace Schengen, les Kosovars ont donc besoin de visas, une source de frustration, notamment pour les jeunes."

Le président du Kosovo, Hashim Thaçi va rencontrer à Paris, le 1er juillet, son homologue serbe, Aleksandar Vucic, sous l’égide d’Angela Merkel et d’Emmanuel Macron. Thaçi compte beaucoup sur cette rencontre : "J’ai l’espoir qu’il ouvrira la voie à un accord avec la Serbie. Si nous n’établissons pas de bonnes relations avec Belgrade, nous ne rejoindrons jamais l’Union européenne et l’Otan".


Pollution : Chine, Inde, USA leaders incontournables

"Même si nous, Européens, devenions écologiquement irréprochables avant 2050 (ce qui est loin d’être vraisemblable, aussi longtemps que l’Allemagne, la Pologne ou la République tchèque seront sur leurs trajectoires actuelles) ... même si nous recyclions tous nos déchets, même si nous ne gaspillions aucune ressource rare, même si nous adoptions les réglementations les plus exigeantes et si nous devenions tous vertueux dans nos vies personnelles ; et même si nous devenions positifs dans chacun de nos actes, cela ne changerait presque rien à l’évolution climatique de la planète, tant que la Chine, l’Inde, les Etats-Unis n’en feront pas autant. Et tant qu’on n’aura pas préparé l’Afrique à en faire autant le jour venu". écrit Jacques Attali dans l'Express.

Nadal a peur dans le noir


"Comme son autobiographie l’évoque, dans la vie, Raphaël Nadal, le no 2 mondial est un pétochard" écrit l'Express. Il ne peut dormir seul dans le noir, ni sortir quand gronde l’orage ou croiser un chien : "L’« extraterrien » vit constamment avec la peur qu’un événement négatif touche l’un de ses proches. Bref, malgré l’expérience que lui donnent ses 33 ans, l’opposition entre le gladiateur des courts et l’angoissé pathologique du quotidien demeure intacte. L’Espagnol a juste trouvé sa voie." 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

04.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

05.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

06.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

07.

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 14/06/2019 - 17:08
Restaurer Notre-Dame
On ne parle pas des cobots susceptibles d'aider grandement ces meilleurs ouvriers y compris compagnons du devoir.
Gpo
- 13/06/2019 - 12:51
Gilles Carrez a raison
Libéral oui mais pas sur tus les sujets..On a vu le désastre pour l'aéroport de Toulouse et le mignon veut recommencer avec Adp...cette droite est irresponsable et les adhérents vont partir..
LOTHARINGIEN 31
- 13/06/2019 - 11:27
Les électeurs majoritaires de
Les électeurs majoritaires de Macron : cadres et retraités , sont et seront les grands pourvoyeurs d'impôts, taxes et réductions de prestations ...Si ce n'est pas du masochisme , ça y ressemble ...
Quant à la suppression de la taxe d'habitation , elle est reportée au second mandat de Macron . les promesses du gamin ( 120000 fonctionnaires de moins , réductions d'impôts pour les classes moyennes ; "je vous ai compris , je vais vous écouter" ; et autres fariboles ) n'engagent que les gogos qui croient en lui et les commentateurs media qui lui cirent de plus en plus les pompes (sûrs qu'ils sont d'une réélection de Macron , ils ne veulent pas le fâcher et insulter l'avenir ...)
Français : aussi naïfs qu'eux , y'a pas ... cocus et qui en redemandent ....