En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
Atlantic-Tac
Quand la montre est plus vieille que la Terre et quand les sauveteurs s’offrent deux couronnes : c’est l’actualité des montres en mode prairial
Publié le 24 mai 2019
Mais aussi une montre de vacances idéale, une horlogerie furtive sous pavillon rock, les Swatch légumières et impériales du musée du Louvre et le prototype hors de prix retrouvé chez des malfrats français…
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grégory Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi une montre de vacances idéale, une horlogerie furtive sous pavillon rock, les Swatch légumières et impériales du musée du Louvre et le prototype hors de prix retrouvé chez des malfrats français…

MAT WATCHES : La mer sans les larmes…

M.A.T. pour Mer Air Terre, nom de baptême qui souligne la vocation « militaire » de cette jeune marque indépendante française, spécialisée dans les montres dédiées aux unités militaires ou policières de la République. Vocation qui n’est pas exclusive, puisque MAT Watches lance ces jours-ci en souscription (1 980 euros) une montre Ocean Blue dédiée à la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer, association privée de sauveteurs bénévoles sur toutes les côtes françaises). L’achat de cette montre, qui sera personnalisable (nom et prénom d’une personne), sera non seulement une bonne action, puisqu’une partie du montant de la vente sera réservée à la SNSM, mais c’est aussi un bon choix horloger : les deux couronnes vissées assurent une étanchéité à 200 m (à deux heures, on actionne la lunette tournante intérieure ; à quatre heures, le réglage te le remontage de la montre), tandis que le mouvement automatique (suisse) assurera une précision optimale. Le choix des couleurs du cadran (bleu et orange) est particulièrement élégant…

RESSENCE : Un style furtif de haute horlogerie…

Même si Ressence est une jeune marque indépendante belge, très active dans la haute horlogerie créative, sa dernière création est… française puisqu’imaginée en collaboration avec Laurent Picciotto, le détaillant horloger parisien le plus déjanté de sa génération (Chronopassion : 271, rue Saint-Honoré 75001 Paris). L’idée était de repenser la montre Type 1 de Ressence en mode « furtif » pour en faire une Type 1ZZ – qui ne sera éditée qu’en vingt exemplaires pour la boutique Chronopassion. Pourquoi « ZZ » ? D’une part, pour la musique, puisque Laurent Picciotto – « guitareux » frénétique – est un fan absolu du fameux groupe de rock texan ZZ Top. D’autre part, pour « zwart zwart », qui signifie « noir noir » en flamand (langue officielle d’Anvers, où se trouve le studio-atelier Ressence) – soit deux Z parfaits pour une montre d’autant plus furtive que son concept est déjà très minimaliste : on y découvre le temps qui passe affiché sur des disques en rotation « satellitaire » autour du cadran (les heures, les minutes et les secondes sont affichées séparément). Les finitions noires et gris mat assurent à la montre une fascinante « invisible visibilité ». Le meilleur (ou presque) pour la fin : cette série limitée reste relativement accessible (18 500 euros) en dépit de son exclusivité, mais vous aurez en prime le grain de folie de Laurent Picciotto, qui a été un des tout-premiers détaillants horlogers à faire confiance à Benoît Mintiens, le jeune créateur de Ressence…

CHARLIE WATCH : Un équipement de vacances sportives…

Une montre automatique GR pour « grande randonnée », ce qui trahit des ambitions dans le domaine du plein air et de l’activité sportif pour cette jeune marque indépendante tricolore. Avec deux couleurs de cadran (bleu « fumé » ou blanc), les huit choix de bracelets disponibles et le style « costaud » de son boîtier en acier de 39 mm, la proposition est alléchante pour les 400 euros de cette opération de précommande avec une livraison annoncée pour septembre (ensuite, ce sera 450 euros). Cette GR est étanche (100 m), automatique (mécanique japonaise), très lisible même dans la pénombre (aiguilles luminescentes), accessible par rapport aux montres suisses et surtout fabriquée en France, près de Besançon : tout pour faire une « montre de vacances » idéale, non ?

DAVID RUTTEN : L’espace comme frontière du temps…

Et si vous craquiez pour une nouvelle montre plus vieille que la Terre ? Cette DR01 Steamline est sculptée dans un bloc massif de météorite métallique dont l’âge a été évalué à plus de 4,6 milliards d’années, soit un matériau plus ancien d’au moins 200 millions d’années que la Terre elle-même ! Cette météorite n’a cependant percuté notre planète qu’il y a un million d’années, quelque part en Laponie. Il faut savoir que ces météorites sont un matériau mille fois plus rare que l’or : il en tombe trois tonnes par an sur une Terre dont on extrait chaque année 3 000 tonnes d’or. L’idée de faire de cette météorite lapone une collection de montres dont le boîtier serait exclusivement fait de cet alliage fer-nickel est née du désir du designer belge David Rutten de réconcilier l’espace [d’où est venu la météorite] et le temps [qui nous est donné par la montre] : il s’est entouré d’un expert horloger français, d’une équipe de fournisseurs suisses (puisque la montre est Swiss Made) et d’un spécialiste britannique du mouvement – le tout pour une météorite scandinave ! L’affichage des heures, des minutes et des secondes se fait par disques qui défilent dans un guichet pratique dans la « carapace » météoritique d’un boîtier usiné dans la masse, galbé, cintré et nervuré pour être plus confortable. Pour 8 500 euros, cette DR01 Streamline est une des montres les plus étonnantes de ce printemps…

SWATCH : Au Louvre d’Arcimboldo à Napoléon… 

C’est la première fois que le musée du Louvre et la marque Swatch s’associent pour une collection inédite et très bien pensée : l’idée de ces montres (qui seront disponibles dans la boutique Swatch éphémère du musée parisien) est de créer une décoration personnalisée à partir de trois œuvres majeures du Louvre. En quelques clics, il suffit de positionner le motif d’une de ces œuvres sur la montre pour obtenir un design unique sur le bracelet ou au dos du boîtier, avec la possibilité d’y ajouter un message. Ce motif sera ensuite imprimé sur la montre. Les trois œuvres sélectionnées pour l’instant sont Les Saisons d’Arcimboldo (dans le goût végétal), les Vues de la Rome antique de Panini (dans le goût pictural) et le Sacre de Napoléon de David (dans le goût néo-classique). En option, une montre Swatch va célébrer les trente ans de la fameuse « pyramide de Pei » qui s’élève au centre de la cour Napoléon : cette Swatch X You tricolore reprend le motif de ce monument contemporain (ci-dessous)…

BRÈVES DE REMONTOIR : C’est toujours bon à savoir…

Il ne faut pas manquer, ces jours-ci, d’intéressantes souscriptions lancées sur Kickstarter, comme celle de la nouvelle marque française Atom, dont les cadrans s’imposent par leurs couleurs dégradées (650 euros pour un vrai Made in France horloger) ou de la jeune maison française Depancel, qui revient sur le marché du sociofinancement avec une montre [Re]Naissance aux lignes très carrées qui évoquent les anciens radiateurs des grandes automobiles françaises (mise de fonds : moins de 300 euros – près de 170 000 euros ont déjà été souscrits par près de 400 contributeurs… •••• Les enchères horlogères sont un monde merveilleux : CEO français de la maison suisse Antiquorum, Romain Réa est aussi un des meilleurs experts européens de l’horlogerie. Il vient de vendre pour près de 360 000 euros une montre Patek Philippe qui avait été adjugée aux enchères de Domaines six fois moins cher, il y a trois ans – ce prototype tout ce qu’il y a de plus authentique avait été volé à un employé de Patek Philippe il y a une dizaine d’année, puis retrouvé chez des malfrats en France et remis en vente par les Domaines, mais Patek Philippe n’avait pas souhaité le récupérer auprès de l’administration française !

 

• LE QUOTIDIEN DES MONTRES

Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
04.
Renault-Nissan-Fiat Chrysler : le mariage à trois est possible à condition d’éviter trois enterrements
05.
Il y a une grande différence entre l’hygiène et la propreté lorsque vous faites le ménage chez vous et voilà laquelle
06.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
07.
Kim Kardashian provoque la colère des Japonais avec le lancement d'une ligne de sous-vêtements, Kimono Intimates
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
06.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires