En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une nouvelle souche plus contagieuse du coronavirus aurait été identifiée au Vietnam

02.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

03.

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

04.

Affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy : le Conseil d'Etat rejette la requête du Syndicat de la magistrature

05.

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

06.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

07.

Ces malencontreux facteurs économiques qui annulent d’ores et déjà l’impact du grand plan de relance européen

01.

Al-Qaïda dépassé

01.

Ce que son opposition au projet ITER révèle de la véritable nature de Greenpeace

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Jerusalema : ça fait longtemps que ça n’était pas arrivé mais 2020 s’est trouvée un tube de l’été planétaire

06.

Pères et maris dangereux ? Quand Alice Coffin oublie opportunément les guerres judiciaires sans fondements menées par des mères sans scrupules

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

03.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Quelles mesures rapides pour stopper la multiplications des violences au quotidien ?

06.

Statues déboulonnées : la Martinique est-elle encore en France ?

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Atlantico Business

Malgré la pandémie, les entreprises françaises devraient maintenir les projets d’augmentations de salaires prévues avant le Covid

il y a 22 min 43 sec
décryptage > Société
IMG

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

il y a 56 min 59 sec
light > Politique
Vacances studieuses
Emmanuel Macron pourrait recevoir Angela Merkel et Nicolas Sarkozy au Fort de Brégançon cet été
il y a 11 heures 53 min
pépites > Social
Rentrée sociale agitée
Les Gilets jaunes feront-ils leur retour dès le 12 septembre prochain ?
il y a 13 heures 11 min
light > Religion
Inquiétudes
L'ancien pape Benoît XVI serait dans un état "extrêmement fragile"
il y a 15 heures 25 min
pépites > Justice
Nouveau rebondissement
Affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy : le Conseil d'Etat rejette la requête du Syndicat de la magistrature
il y a 17 heures 14 min
pépites > Environnement
Temps d’adaptation
Barbara Pompili décide de repousser l'interdiction des terrasses chauffées à l'hiver 2021
il y a 20 heures 8 min
décryptage > Environnement
Environnement

C’est la biodiversité du "beau" qu’il faut apprendre et transmettre et non la biodiversité du calcul, du chiffre, du nombre

il y a 22 heures 4 min
décryptage > Santé
Avertissement

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

il y a 22 heures 44 min
décryptage > Consommation
Cocktail & Terroir

Les idées cocktails originales de l’été : avec de l’Absinthe, essayez le Green Beast

il y a 23 heures 38 min
décryptage > Environnement
Politiques énergétiques

Dérèglement climatique : une nouvelle étude écarte le scénario du pire. Mais aussi le meilleur…

il y a 39 min 6 sec
pépites > Santé
Lutte contre la pandémie
Une nouvelle souche plus contagieuse du coronavirus aurait été identifiée au Vietnam
il y a 11 heures 1 min
pépites > International
Inquiétudes pour la démocratie
La France renonce à ratifier "en l'état" l'accord d'extradition avec Hong Kong
il y a 12 heures 33 min
light > Europe
Enquêtes en cours
L'ancien roi Juan Carlos, soupçonné de corruption, décide de quitter l'Espagne
il y a 14 heures 7 min
pépites > Santé
Wuhan
Covid-19 : la mission de l'OMS en Chine a terminé son travail préparatoire dans le cadre de l'enquête sur l'origine du virus
il y a 16 heures 39 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Relance ou investissement ? Présent simple ou avenir composé ? Être en France ou aux USA ?

il y a 19 heures 50 min
pépite vidéo > Science
Mission accomplie
SpaceX : les images de l'amerrissage des deux astronautes américains
il y a 20 heures 35 min
décryptage > Société
Sélection inclusive

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

il y a 22 heures 29 min
décryptage > Economie
Incertitudes sur les marchés

Le COVID-19 s’attaque surtout au dollar

il y a 23 heures 4 min
décryptage > International
Centre d'attraction

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

il y a 1 jour 8 min
Atlantic-Tac

Quand les grenadiers parachutistes écrivent une légende et quand le camouflage intégral s’urbanise : c’est l’actualité des montres avant le joli mai

Publié le 26 avril 2019
Mais aussi le style très mode d’une sportive indémodable, le tigre d’argent qui jaillit hors du cadran, le bronze qui se moque du temps et la simplicité assumée de quelques touches orange…
Grégory Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi le style très mode d’une sportive indémodable, le tigre d’argent qui jaillit hors du cadran, le bronze qui se moque du temps et la simplicité assumée de quelques touches orange…

ARTYA : Les crocs en argent d’un tigre de poignet…

Ce n’est évidemment pas la montre idéale à porter le jour où vous devez convaincre votre banquier de vous accorder une nouvelle ligne de découvert : il ne vous prendrait pas forcément au sérieux, à plus forte raison s’il découvrait le prix de cette œuvre d’art de poignet (dans les 9 000 euros) – une « carpo-sculpture » baptisée Tiger & Dog (les deux animaux préférés de l’humanité, dit-on). Le tigre en argent bondit hors du boîtier, dont les scarifications évoquent sa fourrure : en trois dimensions, on l’entend presque rugir. Le chien – un bull-terrier – apparaît sur le cadran parmi différentes décorations « artistiques ». Il s’agit d’une production d’Yvan Arpa pour ArtyA (« Art Yvan Arpa »), un des créateurs horlogers les plus éruptifs de la scène suisse. L’avantage de ces « carpo-sculptures » figuratives, c’est qu’elles conviennent aussi bien aux oligarques qu’à leurs compagnes, ravies de jouer à la Belle et la Bête…

EDOX : L’aventure est au bout du poignet…

Cette SkyDiver Military a déjà une légende : il s’agirait, à l’origine, d’une commande secrète passée en 1973 par un mystérieux colonel suisse pour équiper les parachutistes de montagne de sa petite équipe des forces spéciales. Il lui fallait une montre très opérationnelle, capable d’aller aussi loin que possible dans l’air, dans l’eau et sur la terre. Le conditionnel est de rigueur, parce qu’on ne sait presque plus rien de cette série confidentielle. La marque ayant retrouvé par hasard des dessins originaux qui pourraient être les esquisses de cette pièce, en voici la version 2019, étanche à 300 m, plus belle et plus endurante que jamais, avec, sur le fond, la gravure d’un parachute qui ravira les aficionados. Le mouvement est automatique, la lisibilité maximale et le style saisissant – tout comme le prix, qui ne devrait pas dépasser les 1 200 euros. Un bel exploit pour du Swiss Made. L’aventure est au bout du poignet, avec ou sans cette poignée de « grenadiers parachutistes » dont les exploits auraient créé une si belle légende…

ALPINA : Un style gentiment indémodable…

L’inspiration de la montre est ouvertement vintage, quelque part dans les années 1950 et 1960, le bracelet en cuir « vieilli » soulignant cette vocation paléohorlogère, confirmée par le verre saphir « bombé » et le style général du cadran, bleu comme il se doit cette saison. La bonne surprise, c’est le prix (moins de 700 euros avec le bracelet en cuir, moins de 800 euros pour un bracelet à maillons métalliques) et la volonté d’Alpina de proposer sans extorsion de fonds une montre sportive, fiable (mouvement électronique), tout-terrain (étanchéité à 100 m) et gentiment indémodable. Ce sont de telles montres qui ont permis à la Suisse horlogère de conquérir le monde et c’est parce que la Suisse horlogère n’ose plus en proposer qu’elle se fait tailler des croupières par les Californiens, les Chinois ou les Japonais…

MAURICE LACROIX : Camouflage pour jungles urbaines…

Un boîtier chronographe (44 mm) pour le style sportif, un bracelet à maillons métalliques aussi souple qu’une chenille de tank, un cadran à deux compteurs pour la touche vintage et un « camouflage » intégral pour la touche de mode : les baroudeurs chics des jungles urbaines apprécieront également le mouvement électronique qu’on n’a même plus besoin de remonter et de remettre à l’heure. En prime, un second bracelet « technique » en toile noire est proposé aux amateurs de cette Aikon qui nous envoie un message plutôt positif sur la renaissance de la maison Maurice Lacroix, qui semble se reprendre après quelques années de passage à vide. Les snipers branchés des quartiers à la mode ont trouvé leur montre de l’été…

HERMÈS : Un parti-pris de simplicité dans l’orange…

Jamais l’horlogerie Hermès ne s’est aussi bien portée que ces derniers temps, notamment grâce à la collection Galop (des boîtiers en forme d’étrier) dont nous reparlerons prochainement. C’est un excellent prétexte pour se souvenir des « classiques » de la marque, comme cette Slim ultra-plate proposée à présent dans un titane ultra-léger : comme le style est hyper-sobre et hyper-minimalisme, on est aux frontières de l’horlogerie conceptuelle », mais du bon côté créatif, Hermès se contentant de deux touches orange (la couleur fétiche de la maison) sur le cadran pour souligner le parti-pris de simplicité de l’ensemble. Le titane de ce boîtier de 39,5 mm a été microbillé : on remarquera les « cornes » sans mièvrerie qui apportent de la force à l’ensemble. Un petit chef-d’œuvre de design horloger, qui n’aurait même pas besoin d’être signé Hermès tellement il est dans le goût de la maison, tant par ses chiffres que par la doublure orange de son bracelet…

ULYSSE NARDIN : Taillée dans l’airain des guerriers…

Le matériau horloger de l’année, c’est de toute évidence le bronze, le plus ancien des métaux inventés par l’homme, mais aussi le plus sensible au temps puisqu’il peut se patiner au fil des mois et des années, en fonction du lieu et du mode de vie de celui qui porte une montre en bronze (s’il vit au bord de la mer, selon son alimentation, sa sédentarité, etc.). Ce bronze était aussi le métal guerrier par excellence, celui des héros d’Homère (l’airain) et des grandes aventures maritimes. Il était donc fatal que la manufacture Ulysse Nardin, dont l’héritage nautique et militaire n’est plus à vanter, nous propose une Martine Torpilleur en bronze, avec un superbe cadran bleu nuit frappé d’un numéro de série rouge qui ajoute à l’aspect « réglementaire » de cette montre automatique (le fond est en acier pour éviter tout risque d’allergie). Limitée à 300 pièces, cette édition évoque les anciens chronomètres de marine autant que les casques des anciens scaphandriers ou les instruments de navigation. Une montre qui assume si bien sa vocation « marine » qu’elle peut même se passer de l’ancre qui orne généralement le nom de la marque sur le cadran ! C’est peut-être l’air du temps qui veut ça, mais ces montres de style militaire deviennent de vraies « bêtes de mode » et des fétiches ultra-tendance : pas sûr que ce soit un bon signe…

• LE QUOTIDIEN DES MONTRES

Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires