En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
Revue de presse people
Laeticia Hallyday s'ennuie à L.A; Johnny Depp craque pour la fille d'un vieux pote; Dany Boon veut que vous sachiez qu'il est amoureux (pour vous faire oublier ses impôts); Nicolas S. & Carla B. qu'ils étaient à Venise pour leur anniversaire de mariage
Publié le 09 février 2019
Et aussi : Alain-Fabien Delon règle ses comptes avec son père.
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Et aussi : Alain-Fabien Delon règle ses comptes avec son père.

Laeticia, solitude extrême ?

A lire Closer, Laeticia Hallyday a beau mener une vie agréable sous un climat qui ne l'est pas moins et habiter une belle et grande maison à Pacific Palisade un des quartiers chics de Los Angeles, la veuve de Johnny se sent très seule là bas. Le magazine parle même de son "extrême solitude" en couverture. Théoriquement, la raison de cette solitude aggravée est le départ de Sylviane, la nounou des filles mais bien plus cela : Sylviane est une amie très proche et fait partie de la famille puisqu'elle qui a partagé la vie de l'oncle de Laeticia, décédé il y a quelques années. Et si elle a fait ses valises pour rentrer en France ce n'était pas de gaieté de coeur, mais pour des problèmes de visa : Mi-décembre, alors que Laeticia, ses filles et "Sylv" rentraient de Saint-Barth, où elles avaient commémoré l'anniversaire du décès du rockeur, les ennuis ont commencé. En cause, le visa de Sylviane, qui ne lui accorde pas la possibilité de travailler aux Etats-Unis. La situation n'avait jusque-là pas posé problème. Sauf que les nouvelles législations de Donald Trump plaidant pour une préférence nationale à l'emploi, et les nombreuses photos des Hallyday parues dans la presse ayant alerté les service de l'immigration sur le cas de la nounou, la décision a été sans appel : début janvier il lui était notifié qu'elle devait quitter le pays sous un mois, et qu'elle ne pourrait y vivre à nouveau qu'avec un visa de travail en bonne et due forme....Ce départ a été "douloureux pour Laeticia", ajoute encore Closer, car " dans cette ville qu'elle n'aime pas, où Johnny avait insisté pour s'installer, elle n'a désormais plus de soutien au quotidien". C'est la première qu'un journal dit aussi clairement que Laeticia n'aime pas Los Angeles. Pour le moment, c'est la mère de Laeticia, Françoise Thibaut qui est venue à la rescousse... "Heureusement maman est là" écrit Voici qui n'évoque pas les problèmes de visa de Sylviane mais parle seulement de "l'angoisse de Laeticia Hallyday de passer à nouveau la Saint-Valentin sans Johnny. Bonne fille, elle est allée chercher sa mère à l'aéroport" écrit le magazine qui raconte que les jours qui ont suivi toutes deux ont profité de leur complicité mère-fille pour faire plein de choses ensemble, prendre le temps de discuter, se balader... "une présence qui a réconforté Laeticia car depuis plusieurs mois maintenant son clan semble s'être un peu fissuré", note Voici qui écrit qu'elle s'est "éloignée de certains amis". Ou inversement, mais ça, Voici ne le précise pas. "Heureusement ses proches les plus fidèles comme Sébastien Farran ou Hélène Darroze sont toujours là pour la soutenir", note le mag. Closer espère que les problèmes de visa seront réglés d'ici le mois d'avril lorsque Laeticia Jade et Joy retourneront à Saint-Barth et qu'elles y retrouveront Sylviane. D'ici-là, rappelle le magazine, il y aura eu le jugement du tribunal de Nanterre sur la compétence de la justice française dans l'héritage controversé. "Une étape cruciale à laquelle Laetitia doit se préparer seule, loin de celle qui était toujours là pour l'aider".

Johnny Depp, in love

Pour une nouvelle, c'en est une. Johnny Depp est amoureux et cela ne date pas d'hier. "Des semaines qu'il se cache avec Lily, une jeune actrice" précise Public qui détient le scoop avec une photo des deux amoureux s'embrassant. La jeune femme que Johnny Depp serre dans ses bras est " une jeune et jolie actrice anglaise de 33 ans, qui répondrait au doux prénom de Lily. Et "elle serait la fille d'un vieux pote de Johnny"... Public fait remarquer qu'elle a le "même âge, la même profession, le même physique de Lolita éthérée et même personnalité badass cachée sous une gueule d'ange" qu'Amber Heard avec qui Johnny a vécu un mariage tumultueux qui lui a couté cher. D'ailleurs les deux jeunes femmes devraient se connaitre... Le magazine qui revendique une "Exclu mondiale" a pisté le couple dans le Midi de la France fin janvier, mais ne précise pas si Johnny avait emmené sa Belle à Paris pour passer le Réveillon chez Vanessa. En tous cas Johnny avait emmené sa belle au Plan de la Tour "où se trouve la maison que partageait Johnny avec Vanessa Paradis". Tous deux s'étaient envolés de Nice pour la Serbie où la star tourne en ce moment son nouveau film.

Carla et Nicolas, anniversaire de mariage sur les gondoles

Impossible d'échapper à la photo de Nicolas Sarkozy et son épouse Carla lovés l'un contre l'autre dans une gondole à Venise. Le couple ex-présidentiel est en couverture de Paris-Match et la ou les photos sont dans TOUS les people magazines de cette semaine. En pages intérieures Paris-Match titre "la Tentation de Venise", allusion au titre du livre écrit par... Alain Juppé à un moment où ce dernier a eu envie de quitter la politique. C'était il y a bien longtemps, au siècle dernier. Si Carla et Nicolas ont fait cette brève escapade, c'était pour célébrer leur 11e anniversaire de mariage, et par la même occasion, adresser un message à tous ceux qui doutaient de la durabilité de cette union jugée improbable lorsqu'ils se sont mariés en 2008. Et les "amoureux de Venise", comme les nomme Paris-Match, n'ont manifestement pas choisi l'anonymat pour visiter la Sérénissime. Un séjour dont on saura peu de choses. Mais ils ont pris le soin d'envoyer des "cartes postales" pour se rappeler au bon souvenir de tout le monde. Avant les people magazines, il y avait eu le post de Carla sur Instagram le 2 février : "Il y a onze ans aujourd'hui à 11 h du matin, nous nous sommes mariés mon amour... et 11 ans après nous marchons encore main dans la main # lucky #fortunati #chanceux." Et c'est vrai, rappelle Match, qu'au "moment de leur coup de foudre, ils avaient été nombreux à crier au coup de bluff", écrit le mag qui croit savoir que Carla et Nicolas "n'en finissent pas de s'épater". Et de citer Carla : "On est très différents. Quand j'ai chaud, il a froid. Il se couche à 22heures alors que je commence à composer... Mais entre nous il y a une force. Il me calme, c'est chimique, ça ne s'explique pas. Nous avons eu de la chance : nous nous sommes rencontrés au bon âge et au bon moment. Maintenant, nous faisons la route ensemble". Ca, c'est pour le glamour, car, rappelle Match, "Carla a su accompagner son mari dans la fièvre du quinquennat, puis dans la stupeur des défaites. Elle le soutient aujourd'hui face aux juges... Cela n'empêche pas sa cote (de Nicolas), de popularité de remonter mois après mois, loin devant celle de Laurent Wauquiez"... Nicolas Sarkozy a voulu préciser qu'il n'avait aucune intention de revenir en politique. Carla n'a pas fait de commentaire. "En amour, comme en musique, elle sait que la magie nait souvent de l'improvisation", conclut Match, pas tout à fait dupe.

Dany Boon, amoureux... et contribuable

Il y a quelques semaines on apprenait que Dany Boon est en couple avec l'actrice Laurence Arné, qui a tourné avec lui dans " Radin" et " la Ch'tite Famille". Voici nous explique qu'ils sont "convaincus que leur histoire n'a rien d'un feu de paille", que " les deux stars ont décidé de vivre leur amour au grand jour et de s'afficher comme n'importe quel couple". La preuve "Dany a fait comprendre à son entourage que dorénavant, il viendrait aux soirées avec sa nouvelle compagne".... "même s'ils ne sont pas encore installés ensemble". Et, puis tant qu'à faire Dany Boon veut aussi faire savoir qu'il paye des impôts: "J'ai toujours payé, je paye et je paierai tout l'impôt là où il m'est réclamé partout où j'exerce mes activités professionnelles et artistiques...". Une réponse à une enquête publiée par Médiapart qui accusait Dany Boon "d'optimiser" un peu trop ses revenus, voire de placer une partie de ses revenus dans des paradis fiscaux, ce que l'acteur-réalisateur a formellement démenti. Et comme chacun sait, la question fiscale est hautement sensible ces temps ci...

Alain-Fabien Delon, tout un roman

La ressemblance physique entre père et fils saute aux yeux, mais entre eux, on ne peut pas dire qu'il existe une grande complicité, et cela n'est pas près de s'arranger... Alain-Fabien Delon vient de publier son premier roman "De la Race des Seigneurs" (ed.Stock). Le héros de ce roman lui ressemble beaucoup et le père du personnage présente beaucoup de traits communs avec le sien, c'est à dire le grand Alain Delon. Et le portrait qui en est brossé, n'est pas flatteur pour la star... Le jeune romancier, lui, est en couverture de Gala avec sa compagne Capucine Anav, à qui il dédie d'ailleurs son roman. "Elle est la seule personne avec laquelle j'arrive à être zen, moi-même" dit-il dans l'interview qu'il a accordée à Gala.

Et aussi :

-Frank Dubosc, vedette de " All Inclusive" (encore une histoire de vacances !),de Fabien Onteniente qui sort mercredi, assure dans Gala que "maillot, string ou tout nu, c'est fini...Je vieillis", explique-t-il.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Gilets jaunes : les états-majors des grandes entreprises imaginent trois scénarios de sortie de crise possibles
03.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
04.
Alain Finkelkraut étrille Marlène Schiappa après ses propos sur la Manif pour tous
05.
L’affaire Benalla, ou la preuve qu’Emmanuel Macron est lui-même son pire ennemi politique
06.
Pour la mairie de Paris, la capitale serait salle à cause du réchauffement climatique
07.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
06.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
01.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
02.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
03.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
04.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires