En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

03.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

04.

La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France

05.

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

06.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

07.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

ça vient d'être publié
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720 ?

il y a 17 min 6 sec
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 1 heure 10 sec
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 1 heure 48 min
décryptage > Politique
Trouvaille linguistique

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

il y a 2 heures 12 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Trump ou Biden : les deux candidats ont un seul et même remède pour sauver l’économie, endetter l’Amérique

il y a 2 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 16 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et Maintenant ?" de Eirin Forsberg et Gilles La Carbona : comment devient-on une femme battue alors que tout semblait si parfait ?

il y a 16 heures 34 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les propos de Clémentine Autain contre l'islamophobie ont été récupérés et détournés par un média proche des Frères musulmans
il y a 18 heures 4 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Covid, Chine, USA et l’absence d’Europe de l’investissement et de l’entrepreneuriat

il y a 21 heures 58 min
pépite vidéo > International
Liberté d'expression
Caricatures de Mahomet : les appels au boycott de produits français se multiplient
il y a 23 heures 2 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 31 min 25 sec
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 1 heure 22 min
pépites > Justice
Terrorisme
Selon Gérald Darmanin, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) est une officine contre la République
il y a 2 heures 5 min
décryptage > Politique
Cendres et bouillie

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

il y a 2 heures 15 min
décryptage > Economie
Mesures d'urgence

Sommet social : et s’il y avait une seule réforme à faire par ces temps de pandémie, laquelle serait-elle ?

il y a 2 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

il y a 16 heures 22 min
pépites > France
Appel au calme
Le CFCM considère que les "musulmans ne sont pas persécutés" en France
il y a 17 heures 22 min
pépites > International
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine
La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France
il y a 19 heures 10 min
décryptage > Education
Samuel Paty

Vous avez dit liberté d'expression ?

il y a 22 heures 30 min
light > Economie
Transport
Le vélo de fonction payé par l'entreprise va-t-il devenir à la mode ?
il y a 23 heures 8 min
© NOAH BERGER / AFP
© NOAH BERGER / AFP
La Minute Tech

Pourquoi l’Apple watch pourrait déstabiliser notre système de santé

Publié le 17 septembre 2018
Les derniers modèles de l'Apple Watch et l'application santé de l'App Store, Health Book, vont révolutionner notre quotidien.
Jean-Paul Pinte
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Pinte est docteur en information scientifique et technique. Maître de conférences à l'Université Catholique de Lille et expert  en cybercriminalité, il intervient en tant qu'expert au Collège Européen de la Police (CEPOL) et dans de nombreux...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les derniers modèles de l'Apple Watch et l'application santé de l'App Store, Health Book, vont révolutionner notre quotidien.

Atlantico : Quelles sont les nouveautés en matière de santé que propose L'Apple Watch series 4 ? 

 
Jean-Paul Pinte : Les montres Apple Watch ne sont pas les premières à s’être lancées dans l’aventure des montre connectées mais elles se comptent aujourd’hui à plus de 50 millions d’exemplaires dans le monde. Mars Notifier, LG Lifeband tactile, Sony Smartwatch 2, Samsung Gear Fit, Samsung Galaxy Gear 2, Pebble Smartwatch, LG G Watch, Pebble Steel, Samsung vitesse S, Moto 360, sont ses principaux concurrents. Apple dans le monde des montres c’est aujourd’hui plus de 59 % du marché.
 
Grâce à son nouvel accéléromètre, l'Apple Watch Series peut détecter une chute de son porteur et ainsi émettre une alerte. Elle bénéficie en effet d’une fonction inédite grâce à son gyroscope plus puissant. Celui-ci est capable de détecter les chutes du porteur (accident par exemple) et appeler automatiquement les secours si ce dernier ne bouge pas après une minute. Si vous restez immobile plus d'une minute, elle peut également appeler automatiquement les secours en incluant votre position.  En analysant la trajectoire du poignet et l’accélération de l'impact, l’Apple Watch envoie à l’utilisateur une alerte après une chute, qui peut être ignorée ou utilisée pour initier un appel aux services d’urgence. C'est une première pour un tel produit, la montre connectée d'Apple est équipée d'un tout nouvel électrocardiogramme à l’aide de la nouvelle app ECG qui a obtenu la classification De Novo par la FDA (App ECG disponible plus tard dans l’année (États-Unis uniquement). Application qui tire profit des électrodes intégrées à la Digital Crown et du nouveau capteur électrique de fréquence cardiaque placé dans le cristal au dos du boîtier.
 
Avec l’app, les utilisateurs touchent la Digital Crown et, au bout de 30 secondes, les patients équipés de la montre reçoivent un rapport de fréquence cardiaque. Celui-ci peut déterminer si le cœur bat de manière normale ou s’il montre des signes de fibrillation auriculaire (FA), une maladie cardiaque pouvant mener à des complications médicales très importantes. Tous les enregistrements, les rapports associés ainsi que tous les autres symptômes observés sont rangés dans l’app Santé dans un PDF qui peut être envoyé à des médecins. 
 
La Series 4 vous préviendra aussi en cas de rythme cardiaque irrégulier. Côté fitness, on pourra toujours compter sur le suivi du rythme cardiaque, un altimètre barométrique et un GPS. Grande nouveauté de la version 3, la connexion cellulaire fera vraisemblablement son retour, avec des améliorations. Une autonomie de 18h est garantie comme pour ses prédécesseurs.
 
Pour la partie hardware, Apple a annoncé une amélioration des capteurs de suivi de la fréquence cardiaque. Ce qui permet de mieux capter et estimer les fréquences ralenties et rythmes cardiaques irréguliers.  L’Apple Watch Series 4 est dotée d’un haut-parleur 50% plus puissant que celui du précédent modèle et est équipée de la puce Apple S4 dual-core 64 bit qui est deux fois plus puissante que celle de la précédente version.
 
Apple s’est de devenir votre compagnon santé. Dans cette optique, il y a fort à parier que l’entreprise californienne dote sa montre de nouveaux capteurs. Parmi les plus attendus, une technologie capable de surveiller le taux de glucose, mais dont le mode de captation est encore méconnu. Egalement des boutons haptiques sur cette nouvelle série. Ce sont ces boutons qui ne nécessitent pas de pression pour être activés, mais un simple contact direct et offre la sensation d’une pression en délivrant une petite vibration en retour.
 
 

Le service de veille de la montre pourra appeler automatiquement les services d’urgence s’il détecte une chute du propriétaire ou un problème cardiaque. Mais est-ce bien raisonnable ? Les services de santé peuvent-ils gérer la montre Apple ?

 
Actuellement quand quelqu’un appelle les urgences il existe toute une procédure pour réceptionner et orienter l’appel vers le bon service, la bonne personne. Ces procédures ne sont pas automatisées avec le numérique ce qui obligera, je pense, Apple a passé des accords avec les services d’urgence ou de développer selon les cas des moyens avec certains partenaires, ou plateformes d’écoute à définir de manière à ne pas justement compliquer la situation plus que de la faciliter (Systèmes de téléassistance).
 
Quant aux services de santé il leur faudra être à l’écoute de tous ces systèmes d’alerte et intégrer leurs fonctionnalités au même titre que d’autres systèmes qu’ils gèrent déjà à ce jour.
 
A ce jour cela fonctionne de la manière suivante selon le site support d’Apple. Lorsque vous passez un appel via la fonction SOS, votre Apple Watch appelle automatiquement le numéro d’urgence local. Dans certains pays et certaines régions, vous devrez peut-être choisir le service que vous souhaitez contacter. Par exemple, en Chine, vous pouvez choisir d’appeler la police, les pompiers ou une ambulance. Vous pouvez également ajouter des contacts d’urgence. Une fois l’appel d’urgence terminé, votre Apple Watch avertit vos contacts d’urgence par SMS, sauf si vous choisissez d’annuler cette action. Votre Apple Watch leur envoie votre position actuelle et, pendant un certain temps après avoir activé le mode SOS, les tient informés dès que votre position change. 
Pour pouvoir utiliser la fonction SOS, votre iPhone doit se trouver à proximité. Si ce n’est pas le cas, votre Apple Watch doit être connectée à un réseau Wi-Fi fiable et vous devez configurer la fonctionnalité Appels Wi-Fi. Sur l’Apple Watch Series 4, vous pouvez aussi également utiliser une connexion à un réseau de données mobiles.
 

L'entreprise californienne est désormais bel et bien considérée comme un dispositif médical à part entière. Mais ce type de technologie ne risque-t-il pas à termes d'alimenter une vague d’hypocondrie liées à la technologie ? 

 
Les technophobes et grands utilisateurs d’applications sportives par exemple ne verront dans ce système qu’un moyen encore de les protéger dans leurs déplacements par exemple. D’autres plus inquiets et soucieux de se surveiller suite à des soucis de santé, par exemple, pourraient y trouver une forme d’addiction.  D’autres encore pourraient l’éviter peur d’être surveillés voire traquer. Mais cela existe déjà dans le monde de la médecine sans les montres connectées quand il s’agit de surveiller quelqu’un détenant un pacemaker voire un dispositif de surveillance pour une thérapie particulière (Caméras implantées de manière provisoire, etc.)
 
L'obsession de la mesure est un des effets pervers de ces objets connectés qui mesurent tout, ce qui peut s'avérer chez certains culpabilisant, voire anxiogène. Quitte à passer à côté des vrais problèmes. 
 
Le fondateur de la chaine LICK, gros distributeur de produits connectés, voit cette crainte comme une angoisse liée à la nouveauté, au changement, et au sentiment de dépendance que certains individus peuvent ressentir en relation avec de tels produits. Mais il explique que pour lui, même si ces craintes sont compréhensibles, les risques réels sont limités.
 
Le marché des montres connectées même s’il a fait la une dans les cadeaux de Noël il y a deux ans ne fait que redémarrer et l’innovation dans ce domaine que commencer.
 
Ainsi à la lecture de projections établies en début d’année par le cabinet Juniper Research. On tablait sur 80 millions de ventes de montres hybrides en 2022 contre 14 millions en 2017.
 
L’application santé de l’App Store, HealthBook, va ainsi révolutionner notre quotidien, ce véritable carnet de santé embarqué sur tous nos joujoux à la pomme d’aujourd’hui, balayera d’un seul coup, le vieux carnet de santé papier d’hier.
 

Est-ce bien raisonnable pour Apple de se diriger vers ce domaine selon vous ? 

 
La société Apple est en tête des ventes de montres connectées devant Samsung et d’autres. Dans une société où nos vies sont devenues numériques et connectées Apple n’a plus le choix que d’avancer dans ce domaine. Les autres le font à grande allure…car il y a un marché.
 
A l’heure du Big Data, en collectant ces masses d'informations quantitatives, la recherche médicale tend vers l'analyse prédictive des risques dans laquelle Apple ne peut manquer d’avoir sa place. Aujourd'hui, en France moins de 1% des patients arriveraient en consultation en apportant des informations issues d'objets connectés. C’est peu comparé aux 70 % qui consultent pour se renseigner, par exemple, avant une consultation médicale.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires