En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Revue de presse people

Beyoncé &Jay Z se lâchent pour les vacances, Benjamin Pavard & sa miss France se lèchent; Déjà trompée? Oops s’inquiète pour Vanessa Paradis & Samuel Benchetrit, Charlotte C. pour la santé d’Albert de Monaco; Angelina Jolie, dur dur d’être maman d’ado

Publié le 28 juillet 2018
Et Kim Kardashian et Kanye serait sur le point de divorcer, Robin Wright s'éclate en vacance avec un beau français, Miley Cyrus et Liam Hemsworth c'est bien fini..
Jean-Sébastien Ferjou est l'un des fondateurs d'Atlantico dont il est aussi le directeur de la publication. Il a notamment travaillé à LCI, pour TF1 et fait de la production télévisuelle.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aude Solente est journaliste. Elle collabore à Elephant at work et à Atlantico.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Sébastien Ferjou
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Sébastien Ferjou est l'un des fondateurs d'Atlantico dont il est aussi le directeur de la publication. Il a notamment travaillé à LCI, pour TF1 et fait de la production télévisuelle.
Voir la bio
Aude Solente
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aude Solente est journaliste. Elle collabore à Elephant at work et à Atlantico.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Et Kim Kardashian et Kanye serait sur le point de divorcer, Robin Wright s'éclate en vacance avec un beau français, Miley Cyrus et Liam Hemsworth c'est bien fini..

Grand(s) Bleu(s)

Cette semaine, c'est reparti pour un tour de grand Bleu : mais cette fois-ci, les champions du monde de foot ne sont plus en célébration à Paris, ils se sont éparpillés aux quatre coins du monde pour faire la fête et peut-être encore plus... retrouver leurs familles. Génération Bleu Blanc Sage.

On n'a pas fait de vraie étude comparative mais tout ça semble quand même beaucoup plus lisse qu'en 1998. Les extravagances version 2018, c'est tout au plus Olivier Giroud qui s'est rasé la tête pour honorer son pari avec Hugo LLoris et “Adil Rami accompagné de Paul Pogba, Steven Nzonzi et Samuel Umtiti qui ont été les invités privilégiés à la soirée Maxim Hot 100 Experience à Las Vegas, organisée par le magazine masculin du même nom qui dresse chaque année la liste des 100 femmes les plus sexy du monde" (Paris Match). Et bien croyez-vous que nos 4 compères en auraient profité pour enflammer les coeurs et faire claquer les strings ? Que nenni ! Seule concession au sexy : "Adil, le défenseur français de 32 ans a déjà fait son choix, c'est Pamela Anderson, sa compagne depuis un an". Et si Adil a donné son cœur à un sex symbol de Malibu, il a quand même donné un peu de son temps, cinq jours durant, toujours à Vegas, à quelques jeunes filles en bikini. Mais ne soyez pas inquiets, monsieur moustache porte-bonheur a sorti le grand jeu pour rassurer sa Pam et lui a offert un magnifique dîner aux chandelles. Plus fort encore, il est allé jusqu’à dîner avec la maman de Pamela. Du sirop, de l'eau de rose, on vous dit.

En parlant de couleurs pastels, "Giroud voit la vie en rose" titre Paris Match en draguant outrageusement la chalande -et qui veut- avec une photo très eye-candy (bonbon pour les yeux) du joueur élu le plus sexy du mondial, shorty de bain moulant rose fluo et musculature parfaite en Une. Si on était persifleur, on dirait que Match aurait plutôt dû titrer "Les fans de Giroud voient le vit en rose..."

Pendant ce temps là, les autres Bleus se font célébrer par leurs villes natales respectives avec des apparitions au balcon des mairies, qui à Mâcon (Griezmann), qui à Nice (Lloris) ou à Jeumont (Pavard).  

Gala fait aussi sa Une sur les vacances des champions du monde et on adorerait avoir du grain à moudre, mais non, que de la tisane. "Leur priorité [aux Bleus]? Profiter de leurs proches avant de redémarrer la saison en club". On baille déjà... Mais ça continue. "Deschamps, le repos du guerrier, Claude [la femme de sa vie depuis ses 18 ans], son roc... et bla bla bli et bla bla bla. "Habitué aux critiques, il ne supporte pas de voir sa famille touchée". Personne ne leur a dit aux Bleus que l'été, la presse people, elle veut du ragot ? Pas du ragoût !

Toujours pas de coups de sang/ coups de foudres, mais Voici fait monter la chaleur d’un cran avec des clichés des vacances de Benjamin Pavard et de sa Miss, Rachel Legrain-Trapani en Corse. Le magazine nous offre des photos exclusives du couple : maillot de bain pour Benjamin et rien du tout pour l’ex Miss France (2007). Le duo s’est douché, sous l’œil des téléobjectifs, en sortant d’un bain de mer. Tu le sens le sel sur ma peau ? Benjamin semble s’être donné pour mission de veiller, langue à l’appui, à l’hydratation et la purification de sa compagne. 

Pas bien sulfureux, mais toujours moins planplan que Griezmann dont l’épouse attendrait un deuxième enfant pour 2019. Les Bleus, c’est toujours la perfection à tous les niveaux : en famille et sur le terrain jamais d’incartade. On en viendrait presque à regretter les frasques de Zizou, Ribéry et consorts.

Petite remarque cirage (mais pas brosse à reluire), les chaussures du Président étaient vraiment salement poussiéreuses sur les photos de la réception des Champions du monde à l'Elysée. On ne sait pas comment les Bleus ont échappé aux graviers de la cour ou des jardins du palais de la présidence, mais leurs chaussures à eux apparaissent parfaitement cirées alors que celles d'Emmanuel Dab-Macron font peine à voir. Leurs pieds sont dans les étoiles, les siens dans la m... du pouvoir ?

Sangs Bleus

Chez les royaux, après avoir été éclairés la semaine passée sur le côté petit démon de la petite Charlotte de Cambridge, la fille de William et Kate, nous apprenons cette semaine que son grand frère, ci-devant prince George de Cambridge et futur héritier de la couronne, est lui aussi un fieffé gredin. Et c'est Point de Vue qui nous le dit : "5 ans et un sacré caractère".

Figurez-vous que tout petit déjà, George était un sacré gigoteur qui ne voulait pas aller au lit. Premier élément accablant au dossier ! Deuxième salve de preuves de la culpabilité de l'intéressé : George boudait ostensiblement quand son père l'a emmené chercher sa petite soeur à la maternité. Dingue. Troisième salve : au jour du baptême de la même petite soeur, "George n'a eu de cesse de chercher à attirer l'attention de sa royale arrière-grand-mère". On n'en peut plus, cet enfant est possédé, cette démonstration est insoutenable... Mais non, Point de Vue n'arrête pas en si bon chemin et achève nos dernières illusions sur le petit prince : "il est en train de passer de sa période boudeur patenté à sa période diablotin. Ainsi de son interprétation très personnelle du God Save The Queen au balcon de Buckingham durant le Trooping The Colour. Et puis le lendemain, au Beaufort Polo Club, son incursion sous les jupes de sa cousine Savannah Phillips, aussitôt sanctionnée d'une tape sur la main par l'intéressée. Ou le 10 juillet, ses caprices à la fenêtre du palais, énergiquement réprimés par sa nanny durant le défilé aérien des 100 ans de la RAF".

N'en jetez plus, si les Sex Pistols ne sont jamais parvenus à semer l'anarchy in the UK, cet enfant y parviendra à coup sûr. Mais où va l'éducation ? Si même les palais, les nurses sévères et une arrière grand-mère ayant su échapper aux scandales pendant plus de 65 ans de règne ne suffisent plus à garantir de bonnes manières, qui donc peut espérer élever des petites filles ou garçons modèles (ou des non-binaires modèles, ça marche aussi) ?

Autre couronne, autre tonalité. Si vous cherchez un peu de fraîcheur et d'humidité, vous pouvez vous plonger dans le portrait de la famille royale de Belgique, dans Point de vue toujours, à l'occasion du 5ème anniversaire de l'accession au trône de Philippe, le papier est 100% ch... comme la pluie ! Même la photo des Diables rouges reçus par le Roi des Belges y suinte le convenu. Que voulez-vous, tout le monde n'a pas la chance d'avoir un président sachant jouer du déhanché comme le plus furieux des fans de Frankie Vincent.  

Eux ne sont pas confrontés à l'ennui couleur pluie mais à des ch...rs patentés : Harry et surtout sa pauvre Meghan sont menacés de douloureuses crampes à la mâchoire tant ils sont obligés d'encaisser en silence les vilénies de la famille paternelle de la duchesse de Sussex. La demi-soeur Samantha avait déjà démontré son talent d'emmerdeuse professionnelle, c'est désormais M. Markle père lui-même qui s'y colle. Figurez-vous que sa fille soupçonne désormais son daddy d'avoir menti sur l'opération au coeur qu'il aurait été obligé de subir, lui empêchant par là d'assister au mariage de l'année. Comme le note Point de Vue (mais Gala nous livre sensiblement les mêmes infos et interroge même une spécialiste de la com' de crise pour savoir comment Meghan peut se dépatouiller de tout ce cloaque), "le 16 juillet, Thomas Markle affirmait qu'on n'entendrait plus jamais parler de lui dans les médias; le lendemain, il accordait un nouvel entretien à TMZ. Le prince Harry et son épouse, laissait-il alors entendre, ont encore une chance d'acheter son silence (sic!!!) : "tout ce qu'ils ont à faire, c'est me parler". » Ou pas...Tenez bon, Harry et Meghy, on s'en fout des mesquineries de daddy pas cool.

Comme une tuile ne vient jamais seule, après les menaces du père, les errements du demi-frère Thomas Jr. Si les autres membres de la famille Markle cultivent du cannabis ou prennent un malin plaisir à jouer aux langues de vipères, Thomas Jr, lui, en a juste contre sa fiancée qu’il a menacée ... avec une arme (Closer). Fiancée qui n’est pas en reste : le 20 juillet dernier la police l'arrêtait pour “agression au quatrième degré”. Résultat, une nuit passée en prison qui n’était pas la première et probablement pas la dernière non plus. 

Never explain never complain veut la devise non officielle des Windsor mais quand même la Reine Elizabeth commencerait à trouver qu’à force d’ajouter des gouttes, la cup of tea pourrait finir par déborder. Selon Oops (niveau crédibilité moyen moyen), Elizabeth II l’aurait d’ailleurs signifié sans mâcher ses mots à la pauvre Meghan. 

Pire, granny gâteau devant les caméras mais intransigeante dans le privé quand on s’en prend à sa famille, la Reine aurait reproché à la Duchesse de Sussex d’avoir cherché à faire maigrir son mari Harry. Meghan a voulu le mettre au sport, Elizabeth lui a rappelé “qu’elle représentait une famille prestigieuse, et qu’elle n’avait rien à dire sur le physique de son petit fils”. S’ouvrir à Hollywood c'était sympa le temps d’un instant, mais désormais la Reine la renverrait bien sur le tournage de Suits ! 

Et la tendresse bordel ?! Et bien vous ne devinerez jamais d’où elle vient. De Guillaume Peltier ! Il donne dans Paris Match une interview titrée "le destin inattendu de Meghan me touche". Ne vous pincez pas, c'est mauvais pour la peau par forte chaleur mais c'est bien le vice-président des Républicains qui nous parle.

A Monaco, rien ne va plus. Oops qui s’inquiète pour les hormones de Charlotte Casiraghi, enceinte, prétend que celle-ci serait folle d’inquiétude pour son oncle. Le Prince Albert, épuisé par de trop nombreux galas et cérémonies en tout genre, aurait été forcé par ses médecins de se reposer. Si la principauté a rassuré les Monégasques dans un communiqué en précisant que l’état de santé du Prince souverain n’était pas préoccupant, Charlotte, elle, aperçue en larmes, ne semble pas avoir été convaincue.

Un bleu en politique

Pas de sang royal mais néanmoins très bien en cour, Stéphane Bern fait l'objet d'un grand portrait dans Vanity Fair ("l'intriguant M. Bern", on a tout lu, on ne peut pas vous dire si le titre renvoie au côté mystérieux de Stéphane ou si c'est une petite perfidie visant les intrigues de cour). Et là, brutalement, au détour d'un papier sans grandes révélations (Stéphane était ringard, il est devenu hype en posant nu et en changeant de coiffure, il a plein d'amis célèbres, il est lucide "je ne suis qu'un valet de gloire"), que n'apprenons-nous pas ? Stéphane et Brigitte (Macron, who else ?) sont tellement proches que l'épouse du président répète souvent à l'animateur télé devenu M. Patrimoine de la macronie :"C'est toi que j'aurais dû épouser" !! Et pas à cause de leur différence d'âge ou de leurs mèches blondes finement colorées, mais parce que comme le note Vanity Fair, "ces deux-là se ressemblent, même sourire facile, même culture, solide mais pas bégueule, indifférente aux snobismes du microcosme". Coté Stéphane, le coup de coeur est réciproque "Brigitte est incroyable, glam, solaire, généreuse". Et pim pam boum, la légende du couple Macron, ces-deux-là-étaient-faits-l'un-pour-l'autre-quels-que-soient-les-obstacles-en-travers-de-leur-amour en prend un coup sur la carafe (non, non, pas donné par Alexandre B.). Il n'y avait pas que l'évidence Manu, il y aurait aussi pu avoir l'évidence Steph (enfin niveau complicité en tous cas, car oui, le reste, ça compte quand même un peu).

Dans ce papier de Vanity Fair, on apprend aussi qu'on sait bien rigoler chez les conjoints de nos puissants. Ainsi Stéphane est également très ami avec le premier ministre du Luxembourg -le pays d'origine de sa maman- et avec le mari de celui-ci. A l'été 2017, la rumeur avait couru que les Macron étaient en vacances dans la maison de Stéphane à Paros, en Grèce (on précise pour les malheureux qui ne connaîtraient pas leur carte des villégiatures chics sur le bout des doigts aussi bien que les citoyens du petit monde bernien). "C'était la folie rappelle Gauthier Desthenay, le mari du premier ministre (luxembourgeois, mais suivez un peu, ça n'est pas parce qu'il fait chaud qu'il faut se dissiper), alors en villégiature dans la villa de l'animateur. On en plaisantait avec Brigitte par texto "Ben t'es où ? Planquée dans la cave ?".  Ah les bonnes rigolades !

On s'en voudrait d'être triviaux et de ramener à l'actu politique du moment mais au moins Mme Macron sait-elle choisir des copains qui ne jouent pas du poing sur les gauchistes.

Autre first lady, autre amie des stars ET star de son propre fait, Carla Bruni. Mme Sarkozy nous apprend Paris Match, prépare un disque en français, le premier depuis 5 ans. Elle a déjà une soixantaine de chansons prêtes à être développées mais "l'écriture est plus émotive qu'intellectuelle et [elle] ne sait pas encore quel thème se dégagera de l''ensemble". En revanche, et là, c'est scoopesque, Carla a investi sur sa descendance : "j'ai mis Giulia et Aurélien au chant [ses deux enfants] afin qu'ils puissent être sur les routes avec moi en tant que choristes". Et Nico, il fera les éclairages ou les balances son ?

Etrange lucarne bleue (et ceux qui la peuplent)

Benjamin Castaldi a 48 ans et il est locataire. Pan, on se prend ça dans la goule ! Star de la télé et locataire à 48 ans. Direct. Dans Gala. "Je dois ma renaissance à Aurore" est titré le papier. On vous la fait courte, ça fait 3 ans qu'ils sont ensemble, à eux deux, ils ont 200 enfants ou 5 ou 7 (on ne sait plus) mais c'est pareil, leur famille recomposée s'entend à merveille. Il ne s'était pas assez occupé de ses enfants (des garçons, lui n'a que des garçons, elle que des filles) mais Aurore d'origine sicilienne avait la famille dans le sang et elle lui a fait retrouver le droit chemin : "pour être honnête, je n'ai pas été un père exemplaire, loin de là". Ah ben en voilà un qui a gardé du 98 dans le sang !

Bon, revenons à notre sujet misère-sous-les-sunlights-la-baisse-des-APL-frappe-même-chez les stars. "Il y a quelques années après que TF1 a mis fin à mon contrat d'exclusivité, j'ai été victime d'une arnaque financière. J'ai tout perdu, ma maison, ma voiture, mes biens, tout... murmure-t-il". Des procès sont en cours. "En attendant, je ne veux pas faire pleurer dans les chaumières (t'inquiète, Benji, on n'est ni sur, ni sous la paille mais abrités par des parasols), nous avons une belle maison mais nous n'en sommes que locataires et je roule en scooter". Ok, en limousine avec chauffeur et piscine intégrée, c'est certainement mieux mais avoir une maison en plein de coeur de Paris, même en location, c'est quand même pas encore totalement le quart monde, non ?

Il faut qu'on vous dise, un autre détail nous a chiffonné dans ce papier de Gala. Un rien mais qui en dit long sur la cruauté du monde des célébrités. On vous explique : Gala mentionne Flavie Flament. Normal, c'est une ex de Benji et la mère de l'un de ses 300 garçons. Mais là, où ça coince, c'est que Flavie est mentionnée comme "animatrice de RTL". Flavie Flament. Animatrice de RTL. Mais Gala, Flavie, c'est une vedette ! Une vraie, une de la télé, une qui a écrit des livres, une qui a fait des Unes à la pelle dans la presse people. Et tu l'as déjà oubliée ??! Animatrice de RTL comme si il fallait la rappeler à notre bon souvenir... Misère, misèrrrrrreuh; c'est toujours sur les (ex des) pauvres gens que tu t'acharnes obstinément !  

Une autre qui, elle, est toujours une présentatrice star de TF1, c’est Karine Ferri. Et pourtant elle n’a pas le sourire aux lèvres ces derniers temps. Oops nous dit pourquoi: la future présentatrice de DALS n’est pas ravie ravie d’aller s’enterrer à Dijon. Le royaume de la moutarde, très peu pour elle. Mais bon, pour son compagnon -Yoann Gourcuff qui se battra pour la capitale bourguignonne à la rentrée- elle est prête à tout, y compris à renoncer aux crêpes et au cidre de Rennes où le footballeur jouait précédemment. 

Dans la série nous ne sommes que peu de choses, tout passe, rien ne demeure, Alexandre Brasseur, petit fils de Pierre et fils de Claude est aussi dans Gala. Lui aussi acteur, il cartonne dans la série star de TF1 "Demain nous appartient". Et bien Alexandre confirme notre thèse sur cette insoutenable légèreté du monde de la renommée. Question : “Demain nous appartient a changé votre vie ?" Réponse : "évidemment. Les jeunes qui viennent me parler dans la rue aujourd'hui parce qu'ils suivent la série, ne connaissent ni mon père, ni mon grand-père. Les enfants du paradis de Carné [avec Pierre Brasseur], pour eux, c'est de la préhistoire, mon père dans Bande à Part de Godard, ça ne leur dit rien. A la rigueur, mon père pour eux, c'est Jackie Pic dans Camping, voire le père dans La Boum."

Et là, on est terrassé. Déjà, comprendre que la culture n'est plus de ce monde, ça nous laisse coi mais alors, apprendre que des jeunes regardent des séries sur TF1, ça nous achève. Total. Rideau.

Les stars et la grande bleue

Queen B(eyoncé) et Jay-Z sont en vacances à Capri, un lieu bien banal quand on est people, alors pour se démarquer ils ont sorti le grand jeu : un yacht de 98 mètres qu’ils loueraient 1,2 millions d’euros la semaine. Économes, ils ont quand même choisi un bateau tout équipé : piscine, jacuzzi, huit cabines doubles et piste d’hélico. Bah oui, avec tout ça pas besoin d’aller sur la terre ferme et en plus, précise Public, leurs enfants sont aux anges. C’est bien, papa et maman ne leur ont pas filé leurs goûts de luxe ! Ou alors, il s’agit d’une technique de séduction, bien les gâter avant de leur annoncer l’arrivée d’un petit nouveau. Et oui, chez Oops on murmure que Beyoncé serait enceinte d’un quatrième enfant.

Nos étoiles ont des bleus au coeur

Vanessa Paradis à peine mariée et presque trompée. Si l’on croit Oops, Samuel Benchetrit aurait profité des nombreux voyages de Vanessa à LA (où vivent ses enfants) pour se rapprocher de son ex, Anna Mouglalis. Sous prétexte de partir boire des verres entre potes, le réalisateur allait en réalité rejoindre la mère de son fils, qui plus est tard le soir comme le confie au magazine un proche de Vanessa. Celle-ci l’aurait confronté et son mari (le goujat!) aurait déclaré qu’il n’avait jamais oublié Anna et envisagerait même de retourner à ses côtés. Perdu, Samuel aurait demandé à Vanessa de lui laisser un peu de temps afin qu’il tranche : rester dans ce mariage ou retourner auprès de son ex. Divorce ou pas, il est bien trop tôt pour se prononcer, mais en tous les cas, Benchetrit n’avait pas menti il “reste toujours amoureux des femmes qu’il a aimées ».

Autre maman star cabossée par l’été 2018, Angelina Jolie. Son divorce d’avec Brad Pitt traîne en longueurs et les choses ne sont pas parties pour s’arranger. D’après Oops, Brad Pitt serait prêt à tout pour récupérer la garde de ses enfants. A tout, et même à salir la réputation de son ex-épouse. Comment ? En ressortant un dossier de 2014 : l’actrice aurait fait venir un homme, plus tard accusé et arrêté pour avoir commis des violences sexuelles, à un sommet contre les violences sexuelles commises sur les femmes au sein des pays en guerre (notez le sens de l’à propos du monsieur), le tout sous l’égide de l’ONU. Et Public en rajoute une couche  sur les malheurs d’Angie en révélant que le premier enfant biologique du couple, l’adolescente Shiloh, serait en train de supplier son père Brad de la faire venir vivre avec lui. La jeune fille de 12 ans en aurait plus que soupé de parcourir le monde en permanence aux côtés de maman et voudrait voir papa davantage.

Ce n’est pas la première fois que la presse people l’annonce et sans doute pas la dernière, mais cette semaine Oops s’enflamme : Kim Kardashian et Kanye West, c’est terminé (disent-ils). Tenues accordées, messages tendres… tout ça ne serait que pour le Gram (insta de son petit nom). Plusieurs sources auraient confié au site américain Radar Online que “Kim et Kanye ne sont plus vraiment amoureux. Ils ne sont d’ailleurs plus vraiment ensemble, mais ils ont conclu un pacte secret afin de continuer de jouer le jeu en public”. Et de poursuivre « Kanye a admis que bien que leurs sentiments se soient envolés, ils doivent rester soudés et donner le change en public. Pourtant il sait que cela ne va pas durer et a déjà contacté un avocat pour discuter d’un éventuel divorce et de ce que cela lui coûtera”. La même personne affirme également que le couple n’habite plus ensemble et ne se voit plus que pour sauver son image et apparaître  ensemble dans les tabloïds. True or fake news ? On ne sait pas, mais on compte sur Kim pour proclamer la vérité avec fracas ! 

Autre couple, autre rupture. Après s’être remis ensemble il y a deux ans, Miley Cyrus et Liam Hemsworth ont définitivement décidé de tourner la page (Public). En cause, des désirs incompatibles : lui voulait se marier rapidement et des enfants, elle pas vraiment. Après tout, il y a encore peu de temps elle s’affichait en tenues dignes des pires costumes d’halloween et était au moins aussi connue pour ses dérives de léchage de boule (métallique) géante que pour ses hits donc on comprend qu’elle veuille attendre.

En vrac

On apprend dans Vanity Fair, qu'en posant pour la photo iconique de 1966 où elle portait une mini robe Paco Rabanne en métal, Françoise Hardy avait un coup de soleil dans le dos et que les carrés de métal la grattaient terriblement. Si vous pensiez que devenir une légende était confortable, easy easy les doigts dans le nez, vous voilà détrompés.

La semaine passée, on apprenait que Gérard Larcher, le président du Sénat n'était toujours pas remis de la mort à l'automne dernier de sa chienne Uppy, cette semaine, Match nous éclaire dans sa série sur les bêtes de pouvoir sur la passion pour le cheval de Jacqueline Gourault. La secrétaire d'Etat en a des tas de photos sur son portable, tous ceux qu'elle croise, elle les mitraille. A commencer par ceux de la Garde Républicaine lors des cérémonies officielles. Si elle n'a jamais monté, "curer les box, [elle] connaît". Dommage que cette compétence ne s'applique pas aux affaires d'Etat ou aux écuries d’Augias, elle aurait pu prêter main forte à son ministre Gérard Collomb…

L’ex de Sean Penn, Robin Wright, pratique le PDA  (Public Display of Affection) à Capri avec son “peut-être mari”, le français Clément Giraudet. Dans Voici, on la voit sur un transat avec un livre à la main, mais on doute qu’elle le finisse d’ici la fin des vacances. Entre les mains baladeuses de son compagnon, les bisous langoureux échangés et les câlins sandwichs à deux sur un même transat, on ne voudrait pas être pessimiste, mais on ne pense pas que la lecture soit prioritaire...

Une dernière, bien chaude, pour la route... Plus PG 18 que film pour enfant : la top ratatop Emilie Ratajkowski et son mari n’en finissent plus de leur lune de miel. Fraîchement mariés, les amoureux passent leur temps à se toucher. A Miami, la mannequin en basket/ maillot bikini-string ne pouvait pas se retenir de caresser le torse de son cher et tendre, lequel le lui rendait bien en lui mettant une main aux fesses (Public). De retour à New York, les deux tourtereaux n’avaient toujours pas calmé leurs hormones, et Emilie préférait carrément s’asseoir lascivement sur une bouche d'incendie plutôt que sur un banc pour enlacer son époux. Peut-être cherchait-elle comme ironise Voici à doucher ses ardeurs ?

En attendant de nouvelles nouvelles du front, climatisez les vôtres (d’ardeurs) et bon week-end ! 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Grand est le désespoir de Donald (Trump) : Greta (Thunberg) a été d’une cruauté sans pareille avec lui.

03.

Greta Thunberg : un voyage à New-York en bateau... mais six vols en avion pour l'organiser

04.

4 millions de dollars : c'est ce que gagne chaque heure la famille la plus riche du monde

05.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

06.

Comment St Gobain est devenu le Google français de la transition énergétique

07.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

En deux siècles, les forêts ont doublé en France et voici pourquoi

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

04.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

05.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

06.

Brexit / élections italiennes : l’automne à risque qui attend l’Europe

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires