En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

03.

Vers un reconfinement national : en quoi sera-t-il différent du précédent ?

04.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

05.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

06.

Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter

07.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

01.

Une boîte noire a été repêchée

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"ADN" : Maïwenn en quête de ses racines algériennes dans une autofiction comique et volcanique...

il y a 10 min 43 sec
pépites > Consommation
Angoisse
Face aux rumeurs de reconfinement, les ventes de certains produits alimentaires ont déjà augmenté depuis quelques jours confirme Michel-Edouard Leclerc
il y a 2 heures 8 min
décryptage > International
Or noir

Israéliens et Arabes, unis même dans le pétrole

il y a 2 heures 32 min
light > Science
Gratte-ciel
Un récif plus haut que l'Empire State Building dans la Grande Barrière de corail en Australie
il y a 3 heures 4 min
pépites > Media
Contrarié
Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter
il y a 3 heures 35 min
décryptage > France
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Liberté, j’écris ton nom

il y a 4 heures 12 min
décryptage > Santé
Lieux ciblés

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

il y a 4 heures 42 min
décryptage > International
Résistance face à la pandémie

Samfundssind : les Danois ont choisi leur mot de l’année 2020 et il est la clé de leur résilience face au Coronavirus

il y a 4 heures 49 min
décryptage > Politique
Chasse aux sorcières

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

il y a 5 heures 59 min
pépites > Politique
Coronavirus
Vers un reconfinement national : en quoi sera-t-il différent du précédent ?
il y a 6 heures 46 min
pépites > France
Séparatisme
Gérald Darmanin annonce la dissolution de l'association BarakaCity
il y a 1 heure 11 min
décryptage > Politique
Menace contre notre modèle de vie

Islamisme : la France face au défi du siècle

il y a 2 heures 19 min
décryptage > Economie
Adaptation face à la pandémie

Economie Covid-19 : et le pays qui bénéficie le plus du télétravail est…

il y a 2 heures 45 min
pépite vidéo > Politique
"La vie doit continuer"
Renaud Muselier plaide pour un confinement aménagé et différent de la période de mars dernier
il y a 3 heures 25 min
décryptage > France
Combat contre le séparatisme

Islamisation de la France : déni, lâcheté ou compromission ?

il y a 3 heures 56 min
décryptage > France
Tout change

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

il y a 4 heures 32 min
pépites > Politique
Coronavirus
L'exécutif pris entre deux feux : médecins d'un côté, chefs d'entreprises de l'autre
il y a 4 heures 48 min
décryptage > Santé
Lutte contre la pandémie

Covid-19 hors de contrôle : les nouveaux tests feront-ils (enfin) la différence ?

il y a 5 heures 48 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Mais quand va-t-on s’apercevoir que le débat entre la santé et l’économie est un faux débat ?

il y a 6 heures 21 min
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 19 heures 7 min
© FRED DUFOUR / AFP
© FRED DUFOUR / AFP
Atlantico Bourse

La Chine en questions !

Publié le 02 juillet 2018
Le sujet est un peu occulté par D. Trump et ses sorties sur les barrières commerciales mais le principal indice boursier chinois a reculé de plus de 20% depuis janvier.
Alain Pitous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le sujet est un peu occulté par D. Trump et ses sorties sur les barrières commerciales mais le principal indice boursier chinois a reculé de plus de 20% depuis janvier.

Dans l’immense imbroglio géopolitique et commercial qui se joue entre les Etats-Unis et la Chine, beaucoup de questions se posent.

Faut-il vendre ses actions chinoises sur ces niveaux ?

Un peu tard…pour ceux qui sont « collés » avec des niveaux d’achat plus élevés et qui ont changé d’avis fondamental sur le marché chinois, il est préférable de patienter avant de couper la position ; après une telle baisse un rebond « technique » est possible. Dans une optique long-terme, les niveaux actuels ne semblent pas être des niveaux de vente.

Que se passera-t-il si la Chine dévalue sa monnaie ?

Pour le moment, le mouvement sur la devise chinoise est limité. Nous ne sommes pas du tout dans un schéma Argentin ou Turc. A l’inverse de ces pays, la Chine a un contrôle très fort sur la parité. A ce stade, rien ne permet de penser que la Chine va délibérément laisser filer sa devise. C’est une menace pour les américains. En effet, si des barrières douanières de 20% sont mises à l’entrée des Etats-Unis sur certains produits mais que parallèlement les chinois laissent leur monnaie baisser de 20%, l’ensemble des produits chinois exportés verront leur prix baisser de 20% (sur l’ensemble de la planète !) ce qui créera un choc économique majeur. Les chinois ont longtemps été maitres dans la gestion d’une monnaie « faible » mais ils ont aussi fait preuve de responsabilité depuis plusieurs années en stabilisant les changes…car laisser filer sa devise comporte aussi des inconvénients : l’inflation augmente et les capitaux des riches chinois sortent massivement...et à moyen-terme l’économie finit par souffrir. Il est donc possible qu’à un moment les chinois agissent (ou menacent) d’agir sur les changes mais cela ne sera que pour peser sur les négociations et faire plier D. Trump.

La « guerre commerciale » est-elle le seul problème chinois ?

Non et c’est plus probablement la raison de la baisse actuelle. En fait, les chinois ont très massivement stimulé leur économie à plusieurs reprises au cours de la dernière décennie. Cela a été efficace mais a aussi créé de profonds déséquilibres financiers. Depuis quelques mois les autorités chinoises procèdent à une forme de « nettoyage » dans le secteur financier pour limiter les risques liés à l’excès de levier dans l’économie et la finance en particulier. L’inconvénient de ce resserrement des conditions de crédit est qu’il pèse sur l’économie à court-terme. Effectivement depuis quelques semaines les données économiques chinoises sont moins bonnes. Le signal précurseur de ce ralentissement est donné par le marché des matières premières « industrielles » qui recule depuis quelques temps. Les investissements dans les infrastructures, données clés pour la Chine, ont progressé sur leur rythme le plus faible depuis 1995 pour les 6 premiers mois de l’année et les ventes au détail évoluent sur leur rythme le plus bas depuis 2003. Le poids de la Chine dans la croissance mondiale est tel que l’effet va d’ores et déjà plus loin que les frontières chinoises. La question va être dans les prochains mois de savoir si la Chine va rester sur le fait de privilégier une croissance plus saine mais un peu moins forte ou si la guerre commerciale va la conduire à revenir à un stimulus budgétaire et monétaire classique.

Dans le premier cas, des investissements en actions chinoises sont tout à fait envisageable, dans le deuxième cas, il faudra s’armer de patience avant de reprendre des positions et s’attendre à une forte volatilité.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ajm
- 02/07/2018 - 15:55
Pyramide Chinoise.
La croissance Chinoise est nourrie par une gigantesque fuite en avant des opérateurs publics du pays qui continuent à construire à tour de bras des equipements multiples, autoroutes et TGV un peu partout, y compris là où il n'y a pas grand chose, villes nouvelles où on parque les habitants expulsés des centres historiques en "rénovation " des grandes métropoles, aéroports partout etc...la consommation interieure des Chinois progresse mais sans doute pas du tout au même niveau. La Chine booste sa croissance ( dont le niveau réel est d'ailleurs inconnu , les chiffres officiels étant largement la résultante d'un écheveau incroyable de calculs locaux et d'agregats dont la fiabilité est très faible) avec une massive "accumulation de capital " étatique dont dont l'impact économique final est très incertain. Il est clair que les mesures protectionnistes de Trump risquent de faire s'écrouler tout cette pyramide édifiée patiemment depuis Deng dans les années 1980.