En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 7 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 7 heures 29 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 7 heures 56 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 9 heures 24 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 10 heures 35 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 12 heures 27 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 13 heures 50 min
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 15 heures 4 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 16 heures 1 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 17 heures 2 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 7 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 7 heures 43 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 8 heures 53 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 10 heures 4 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 11 heures 20 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 13 heures 6 min
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 14 heures 47 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 15 heures 47 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 16 heures 19 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 17 heures 18 min
Atlantic-tac

Quand la vieille dame se repoudre les années et quand les papillons ne se cachent pas pour mourir : c’est l’actualité des montres à la veille du printemps

Publié le 16 mars 2018
Mais aussi des « petits Suisses » qui voient grand et des « petits Français » qui vont loin, du bronze à l’italienne pour une élégance minimaliste et un crâne qui pompe des heures philosophiques…
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grégory Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi des « petits Suisses » qui voient grand et des « petits Français » qui vont loin, du bronze à l’italienne pour une élégance minimaliste et un crâne qui pompe des heures philosophiques…

DEPANCEL : Les nouveaux horlogers français sont des petits malins…

La jeune classe horlogère française, c’est la bébête qui monte, qui monte, qui monte… Déjà triomphant lors du lancement de la nouvelle marque Koppo (cadrans en bois du Jura) sur Kickstarter, où il avait glané 180 000 euros, Clément Meynier vient de se lancer dans une seconde campagne, cette fois pour la nouvelle marque Made in France Depancel, qu’il a voulu inspirée par l’automobile : Depancel, c’est la contraction de Delage, Panhard et Facel-Vega, trois des plus fameuses références de l’histoire automobile française. À quelques détails (le mouvement est japonais), la montre est française, puisqu’assemblée en Franche-Comté. À peine mise en place sur Kickstarter, la souscription a déjà dépassé les 150 000 euros (alors qu’il reste un mois de campagne) et elle devrait allègrement franchir le cap des 300 % à 400 % de résultat : il faut dire que la proposition est non seulement éthique [on fait travailler les professionnels français de l’horlogerie], mais aussi alléchante, avec des montres garanties à vie qui démarrent à 280 euros avec un mouvement automatique [quelles « grandes marques » suisses proposent une telle garantie à vie ?]. Après la nouvelle montre française du président Macron, cette Depancel prouve que les « petits Français » ont du génie…

MATHEY TISSOT : Les « petits suisses » ne se débrouillent pas trop mal…

La vénérable marque Mathey Tissot (née en 1886, soit 132 ans au compteur) se relance en s’offrant une cure de jeunesse côté style et côté design. Cette montre Edmond AM1886 est Swiss Made, la taille modérée (42 mm), le mouvement mécanique à remontage manuel [tout est fait pour qu’on le remarque, notamment les ouvertures du cadran sur le Calibre 98] et la réalisation résolument classique, avec guillochage, chiffres romains et PVD or rose dans le goût des montres de poche du XIXe siècle. Même si la montre est étanche à 50 m, on évitera la piscine puisqu’elle est proposée avec un simple bracelet en cuir. Une montre de belle facture : comptez tout de même dans les 3 000 euros pour vous offrir cet hommage à la tradition – un prix qui est lui aussi dans cette tradition suisse qui ne pratique jamais le câlin dans l’étiquette….

ARTYA : On sait où les papillons se cachent pour mourir…

Non, non, ce n’est pas une impression : ce sont bien des ailes de papillons – des vraies – qui décorent ce cadran : récoltées sur des papillons morts, elles sont traitées à la feuille d’or. Chaque cadran devient ainsi une œuvre d’art naturel, unique et précieuse. Mieux : le mouvement de cette montre Artya Son of Earth Butterfly est un mouvement « manufacture » (développé par Artya), dont la précision est certifiée « chronomètre » (le plus haut grade officiel pour une mécanique suisse). Il fallait bien pour ce cadran et pour ce mouvement un écrin spécial  : ce boîtier en PVD noir (38 mm on ne peut plus portable par une dame) est serti de diamants, mais également paré d’inserts dans un or spécial, l’Artyor (alliage breveté par la marque). Les ailes de la jungle, l’or de la Terre et les diamants de la lumière, avec la ponctualité des Alpes suisses : une montre Artya est une démonstration environnementale que notre ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, adorerait…

SAINT HONORÉ : Des poutres qui font parler la poudre…

La réussite d’une montre tient à une recette simple : prenez un boîtier horloger dans une main et une Tour Eiffel (la vraie) dans l’autre ; découpez quelques lamelles dans les poutres en acier de la Tour Eiffel et réservez ; réduisez en poudre certaines de ces lamelles et réservez ; mélangez le tout et servez sous le nom de « Tour Eiffel 1885 » (date qui rappelle la fondation de la maison familiale française Saint Honoré). Les lamelles d’acier vont vous servir à créer la lunette de ce boîtier, avec des entretoises qui rappellent la structure de la Tour Eiffel, motif repris sur le cadran, avec une date circulaire qui ajoute à cet effet « industriel ». La poudre d’acier va être mélangée au caoutchouc du bracelet, en lui apportant une étonnante patine métallisée qui varie d’un bracelet à l’autre : les reliefs de ce bracelet caoutchouté reprennent les arches et les croisillons de la Tour Eiffel, mais Saint Honoré y a fait graver le nom des soixante-douze savants, ingénieurs et industriels qui avaient contribué à la construction de la Tour Eiffel (leurs noms sont écrits en lettres d’or de soixante centimètres de haut à la périphérie du premier étage de la Tour). Sur le total des 1 885 exemplaires de la série des montres « Tour Eiffel », cette édition spéciale poudrée sera éditée à 324 exemplaires : c’est la hauteur du monument ! Avec tout ça, si vous n’avez pas compris que cette Saint Honoré française est la plus parisienne de toutes les montres du moment, même si elle est Swiss Made, c’est qu’il vous faut changer de logiciel…

ANONIMO : Les codes minimaliste d’une élégance transalpine…

Comme son nom l’indique, cette montre Epurato (mot compréhensible, même sans parler italien) lance par la marque Anonimo illustre le nouveau goût contemporain – post-crise, peut-on dire – pour les montres épurées, minimalistes et ostensiblement élégante dans leur parti-pris de discrétion. Les lignes de montres « militaires » d’hier ont été dépouillées de leurs angles et nettoyées de leurs affèteries stylistiques, dont il ne subsiste que les grands chiffres emblématiques de la marque (04, 08, 12), alors que la lunette a été cannelée, ce qui met encore mieux en valeur le cadran soleillé. Même le dessin de la couronne de remontage participe de cette volonté de simplicité. En 42 mm, le boîtier en bronze n’en porte pas moins une certaine virilité dans l’italianité du style. Certes, la montre est suisse et même Swiss Made par sa mécanique, mais elle est indéniablement transalpine dans son allure : la preuve, on ne dépensera qu’un peu moins de 3 000 euros pour cette Epurato en bronze, dont la forme coussin attire magiquement les regards…

HYT : À la vie, à la mort, comme dans tout Memento Mori qui se respecte…

Les fidèles d’Atlantic-tac connaissent bien la maison HYT (Hydromechanical Time), spécialiste des montres « fluido-mécaniques » où l’heure est indiquée par la progression d’un liquide coloré dans un capillaire. La nouvelle Skull 48.8 (c’est sa taille en mm) en arrive même à se passer d’aiguilles des minutes. Le liquide noir serpente autour du crâne et il affiche l’heure selon les codes horlogers classiques, rappelés par les chiffres de la lunette extérieure : on déduira les minutes d’une estimation approximative de la position du liquide entre deux repères horaires( ci-dessous : il est environ 2:00 ou 14:00 et quelques minutes, disons 14:10 puisque, par tradition, les montres suisses indiquent toujours cette dizaine de minutes comme référence). En guise de dents, le crâne propose les deux « soufflets » mécaniques qui pompent et repoussent le fluide dans le « circuit » qui épouse la forme du crâne. Cette montre hors du commun, lourdement tarifée, renoue avec la vogue des « Memento Mori », cette tradition de réflexion philosophique autour de la vie et de la mort, à travers le plus spectaculaire de ses symboles éternels : une tête de mort…

• LE QUOTIDIEN DES MONTRES

Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires