En direct
Best of
Best Of
En direct
Politico Scanner
Présidentielle : Emploi et pouvoir d'achat, les deux priorités des jeunes qui voteront pour la première fois
Publié le 28 mars 2012
Avec Ifop
S'ils jugent sévèrement la présidentielle, les primo-votants semblent de plus en plus intéressés par la campagne.
L'Ifop est un institut de sondages d'opinion et d'études marketing.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ifop
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Ifop est un institut de sondages d'opinion et d'études marketing.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
S'ils jugent sévèrement la présidentielle, les primo-votants semblent de plus en plus intéressés par la campagne.
Avec Ifop

A quelques encablures du premier tour de l’élection présidentielle, l’intérêt pour la campagne présidentielle est en nette hausse. 67% des primo-votants déclarent ainsi s’y intéresser (+12 points par rapport à novembre 2011), dont 26% déclarent s’y intéresser beaucoup (+9). Seules 7% des personnes interrogées ne manifestent aucun intérêt pour cet évènement (-3). La proportion de jeunes s’intéressant à la campagne présidentielle est ainsi similaire à celle des Français s’y intéressant (68% d'intérêt dans le tableau de bord Ifop / Paris-Match du 1er et 2 mars 2012).

Notons que la proximité de l’élection présidentielle annihile certains clivages observés précédemment. Parmi les 18-22 ans, aucune distinction n’est perceptible alors que l’intérêt était plus faible auprès des jeunes âgés de 18 ans que de ceux âgés de 22 ans. En revanche, la différenciation selon la profession et la catégorie socioprofessionnelle du chef de famille est toujours effective. 79% des personnes dont le chef de famille appartient aux catégories socioprofessionnelles supérieures montrent leur intérêt pour la campagne, contre 58% des personnes dont le chef de famille appartient aux catégories socioprofessionnelles les plus modestes (employés ou ouvriers).

Question : Est-ce que vous vous intéressez beaucoup, assez, peu ou pas du tout à la campagne présidentielle actuelle ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Les primo-votants jugent sévèrement la campagne présidentielle. Pour autant, une majorité d’entre eux considère qu’elle leur donne envie de voter (55%, +2 par rapport à novembre 2011). Toutefois, seulement 40% estiment qu’elle aide à choisir un candidat (stable), 36% qu’elle est de bonne qualité (+3) et 34% qu’elle aborde les vrais problèmes des gens (+6). Sur ces deux derniers points, se fait jour une légère progression par rapport à la vague de novembre.

Par ailleurs, le fait qu’une minorité affirme que la campagne présidentielle l’aide à choisir un candidat indique peut-être que la jeunesse est assez politisée et que la campagne ne fait pas bouger les positions de chacun. L’analyse des résultats détaillés montre toutefois que la campagne est jugée moins négativement à mesure que l’intérêt que l’on lui porte est grand.

Question : Indiquez à propos de cette campagne pour l’élection présidentielle si elle... ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Les réponses apportées par les différents candidats à l’élection présidentielle sur le thème de l’emploi et de la formation sont celles qui compteront le plus pour les primo-votants au moment de voter le 22 avril. 92% d’entre eux déclarent que ce thème comptera beaucoup ou assez dans leur décision lors de cette échéance (-2 par rapport à novembre 2011). Les jeunes se concentrent principalement sur des problématiques socio-économiques dans un contexte de crise où le taux de chômage dans cette catégorie de population atteint des niveaux inédits ; le pouvoir d’achat (87%, -2) apparaît en deuxième position. Viennent ensuite l’éducation (87%, +1), le logement (87%, +5) et la santé (85%, stable), thèmes primordiaux à l’approche du scrutin.

Les préoccupations des jeunes sont relativement homogènes par rapport à celles de l’ensemble de la population, laquelle fait également de la lutte contre le chômage une priorité dans les prochains mois. Notons aussi la baisse non négligeable du thème de la politique en faveur de l’autonomie des jeunes (76%, -7) qui reste néanmoins une problématique majeure auprès des jeunes au même titre que la dette et les déficits publics (80%, +3), la sécurité (78%, +1) et les retraites (76%, +5). Des thèmes comme la politique européenne de la France (62%, -5), la politique nucléaire de la France (51%, -4), qui sont d’ailleurs moins présents dans les médias aujourd’hui, et la culture et le sport (48%, -8), sont en retrait par rapport aux autres thèmes évoqués.

Question : Pour chacun des thèmes suivants, est-ce qu’il comptera beaucoup, assez, peu ou pas du tout dans votre décision au moment de voter pour l’élection présidentielle ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)


L’intention de vote pour l’élection présidentielle de 2012

Question : Nous aimerions mesurer la probabilité que vous alliez voter au premier tour de l’élection présidentielle qui aura lieu le 22 avril 2012. A partir d’une échelle de 1 à 10, 1 signifiant que vous êtes tout à fait certain de ne pas aller voter et 10 signifiant que vous êtes tout à fait certain d’aller voter, où vous situez vous sur cette échelle ?

* Etude Ifop-Fiducial pour Le Journal du Dimanche et M6 réalisée par téléphone du 19 au 20 avril 2007 auprès d’un échantillon de 864 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 956 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.


Question : Et si dimanche prochain devait se dérouler le second tour de l’élection présidentielle pour lequel des candidats suivants y aurait-il le plus de chances que vous votiez ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
03.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
04.
Alain Finkelkraut étrille Marlène Schiappa après ses propos sur la Manif pour tous
05.
Gilets jaunes : les états-majors des grandes entreprises imaginent trois scénarios de sortie de crise possibles
06.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
07.
Pour la mairie de Paris, la capitale serait sale à cause du réchauffement climatique
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
06.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
01.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
02.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
03.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
04.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
walküre
- 03/04/2012 - 23:40
Primo-assistés
Déjà en voie de sous-développement politique, encouragé par la nomenclatura, la jeunesse attend bien trop de l'Etat.
Se prendre en charge. Se responsabiliser. Retrousser ses manches et ne pas tendre la sébille et attendre la becquée. A vingt ans tout est possible.
texarkana
- 28/03/2012 - 16:09
"emploi et pouvoir d'achat"le nouveau conformisme
fini "sous les pavés la plage" et "à bas la société de consommation".
Mais la roue tourne...j'ai l'impression que dans 20 ans, les enfants de nos jeunes "indignados" les considéreront comme des vieux cons , comme jadis les soixante huitards vis à vis de leurs parents et de leur "métro-boulot-dodo"...
adieux
- 28/03/2012 - 13:47
en gros
56% vote pour les rentiers de gauche
44% vote pour les rentiers de droite

c'est absolument contradictoire avec les préoccupations des primo-votants