En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
Revue de presse des hebdos
Edouard Philippe : le ralliement à Macron était dans les tuyaux depuis longtemps ; Macron veut rénover l'Elysée ; Nutrition : les obsédés du manger sain se trompent souvent de régime
Publié le 14 juillet 2017
Et aussi : Christian Estrosi commémorera les attentats du 14 juillet au côté d'Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy en faux retraité de la politique et les évangélistes ont le vent en poupe...
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Et aussi : Christian Estrosi commémorera les attentats du 14 juillet au côté d'Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy en faux retraité de la politique et les évangélistes ont le vent en poupe...

Avec  le portrait du chef étoilé Thierry Marx en couverture, l'Obs propose de "Mieux manger"; sans oublier l'actu française, le Point  propose un numéro "spécial New York". Le mag enthousiaste raconte que " les grands visionnaires se sont rassemblés pour construire la cité la plus moderne de la planète. Très loin de l'Amérique de Trump"..L'Express passe au crible " la nouvelle vie quotidienne à l'Elysée" sous Emmanuel Macron, et Valeurs Actuelles annonce "250.000  clandestins demain chez nous". Marianne consacre sa couverture aux "Brigitte", car " retracer l’histoire des Brigitte, c’est revisiter tout un pan de la culture française " et le journal  s'interroge : "  Brigitte Macron enflamme les esprits. Et si son prénom y était pour quelque chose? ... il évoque tout un imaginaire, depuis la courageuse “Brigitte et le devoir joyeux”, en 1937, jusqu’aux suaves chanteuses du duo Brigitte en passant par l’incandescente Bardot.

Estrosi

Ce 14 juillet Nice commémore l'attentat qui a fait 86 morts sur la promenade des Anglais , en présence d' Emmanuel Macron, de François Hollande et de Nicolas Sarkozy..Match est à la rencontre des victimes et enquêté sur les changements que ce drame a entrainé dans leur existence . l'Obs s'intéresse à la métamorphose du maire de la Ville, Christian Estrosi , autrefois tenant de la droite dure, devenu un macronien très  constructif. le mag l'appelle le " repenti de la Cote" et rappelle que ces deux dernières années, l’élu a surtout dû encaisser deux traumatismes. D’abord, aux élections régionales de 2015. Dépêché par Sarkozy pour mener la liste en Paca, il est balayé au premier tour par Marion Maréchal-Le Pen, qui est à deux doigts de faire basculer la région dans le giron du FN. Il faudra la mobilisation de la gauche et des milieux culturels pour qu’Estrosi l’emporte au second tour. Il sait ce qu’il leur doit et ne l’a pas oublié. Ensuite, le soir du 14 juillet 2016, lorsque Mohamed Lahouaiej- Bouhlel tue 86 personnes au volant de son camion fou sur la promenade des Anglais." C’est quelque chose qui est à part dans ma vie," dit -il aujourd'hui...

Le mag affirme qu'il " a pris un sacré risque politique pour les prochaines élections municipales à Nice : celui de porter les couleurs de la droite modérée face à son grand rival Eric Ciotti ,incarnation de la droite dure. L’affiche fratricide de 2020 ? « Je n’exclus rien, lâche Ciotti, qui n’a pas digéré qu’Estrosi reçoive à l’hôtel de ville des ministres de Macron issus de LR, dont Gérald Darmanin, venus faire campagne contre lui aux législatives". l'Express qui parle de " divorce sur la Cote" , note que le Maire de Nice ne pardonne pas à Eric Ciotti son refus d'appeler à voter Macron lors du second tour face à Marine Le Pen et relève cette comparaison  d'un " proche des deux hommes : "Estrosi-Ciotti, c'est Chirac et Balladur en plus pathétique".... 

 

Macron à l'Elysée : vie quotidienne à la baguette

Dans Paris-Match, la photo d'Emmanuel Macron , un  casque sur la tête posant à la fenêtre d' un chantier anonyme ,illustre un article intitulé " Le Président, bientôt chef de chantier?"Le mag raconte que le Palais de l'Elysée " est en piteux état " et aurait un besoin urgent de rénovation. Les travaux pourraient atteindre les 100 millions et durer au moins sept ans", écrit le mag qui raconte que les réserves financières  de la présidence étaient passées de 1,3 million d'euros en 2012,à 16 5 Millions en 2016, "mais François Hollande en a restitué 10 millions à au budget général de l'Etat..Alors où trouver les sommes nécessaires  pour la rénovation? .L'Express consacre une vaste enquête à la vie quotidienne à l'Elysée sous Emmanuel Macron ." L'Elysée est une maison très organisée .Et silencieuse. Avant de se lancer dans la campagne présidentielle Emmanuel Macron avait demandé à un ancien conseiller de Nicolas Sarkozy:"quelles sont les grandes erreurs commises à ton époque?"L'ex collaborateur avait pointé une erreur majeure : ne pas avoir protégé des média la fabrique de la décision politique..."La leçon a été bien retenue : "l'Elysée ne parle pas, mais communique beaucoup"...L'agenda ,le vrai, est secret. Celui " distribué à la presse ne comporte qu'une partie des activités"...Tout lemonde au Palais, des cuisines au cabinet du président, connait désormais la consigne : motus et bouche cousue. connait 

 On apprend qu'Emmanuel Macron a "des attitudes de manager" dans les réunions :"il distribue la parole sans logique perceptible,..Il prend lui même des notes "avec "un superbe stylo plume" qui impressionne ses visiteurs. Le mag fait un long portrait de l'homme orchestre de la maison, le secrétaire général de la présidence Alexis Kohler, un alsacien  agé de 44 ans..." personne ne le connait..Il aime la discrétion Kohler lit tout, regarde tout avec un oeil laser, précis, rigoureux, le bureau comme la tête: bien rangé ". Son rôle est aussi important que celui d'un Guéant, mais il est plus habile, car il ne  cherche pas la lumière". Il " veille à éviter ces situations classiques où des ministres s'adressent directement au président pour contourner les arbitrages du premier ministre...Sans état d'âme dans sa fonction de commandement."

 

Macron -Philippe, comment ça va ?

Et avec le premier Ministre, ça va comment ? .Le Point fait le tour des sentiments qui animent les deux hommes "admiration, respect, jalousie"; des relations normales pour deux têtes de l'exécutif. Le mag raconte que " lorsque Alain Juppé perd la primaire face à François Fillon, Philippe, dépité, détourne le regard  de la campagne du candidat LR pour le poser sur celle du candidat En Marche"..... "Entre le président et son premier ministre tout est archi-mystérieux, " écrivent Laureline Dupont et Charlotte Chaffanjon  qui ont " ramé" pour mener l'enquête :" personne ou presque pour décrypter cette relation en dehors des sentiers convenus, personne non plus pour en  raconter les prémices"..Enfin, si , tout de même ;elles racontent le coup de fil le lundi 8 mai de " celui qui deviendra le secrétaire général de l'Elysée, Alexis Kohler  ,au "pressenti à Matignon pour le convoquer le soir même au siège du mouvement En Marche!...Vers 20 heures une berline sombre (aux vitres teintées), s'engouffre dans le parking. A l'avant, deux officiers de sécurité, à l'arrière, Edouard Philippe et Thierry Solère..."Est ce que vous vous occupez de reconstruire la droite ou vous venez travailler avec moi?" leur lance le président en préambule. La réponse est désormais connue", note le mag qui révèle qu'une rencontre entre les deux hommes avait eu lieu dix jours avant le premuier tour chez un ami commun. Autour de la table, Macron, Philippe et Alexis Kohler, Stéphane Séjourné ,Bruno Le Maire et Thierry Solère".Où en sont ils aujourd'hui? Le Point  insiste mi-figue, mi-raisin, sur la " divine idylle" au sein du couple exécutif"......Pas de jalousie mal placée. Ni méfiance sourde, ni ambition dormante .L'affiche est si belle!...Bref, ne cherchez pas l'accroc: "le président fixe le cap et le premier ministre gouverne, prend les arbitrages", résume Edouard Philippe dans la video d'un youtuber, Hugo Travers. Pourquoi alors, prend il soin de rappeler :"le président a beaucoup de pouvoir et le Premier ministre a beaucoup de pouvoir aussi"...Pourquoi...après avoir appris la présence à Versailles d'Emmanuel Macron,  Edouard  Philippe a-t-il marmonné en petit comité " c'est plus mauvais pour lui que pour moi"? Et si le Premier ministre était plus déboussolé, plus agacé qu'il ne l'admet par ce nouveau genre d'hyperprésident"?, font encore mine de s'interroger les deux journalistes qui citent un ami (anonyme, forcément ),du président :" Macron l'a choisi pour ça, parce qu'il n'existe pas par lui-même, il l'a pris parce qu'il lui permettait de faire exploser la droite. Macron a une vision utilitariste des gens"...

 

Services d'ordre impuissants face aux blackblocs

Marianne a enquêté sur ces black blocs qui ont mis Hambourg à feu et à sang pendant le G20  la semaine dernière : "L’appellation est issue de groupes de militants autonomes allemands des années 80. L’extrême gauche italienne a repris la même tactique, puis, dans les années 2000, les anarchistes grecs. Plus qu’un groupe constitué, le Black Bloc est donc d’abord une technique de guérilla urbaine. A Hambourg comme à Paris ou ailleurs, le principe est simple : se regrouper en masse, tous anonymisés avec des vêtements noirs, et affronter la police en restant solidaires. Les vêtements sont jetés après la manif. En France, les Black Blocs n’ont prospéré que de manière très sporadique. ...A  chaque manif, c’est le même rituel, presque la même scénographie qui se reproduit : avant le départ, devant les traditionnelles bannières syndicales et les vendeurs de merguez, des jeunes – et moins jeunes – déambulent apparemment sans but, s’échangeant des regards furtifs, sous le regard inquiet mais impuissant des services d’ordre syndicaux. Et puis, en un éclair, sans que l’on saisisse l’élément déclencheur, les individus éparpillés se regroupent, enfilent leurs cagoules, et forment une masse compacte, toute de noire vêtue, sans qu’il soit possible d’identifier quiconque. Voici ce qu’on appelle le Black Bloc. Le cri de guerre, inspiré des guerriers spartiates, tonne dans le ciel parisien : " Ahou, ahou, anticapitalistes! " Désormais résignés, les services d’ordre syndicaux laissent faire. La dernière fois qu’ils ont tenté de s’opposer à ces nouveaux enragés, c’était le 12 mai 2016, matraques télescopiques et manches de pioche à la main, ils se sont pris une dérouillée : les encagoulés les ont laminés, leur lançant divers projectiles – dont des pavés – aux cris de "SO collabos". Le SO vieillissant de la CGT a dû déguerpir fissa, et… se réfugier derrière un cordon de CRS. Depuis ce jour-là, les Black Blocs imposent leurs règles. 

 

Le boom des églises évangéliques

Ce week end 15.000 personnes sont attendues au stade Océane du Havre pour accueillir Nick Vujicik, un " homme tronc ( né sans bras ni jambes),qui" soulève les foules". Cet "Australien ultra charismatique parcourt la planète pour porter un message d'espérance" écrit l'Obs qui a enquêté sur le boom des églises évangéliques: "avec un nouveau  lieu de culte ouvert tous les dix jours, l'évangélisme est la religion la plus dynamique en France après l'Islam. Sa progression dans les banlieues est spectaculaire ..C'est " une galaxie hétéroclite de 45 unions d'églises regroupant des réalités très diverses", observe le mag."Les unes sont issues de l'immigration, certaines sont tziganes, d'autres encore héritent directement des huguenots  protestants de l'est de la France. Leur point commun : une lecture quotidienne du Nouveau Testament et une adhésion volontaire des fidèles qui doivent choisir librement d'être baptisés. On ne nait pas  évangélique. On le devient...Qui finance ces églises? ...Les fidèles sont invités à verser la dime :10% de leurs revenus, même si dans les faits, les dons  laissés à la libre appréciation de chacun sont plus proches des 5%..Officiellement aucune contrainte n'est exercée. Difficile à vérifier .D'autant que beaucoup de ces églises pratiquent allègrement la très controversée théologie de la prospérité.....Le principe est simple :il faut beaucoup donner pour espérer obtenir en retour santé et richesse"....Une théorie rejetée par le Conseil National des Evangéliques de France."Victimes de leur succès ,de nombreux pasteurs cherchent désespérément de nouveaux lieux d'implantation...Certains maires, trop contents de trouver  un contrepoids à l'hégémonie grandissante de l'islam ne ménagent pas leur peine pour les aider....

 

Electrifier l'Afrique

D'après Valeurs Actuelles, ce n'est  pas le gouvernement français qui  est à l'origine de la fin  de l'état d'urgence mais ce  sont les accords de Schengen .Et la fin  des controles  aux  frontières pourrait provoquer l'arrivée de 250.000 clandestins dans notre pays...Afin de prévenir cet afflux l'électrification de l'Afrique " endiguerait mécaniquement le phénomène"; c'est ce qu'affirme l'ancien ministre Jean-Louis Borloo dans une interview au magazine....L'ancien ministre a oeuvré en faveur de la création d'un plan d'électrification pendant deux ans."l'électrification de l'Afrique est un sujet politique majeur. Il y va de la stabilité du monde, de sa sécurité et de sa croissance", plaide -t-il.

 

L'obésité tue plus que la famine 

Nous mangeons de plus en plus compliqué ; c'est le constat de l'Obs qui note ce paradoxe ..Le magazine donne la parole au chef étoilé Thierry Marx qui milite en faveur du "bien manger"."On s'est perdu dans une économie du low cost qui n'a enrichi que quelques personnes...au supermarché on achète plus d'emballages que de produits...".Pour l'Obs, le sucre "est un doux poison": le sucre agit comme une drogue sur les neurones qui produisent la dopamine, l'hormone du plaisir alimentant un cycle de récompense sans fin...Un soda par jour augmente les risques de diabète de 29%...l'épidémie d'obésité touche ,elle, 13% de la population mondiale, soit deux fois plus qu'en 1980, et tue désormais plus que la famine..Quant au veganisme, mal pratiqué ( ni viande, ni lait,ni oeuf, ni miel, )qui fait de plus en plus d'adeptes en France, il provoque des carences dangereuses s'il n'est pas accompagné de compléments alimentaires et de vitamines...Mais bien accompagné de gélules diverses , il est, parait-il très bon pour l'organisme ...

 

Et encore 

-Nicolas Sarkozy est un faux retraité de la politique. Le Point révèle que l'ex président est prêt à soutenir Laurent Wauquiez "à condition qu'hommage soit rendu au sarkozysme".L'ex recçoit des ministres et des parlementaires et serait " en réserve, un " recours", qui a répondu par l'affirmative lorsque Brice Hortefeux lui a demandé s'il devait entretenir le réseau sarkozyste"...

- Grand pourfendeur de l'excès de fonctionnaires ...le magazine  se réjouit qu'il y ait des  bureaux vides à Bercy car il n'y a plus que deux ministres et un secrétaire d'Etat. Quand Jean-Marc Ayrault était à Matignon, il y avait sept ministres et secrétaires d'Etat logés professionnellement dans la grande citadelle des finances françaises...

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
03.
Loi Alimentation : sans surprise, les effets pervers s'accumulent
04.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
05.
L’arrestation d'un journaliste qui montre que Poutine contrôle beaucoup moins la Russie et ses services de renseignement qu’on l’imagine depuis l’étranger
06.
Le sondage qui montre que les sympathisants de LREM se situent de plus en plus à droite
07.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
Déjà 10 ans de croissance record aux Etats-Unis : voilà les erreurs françaises et européennes qui nous en ont privé
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
SOS partis disparus : quand la démocratie française s’abîme dans une crise d’immaturité collective
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Emmanuelle Mignon, proche de Nicolas Sarkozy, qualifie Emmanuel Macron de "meilleur président de droite qu'on ait eu depuis un certain temps"
06.
La droite après Les Républicains
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
borissm
- 14/07/2017 - 16:52
@Vm
"Tirez dans les jambes !", conseillait de Gaulle en mai 68...
Vm
- 14/07/2017 - 08:48
Black bloc
Et si la police avait droit de répondre aux agressions selon les règles de la légitime défense ?
Que se passerait il ?
Il y aurait il autant de révolutionnaires biens contents de toucher allocations, chômage ou RSA, prêt à "tuer du flic"?