En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© Reuters
Minute tech
Êtes-vous prêt à la disparition imminente de Windows Vista ? Tous les conseils pour préserver la sécurité de votre ordinateur malgré tout
Publié le 22 mars 2017
Microsoft est sur le point de mettre un terme à son système d'exploitation Windows Vista, devenu trop coûteux à entretenir au regard des résultats de vente.
Daniel Ichbiah est écrivain et journaliste, spécialisé dans les jeux vidéo, les nouvelles technologiques, la musique et la production musicale.Il est l'auteur de nombreux best-sellers tels que La Saga des jeux vidéos, Les 4 vies de Steve Jobs, Rock...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Daniel Ichbiah
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Daniel Ichbiah est écrivain et journaliste, spécialisé dans les jeux vidéo, les nouvelles technologiques, la musique et la production musicale.Il est l'auteur de nombreux best-sellers tels que La Saga des jeux vidéos, Les 4 vies de Steve Jobs, Rock...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Microsoft est sur le point de mettre un terme à son système d'exploitation Windows Vista, devenu trop coûteux à entretenir au regard des résultats de vente.

Atlantico : Le 11 avril prochain, Microsoft mettra un terme à l'utilisation de son système d'exploitation Windows Vista. Quels conseils peut-on donner à ses utilisateurs en vue de la protection de leur ordinateur ? 

Daniel Ichbiah : Le mieux, c'est de migrer sur Windows 7. Les deux systèmes sont très proches. Windows 7 est un Windows Vista amélioré. Il est facile de trouver des versions de Windows 7 pour des prix modiques. Windows 7 est le meilleur système que Microsoft a créé depuis le début du millenium. Il est très stable, bien conçu. Il est sorti deux ans après Vista qui n'a pas été un succès pour Microsoft. Au tout débu de l'année 2000, Microsoft a sorti Windows XP et l'a mis à jours plusieurs fois. Or, au moment ou Windows Vista est apparu, XP fonctionnait très bien. Personne, ni les particuliers, ni les entreprises ne voulaient changer. Il y avait des correctifs dans des mises à jour. 

Le problème des mises à jour, c'est qu'elles nécessitent un coup de formation énorme pour les personnels des entreprises. Cela explique pourquoi les gens étaient peu enclins à changer tout de suite de système d'exploitation. Les grosses entreprises qui ont des milliers d’employés formé à l’utilisation de Windows XP n’étaient pas très enthousiastes à l’idée de passer sous Vista. Car ce nouveau système apportait une nouvelle interface, de nouvelles approches, il n’était pas aisé de changer les habitudes acquises. Microsoft fait souvent des révolutions dans les interfaces qui sont mal vécues par les utilisateurs. 

Quels sont les risques auxquels on s'expose lorsqu'on utilise un système d'exploitation qui n'est plus protégé ?

Les risques ne sont pas énormes. Un bon antivirus suffit grandement à écarter les principales menaces. Windows Vista n'était pas extrêmement stable au début. Le mieux, encore une fois, est de passer à Windows 7. Le système est très fiable et très bien à l'utilisation. 

Pour quelle(s) raison(s) Microsoft arrête les supports techniques de ses anciens systèmes d'exploitation ?

Maintenir un système qui n'est plus en vente représente un coût sans contreparties pour l'entreprise, ici, Microsoft. Ce n'est pas intéressant, ni viable. Il y a un intérêt à rendre un système obsolète. Cela permet de réduire les coûts. Tous les dix ans, un système est obsolète.  Les nouveaux systèmes arrivent petit à petit. Pousser les gens à adopter des systèmes plus récents leur permet de vendre des suites logicielles comme Word, Excel… qui soient adaptées. Les anciens systèmes, ce sont des coûts et aucuns bénéfices. De plus, il est parfois difficile d'adapter les nouveaux antivirus et logiciels à d'anciens systèmes d'exploitation. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
04.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
05.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
06.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
07.
Nominations européennes : le bras de fer entamé par Emmanuel Macron avec l’Allemagne peut-il aboutir ?
01.
La jupe à travers l’histoire
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires