En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Reuters
Atlantico Bourse
Quelques idées d’investissement en attendant le retour au calme
Publié le 06 février 2017
Les marchés de taux ayant toujours des rendements ridiculement faibles, il est néanmoins difficile dans une optique patrimoniale à long-terme de rester en cash et attendre sans rien faire.
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les marchés de taux ayant toujours des rendements ridiculement faibles, il est néanmoins difficile dans une optique patrimoniale à long-terme de rester en cash et attendre sans rien faire.

Les chiffres économiques restent bons un peu partout dans le monde. Néanmoins l’ambiance s’est dégradée depuis quelques jours sur les marchés. Les raisons de cette, petite, correction sont simples : les doutes se sont installés dans l’esprit des investisseurs. Trump va-t-il casser la dynamique du commerce mondial avec des barrières douanières ? Les élections en Europe font elles courir un risque systémique à la zone Euro ? Les négociations au sujet du Brexit vont-elles peser sur la croissance en Grande-Bretagne ? Beaucoup de questions avec des réponses qui ne sont pas univoques : tellement de choses peuvent compenser un choc ponctuel ou au contraire les aggraver qu’il est difficile pour le moment de prendre des positions tranchées.  

Nous avons limité les risques dans nos portefeuilles depuis quelques semaines. Les marchés de taux ayant toujours des rendements ridiculement faibles, il est néanmoins difficile dans une optique patrimoniale à long-terme de rester en cash et attendre sans rien faire. En effet même si les taux ont un peu monté, les positions en « cash » sont toujours avec des rendements négatifs. 
 
Le risque politique est réel en Europe mais nous continuons de penser que la zone Euro va se maintenir et que donc même s’il y a des à-coups, la croissance européenne devrait  se poursuivre. Il faut donc s’armer de patience dans cette phase de marché et attendre des opportunités sur certaines belles valeurs.  L’idée est de se concentrer sur quelques titres et d’intervenir par paliers. Cela permet de s’ajuster sur l’actualité des titres en question mais aussi sur celle, plus incertaine, des marchés. 
 
AXA ; achat possible vers 22€. L’entreprise continue sa croissance régulière que ce soit en assurance-vie, en assurance dommages ou en gestion d’actif. Les risques semblent limités : la marge de solvabilité est très élevée. D’autre part, AXA malgré ses capacités financières intactes, a indiqué vouloir rester à l’écart des opérations en cours en Italie (Generali). Du coup le titre est à un prix raisonnable vers 22€.  
 
ORANGE ; achat vers 14€. Le titre est en recul depuis l’échec des négociations avec Bouygues. L’opération paraissait très séduisante et offrait un beau potentiel ; la déception s’est ressentie dans le cours de bourse. La concurrence est finalement restée assez forte et a pu faire craindre un effet sur les marges. L’entreprise fait face avec un certain succès à cette nouvelle donne : elle poursuit ses investissements et réussi à contrôler ses coûts. La situation s’améliore en France et en Espagne et Orange bénéficie de relais de croissance en Afrique et au Moyen-Orient. 14€ paraît un bon point d’entrée avec une optique moyen-long terme.  
 
SANOFI ; achat vers 74.5€. Le secteur est sous pression depuis des semaines. Les candidats à la présidentielle américaine, en particulier Mme Clinton, redoublaient d’assaut pour faire baisser les prix des médicaments. L’élection et l’arrivée de D.Trump à la maison blanche n’ont pas vraiment inversé la tendance. SANOFI de son côté a échoué dans plusieurs opérations de croissance externe. Tout ceci explique largement la sous performance du titre ces derniers mois. Il nous semble que l’action du groupe pourrait désormais entamer une reprise : les mauvaises nouvelles sont derrière nous et la décote dont SANOFI souffre devrait s’estomper. 
 
CAP GEMINI achat vers 77€ ; Le groupe est confiant sur l’amélioration de la  profitabilité du groupe car les coûts restent sous contrôle, tout en permettant les lourds investissements indispensables dans cette activité. Les incertitudes autour du Brexit et des activités liées au pétrole aux Etats-Unis devraient être levées progressivement courant 2017. Tout ceci devrait permettre d’améliorer la marge du groupe. Chaque baisse du titre doit permettre d’entrer sur la valeur là aussi dans une optique longue.  
 
TOTAL achat vers 46€ ; comme tout le secteur, TOTAL a passé une année difficile avec une baisse moyenne du pétrole de 20% par rapport à 2015. L’entreprise a su à la fois réagir vite pour limiter les coûts et a pu en fin d’année saisir des opportunités intéressantes au Brésil par exemple. TOTAL présente un profil intéressant par rapport à ses compétiteurs. Là aussi dans une optique longue, on peut initier une position ou renforcer vers 46€. 
 
Les titres cités permettent, à condition d’agir par paliers, de profiter de cette période d’incertitudes sans accroître de manière exagérée les risques du portefeuille. 
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Cet autre mea culpa que devrait envisager Emmanuel Macron pour préserver la fin de son quinquennat
05.
Montée du Brexit Party dans les sondages : Le Royaume-Uni en voie de s'enfoncer dans l'une des plus graves crises politique de son histoire
06.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
07.
La Chine est désormais le premier partenaire commercial de l’Allemagne et voilà ce que ça change pour l’Europe
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
06.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
06.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires