En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© AFP
Chroniques du pot aux roses
"Je suis partout" : les islamo-crédules ne savent plus où donner du cierge !
Publié le 21 décembre 2016
L'attentat de Berlin montre l'impuissance de l'Europe à combattre efficacement le terrorisme.
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'attentat de Berlin montre l'impuissance de l'Europe à combattre efficacement le terrorisme.

1 – Frau Multikulbuti

"Je suis Nice", "Je suis Paris", "Je suis Saint Denis", "Je suis Bruxelles", "Je suis Berlin", "Je suis Saint-Etienne-du-Rouvray", "Je suis Magnanville", "Je suis ici et je suis là". Les lemmings ne savent plus où donner du cierge et du mouchoir. Ils gagneraient du temps en adoptant un "Je suis partout" générique qui leur servirait de passeport pour le pays du vivre-ensemble. Hélas pour eux, ce nom fut porté par un hebdomadaire collaborationniste de sinistre mémoire.

L’incapacité à admettre que le fascisme coranique a déclaré la guerre à la liberté individuelle, à celle de penser et de se vêtir, à l’Occident, aux Juifs et aux Chrétiens, à l’art figuratif, à la musique profane et à tout ce qui ne suit pas les préceptes de l’islam va requérir de plus en plus d’aveuglement avec la multiplication des crimes et attentats.

A LIRE AUSSI - Terrorisme : le troublant aveu de faiblesse d’Angela Merkel qui ne présage rien de bon sur la résilience de l’Allemagne face aux attentats

La réaction de Donald Trump, qui appelle un chat un chat, est le seul élément rassérénant dans cette situation : "Ces terroristes doivent être éradiqués de la surface de la Terre, une mission que nous allons mener à bien avec nos partenaires épris de liberté." La confrontation approche enfin, peut-on supposer.

Espérons que Frau Multikulti, alias Merkel, qui devrait être renommée Frau Multikulbuti, par référence au triste sort des badauds berlinois, soit renvoyée à ses foyers lors des prochaines législatives allemandes, ainsi que ses alliés Verts et sociaux-démocrates.

« Nous y arriverons » proclamait il y a peu Merkel.

Certes, mais où ?

2 – Primaires de toutes les batailles

Merveilleuses primaires de la sainte et belle alliance populaire ! Pour se distinguer à tout prix les uns des autres, les socialistes et assimilés développent des programmes et des slogans baroques. Ne craignant pas l’assimilation à la bête néo-libérale, Montebourg va jusqu’à proclamer par affiche qu’il veut « libérer les Français » ! Les libérer de la bureaucratie ? De la sur-fiscalité ? Du clientélisme ?

On l’ignore. Son slogan est aussi crédible qu’un Valls faisant campagne pour l’abrogation du 49-3 après l’avoir abondamment utilisé.

La nullité des candidats PS va gonfler la baudruche Macron, pleine d’hélium médiatique et dernier refuge de la naïveté de gauche. Mélange de formules creuses, de mesurettes et d’évitement des sujets qui fâchent, la «vision» de Macron, qui lui tient lieu de programme, en fait le chien du jeu de quilles socialiste. Ils ont trouvé plus démagogue qu’eux, c’est tout dire.

3 - Selon que vous serez inspecteur des finances ou chirurgien

Macron justement, qui prétend pourfendre rentes et corporatismes, n’a pas un mot contre les grands corps de l’Etat et notamment contre l’Inspection des finances dont il est issu et dont on sait pourtant la nocivité pour notre économie.

Or, la récente différence de traitement judiciaire entre Jérôme Cahuzac et Denis Gautier-Savagnac montre à quel point ces hauts fonctionnaires conservent leurs protections en France.

Cahuzac a écopé de quatre ans de prison ferme pour avoir soustrait 600 000 euros au fisc du temps qu’il implantait de la tignasse pour bourgeois alors que Gautier Savagnac, haut fonctionnaire et ex-patron de la puissante Union (patronale) des industries métallurgiques et minières, qui était accusé d’avoir détourné 19 millions d’euros en espèces entre 2000 et 2007, n’a été condamné qu’à deux ans de prison avec sursis et 100 000 euros d’amende ! Certes, on sait désormais que 5 millions d’euros ont été utilisés pour rémunérer des salariés non-déclarés et verser des compléments de retraite et de salaire non-déclarés eux aussi. Reste qu’on ignore totalement l’usage des 14 millions restant. Bien entendu, ces sommes ont échappé elles-aussi au fisc.

Bref, animer un véritable réseau de corruption des syndicats, dont on pourrait espérer qu’ils soient un contre-pouvoir dans une démocratie libérale digne de ce nom, est infiniment moins grave, judiciairement parlant, que d’escamoter ses impôts pour quelqu’un qui n’était alors qu’un simple particulier. Cahuzac n’était pas fonctionnaire.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
02.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
03.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
04.
Un Américain a passé un an à ne manger que des aliments aux dates de péremption dépassées, voilà les leçons qu’on peut en tirer
05.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
06.
Arabie saoudite : mais pourquoi la France ferme-t-elle les yeux sur la condamnation à mort d’un jeune militant arrêté à 13 ans pour une manifestation à vélo ?
07.
Angela Merkel prise de tremblements en pleine cérémonie officielle à Berlin
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
05.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
06.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
05.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
06.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
Commentaires (17)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 22/12/2016 - 16:22
Nos dirigeants de tous bords
peuvent chanter: "ma chandelle est morte, je n'ai plus de feu". Ils n'ont aucune vigueur et ils sont écouillés, émasculés. Mines de circonstance, pleurnicheries, commémorations, gerbes de fleurs, bougies, marches silencieuses. Il sont athées, mais la seule chose qu'ils ont retenus de la Bible et appliquent, c'est "tendre l'autre joue". Nous avons besoin d'un Poutine, d'un Trump et non de "couilles de loup loup" efféminés qu'on voit à longueur de journée.
vangog
- 22/12/2016 - 15:26
@adroitetoutemaintenant oui, il y a quelque chose à faire
ensemble, tous patriotes confondus! mais si les avances viennent de la droite, ils seront aussitôt suspectés de dérapage vers l'extrême-droite. Et si les avances viennent du FN, ils risquent de provoquer l'expulsion de ceux qui y répondent favorablement...vous avez vu comment Laurent Wauquiez s'est fait éjecter, pour une simple crèche...
Alain Proviste
- 22/12/2016 - 11:24
INEFFICACE
Il est de plus en plus évident que les jérémiades du genre "Je suis machin" ou "Vous n'aurez pas ma haine" n'ont pas d'effet apaisant sur des fanatiques sanguinaires. On se demande même comment certains ont pu y croire. Par contre quand on entend les dénégations d'hier sur le lien entre immigration/réfugiés et les attaques terroristes, on se dit qu'il reste du chemin à parcourir pour que nos dirigeants montrent un peu de courage.