En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

02.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

03.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

04.

Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"

05.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

06.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

07.

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Déconfinement en trois étapes
Covid-19 : retrouvez l’intégralité de l’allocution d’Emmanuel Macron sur le déconfinement
il y a 1 heure 3 min
pépites > Politique
Feu vert en première lecture
Loi sur la "sécurité globale" : l'Assemblée nationale adopte le texte controversé, à 388 voix pour et 104 voix contre
il y a 4 heures 4 min
pépites > Santé
Crise de défiance
Coronavirus : un quart des Italiens croient aux théories complotistes sur la pandémie
il y a 4 heures 55 min
pépites > Politique
Premier ministre
Loi "sécurité globale" : Jean Castex va saisir le Conseil constitutionnel sur l'article 24
il y a 6 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 8 heures 12 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 9 heures 6 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 10 heures 22 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 11 heures 2 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 11 heures 33 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 12 heures 7 min
pépites > Politique
Calendrier du déconfinement
Covid-19 : Emmanuel Macron confirme que "le confinement pourra être levé" le 15 décembre "si les objectifs sanitaires sont atteints"
il y a 1 heure 27 min
pépites > France
Chantier de la reconstruction
Notre-Dame de Paris : le démontage de l'ancien échafaudage est enfin terminé
il y a 4 heures 30 min
light > Sport
Monde du rugby en deuil
Mort de Christophe Dominici à l’âge de 48 ans
il y a 6 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 7 heures 58 min
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 8 heures 31 min
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 9 heures 56 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 10 heures 33 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 11 heures 30 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 12 heures 3 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 12 heures 25 min
© @MuseeOrsay
© @MuseeOrsay
Revue de blogs

#7novembre16h34 Alors, la grève des femmes ?

Publié le 08 novembre 2016
La France n'est pas la Finlande, où les femmes sont descendues en masse dans la rue pour réclamer l'égalité des salaires. Faute de chiffres sur la participation, on sait au moins que cette première "grève" informelle a été très suivie sur les réseaux sociaux.
Claire Ulrich
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Claire Ulrich est journaliste et fan du Web depuis très longtemps, toujours émerveillée par ce jardin aux découvertes, et reste convaincue que le Web peut permettre quelque chose de pas si mal : que les humains communiquent directement entre eux et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La France n'est pas la Finlande, où les femmes sont descendues en masse dans la rue pour réclamer l'égalité des salaires. Faute de chiffres sur la participation, on sait au moins que cette première "grève" informelle a été très suivie sur les réseaux sociaux.

Airwone17 : "Quand la coiffeuse t'a pris à 16h30..."

Il y a celui qui se trouvait chez la coiffeuse à l'heure dite, hélas pour son look.....Mas non, c'est une blague. Pas de taux de participation, mais un vrai intérêt, pas de gaz lacrimo ou de vitres cassées, mais beaucoup de démonstrations... d'humour sur les réseaux sociaux. C'est un premier bilan.

Rappel : pourquoi cette grève a-t-elle été fixée à 16h34 (et 7 secondes) le 7 novembre ? A partir de ce moment de l'année "les femmes travailleront “bénévolement”. Si les femmes étaient payées comme les hommes, elles devraient, pour toucher le même salaire qu’aujourd’hui, s’arrêter de travailler à ce moment précis" ont expliqué Les Glorieuses à la tête de l'organisation de la mobilisation.C'était le jour parfait pour lancer l'appli 'Le pariteur' 'l'appli qui change le sexe de votre fiche de paie', pour pouvoir comparer les bulletins de salaire homme-femme par métier en France.

Photo sur Twitter @cgaste

Côté politiques, les femmes élues ont publiquement soutenu le mouvement, les élus beaucoup moins. Anne Hildalgo (photo) a suspendu la séance du Conseil de Paris à l'heure dite. Mais le tweet de Myriam El Khomri est mal passé : "Les inégalités salariales F/H, insulte à la promesse républicaine d’égalité http://urlz.fr/4kOs " "C'est pas comme si le ministère du Travail pouvait y faire quelque chose..." a persiflé Nordine en réponse. La fonction publique a marqué le jour et l'heure dans de nombreux bureaux, par solidarité, par des brassars ou photos, puisque c'est dans le privé que le bât blesse. Marion : 'L'événement a largement été commenté en réunion et approuvé par tous (Femmes comme Hommes) ! Déjà une belle satisfaction... malheureusement l'immobilier se fiche du genre !

"

Le hashtag a beaucoup intéressé les twitteuses à l'étranger, comme Gail à Dublin : 'Je ne soutiens pas d'habitude les grèves en France, mais celle-là, oui #Equalpay"

Aux nombreuses retraitées qui ont soutenu leurs plus jeunes compatriotes sur le groupe FacebookAgnès Vantorre rappelle : "En France, les femmes ont en moyenne 650 € de moins que les hommes pour la pension de retraite ... vous êtes donc aussi concernées, malheureusement.'' 

Et puis il y a le témoignage de Happy Mowgli, révélateur de toutes les frustrations des femmes considérées comme 'privilégiées' parce que à temps partiel, voulu ou non. ''Finalement il est 16h34 mais j'ai quitté le boulot il y a 3h, en colère. J'ai osé aborder le sujet de l'inégalité hommes-femmes au travail avec deux de mes chers collègues (hommes), qui m'ont fait part de leur vision des choses, je cite : "c'est sûr, si l'on compte toutes les femmes qui sont à 80%, c'est normal qu'elles soient moins payées!" réponse de moi : les 15% de paye en moins, c sans les temps partiels! "si elles sont à temps partiel, c'est qu'elles le veulent bien!" réponse de moi : c'est quand même pour s'occuper des enfants! "moi aussi j'aimerai bien être à 80%" réponse de moi : dans ta situation, rien ne t'en empêche plus que moi. "ce n'est pas un problème sociétal, c'est qu'elle ne savent pas y faire pour convaincre leur conjoint de se mettre à temps partiel, moi dans mon cas..." réponse de moi : est-ce que je dois être plus persuasive avec mon conjoint pour qu'il s'occupe de ses enfants, plus douce, plus sexy, plus ... ne serait-ce pas plutôt une conséquence de la vision de la famille que l'on perpétue depuis tant d'années, plutôt qu'une inaptitude (de plus) de la gente féminine? "elles travaillent moins c'est normal qu'elles soient moins payé!" réponse de moi : qui me remplace le mercredi? personne, les dossiers je les retrouve le jeudi. merci Et l'apothéose : "En plus avec les congés maternités et tout ça, quand même, elles en profitent bien!!! Sans commentaire, j'ai mal au ventre. En fait, j'ai pas réussi à répondre tout ça, parce que devant les "oh là là, regarde comme elle n'est pas contente, ha ha ha, là elle s'énerve hein...!", j'ai eu le souffle coupé, et j'ai eu la chance de pouvoir partir. Sur les deux collègues, l'un m'a appelé et s'est excusé en précisant cependant qu'il ne comprenait pas ce qu'il avait dit de blessant. L'autre vient de m'envoyer un mail professionnel avec un "lol", "car il n'était pas encore 16h34"... ah oui, je suis à 80%, c'est vrai.."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 08/11/2016 - 22:55
La dictature de l'égalitarisme...
Orwell en a rêvé, certaines femmes ( pas les plus intelligentes, donc relativement peu, finalement...) en font un cauchemar imposé à tous! Là où tous devraient lutter contre la pauvreté, quelques attardées ( mentales?) sur les sentiers de la globalisation se font un malin plaisir de rééditer le bon vieil égalitarisme d'avant-mur...non pas à la sauce sociétales (genre "ma classe sociale est égale à la tienne"), mais à la mode sexiste, genre "mon sexe est égal au tien"...cet égalitarisme imposé a provoqué la faillite humaine, economique et sociétales de dizaines de pays, mais ces haridelles n'en ont cure! "Sus au mâle dominant" nous disent ces ex-marxistes reconverties en amazones post-modernes, et coupons-leur le vit, puisqu'un sein non coupe ne les émeut. Et le mérite républicain dans tout ça?...Les haridelles n'en ont cure, du mérite républicain! Elles ont bien imposées à la république la dictature des banlieues, alors...la dictature des femmes est leur prochaine étape délirante! Eh oh, les femens! Vous vous bougez les fesses!...
C3H5.NO3.3
- 08/11/2016 - 19:51
Perdu d'avance
Avec l'islamisation de la France, ce genre de nunucheries fera bientôt partie du passé.
jurgio
- 08/11/2016 - 18:39
Il est vrai qu'on n'a pas encore trouvé le moyen
de payer le travail qui n'a pas été fait ! Rendre les hommes fautifs est une malignité féminine de plus...