En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

03.

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

04.

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

05.

Psychose collective : ces énormes progrès environnementaux que ne veulent pas voir les déprimés de la planète

06.

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

07.

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

ça vient d'être publié
décryptage > Europe
Vers une nouvelle crise politique ?

Irlande du Nord : l’IRA va-t-elle déterrer la hache de guerre ?

il y a 1 min 53 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

il y a 1 heure 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dé mem brer" de Joyce Carol Oates : un excellent recueil de 7 nouvelles cinglantes à propos de 7 femmes presque ordinaires

il y a 14 heures 52 min
pépites > International
Contaminations
Coronavirus au Brésil : le président Jair Bolsonaro a été testé positif
il y a 15 heures 39 min
light > Politique
Génération Covid
Emmanuel Macron a félicité les nouveaux bacheliers avec un message sur TikTok
il y a 17 heures 6 min
pépites > Santé
Cour de justice de la République
Coronavirus : l'enquête judiciaire de la CJR contre Edouard Philippe, Olivier Véran et Agnès Buzyn est ouverte
il y a 19 heures 37 min
décryptage > Environnement
Wiki Agri

Julien Denormandie : un proche d'Emmanuel Macron devient ministre de l'Agriculture

il y a 21 heures 15 min
décryptage > Environnement
Politique climatique

Le Pacte vert : le bon, la brute et le truand

il y a 21 heures 51 min
décryptage > France
Raison garder

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

il y a 22 heures 37 min
décryptage > High-tech
Espionnage chinois ?

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

il y a 23 heures 18 min
décryptage > Politique
Leçons du remaniement

Alerte enlèvement : mais à quoi sert le MoDem ?

il y a 42 min 10 sec
décryptage > Economie
Impact du coronavirus

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

il y a 1 heure 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Contre les barbares" de Maurizio Bettini : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 15 heures 4 min
light > Justice
Bombes à retardement
Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein
il y a 16 heures 7 min
pépites > Politique
Confiance des citoyens ?
Remaniement : les Français approuvent le choix des ministres du gouvernement de Jean Castex mais ne se font pas d'illusion sur la politique qu'ils mèneront
il y a 17 heures 57 min
pépite vidéo > Justice
Ministre de la Justice
Eric Dupond-Moretti : "Mon ministère sera celui de l’antiracisme et des droits de l’Homme"
il y a 20 heures 13 min
décryptage > Environnement
Bonne méthode

Parc éolien dans le Groenland, une double bonne idée pour l’énergie verte

il y a 21 heures 32 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

L'impérialisme turc à l'assaut de la Libye

il y a 22 heures 12 min
décryptage > Sport
Activité physique

Et les sports les plus tendances de l’été 2020 sont...

il y a 22 heures 59 min
décryptage > France
Ordre Public

Sécurité : maîtriser la spirale de violences dans laquelle s’enfonce la France est-il vraiment hors de portée ?

il y a 23 heures 57 min
Atlantic-tac

Quand le Bisontin ironise sur Goldorak, quand les marteaux tourbillonnent et quand la bulle titille les tricheurs : c'est l'actualité des montres (en temps de crise)…

Publié le 27 mai 2016
Mais aussi la New-Yorkaise qui se gave de codes désaxés, la Cubaine qui est née en Suisse et la transparence d’une Lausannoise qui veut parler vrai…
Grégory Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi la New-Yorkaise qui se gave de codes désaxés, la Cubaine qui est née en Suisse et la transparence d’une Lausannoise qui veut parler vrai…

MB&F: Le plus grand designer français à la rencontre du plus grand créatif suisse…

Honneur au génie des horlogers français ! Non que la jeune atelier créatif MB&F soit passé sous pavillon tricolore, mais la dernière de ses créations est un manifeste du beau design horloger signé par le Français Alain Silberstein, qui est tout simplement, aujourd’hui, le plus grand designer horloger de cette planète. Héritier du Bauhaus dont il maîtrise les codes graphiqueset chromatiques au point d’en faire sa signature, aujourd’hui retraité à Besançon, la capitale française de l’horlogerie, Alain Silberstein a restylé la montre Legacy Machine n° 1 (LM1) imaginée par Maximilian Büsser (le MB de MB&F) et par ses amis (« friends » : le F de la marque). Ni le mouvement, ni la géométrie de la montre n’ont été changées, mais on reconnaît dans cette pièce désormais « artistique » les aiguilles « silbersteiniennes », la palette colorée du designer et son goût pour les nouveaux matériaux : on goûtera ainsi tout particulièrement le « pont » en verre saphir qui met le balancier en lévitation au-dessus du cadran, sous un somptueux dôme transparent. « Le vrai bonheur est d’avoir sa passion pour métier » : Alain Silberstein a emprunté à Stendhal cette devise, dont il signe ses œuvres. Admirez au passage le superbe cadran grainé, repérez les « astérohaches » gravées sur les couronnes de remontage(nostalgie goldorakienne) et demandez-vous à quoi peut bien servir le petit piton tricolore à 6 h : c’est la première réserve de marche « érectile » de l’histoire horlogère, un indicateur tridimensionnel de l’énergie mécanique qui reste dans ce mouvement à deux fuseau horaires. En haut, la montre est remontée à fond. En bas, plus de jus !

TIFFANY & CO : Une élégance new-yorkaise totalement désaxée…

Alors qu’elle est une des propositions horlogères les plus sympathiquement « mignonnes » du circuit, la montre East West de Tiffany & Co n’existait jusqu’ici que dans une taille masculine un peu déroutante pour un poignet féminin – surtout avec son cadran désaxé par un affichage non-conformiste. Gavée de codes inspirés par les montres des années 1930 et 1940, cette East West très américaine (« New York since 1837 »)débarque cette année dans une délicieuse version mini (37 mm x 22 mm), en trois couleurs et de jolies variantes de cadrant, mais aussi avec des bracelets double tour très mode. Elégance et originalité garanties…

ZENITH : Sous le regard du chef indien des Tainos…

Née il y a exactement un demi-siècle cette année, la manufacture cubaine Cohiba a su imposer au monde sa vision très huppée du cigare de luxe, roulé à la main à partir de feuilles de tabac sélectionnées et fermenter pour créer les meilleures vitoles du monde, longtemps réservées aux privilégiés du régime castriste et à leurs invités. Pour fêter cet anniversaire, Cohiba s’offre une édition spéciale du Chronomaster Zenith – un des meilleurs chronographes du monde pour célébrer l’excellence cigarière de la plus fameuse marque cubaine de cette planète. On retrouve sur le cadran de cette montre les couleurs fétiches de Cohiba, également présentes sur l’écrin en bois de ce chronographe mécanique qui décompte le temps au dixième de seconde près. Sur le cadran, entre les logos de Zenith et de Cohiba, on distingue un profil : c’est celui du chef de la tribu indiennedes Tainos, emblème d’une marque qui tire son nom du mot caraïbe cohiba, utilisé autrefois pour désigner les rouleaux de feuilles de tabac…

GOLDGENA : Le sursaut créatif et accessible d’une nouvelle génération horlogère…

Les jeunes créateurs suisses n’ont pas dit leur dernier mot : face à l’irruption des montres connectés qui envahissent le marché, ils savent que leur salut est dans le lancement de montres créatives et accessibles, sinon Swiss Made (critère administratif devenu absurde et non-signifiant), du moins conçues, développées et pilotées en Suisse. C’est dans ce sens qu’il faut suivre de près les évolutions de l’équipe de designers installés à Lausanne (Suisse). Ils ont lancé le « projet Goldgena », avec la volonté de ne pas tricher sur l’origine géographique des composants – suisses et non suisses – de la montre, encore moins sur son prix (transparence sur les marges) et surtout pas sur son mode de commercialisation (communautaire et affinitaire), pour parvenir à créer une montre Goldgena au design fort, proposée dès la prochaine rentrée en souscription sur des sites de financement collaboratif. Ambition on ne peut plus sympathique et capable de recréer une offre en phase avec l’actuelle demande des nouvelles générations d’amateurs, moins portés sur les objets statutaires et ostentatoires que sur des concepts originaux dans leur design et substantiels dans leur contenu autant que dans leur discours. À suivre…

MONTRES DE COLLECTION : Y a-t-il une bulle du vintage ?

Si les montres neuves se vendent de moins en moins (-11 % d’exportations horlogères suisses en moins au mois d’avril), les montres « vintage » voient leur cote exploser de façon extravagante. Une véritable bulle est en train de se former, sans qu’on parvienne à deviner si ce torrent d’enchères et de transactions de très haut niveau s’explique par le recyclage de fonds pas forcément très légaux, par une manipulation sournoise du marché grâce à la coopération intéressée de quelques complices (voir notre analyse Business Montres du 17 mai dernier) ou par un report de la passion horlogère des amateurs sur des montres rétro-nostalgiques débarrassées de l’obsédant bullshit marketing. Sans doute un mélange des trois, mais l’explosion des prix est spectaculaire. Un seul exemple avec le chronographe Rolex de 1941 ci-dessous : cette montre – dont il n’existe que huit exemplaires connus – valait 600 000 euros voici cinq ou six ans. C’est déjà beaucoup d’argent. Cette référence 4113 vient d’être adjugée quatre fois plus cher (2,4 millions), alors qu’il n’existe pas chez Rolex la moindre archive permettant de l’authentifier – son mouvement « industriel » était utilisé par différentes marques et son boîtier (standard) comme son cadran (tous les exemplaires connus sont différents) ou ses aiguilles sont relativement faciles à refabriquer et à patiner dans des ateliers italiens d’une habileté diabolique. Quand il y a trop d’argent à gagner trop vite, la tentation est forte ! En attendant, la bulle gonfle, gonfle…

 

ARTYA : Deux axes et trois marteaux sous une chape de verre…

Encore un de ces « ovnis » horlogers qui viennent compliquer la vie du temps qui passe ! Il est vrai que la jeune marque Artya, créée par le singulier Ivan Arpa, ne fait jamais rien comme les autres. Esthétiquement, c’est étonnant : très rares sont les montres à complications mécaniques qui osent le format rectangulaire et le boîtier asymétrique. Mécaniquement, c’est extravagant : maîtriser un « tourbillon » (dispositif d’ultra-précision composé de cinquante micro-composants), c’est déjà difficile, mais le faire tourner sur deux axes pour améliorer encore cette précision, c’est ultra-compliqué. Ajouter à cette complexité technique un mécanisme qui fait sonner les heures sur trois gongs frappés par trois marteaux, c’est tout simplement une « première » dans l’histoire de l’horlogerie. D’autant que cette montre sonne particulièrement bien, fort et harmonieusement, grâce à ses timbres d’une forme très particulière. Pourquoi trois gongs, alors qu’il ne s’agit que de faire sonner les heures et les minutes (un souvenir du temps pré-électrique, quand on voulait ainsi « lire » l’heure dans l’obscurité) ? Les deux premiers sonnent les heures et les minutes, les quarts étant annoncés par la frappe simultanée des deux gongs. Le troisième timbre signale au porteur qu’il met en marche ce dispositif de « répétition » sonore du temps. Notez aussi la lecture logique de l’heure sur les deux cadrans : un pour les heures, un pour les minutes.

 

• LE QUOTIDIEN DES MONTRES

Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

Lien : https://businessmontres.com/

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires