En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Alerte aux finances : le RN, un parti à la dérive

05.

Mais quelle température faisait-il vraiment pendant le dernier âge glaciaire ? Nous connaissons désormais la réponse

06.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

07.

Révoltant ? Bridgestone, la dissolution du macronisme et les dangers du volontarisme politique mal ciblé

01.

L’inquiétant système chinois de notation sociale qui menace le monde

02.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Droit des arbres : ce danger insidieux qui nous guette quand l'humain n'est plus qu'un vivant parmi d'autres

05.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

06.

L’intelligence artificielle avait abîmé la beauté des échecs, voilà comment elle pourrait la renouveler

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

04.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
rendez-vous > People
Revue de presse people
Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette
il y a 36 min 36 sec
décryptage > Société
La vérité est ailleurs

Et non Monsieur Macron: le secret des Amishs pour rester en forme en vieillissant... n'a pas tout à voir avec leur refus de la modernité technologique

il y a 1 heure 16 min
décryptage > Economie
Dépenses à crédit

Jusqu’à quand pourrons-nous financer nos dépenses de santé par la dette ?

il y a 1 heure 43 min
décryptage > Science
Bonnes feuilles

Comment les chiffres transforment les algorithmes en véritables menaces

il y a 1 heure 55 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’islamisme, cette lèpre qu'Emmanuel Macron ignore

il y a 1 heure 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Turner – Peintures et Aquarelles- Collection de la Tate : la fascinante exposition d’un “Voyageur de Lumière”

il y a 10 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Où vont les vents sauvages ?" de Nick Hunt : un voyage qui marie intelligemment nature et culture… belle approche des lieux mais médiocre jugement sur les habitants

il y a 10 heures 45 min
light > Culture
Star du doublage et comédien inoubliable
L'acteur Roger Carel est mort à l'âge de 93 ans
il y a 18 heures 12 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le cocorico trahit le coq gaulois et quand le pilote démêle ses fuseaux : c’est l’actualité des montres
il y a 20 heures 53 min
light > Science
Moby Dick
Protéger les baleines d'un risque de collision en écoutant leurs chants
il y a 23 heures 15 min
décryptage > France
Gouverner, c'est prévoir

Les leçons de notre impréparation face au Covid ont-elles été tirées face aux autres risques majeurs identifiés par les livres blancs ?

il y a 55 min 48 sec
décryptage > International
Rival systémique

Marxiste dedans, ultralibérale dehors, la Chine fait perdre ses moyens à l'Europe

il y a 1 heure 33 min
décryptage > Politique
Le pelé, le galeux c’est lui

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

il y a 1 heure 51 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : de la guerre nucléaire à la paix en passant par la peur

il y a 1 heure 56 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’ère des victimes : le règne de la tyrannie des minorités et de la privatisation de la censure

il y a 1 heure 56 min
décryptage > Culture
Iegor Gran

"Les services compétents" de Iegor Gran : Tartuffe au pays des Soviets, une histoire vraie et un excellent récit romanesque

il y a 10 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La légende de Bruno et Adèle" de Amir Gutfreund : un auteur de choix pour s'initier à la littérature israélienne contemporaine

il y a 11 heures 5 min
pépites > Justice
Affaire des "écoutes"
Parquet national financier : Eric Dupond-Moretti cible trois magistrats et demande une enquête administrative
il y a 18 heures 39 min
décryptage > Politique
Nominations

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

il y a 23 heures 3 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan
il y a 23 heures 17 min
Atlantic tac

Quand les chasseurs alpinisent le bronze, quand les fluides filent furtivement et quand les filles misent sur la montre de papa : c’est l’actualité des montres…

Publié le 08 avril 2016
Mais aussi le cordon des années trente pour une montre des années cinquante, les trois couleurs de la fierté horlogère française et le tourbillon qui tourne rond dans son ellipse…
Grégory Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi le cordon des années trente pour une montre des années cinquante, les trois couleurs de la fierté horlogère française et le tourbillon qui tourne rond dans son ellipse…

ETERNA: Une icône transmise par les icônes du grand écran…

On espère tous que Gina Lollobrigida – superstar italienne des années cinquante, qui va cette année sur ses 89 ans de glamour – appréciera de revenir dans nos mémoires avec cette publicité de 1957 [elle venait d’avoir trente ans], où elle pose avec une Golden Heart d’Eterna, montre qui sera également portée par Brigitte Bardot et par de nombreuses autres icônes du cinéma. Pour les 160 ans d’Eterna, la Golden Heart refait son apparition dans les collections de la marque, dans l’exact format de l’époque (boîtier acier de 30 mm), avec un mouvement automatique visible à travers le fond saphir et un rotor de remontage traité en or rose, mais en s’enrichissant d’un cadran en nacre, d’une grosse poignée de diamants et d’un spinelle bleu dans la couronne. Pour le bracelet, Eterna a choisi un « cordon » typique des années trente, traité dans une sorte de maille milanaise très souple, qui apporte beaucoup de raffinement à cette montre ultra-féminine…

 

HENRY LONDON :  L’élégance discrète de l’âge d’or des montres mécaniques…

2016 restera comme une année marquée par le retour du réel dans le paysage horloger. Un réel généré par une demande de simplicité à tous les niveaux (design, prix, etc.) et par un goût marqué pour les codes vintage de l’âge d’or. Sur ce créneau du style minimaliste ouvert par Daniel Wellington, se profile une nouvelle référence ultra-tendance : la marque anglaise (comme son nom l’indique) Henry London surfe exactement sur cette vague néo-nostalgique, dont cette Picadilly témoigne dans chacun de ses détails : rondeur et minceur du boîtier de 41 mm animé par le léger galbe du verre saphir, cadran discrètement texturé, sobriété des index et de la date, galbe très élégant des « cornes », prix contenu autour des 160 euros. Les filles adorent faire croire que c’était la montre de leur papa. Les garçons jouent les héritiers d’une culture de bon goût (même si les puristes regrettent qu’on ne leur propose qu’un mouvement à quartz). On admirera au passage le « British Design » qui signe le cadran en faisant un pied-de-nez au Swiss Made…

 

PÉQUIGNET: Les couleurs tricolores d’un temps international…

Ayant refait ses classes après un apprentissage douloureux de l’honnêteté horlogère, la manufacture Péquignet – une des deux seules maisons horlogères françaises à posséder son propre mouvement mécanique – affiche sa fierté d’être le pavillon amiral de l’horlogerie française. Très attrayante par le style de son cadran, cette Rue Royale GMT automatique nous propose quelques gourmandises horlogères, comme son double fuseau UTC actionné par le poussoir dans la couronne (compteur à 4 h, avec la flèche rouge, la seconde aiguille affichant les secondes), son disque jour/nuit à 6 h, son grand calendrier jour et date dans un double guichet à 12 h et son indicateur des 88 heures de la réserve de marche (à 8 h). Le tout pensé et construit en France, dans un style original qui en remontre à la haute horlogerie suisse. En prime, un « bracelet Nato » tricolore, histoire de souligner le « Fabriqué en France » affiché par le cadran – bracelet offert en plus du bracelet cuir de série. Le tout permet de pousser un puissant « Cocorico » parfaitement justifié !

 

ANONIMO: Aux doubles sources de l’horlogerie italienne et des montres suisses…

Née en Italie, à Florence, pour recueillir une part de l’héritage Panerai, la marque Anonimo est à présent une marque purement suisse, quoiqu’elle honore ses racines italiennes. La preuve avec cette Militare Alpini en mode camouflage, qui rend hommage aux fameux chasseurs alpins italiens, dont le champ de manœuvres préféré reste le mont Cervin, trait d’union de 4 478 m d’altitude entre la Suisse et l’Italie. Selon la tradition de la marque [qui avait été une des premières à utiliser ce matériau patinable], le boîtier de 43 mm est en bronze de qualité marine enrichi à l’aluminium. Sous le cadran typé Anonimo qui reprend les motifs d’un camouflage militaire, on y loge un mouvement automatique suisse, avec une « petite seconde » à 3 h. Autre code traditionnel pour Anonimo : la couronne de remontage logée à 12 h et bloquée par les « cornes » mobiles du bracelet, ce qui assure une étanchéité à l’épreuve des étourdis. Une montre très originale au poignet…

 

HYT: Noir, c’est noir, mais il nous reste de l’espoir…

HYT pour « Hydro-mechanical Time », concept original d’affichage des heures par un fluide dans un capillaire qui fait le tour du cadran (les minutes sont exprimées par une aiguille classique sur un compteur classique). Comme il faut bien faire avancer le fluide au fil des heures, le mouvement mécanique comprend deux « soufflets » (en bas du cadran) totalement inattendus et inédits dans une montre mécanique. Cette version Ghost (« fantôme ») de la HYT H1 affiche les heures « fluidiques » en noir sur un fond noir tout juste ponctué de quelques touches de SuperLumiNova blanc. On trouve à 2 h l’indication de la réserve de marche du mouvement, dont les composants sont traités en gris anthracite, tandis que les secondes sont affichées par une mini-roue à 9 h 30. Un saisissant style furtif pour un des montres les plus technologiquement avancées de l’année…

 

FRANCK MULLER: Le non-conformiste d’un classique restylé…

La collection Vanguard exprime la nouvelle identité de la manufacture Franck Muller, rendue célèbre par ses boîtiers « tonneau », aujourd’hui modernisépar des lignes épurées et une stylisation très contemporaine de ses chiffres,de ses aiguilles et de ses index. L’innovation technique – pilier fondamental des montres Franck Muller – s’affirme ici dans le « tourbillon » elliptique géant (22 mm de largeur) qui anime en majesté le bas du cadran et qui le dynamise par ses structures en aluminium anodisé. Le titane noirci du boîtier de 44 mm est d’une légèreté qui rend cette Vanguard Gravity très agréable au poignet. Plus cossue, la version en or sera plus lourde – à porter comme à financer. Une montre qui s’impose comme une démonstration de non-conformisme horloger.

 

• LE QUOTIDIEN DES MONTRES

Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

Lien : Businessmontres

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires