En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

02.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

03.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

04.

Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"

05.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

06.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

07.

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

06.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Déconfinement en trois étapes
Covid-19 : retrouvez l’intégralité de l’allocution d’Emmanuel Macron sur le déconfinement
il y a 1 heure 34 min
pépites > Politique
Feu vert en première lecture
Loi sur la "sécurité globale" : l'Assemblée nationale adopte le texte controversé, à 388 voix pour et 104 voix contre
il y a 4 heures 36 min
pépites > Santé
Crise de défiance
Coronavirus : un quart des Italiens croient aux théories complotistes sur la pandémie
il y a 5 heures 27 min
pépites > Politique
Premier ministre
Loi "sécurité globale" : Jean Castex va saisir le Conseil constitutionnel sur l'article 24
il y a 6 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 8 heures 44 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 9 heures 38 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 10 heures 54 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 11 heures 34 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 12 heures 5 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 12 heures 39 min
pépites > Politique
Calendrier du déconfinement
Covid-19 : Emmanuel Macron confirme que "le confinement pourra être levé" le 15 décembre "si les objectifs sanitaires sont atteints"
il y a 1 heure 59 min
pépites > France
Chantier de la reconstruction
Notre-Dame de Paris : le démontage de l'ancien échafaudage est enfin terminé
il y a 5 heures 2 min
light > Sport
Monde du rugby en deuil
Mort de Christophe Dominici à l’âge de 48 ans
il y a 6 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 8 heures 29 min
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 9 heures 3 min
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 10 heures 28 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 11 heures 5 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 12 heures 1 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 12 heures 35 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 12 heures 57 min
La minute tech

Touch ID : pourquoi la reconnaissance digitale de votre iPhone est tout sauf inviolable

Publié le 07 mars 2016
La résolution biométrique a ses limites. On découvre que l'empreinte digitale peut même être copiée avec de la pâte à modeler ! Pour autant, pas sûr que notre confort numérique se trouve ailleurs. Explications.
Fabrice Mattatia
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fabrice Mattatia est expert en confiance numérique, ancien conseiller de la secrétaire d'État au numérique, polytechnicien et docteur en droit, . Il intervient dans plusieurs universités, dont Paris I Panthéon Sorbonne et La Rochelle, et dans des...
Voir la bio
Bruno Walther
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Walther est un entrepreneur et un spécialiste de l'Internet français. Il est co-fondateur et CEO de Captain Dash. En janvier 2010 il abandonne la présidence d'OgilvyOne pour créer avec Gilles Babinet une start-up, CaptainDash focalisée sur la Big...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La résolution biométrique a ses limites. On découvre que l'empreinte digitale peut même être copiée avec de la pâte à modeler ! Pour autant, pas sûr que notre confort numérique se trouve ailleurs. Explications.

Atlantico : Une entreprise spécialisée en résolution biométrique a montré comment tromper la reconnaissance biométrique à empreinte digitale de l'Iphone en utilisant, tout simplement, de la pâte à modeler ! (D'autres avaient réussi à récupérer l'empreinte digitale d'une ministre allemande à partir d'une photo) Il est donc si facile de copier une empreinte digitale ?

Fabrice Mattatia : Ce type de fraude n’a rien de nouveau ! Il y a quelques années, des employés d’un hôpital brésilien ont été surpris à frauder la pointeuse munie d’un capteur d’empreintes : à tour de rôle, un seul des employés venait travailler avec des moulages des doigts de ses collègues, et il pointait pour toute l’équipe. Les deux points importants pour éviter les fraudes sont ainsi mis en évidence :

- la qualité du capteur (il doit idéalement intégrer des mesures permettant de déjouer les fraudes, comme, pour le cas des empreintes, des capteurs de température, de pouls, de conductivité électrique…), avec le renchérissement que cela suppose ;

- la surveillance du dispositif par un contrôleur humain (c’est plus difficile d’utiliser un doigt en pâte à modeler sous les yeux d’un gardien).

 

Bruno Walther : En effet derrière l'apparente sophistication de la reconnaissance biométrique se cachent souvent des systèmes assez vulgaires. Il n'est pas très compliqué de tromper des systèmes assez simples de reconnaissance. Ouvrir des portes protégées par des systèmes biométriques peu coûteux est devenu le sport de beaucoup d'apprentis hackers.

La biométrie nous apparaissait encore il y a quelques années comme le moyen le plus sûr de verrouiller nos données. Ce n'est plus le cas. Quelle est l'outil de verrouillage 2.0 ? Le scan veineux ?

Fabrice Mattatia : Ces fraudes sont connues depuis des années. Il faut comprendre que la biométrie n’est pas une solution miracle. Je le répète toujours à mes étudiants : il ne faut pas faire confiance à la biométrie les yeux fermés ! C’est une aide à la décision, qui ne doit pas être employée sans surveillance, et qui si possible doit être confirmée par une autre méthode d’identification, par exemple un mot de passe.

Lorsqu’on a un projet de biométrie, il faut en fait chercher un compromis entre le besoin de sécurité, l’ergonomie et le coût. Une caisse de cantine basée sur la forme de la main, comme il en existe plusieurs, n’a pas besoin d’une sécurité absolue, mais elle a besoin que les gens puissent défiler vite, même si de temps en temps un repas est attribué et facturé à la mauvaise personne (dans ce cas il y aura réclamation et remboursement, à un coût inférieur aux économies réalisées par le gain d’efficacité). Inversement, lorsqu’il y a un vrai besoin de sécurité, il faut accepter de mettre en place des contrôles approfondis, avec surveillance humaine. Le scan veineux que vous citez est peut-être plus difficile à frauder, mais il est aussi plus cher et moins ergonomique : un tel choix devra être justifié par des besoins particuliers.

 

Bruno Walther : La biométrie est un moyen très puissant pour sécuriser des accès et reconnaître des individus. Mais il y a biométrie et biométrie. Les composants qui coûtent quelques euros sont facilement contournable, les systèmes plus sophistiqués utilisés en particulier par l'armée, c'est une autre histoire.  C'est un peu comme une serrure. Vous en avez que vous pouvez crocheter avec un trombone d'autres nettement plus sophistiquées.

 

Sommes-nous condamnés à toujours chercher plus performant au fur et à mesure des avancées des hackers?

Fabrice Mattatia : Les hackers n’ont pas avancé sur ce sujet depuis dix ans. Ce sont les capteurs bas de gamme qui se sont répandus, facilitant les usages mais aussi les fraudes. Il faut en fait être plus attentif à bien choisir le bon compromis entre la sécurité recherchée et le coût financier et ergonomique que l’on accepte d’y consacrer.

 

Bruno Walther : Comme dans le monde physique, le mal et la verrue sont dans une course poursuite. D'autant plus avec le monde virtuel. L'accélération technologique que nous vivons avec la technologie s'exerce partout. Sur nos capacités de calculs, de sauvegarde, de compressions vidéos... Et aussi sur notre capacité à sécuriser et pirater des informations.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
clint
- 07/03/2016 - 19:27
Le vrai gros problème : Apple Pay basé sur ce principe !
Apple a déjà depuis presque 2 ans lancé Apple Pay aux US et dans d'autres pays. La plupart des cartes de paiement n'ayant pas de puces aux US c'est certes un progrès. Cette technologie de paiement repose notamment sur TouchID : c'est donc peu fiable, et peut-être moins fiable que nos cartes Visa et autres équipées depuis plus d'un an de puces NFC pour la paiement sans contact : très pratique, mais limité à 20€ !