En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Fukushima : la com' du gouvernement au banc d'essai

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Alliés européens
Emmanuel Macron et onze ministres sont attendus à Naples ce jeudi dans le cadre du 35e sommet franco-italien
il y a 10 heures 47 min
pépites > Politique
Aubaine ?
Anne Hidalgo ferait passer pour des HLM des logements loués aux classes moyennes
il y a 11 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dark Waters" de Todd Haynes : un homme seul contre une toute puissante industrie chimique...

il y a 14 heures 47 min
pépites > Santé
Médicaments efficaces ?
La chloroquine, un traitement contre le paludisme, pourrait-elle être efficace contre le coronavirus ?
il y a 15 heures 49 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Coronavirus : le patient français décédé à Paris était un enseignant dans l'Oise
il y a 16 heures 59 min
décryptage > International
Echelle planétaire

Le Coronavirus redistribue les cartes mondiales

il y a 18 heures 16 min
pépite vidéo > Politique
"Peur comme fonds de commerce"
Gabriel Attal dénonce les critiques de Marine Le Pen sur la gestion du coronavirus par le gouvernement
il y a 18 heures 47 min
décryptage > Europe
Hi hi *

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

il y a 19 heures 35 min
décryptage > Economie
Brouillard comptable

Ce rapport de la Cour des comptes à qui l’on fait trop souvent dire tout et n’importe quoi

il y a 20 heures 30 min
décryptage > Economie
Contamination de l'économie

Coronavirus : le COVID-19 va-t-il pousser la zone euro vers la récession ?

il y a 20 heures 47 min
pépites > Justice
Enquête
Attaque à la préfecture de police de Paris : une recherche internet faite par Mickaël Harpon accrédite l'hypothèse terroriste
il y a 11 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La mort n'est pas une solution, Asia Bibi condamnée à la pendaison pour blasphème" d'Anne-Isabelle Tollet : un récit poignant

il y a 14 heures 28 min
light > Culture
Réforme majeure
Académie des César : la productrice Margaret Menegoz est nommée présidente par intérim
il y a 15 heures 2 min
pépites > Education
Faits religieux à l'école
Mobilisation de soutien envers l'instituteur de Malicornay, Matthieu Faucher, suspendu pour prosélytisme après avoir utilisé des textes de la Bible
il y a 16 heures 27 min
décryptage > Religion
Moyens d'action

Lutte contre l’islam radical : comment le Maroc articule moyens sécuritaires et réponse "idéologique"

il y a 17 heures 59 min
décryptage > Environnement
WikiAgri

Salon de l'agriculture : ébauche d'un mouvement agricole de contestation contre les banques

il y a 18 heures 30 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

il y a 19 heures 27 min
décryptage > Santé
Début du carême

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

il y a 20 heures 42 sec
décryptage > France
Réalité derrière les chiffres

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 20 heures 43 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opposition ne veut pas de fonds de pension français mais ne pipe mots sur ces fonds étrangers qui investissent lourdement dans l’Hexagone

il y a 21 heures 39 min
Revue de blogs

Ces jeunes cinéastes de la génération crowdfunding qui se retrouvent césarisés pour changer le monde

Publié le 01 mars 2016
"Merci aux 10 000 anonymes qui ont financé ce film" : en primant le documentaire "Demain" les César accueillent un nouveau profil d'oeuvre, les films dits militants, financés par les internautes et les causes ou projets de société qu'ils défendent. Pour une fois, l'optimisme et la foi font recette.
Claire Ulrich est journaliste et fan du Web depuis très longtemps, toujours émerveillée par ce jardin aux découvertes, et reste convaincue que le Web peut permettre quelque chose de pas si mal : que les humains communiquent directement entre eux et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Claire Ulrich
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Claire Ulrich est journaliste et fan du Web depuis très longtemps, toujours émerveillée par ce jardin aux découvertes, et reste convaincue que le Web peut permettre quelque chose de pas si mal : que les humains communiquent directement entre eux et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Merci aux 10 000 anonymes qui ont financé ce film" : en primant le documentaire "Demain" les César accueillent un nouveau profil d'oeuvre, les films dits militants, financés par les internautes et les causes ou projets de société qu'ils défendent. Pour une fois, l'optimisme et la foi font recette.

Affiche du film "Demain"

Le 27 mai 2014, Mélanie Laurent et Cyril Dion se filmaient pour demander aux internautes de financer un film sur d'autres façons de produire, de consommer, d'éduquer et de vivre. Voici leur vidéo fondatrice :

En contrepartie, les financeurs recevaient, par exemple, la plantation d'un arbre dans une coopérative au Ghana. Le 29 juillet, YouPhil "Le magazine des solidarités" annonçait la collecte de "444.390 euros en soixante jours auprès de quelque 10.266 personnes.". C'était déjà un record, par le montant, la rapidité, et uniquement par la force des réseaux sociaux. "Quel atroce déluge de bons sentiments !' commentait à l'époque "Griffon". Peut-être, mais ces bons sentiments-là, portés à bout de bras par une page Facebook et l'activité des réseaux amis, ont obtenu le César 2016 du documentaire. Les contributeurs de la première heure sont fiers, les spectateurs qui ont découvert le film durant les projections-débat locales organisées à la demande, de bibliothèques en centres culturels, ravis.

Le Tumblr de Anne Christelle résume : 'Pour une fois, parler d'écologie d'une façon positive, en montrant les actions que des personnes font/réalisent à travers le monde sans avoir à forcément se tourner vers les états, la politique". Bien sûr, "Demain" peut irriter. Estelle le confirme "Un peu bobo et très participatif. Sans ambages, le film n’échappe pas à l’écueil du parti pris facile, du tout noir, tout blanc et du bobo admiratif en voyage. Pour autant "Demain" distille cette dose d’audace inspirante et d’exemplarité pragmatique qui révèle la capacité de chacun à transformer ses rêves en projets, pourvu qu’il les orchestre avec détermination et opiniâtreté. S’il vous est arrivé de vous sentir impuissant face à l’ampleur d’une tâche, si vous êtes parfois tentés de verser dans un certain fatalisme stérile,(...) Demain met le pied à l’étrier". Jérôme a des tas de réserves, et en a marre des bisounours, mais... "Nous avons rarement des soirées libres sans enfants. Alors, lorsque mon épouse m'a dit qu'on devait aller voir "Demain", j'ai direct dit non. J'en ai un peu assez de rabâcher des idées que je connais depuis maintenant quelques années sans en voir le bout du tunnel (...). Et puis, le film vu :" Ce film, c'est un peu le pays des bisounours. On occulte les problèmes de conflit religieux etc ... MAIS C'EST UN ESPOIR".

Avec ses 700 000 entrées, plus que le film de Al Gore sur le changement climatique, "Demain'"fait s'interroger sur le futur de cette dynamique. Une utopie qui peut aller plus loin? Ceux qui s'interrogent partagent sur Twitter l'analyse du sociologue Bruno Maresca qui regarde surtout vers l'Afrique et l'Asie, où naissent les classes moyennes dominantes et les pratiques de consommation pas du tout écolo de ce 'demain. Mais il reconnait : "Ce que nous dit Demain, qui est incontestablement positif, c'est que les classes moyennes occidentales veulent se réapproprier la gestion de leur vie quotidienne, à l'échelle de leurs territoires de vie, à travers des initiatives collectives où règnent la bonne volonté et la bienveillance. Elles sont engagées dans un mouvement de prise de conscience d'elles-mêmes, de leurs intérêts, de leur besoin de vivre et de consommer autrement. Or cette "conscience de soi" est précisément ce que les classes moyennes avaient perdu au tournant des années 80. Quand les luttes sociales se sont diluées, l'accès au bien-être et à la consommation de masse se sont conjugués pour réduire la classe moyenne à l'état de simple rouage, indispensable au fonctionnement de l'économie mondialisée."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Fukushima : la com' du gouvernement au banc d'essai

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires