En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Revue de presse people

Le bébé de l’amour chez Laurent Delahousse et Alice Taglioni ; celui de la loose chez Kim Kardashian ; Paris Jackson boit, Jenifer trinque (et George Clooney ne divorce pas encore)

Publié le 13 février 2016
Et aussi : Baby Georges, un prince « normal » ; sourire retrouvé entre Jane Birkin et Charlotte Gainsbourg : « sourire retrouvé » ; Julia Vignali et Kad Merad : amour officiel.
Sandra Freeman est journaliste et productrice. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sandra Freeman
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sandra Freeman est journaliste et productrice. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Et aussi : Baby Georges, un prince « normal » ; sourire retrouvé entre Jane Birkin et Charlotte Gainsbourg : « sourire retrouvé » ; Julia Vignali et Kad Merad : amour officiel.

Plusieurs « Unes » de vos magazines people s’offrent au bonheur, au sourire, et à l’espérance cette semaine (d’autres, moins, mais nous le lirons plus tard).

Alice Taglioni et de Laurent Delahousse : Souane est née ! Joie !

C’est le cas de « Voici » qui célèbre joyeusement le « bébé de l’amour » d’Alice Taglioni et de Laurent Delahousse. « L'actrice a donné naissance à une petite Souane. Le présentateur du JT est aux anges ». Le magazine propose « les premières photos » sur lesquelles on voit maman Alice sortir de la maternité avec (on le suppose) le bébé emmailloté dans des couvertures, protégé par son chandail. « L'actrice de 39 ans est sortie de la clinique enveloppant tendrement sa petite Souane dans ses bras. Radieuse en jogging-baskets et sans une once d'artifices. En route pour la maison ». Le texte révèle un peu après, si on veut avoir un peu plus d’éléments imagés, que l’enfant est « blonde ». « Elle est née en parfaite santé à la maternité sainte-félicité, à Paris. Belle comme le jour, blonde comme les blés. »

D'où vient ce prénom ? « Il est encore rare », spécifie « Voici » qui anticipe : « mais il pourrait bien devenir à la mode ». On en retrace l’histoire : « on entend « Swan », le cygne en anglais, mais c'est peut-être de Sohane - le nom d'une étoile en arabe - dont il est le plus proche ».

Cette petite fille rejoint donc la progéniture du couple, Liv-Helen et Sacha, les filles de Laurent, et Charlie, le fils d’Alice. « Voici » spécifie que pour accueillir au mieux Soane, Laurent « pourrait envisager de prendre un congé paternité ». Et « Closer » raconte d’ailleurs que « Marie Drucker était en alerte pour remplacer Laurent à tout moment. Ce qui arriva dimanche 7 février ». Alors que la veille au soir, il annonçait qu'il recevrait Lambert Wilson le lendemain, c'est sa consœur qui a assuré son interview du 20 heures dimanche. « Le nouveau papa étant très occupé à la maternité ». Dingue, non ?

Audrey Lamy est enceinte ! Grand Bonheur !

Autre nouvelle de « grand bonheur » : « Audrey Lamy est enceinte ! » affiche « Closer » en couverture (en « en exclusivité ! »). A 35 ans, elle va devenir maman. « Les scènes de ménage ? Ce n'est pas leur truc ». Faisant référence à la série qui l’a rendue populaire, le magazine informe que la petite sœur d’Alexandra Lamy « roucoule depuis huit ans » avec Thomas (le chéri). Cette grossesse « donne du fil à retordre aux scénaristes » explique le magazine, « les producteurs vont devoir se creuser la tête pour contourner la grossesse » puisque, dans la série, « il y a déjà un couple avec un bébé, donc les saynètes pourraient être assez proches ».

Baby Georges, un prince « normal » ?! cool !

« A deux ans et demi, Georges n'est plus un bébé », mais puisqu’on apprécie ces histoires de nourrissons et d’enfants en bas âge, « Paris Match » met à l’honneur un très souriant Baby Georges, « petit Prince en toute liberté » : « L'héritier, troisième dans l'ordre de succession à la couronne, est élevé comme les autres » et a d’ailleurs « le droit de préférer les galipettes ». Mais, spécifie le magazine, « la normalité a ses limites, même si Kate et William font tout pour ». Six pages de photos et un long article de deux pages décrivent son quotidien presque « normal ». Par exemple, il se rend trois fois par semaine à l'école Montessori pour libérer son « moi créatif » ».

Jane Birkin et Charlotte Gainsbourg : « sourire retrouvé » !

« Gala » célèbre de son côté, plutôt le « sourire retrouvé » de Jane Birkin et de Charlotte Gainsbourg « après deux ans d'épreuves » et la disparition en décembre 2013 de leur fille et sœur Kate Berry. Kate était, selon le magazine, « la grande sœur qui savait rassembler le clan Birkin ». Aujourd’hui une exposition des photos de Kate  les réunit à New York. « Gala » explique que Jane est « enfin autorisée à voyager, par les médecins, après des mois de santé fragile ». Quant à Charlotte, elle est installée à New York depuis l'été 2014 : Avec ce qui est arrivé avec ma sœur, je ne pouvais plus rester » confie Charlotte. « Charlotte avait choisi de s'envoler, prenant sa famille sous son aile, direction l’East Village, New York ». La magazine cite aussi Lou Doillon, la petite sœur des filles : « On a traversé une tempête dont on ne se remettra sans doute jamais » avait-elle confié il y a quelques mois.

Jenifer : « elle a tout perdu »…

Mais la presse people ne se baigne pas que dans le bonheur de ses personnalités. Pour preuve « Public » ne ménage pas en Une, celle qui est le plus mise en couverture de vos tabloids ces derniers mois : Jenifer. « Elle a tout perdu » affiche en scoop le magazine : « Rien ne va plus avec son Thierry. Ce père et mari dont elle vantait les mérites ». Il paraît donc que « depuis quelques semaines l'ambiance entre eux s'est glacée comme une nuit d'hiver et que leurs relations sont devenues électriques ». Les paparazzi scrutent… mais non, rien ! « On ne les a pas vus ensemble depuis le 26 janvier ». En plus de cela, « Public » dresse la liste des déboires  « « The Voice » cartonne sans elle ». « Ses projets prennent l'eau ». « Son album patine ».

Bref, triste début d'année pour la chanteuse chouchoute des Français.

Paris Jackson : « La fille de Bambi a replongé » !

Au rayon des malheureuses qui font le bonheur des magazines people, on trouve Paris Jackson, « à nouveau au bord du gouffre » selon « Voici ». « Elle se rend chaque semaine aux alcooliques anonymes » alors que, depuis sa sortie de rehab’, son amoureux « lui avait redonné goût à la vie ». Seulement, voilà, selon « Voici », « elle vient de connaître une grosse désillusion sentimentale ». En décembre, elle s'est séparée de son copain Chester et l’a « très mal vécu » : « Tweets inquiétants, envie de tout plaquer, addiction… La fille de Bambi a replongé ».

Kim Kardashian : « Dans sa vie rien ne va plus » !

« Depuis la naissance de Saint, elle est très complexée » explique « Voici » qui en recense les causes :

1. Elle a pris 35 kg pendant sa grossesse, et faisait 90 kg pour 1,59 m. « Il lui en reste encore 25 à perdre ».

2. Elle serait « en conflit avec Kanye West », son époux.

3. et surtout « ringardisée par Kendall et Kylie, ses sœurs »

C’est certain, grosse, ringarde et fâchée… « Rien ne va plus », on comprend. Mais attention ! Il faut prendre un peu de distance avec ce que nous apprend cette presse people.


Georges Clooney est clair : No divorce / No baby (pour le moment)

Pour preuve, la semaine passée, on disait que Georges et Amal étaient au bord du divorce. Et bien non ! c’était faux !

C’est Georges lui-même qui le dit dans une « interview exclusive » accordée à « Public » (une interview « exclusive » qu’on retrouve à peu près au mot près dans « Gala ». Mais bon.).

Venons-en à l’information centrale. Entre des « rires » parsemant l’échange avec les journalistes (d’ailleurs, il le dit « Ce que j'aime le plus (…) c'est l'humour »)… Clooney l’affirme : « Je vous confirme que nous n'allons pas divorcer » et « Amal n'est pas enceinte ! Nous avons pris les précautions à ce niveau là » déclare-t-il. (rires !)

Benjamin Millepied : Parti de l’Opéra de Paris pour sauver son couple avec Natalie Portman

Il quitte l'opéra Garnier 15 mois après son arrivée.

Vous voulez connaître « les vraies raisons de son départ » ? « Voici », l’affirme. C’est « Natalie qui lui a posé un ultimatum ! ». Sur quel argumentaire ? Selon notre magazine :

1.    Le chorégraphe « s'est entouré de ses sublimes danseuses »… « Une proximité que l'actrice ne supportait pas, au point de lui demander de tout quitter ». Le magazine avance que « certains murmurent que le chorégraphe était très proche de certaines danseuses ».

2.    Depuis 2015, elle ne se sentait peut être plus « en sécurité à Paris ».  Elle qui est née en Israël aurait réagi face à la montée de l'antisémitisme en France.

3.    Sur Twitter, il l’a écrit : « si je démissionne, c'est uniquement pour des raisons personnelles ». 

Aurélie Dupont, nouvelle directrice de la danse de l'opéra national de Paris : « l'opéra et moi, c’est une histoire d'amour ! »

A la suite de ce départ anticipé de Benjamin Millepied, « Elle » propose une Interview de Aurélie Dupont. Le magazine soutient que cette démission serait plus liée à la volonté qu’il avait de « tenter de bousculer cette maison », ce qui l’aurait découragé. Selon l’ancienne danseuse étoile, Aurélie Dupont : « Ce n'est pas la maison qu'il faut bousculer, mais la façon de travailler pour mettre les danseurs en valeur, dans le répertoire classique comme dans le contemporain. Je veux qu'on respecte la hiérarchie dans laquelle j'ai grandi. Je sais ce que c'est que de passer les concours en interne, de les réussir, de les louper. Ce système n'est pas fait pour casser les danseurs, mais pour leur permettre de progresser et d'évaluer leur niveau ».

Son état d'esprit aujourd’hui ? « Heureuse de pouvoir redonner à cette maison tout ce qu'elle m'a apporté. J'ai eu du mal à quitter la scène (…) l'Opéra et moi c’est une histoire d'amour ! »

Dans le reste de l’actualité people (télé), en bref :

Julia Vignali et Kad Merad : amour officiel

On apprend dans « Closer » que l’ancienne présentatrice des « Maternelles » sur France 5, Julia Vignali et Kad Merad ont officialisé leur histoire d’amour le 6 février dernier, lors de la sixième cérémonie des Magritte cinéma à Bruxelles.

Humilié par Hanouna, Mathieu Delormeau « vit un enfer »

« Voici » nous révèle que « Mathieu Delormeau est un garçon courageux ». Il subit des humiliations « jour après jour sur le plateau de « Touche pas mon poste » », et dit que « les blagues sadiques de Cyril Hanouna l'éclatent ». Mais en réalité, « il est obligé de se plier aux caprices de son maître, s'il veut conserver son train de vie » (12000 € mensuel). « Il vit un enfer » et « se faire mettre les nouilles dans le slip, ça pose des problèmes a sa famille (…) Son père le vit très mal ».

Ayem va être « la nouvelle animatrice du Mag », « mieux payée que Mathieu Delormeau 

« Public » informe que Ayem va être « la nouvelle animatrice du Mag » sur NRJ 12 et qu’elle va être « mieux payée que Mathieu Delormeau » : 15 000 € net mensuel. Capucine Anav (compagne de Louis Sarkozy) « avait pris les commandes du magazine à la rentrée » mais l’émission s'était arrêtée début novembre faute d’audience. Elle sera désormais chroniqueuse de l’émission.

Pour clore cette revue de presse sur de plus charmantes histoires :

… Sachez que Kendji Girac a offert une maison à ses parents « pour mettre fin à leur vie de nomades ». Selon « Closer », cette demeure fait 230 m² dont 160 habitables, pour une valeur de 233 000 €.

… et sachez enfin que Iman, qui était l’épouse de David Bowie, a été aperçue le 2 février en train de promener son chien à New York… et que « son chien a un air de Bowie » selon « Closer ». Explication de cette « étrange similitude : son toutou a un œil bleu et un marron, comme David Bowie ».

Voilà qui est dit.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

05.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

06.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

07.

Yémen, la situation évolue discrètement cet été à l'abri des regards des vacanciers

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

05.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

06.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Vincennes
- 14/02/2016 - 17:16
Suite......oublé
Un proche de Fleur Pellerin (éjectée du Gvt sans même un merci …alors qu’Hollande aurait pu lui confier un autre Ministère puisqu’il y a qq jours, il lui confirmait sa satisfaction quant à son travail !!), a confié à L'Obs que "la fiancée", aurait « débranchée » F.Pellerin qu’elle avait dans le nez, avec l’aide dA.’Azoulay, très proche de la "fiancée" qui, elle, lui avait « savonné la planche » "C'est une histoire de courtisans (e). Nous avons, maintenant, deux Ministres pour le prix d’une !!! avec une satisfaction de lire et d'entendre les sifflements aux "VICTOIRES DE LA MUSIQUE" en guise d'accueil à cette nouvelle Ministre de la culture et fille d'un Conseiller du Roi du Maroc!!!! elle se place encore "la fiancée" !!
Vincennes
- 14/02/2016 - 16:51
Je ne comprends pas que S.FREEMANN ne nous parle JAMAIS
de la fiancée dite "Ministre bis de la culture" au caractère bien trempé qui, sous, ses airs de St Nitouche, aurait tout fait pour empêcher C.CHAZAL de postuler à la Présidence des Musées nationaux du grand Paris (Présidence vacante due au départ de J.P Clusal pour le remplacer par un copain....... comme à la Villa Médecis ! Ladite "fiancée » qui voulait imposer, également, d’être en couverture de Télérama, s'attirant les foudres de la directrice Fabienne Pascaud qui explique : " qu’elle se souviendrait d'un "épisode hystérique et exaspérant", laissant partir Gayet « très fâchée, d’avoir été contrariée" de n’avoir pas obtenu satisfaction (ce qui devient rare, para) et ce, malgré l’intervention de sa désormais Conseillère en communication : Anne Méaux !!......quand ce n’est pas celle de sa , désormais, styliste Conseillère en image !!!!! la « fiancée » ne se refusant, désormais, plus rien y compris ds demandes de salaires conséquents en utilisant sa toute nouvelle petite notoriété, pour arriver à ses fins……. comme d’utiliser l’Elysée comme succursale de sa boite de Prod…… à la bonne santé de « nos impôts !!. Prétentieuse aussi culottée que son «grassouillet » petiot fiancé