En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"

02.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

05.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

06.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

07.

Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Culture
Enchères
Une oeuvre de Banksy parodiant Monet a été vendue 8,5 millions d'euros chez Sotheby's à Londres
il y a 7 heures 58 min
pépites > Santé
46 millions de personnes concernées
Covid-19 : Jean Castex annonce l'instauration du couvre-feu pour 38 nouveaux départements et la Polynésie dès samedi
il y a 9 heures 54 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Man Ray et la mode" : quand un photographe surréaliste magnifie les femmes... Une exposition d'une suprême élégance

il y a 10 heures 32 sec
pépites > International
Réformes attendues
Liban : Saad Hariri a été officiellement désigné Premier ministre
il y a 11 heures 32 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche
il y a 12 heures 56 min
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 14 heures 54 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 15 heures 29 min
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 16 heures 17 min
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 17 heures 38 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 18 heures 2 min
pépites > Politique
Calendrier électoral
François Bayrou, haut-commissaire au Plan, est favorable à un report des élections régionales
il y a 8 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Féministe pour Homme" de Noémie de Lattre : rira bien qui rira la dernière

il y a 9 heures 38 min
pépites > International
Tensions
Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"
il y a 11 heures 3 min
pépite vidéo > Politique
Idéologie
Jean-Michel Blanquer : "Ce qu'on appelle l'islamo-gauchisme fait des ravages"
il y a 12 heures 20 min
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 14 heures 37 min
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 15 heures 18 min
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 15 heures 38 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 17 heures 1 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 17 heures 57 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 18 heures 6 min
Chroniques du pot aux roses

Vieux en péril : Hollande réussit à faire reculer l’espérance de vie !

Publié le 20 janvier 2016
Il sera bien difficile à la propagande officielle de nier tout lien avec la baisse continue des remboursements des soins médicaux et l’appauvrissement des classes moyennes.
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il sera bien difficile à la propagande officielle de nier tout lien avec la baisse continue des remboursements des soins médicaux et l’appauvrissement des classes moyennes.

1 - Tout fout le camp

Au temps lointain où Emmanuel Todd croyait au «hollandisme révolutionnaire», en 2012, il eut cette prévision désormais cocasse dans une interview pour l’Obs : « les personnes âgées devraient abhorrer ce gamin mal élevé (Sarkozy) dont la politique attaque le système hospitalier et pourrait aboutir, comme aux Etats-Unis, à une baisse de l'espérance de vie.» Et bien voilà, nous y sommes mais avec Hollande qui a obtenu ce magnifique résultat observé pour la première fois en France depuis près de 50 ans.

Il sera bien difficile à la propagande officielle de nier tout lien avec la baisse continue des remboursements des soins médicaux et l’appauvrissement des classes moyennes. Parallèlement, la natalité recule fortement, sous les coups de la politique familiale du gouvernement qui a diminué les prestations pour tous ceux qui ont le malheur d’avoir des revenus moyens ou élevés et du fait également de l’assombrissement durable des perspectives économiques.

Rappelons que Todd s’était fait connaître, en 1976, pour avoir prévu l’effondrement de l’Union soviétique via la hausse de la mortalité, notamment infantile. Le «hollandisme révolutionnaire» ressemble de plus en plus au «soviétisme décadent».

2 – Les papis se rebiffent

Bernie Sanders, 76 ans aux prunes, socialiste à peine repenti confit dans la liqueur marxiste, hante désormais les cauchemars d’Hillary Clinton, patricienne pleine aux as et nonobstant démocrate, persuadée de son droit familial et divin d’exercer le pouvoir.

Lors d’un débat houleux pour la primaire du parti de l’âne, le papy rouge l’a renvoyée à ses accointances avec Wall Street et ses profits miraculeux où elle gagna quelquefois, lors de rapides coups de bourse et grâce à des informations de bonne provenance, autant de dollars qu’un ex ouvrier de la General Motors en dix ans de travail. Les profiteurs sans vergogne et hautains sécrètent des jaloux agressifs, c’est une vieille loi sociale à laquelle la grande Amérique n’échappe pas. Et l’âge ne fait rien à l’affaire. Toutes proportions gardées, c’est également ce qui se produit en Angleterre avec Jeremy Corbyn, un jeune homme de 66 ans qui cherche des poux au né coiffé Cameron.

Ce dernier, tout ouï devant les chuchotements de la City, fait de son mieux pour éviter un Brexit. Après tout, les Britanniques ont le beurre communautaire : la liberté de faire des affaires en Europe sans entraves, sans en payer le prix : un euro géré de manière stupide depuis qu’il a été créé.

L’Angleterre en général et ses milieux financiers en particulier n’ont donc pas à se plaindre et voudraient que ce deal continue. Mais, que voulez-vous, les électeurs voient d’un mauvais œil le désordre qui règne sur le continent et la jungle de Calais et risquent de faire le mauvais choix.

Cameron a beau, avec la complicité de Bruxelles, théâtraliser un bras de fer factice, l’opinion insulaire n’est pas dupe. Dans la perspicace Albion aussi, l’oligarchie a de plus en plus de mal à faire prévaloir ses choix.

En France, Hollande a trouvé quelques milliards à dilapider pour créer des emplois factices le temps d’une élection. La baisse artificielle des taux d’intérêt grâce à Draghi et la hausse discrète de la taxe sur les produits pétroliers permise par le recul du prix du brut ont temporairement atténué la pression sur le budget de l’Etat. Mou-Président s’est précipité sur cet argent du miracle pour augmenter de nouveau les dépenses sans engager aucune réforme réelle de la bureaucratie dont vit la majorité de ses électeurs.

Que fait Bruxelles pendant ce temps ? Rien bien sûr. Les eurocrates font semblant de croire aux politiques que la marionnette Macron fait semblant de mettre en œuvre. Une Europe sans la France n’est pas viable et la rupture avec notre pays leur coûterait leurs rentes douillettes. Hollande peut donc tranquillement tenter de se faire réélire grâce à la dette.

Mais, là encore, l’opinion n’est pas tout à fait dupe. Elle a bien compris qu’il s’agit d’embauches aussi coûteuses qu’éphémères. Même la presse socialisante et subventionnée a du mal à ne pas prendre ses distances avec le président de son choix. Libération a changé de ton et devient de plus en plus critique, promouvant primaires à gauche et doutant des statistiques présidentielles. L’Elysée aurait-il refusé quelque avantage à Joffrin ou incommoderait-il Drahi/SFR/ Numericable en soutenant les menées d’Orange chez Bouygues ? Nous ne voulons pas croire à des hypothèses aussi mesquines.

Partout, la montée des partis dits populistes est difficile à contenir. Des coalitions hétéroclites ont été mises en place en Espagne et au Portugal pour gérer les affaires courantes dans le respect des lois bruxelloises. Mais elles sont fragiles. Les Grecs diabétiques vont de nouveau devoir se mettre sur la pointe des pieds pour obtenir un sucre de la Troïka. Mais ils renâclent.

C’est un coup de froid brutal sur l’oligarchie mondiale. Elle a privilégié, via l’endettement et l’assouplissement quantitatif, les Etats et corporations les plus puissantes mais laissé de côté un nombre croissant d’individus affaiblis et de pays exsangues. Et les vieux, c’est bien connu, sont sensibles au froid.

3 - Voeux du FN qui veut des vieux

Estimant que les retraités lui sont encore majoritairement hostiles et l’empêchent, par leurs votes, de franchir le dernier obstacle qui le sépare du «pouvoir», le Front national a entrepris de séduire le troisième âge. Thème de l’ «apaisement» mis en avant, credo anti-européen modéré, insistance sur la protection du patrimoine et de l’héritage : c’est une offensive grise que lancent les frontistes. Les seniors ont eu raison des extrémistes et les conduisent à se normaliser quand pourtant la réalité se durcit et semble leur donner raison. Trop forts les vieux !

4 - Le camp des saintes

Clémentine Autain, gauchiste à usage des médias, aura bien fait rire la twittosphère en comparant les violences sexuelles des immigrés le jour du nouvel an avec celles de l’armée rouge pénétrant, si l’on peut dire, en Allemagne. Assimile-t-elle les forces soviétiques d’occupation aux forces islamiques de migration ? 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (17)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
DESVESSIESPOURDESLANTERNES
- 25/01/2016 - 21:18
mortifère
les augmentations constantes des cotIsations des mutuelles sont un scandale qu'il conviendrait de mettre au clair ; représentant parfois plus d'un mois de salaire ou pension.
C'est une manière de fiscaliser les pôvres ! particulièrement sournoise et pernicieuse .Merci les gôches !
D'autant que ces sous SS remboursent souvent des clopinettes en vertu d'un principe de précaution qui est en réalité tout bénef pour leurs finances;
karenotsoa
- 21/01/2016 - 13:58
Le changement, c'est maintenant?
Le travail est hyper taxé et précaire, l'âge de la retraite reculé, les pensions amputées, la fiscalité des plus âgés alourdie, le pouvoir d'achat en recul, le robinet des allocations familiales refermé, et l'avenir de l'Europe compromis, celui du monde sérieusement assombri par les tensions économiques, la folie des milieux financiers que personne ne sait contrôler ni taxer et qui spéculent sur les matières premières, parient sur les chutes et les catastrophes, l' augmentation des inégalités, l'explosion des fanatismes et de l'obscurantisme contre le progrès, le péril climatique... Voilà qui motive au changement et à la remise en question de ce qui nous a été inculqué! Changeons! Arrêtons de bosser pour payer trop d'impôts et attendre une retraite misérable et tardive voire post mortem, ne faisons pas nécessairement d'enfants à qui l'on prépare un avenir incertain et dangereux, trouvons ou retrouvons chacun d'autres façons de vivre, d'autres projets... Doit on poursuivre sur des voies aussi absurdes? Personnellement, j'ai fait un constat et changé radicalement de vie en 2014... et j'en suis très heureuse
pc85
- 21/01/2016 - 12:18
@lexxis ... dans la m....
surtout si FH se représentait et était élu. Quoique ... avec les autres bras cassés, nous ne serions pas loin du même résultat. Pas vraiment réjouissant !