En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

02.

Macron skie français

03.

Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie

04.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

05.

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

06.

Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café

07.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

05.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

06.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Qui veut risquer sa vie la sauvera (Mémoires)" de Jean-Pierre Chevènement : heureux qui comme Chevènement a eu plusieurs vies dans sa vie en maintenant la même trajectoire. Un panorama exhaustif de l’histoire de notre pays de 1962 à 2019

il y a 9 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rachel et les siens" de Metin Arditi : un roman superbe et, évidemment, bouleversant, La Palestine, Israël, le XXe siècle...

il y a 10 heures 7 min
pépites > Politique
Brut.
Emmanuel Macron : « Je n'ai pas de problème à répéter le terme de violences policières mais je le déconstruis »
il y a 14 heures 33 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les bracelets se noient dans le marc de raisin et quand les tortues ont l’accent italien : c’est l’actualité décembriste des montres
il y a 16 heures 2 min
light > Loisirs
Bingo
La popularité croissante de “All I Want for Christmas is You” montre que l'industrie de la musique valorise les vieilles chansons
il y a 18 heures 34 min
light > Insolite
Bizarre
Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie
il y a 20 heures 37 min
light > Social
Convivial et efficace
Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café
il y a 21 heures 5 min
pépites > Economie
Coronavirus
Le Fonds de solidarité universel s'arrêtera le 31 décembre annonce Bruno Le Maire
il y a 21 heures 49 min
décryptage > France
Vive nous

Macron skie français

il y a 22 heures 6 min
décryptage > Société
Placements privilégiés

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

il y a 22 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes puissantes" de Léa Salamé : curiosité et plaisir à la lecture des aveux (en toute honnêteté…) de 12 personnalités féminines, découvrir leur force intérieure, leur parcours, leur influence

il y a 9 heures 37 min
pépite vidéo > Politique
Interview
Retrouvez l’intégralité de l’entretien d’Emmanuel Macron accordé à Brut
il y a 11 heures 7 min
pépites > International
Rebondissement
Ziad Takieddine a été arrêté au Liban
il y a 15 heures 42 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

il y a 17 heures 31 min
décryptage > France
Article 24

Police, manifestants et libertés publiques : les images de violence servent-elles la Vérité... ou de munitions aux combattants de nos guerres idéologiques ?

il y a 20 heures 30 min
pépite vidéo > Economie
Commerçants face à la crise
Nouveau calendrier : Bruno Le Maire confirme le report des soldes d'hiver au 20 janvier prochain
il y a 20 heures 57 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable
il y a 21 heures 42 min
pépites > Economie
Voyage moins cher
La SNCF envisage de plafonner le prix des billets de TGV en seconde classe
il y a 22 heures 1 min
pépites > Politique
Scandale
Dominique Strauss-Kahn annonce la sortie d'un documentaire sur sa vie à l'automne 2021
il y a 22 heures 15 min
décryptage > Science
Espace

ClearSpace-1 : l’opération anti-débris spatiaux qui sauvera nos satellites (et nos GPS)

il y a 22 heures 33 min
Atlantico Green

Journée mondiale sans papier : mais qui a dit que le stockage numérique était bon pour l’environnement ?

Publié le 30 octobre 2015
Les défenseurs de l'environnement n'ont de cesse d’encourager les entreprises et les administrations à baisser leur consommation de papier. Pourtant, outre le fait que chaque employé de bureau consommerait en moyenne 70 kilos de papier par an, la dématérialisation ne semble pas être une solution. Retour sur un impact écologique méconnu.
Bernard Boutherin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernard Boutherin est ingénieur de formation, et est actuellement responsable informatique du Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie à Grenoble (LPSC), chargé de mission pour la sécurité informatique auprès de la direction de l’Institut...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les défenseurs de l'environnement n'ont de cesse d’encourager les entreprises et les administrations à baisser leur consommation de papier. Pourtant, outre le fait que chaque employé de bureau consommerait en moyenne 70 kilos de papier par an, la dématérialisation ne semble pas être une solution. Retour sur un impact écologique méconnu.

Atlantico : Au niveau planétaire, la dématérialisation induit un recours accru aux outils numériques et, pour une accessibilité hors des contraintes de temps et d'espace, au cloud computing. Or, cet hébergement à distance nécessite l'alimentation en énergie et la maintenance de centaines de milliers de serveurs informatiques. Est-ce vraiment écologique ? 

Bernard Boutherin* : L'impact négatif écologique lié au recours aux outils numériques se situe à 3 niveaux : 

- les impacts liés à l'extraction des métaux et à la fabrication des équipements :

Les composants électroniques mettent en œuvre des dizaines de métaux rares comme l'or, l'argent, le palladium, l'indium, etc. dont les ressources minières s'épuisent et nécessitent de ce fait toujours plus d'énergie pour être extraits.

- les ressources consommées pour utiliser les équipements, c'est la phase d'usage :

Il faut considérer en particulier l'énergie consommée par les serveurs des datacentres et l'énergie consommée pour leur refroidissement (un gros datacentre consomme autant qu'une petite ville) mais aussi les consommations des équipements des internautes (un milliard de box correspond à la puissance de 15 tranches de centrales nucléaires)

- les impacts liés au recyclage de ces composants (DEEE)

La part des DEEE qui sont recyclés par les filières organisées est faible (de l'ordre de 1/3 en Europe par exemple), et le nombre de métaux que l'on est capable de récupérer (17 au maximum aujourd'hui dans le meilleur des cas) est faible au regard du nombre (60) de métaux utilisés, enfin la complexité de l'extraction des métaux augmente avec l'intégration des composants.

Au regard de ces impacts négatifs il faudrait mettre en balance l'impact écologique positif de la dématérialisation : gain de temps, économie de déplacement, économie de papier, qui est beaucoup plus difficile à évaluer (notamment parce que les impacts liés aux étapes de production et de recyclage des équipements électroniques ne sont en général pas prise en compte) et qui est sujet à l'effet rebond : si le temps gagné en ne faisant pas la queue au guichet des impôts vous permet de voyager en avion à l'autre bout du monde l'impact sera très négatif.

L'impact écologique des datacenters est-il aujourd'hui contrebalancé par des initiatives des hébergeurs en faveur de l'environnement ? 

Les hébergeurs focalisent leurs actions sur la phase d'usage des datacentres. Ils travaillent à abaisser leurs consommations - et leurs coûts - énergétiques ce qui est en parfait accord avec leur intérêt économique. Il faut noter aussi des actions pour utiliser des énergies renouvelables comme source d'énergie et pour récupérer la chaleur produite par les serveurs ce qui a également une répercussion positive sur les coûts d'exploitation.

Ces actions ne peuvent pas contrebalancer les impacts négatifs car on est loin d'avoir des datacentres qui compensent totalement le CO2 produit et même si c'était le cas il resterait les impacts des phases de fabrication et de recyclage des composants.

Ce dimanche marque la "Journée mondiale sans papier". A l'heure de l'informatique et du cloud, où en est-on d'une société sans papier ? Est-ce possible ?  

Depuis des décennies on espère voir diminuer la consommation de papier grâce à la généralisation de l'outil informatique et dans la pratique c'est le contraire qui se produit, la généralisation des imprimantes personnelles a entrainé une augmentation de la consommation mondiale de papier de quelques % par an au niveau mondial.

Quels sont les outils numériques qui peuvent facilement prendre le relais du papier ? Pour les signatures de documents par exemple ?

Difficile à dire. Il y a eu par exemple des études comparatives entre les impacts d'une liseuse et d'un ouvrage papier. Si l'avantage revient à la liseuse lorsque le nombre de livre lu par an est important (supérieur à 20), il ne faut pas oublier que moins de 10% de la population Française lit plus de 8 livres par an et surtout que le livre se prête, se conserve etc. contrairement au support numérique, obsolescent par nature puisque l'évolution des formats et des équipements rendra très vite le livre numérique illisible.

* Médecin également, Françoise Berthoud a assisté M. Boutherin dans ses réponses.

Propos recueillis par Adeline Raynal

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires