En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
Atlantico chic
Chaussures pour hommes : les meilleures marques 2015 / 2016 (Partie 5)
Publié le 09 octobre 2015
Comme chaque année, Hugo Jacomet, blogueur star de l’élégance parisienne et fondateur du magazine en ligne Parisian Gentleman, propose l’une des sélections de souliers masculins les plus complètes et les plus détaillées disponible sur le web classée par gammes de prix. Aujourd’hui la 5ème partie : les chaussures entre 500 et 550 euros.
Fondateur et éditeur de "Parisian Gentleman", Hugo Jacomet est une plume reconnue dans le domaine du style masculin.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugo Jacomet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fondateur et éditeur de "Parisian Gentleman", Hugo Jacomet est une plume reconnue dans le domaine du style masculin.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Comme chaque année, Hugo Jacomet, blogueur star de l’élégance parisienne et fondateur du magazine en ligne Parisian Gentleman, propose l’une des sélections de souliers masculins les plus complètes et les plus détaillées disponible sur le web classée par gammes de prix. Aujourd’hui la 5ème partie : les chaussures entre 500 et 550 euros.

VASS

Le plus célèbre bottier de Budapest

Prix moyen : 500 euros

VASS-SHOES.COM


 

Laszlo Vass est un bottier hongrois faisant l’objet, depuis quelques années, d’un engouement planétaire car il fut l’un des premiers bottiers/chausseurs de l’Est de de l’Europe à se faire un nom en dehors de ses frontières. En effet, lorsque le monde entier a découvert, il y a quelques années maintenant, les formidables souliers faits-main de Vass commercialisés à des prix jamais vus à l’époque, ce fut un choc et un succès immédiats.

Evidemment, le succès instantané de cette petite maison ne fut pas sans poser, au début, quelques problèmes logistiques (délais de livraison aléatoires, qualité des produits parfois inconstante, service client un peu trop « rustique » pour une clientèle occidentale…).

Aujourd’hui Vass continue à commercialiser ses formidables souliers soit depuis son atelier de Budapest, soit depuis son site Internet (qui a été grandement amélioré, indéniablement) soit via un réseau de revendeurs dans certains pays comme Made to Order à Paris.

Les souliers sont toujours aussi beaux (les formes K et U notamment et les incontournables Budapester pour les amateurs de souliers massifs et ultra costauds.), les finitions en net progrès et les cuirs de qualité plus qu’honorable.

Quant au rapport qualité/prix, il reste de tout premier plan, évidemment.

++ : De très beaux souliers montés main, des gammes de plus en plus larges, un rapport qualité-prix époustouflant.

— : Des délais toujours approximatifs et un service-client, bien que de très bonne volonté, encore loin des standards européens et, surtout, américains.

 

ALFRED SARGENT

Des biens beaux souliers mais une stratégie illisible

Prix moyen : 520 euros

ALFREDSARGENT.CO.UK

Nous aimons beaucoup, chez PG (et depuis longtemps) Alfred Sargent, excellent fabricant de souliers anglais de la région de Northampton dont la manufacture abrita, il y a quelques années, les premières lignes de production de nos amis de chez Gaziano & Girling (il se dit d’ailleurs dans le métier qu’AS a bien profité, à l’époque, du talent et du savoir-faire de Tony Gaziano qui a grandement contribué à faire progresser l’usine, mais c’est une autre histoire) et qui fabrique de belles chaussures élégantes et bien plus fines que la plupart des fabricants locaux.

Le seul problème avec Alfred Sargent (qui fabrique par ailleurs pour d’autres marques) c’est que la stratégie de l’entreprise reste toujours aussi floue et que  sa politique de distribution (et de prix) reste très mouvante.

Par exemple, il est possible de trouver la gamme « Exclusive » chez Herring pour 600 euros comme ce très beau Richelieu à plastron  alors que dans le réseau Manfield, ce joli Richelieu bout golf issu, à priori, de la même gamme est proposé à 450 euros… De le même ordre d’idée, le même modèle est vendu à un tarif avoisinant les 600 euros dans la boutique en ligne A fine pair of shoes. C’est à ne rien y comprendre !

Evidemment, ces souliers doivent surement présenter des qualités différentes pour justifier ces écarts de prix, le modèle Manfield étant décrit comme »AS pour Bowen », ce qui n’est pas, avouons le, le meilleur moyen d’attirer le chaland-connaisseur.

C’est le problème chez Sargent : aucune indication claire de quelle gamme il s’agit et peu de cohérence globale dans la distribution.

Nous ne savons d’ailleurs pas, à ce jour, où trouver à coup sûr la gamme magnifique gamme supérieure « Handgrade » ni même à quel prix…

A part cela les souliers AS sont beaux et, souvent, très bien réalisés.

++ : De beaux souliers anglais comme on les aime, classiques « with a twist » grâce à de belles formes et à une belle réalisation.

— : Une politique de distribution incohérente et des tarifs illisibles.

 

ALDEN

Les souliers  « Made in USA » classiques, durables et confortables

Prix moyen : 520 euros

ALDENSHOE.COM


 

Alden, maison américaine créée en 1884 en Nouvelle Angleterre tient toujours fièrement sa place dans la sélection PG !

Il faut dire que la maison installée dans la même ville du Massachusetts depuis sa création a de sérieux arguments à faire valoir : une qualité de construction impeccable, une solidité éprouvée, une qualité de cuir toujours excellente, un confort absolument phénoménal et, bien sûr, une maîtrise particulièrement poussée du cuir Cordovan.

Distribués dans le monde entier dans un réseau de points de ventes haut de gamme (Degand à Bruxelles, Leffot à New York, Upper Shoes à Lyon et Paris, Sir Max à Amsterdam, Santa Eulalia à Barcelone pour ne citer que quelques exemples), les souliers Alden restent, aujourd’hui plus que jamais, fidèles à leurs caractéristiques : des formes toujours aussi peu flatteuses (rondes et « lourdes » à l’oeil) mais un excellent chaussant (de qualité orthopédique au sens propre du terme) et des gammes de boots absolument géniales, notamment celles réalisées avec Leffot à New York.

Tout amateur de souliers devrait posséder au moins une paire d’Alden sans sa collection. Juste pour « l’expérience », comme disent si bien les américains.

++ : Un confort exceptionnel, une belle qualité de fabrication, un cuir Cordovan de premier ordre.

— : Des formes toujours aussi ennuyeuses (hormis les boots) et peu d’efforts pour moderniser le style général.

 

WILDSMITH

La renaissance d’une vieille gloire du soulier Britannique

Prix moyen : 530 euros

WILDSMITH.COM


 

La maison Wildsmith, fondée en 1847, fait partie de ces marques ayant fait l’objet d’une résurrection soudaine suite à la fermeture du business et à la vente du nom (et de l’histoire qui va avec) à des investisseurs.

Le Wildsmith d’aujourd’hui n’a donc rien à voir avec l’ancien, ce qui ne nous empêche pas d’intégrer la marque dans notre sélection 2015 tant les produits sont de bonne qualité et proposé à des prix décents (compte tenu du taux de change).

Relancée en 2013 par les fondateurs de « Cad and the Dandy » et Chay Cooper, un ancient de chez Alfred Sargent, Widsmith propose depuis deux ans une jolie petite collection de beaux souliers anglais fabriqués à Northampton (chez Alfred Sargent) dont les designs, certes classiques, font preuve d’un flair discret mais réel.

Nous aimons particulièrement le simple boucle bi-matière en tête de cette review ainsi que le simple boucle St James au patronage sobre mais très réussi.

Le départ de Chay Cooper qui a rejoint les rangs de Crockett and Jones en milieu d’année dernière a quelque peu stoppé la progression prometteuse de Wildsmith et jeté le doute sur le futur de la marque (la petite collection n’ayant pas du tout changé depuis plus d’une année maintenant).

En attendant d’en savoir plus, les produits proposés restent, quant à eux, pertinents et séduisants. A suivre donc.

++ : Une belle petite collection de souliers anglais dessinés avec beaucoup de goût, des tarifs raisonnables (toutes proportions gardées bien sûr).

— : Une collection qui reste très limitée et un futur un peu flou.

 

CROCKETT & JONES

L’une des références du beau soulier Britannique

Prix moyen : 550 euros

CROCKETTANDJONES.COM


Organisée autour de deux gammes, la « Main Line » (prix moyen 550 euros) et la « Handgrade » (prix moyen 750 euros avec plus d’opérations à la main et des cuirs de premier choix, tant pour les tiges que pour les semelles), l’offre Crockett and Jones représente, assurément, l’un des choix les plus sûrs pour les amoureux de très belles chaussures anglaises.

La manufacture Crockett and Jones de Northampton, fondée en 1879, est l’une des plus réputées de la région (LE berceau des belles chaussures en Angleterre) et la maison déçoit rarement avec ses produits dont la qualité et l’élégance sont d’une constance exemplaire.

Les modèles CJ sont les archétypes des « classiques intemporels » (une formulation tellement galvaudée de nos jours) et il est vraiment difficile de ne pas se laisser déduire, un jour ou l’autre, par des modèles comme le Westbourne (Main line), un Richelieu à plastron aux proportions parfaites, le Pembroke (Main Line), un formidable brogue de campagne ou la Camberley (Main Line), une belle bottine à double boucle.

A noter que la maison propose des gammes légèrement différentes pour ses points de vente situés en France, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

++ : La qualité objective et ressentie, la régularité, la discrétion, l’étendue des gammes.

— : Vraiment peu de prises de risque en termes de style au fil des années, mais c’est le positionnement de la maison.

Vous trouverez l’intégralité de la sélection PG des souliers de qualité pour 2015/2016 (58 marques détaillées) sur les deux liens suivants :

- La sélection PG des souliers de qualité partie 1

- La Selection PG des souliers de qualité partie 2

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
02.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
04.
Pourquoi Oxfam se trompe de combat (et passe totalement à côté de ce qui se passe dans les pays développés)
05.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
07.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
07.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires