En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

03.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

04.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia

07.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 7 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Chambre des dupes" de Camille Pascal : Louis XV et les soeurs Mailly-Nesle : amours, intrigues, courtisans... Un roman brillant et bien documenté

il y a 9 heures 2 min
pépites > Politique
Campagne sous tension
Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia
il y a 9 heures 58 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 10 heures 54 min
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 12 heures 35 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 15 heures 10 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 15 heures 54 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 16 heures 31 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 17 heures 7 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 17 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 8 heures 51 min
light > Media
Bon rétablissement
Michel Drucker ne sera pas de retour sur France 2 avant 2021 après son opération
il y a 9 heures 36 min
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 10 heures 19 min
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 11 heures 50 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 15 heures 2 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 15 heures 37 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 15 heures 58 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 16 heures 52 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 17 heures 35 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 18 heures 23 min
© Reuters
© Reuters
« Politico Scanner »

Sarkozy ou Hollande ? Les Français estiment le président sortant plus crédible

Publié le 30 novembre 2011
La popularité de Nicolas Sarkozy remonte doucement mais son rival socialiste François Hollande reste loin devant avec 53% d'opinions favorables (contre 38% pour le président de la République). Pourtant, selon un sondage Ipsos, les Français trouvent que Nicolas Sarkozy reste un président plus crédible que le candidat socialiste.
Guillaume Peltier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Guillaume Peltier est député de Loir-et-Cher et vice-président délégué des Républicains. Il a été professeur d'histoire-géographie, chef d'entreprise et porte-parole de Nicolas Sarkozy.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La popularité de Nicolas Sarkozy remonte doucement mais son rival socialiste François Hollande reste loin devant avec 53% d'opinions favorables (contre 38% pour le président de la République). Pourtant, selon un sondage Ipsos, les Français trouvent que Nicolas Sarkozy reste un président plus crédible que le candidat socialiste.

A 6 mois du second tour de la présidentielle et alors que le président de la République et les actions du gouvernement connaissent un regain de popularité, Ipsos a réalisé une grande étude pour le Monde, Cevipof, Fondapol et la Fondation Jean Jaurès auprès d’un panel de 6 000 Français inscrits sur les listes électorales. L’institut a ainsi testé la crédibilité comparée de Nicolas Sarkozy et François Hollande sur de nombreux thèmes. Le résultat est sans appel. Malgré une cote de popularité longtemps en berne, les Français reconnaissent aujourd’hui en Nicolas Sarkozy un président capable de faire face à la crise, de diminuer l’insécurité ou encore de faire face à une crise diplomatique et militaire.

Pour une nette majorité de Français, Nicolas Sarkozy s’impose comme le plus capable de faire face à une crise diplomatique et militaire internationale. Marqués par les nombreuses prises de position du président de la République sur la scène internationale, ou par la récente intervention militaire en Libye, 61% des électeurs interrogés estiment que Nicolas Sarkozy sait mieux gérer une crise diplomatique et militaire que François Hollande, crédible en ce domaine pour 37% des interrogés. Contexte de crise oblige, le président de la République, par l’intermédiaire du gouvernement et les deux plans de rigueur, est le plus à même de prendre des décisions difficiles pour 60% des personnes interrogées, contre 39% pour président du Conseil général de la Corrèze. Et n’est-ce pas là une mission essentielle dans le rôle d’un chef d’Etat en période de crise ?

Autre thème crucial parmi les préoccupations des Français : la sécurité. En la matière, c’est toujours le président de la République sortant qui mène le duel. Là encore l’arbitrage des Français est claire, sa capacité à diminuer l’insécurité est reconnue pour 54% des électeurs, contre seulement 44% pour François Hollande. 54%, c’est également la part des Français considérant que Nicolas Sarkozy a la stature présidentielle, tandis que le candidat socialiste ne le devance que pour 44% des électeurs.

Le 5ème item proposé par Ipsos porte sur la capacité à mieux faire fonctionner l’Europe, un domaine dans lequel plus d’un Français sur deux fait plus confiance au chef de l’État qu’en son rival socialiste (52% contre 46%). 50% des Français enfin estiment Nicolas Sarkozy plus capable de faire face à la crise économique et financière actuelle, contre 48% pour François Hollande. Ces chiffres semblent donc attester un bilan ressenti comme positif du mandat du président de la République, et démontre que dans l’esprit des Français, le chef de l’État est compétent.

Mais si ce dernier s’empare sans contestation d’une crédibilité positive pour assurer de nouveau un mandat présidentiel, il reste deux thèmes sur lesquels Nicolas Sarkozy apparaît moins crédible que son adversaire socialiste. La capacité à protéger les Français des conséquences de la crise économique et la réduction des inégalités sociales sont deux thèmes sur lesquels les Français pensent que François Hollande serait meilleur que le Président sortant, à respectivement 55% contre 44% et jusqu’à 78% contre 20% sur la capacité à réduire les inégalités sociales, thème où François Hollande joue à domicile…

Empêtré dans des (dés)accords avec les écologistes, des appels du pied au Modem et un Front de Gauche qui gronde, la séquence post-primaire de François Hollande a émoussé son avantage et accentué le cafouillage. Le chef de l’État, dans l’image comme dans les intentions de vote, bénéficie d’un regain de confiance et semble récolter les fruits de la re-présidentialisation opérée depuis de longs mois. Depuis que l’on connaît le nom du candidat socialiste qui portera le projet PS, Nicolas Sarkozy n’est plus jugé en valeur absolue mais en valeur comparée. Et en correspondant à 6 critères sur 8, c’est Nicolas Sarkozy qui ressemble le plus à ce que les Français attendent de leur président. De quoi rappeler que rien n’est joué pour le printemps prochain.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
porticcio
- 01/12/2011 - 12:59
Encore un revers pour Hollande ?
D’après un récent sondage, c’est le sapin de Noël d’une hauteur de 1,5 m qui aurait leur préférence.
jonatt
- 01/12/2011 - 10:16
Petit, petit, petit .....
Mettre l'Allemagne et le Monde au pas, il fait rigoler la planete entiere. Il n'est meme pas capable de mettre son parti au pas, trop occupé à combiner avec les verts, les centristes !! S'il est élu, il sera sur la dernière rangée de la photo a manger ses loukoums !!!
evy
- 01/12/2011 - 08:48
il a fait le poids, avant!
pourquoi les intellos pensent ils qu'il faut être "fan" de Martine ou de François" pour faire partie des branchés ! Ne voyez vous pas qu'ils sont nuls. Ils vous promettent de mettre l'Allemagne au pas. Quoi de plus ridicule. Même les verts sont nuls chez nous ! Le coq chante, les deux pattes dans la "merde"