En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Economie
EMPLOI
Macron annonce une exonération de cotisations et 300.000 contrats d'insertion pour les jeunes
il y a 9 heures 8 min
pépites > Santé
SANTÉ
Macron souhaite le masque obligatoire dans tous les lieux publics clos
il y a 10 heures 27 min
light > France
FÊTE PERCHÉE
Un DJ va mixer en haut de la grande échelle des pompiers
il y a 10 heures 59 min
pépites > France
CORONAVIRUS
Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille
il y a 11 heures 42 min
pépite vidéo > France
DÉFILÉ
14 juillet : Trois miraculés d’une intervention au Mali vont défiler
il y a 12 heures 29 min
décryptage > Société
Des mots pour mentir

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

il y a 14 heures 5 min
décryptage > France
BACCALAURÉAT 2020

Baccalauréat 2020 : la cuvée coronavirus a été livrée

il y a 14 heures 30 min
décryptage > Economie
WIKI AGRI

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

il y a 14 heures 56 min
décryptage > Europe
UNION EUROPÉENNE

Union européenne : la réglementation sur les travailleurs routiers déchirent les Européens

il y a 15 heures 43 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

il y a 16 heures 47 min
pépite vidéo > Santé
FÊTE NATIONALE
Emmanuel Macron souhaite rendre le masque obligatoire dans les lieux publics clos
il y a 9 heures 20 min
light > Insolite
BON APPÉTIT
Une cliente trouve une tête de lézard dans sa bolognaise, l'enseigne s'excuse
il y a 10 heures 35 min
pépites > France
COMMÉMORATION
Nice commémore les quatre ans de l'attentat de Nice
il y a 11 heures 13 min
pépites > France
FRANCE
"MACRON ASPHYXIE L'HÔPITAL" une banderole déployée durant la cérémonie
il y a 12 heures 12 min
décryptage > Media
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 14 juillet en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 32 min
décryptage > Société
Inclusivement vôtre

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

il y a 14 heures 21 min
décryptage > International
INTERNATIONAL

Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

il y a 14 heures 39 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

il y a 15 heures 19 min
décryptage > Science
SCIENCE

Coronavirus, 2eme vague et crise économique : 2020, l’été de la grande dissonance cognitive

il y a 16 heures 22 min
pépite vidéo > Loisirs
Ouverture du Royaume
Après 4 mois de fermeture, Disneyland Paris réouvre ses portes ce mercredi
il y a 1 jour 6 heures
Atlantico chic

Chaussures pour hommes : les meilleures marques 2015-2016 (Partie 4)

Publié le 11 septembre 2015
Comme chaque année, Hugo Jacomet, blogueur star de l’élégance parisienne et fondateur du magazine en ligne Parisian Gentleman propose l’une des sélections de souliers masculins les plus complètes et le plus détaillées disponible sur le web, classée par gammes de prix. Aujourd’hui la quatrième partie : les chaussures en dessous de 500 euros.
Hugo Jacomet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fondateur et éditeur de "Parisian Gentleman", Hugo Jacomet est une plume reconnue dans le domaine du style masculin.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Comme chaque année, Hugo Jacomet, blogueur star de l’élégance parisienne et fondateur du magazine en ligne Parisian Gentleman propose l’une des sélections de souliers masculins les plus complètes et le plus détaillées disponible sur le web, classée par gammes de prix. Aujourd’hui la quatrième partie : les chaussures en dessous de 500 euros.

FITZPATRICK FOOTWEAR

Le « Shoe Snob » est-il en train de réussir son pari ?

Prix moyen : 460 euros

JFITZPATRICKFOOTWEAR.COM

Malgré une Livre Sterling qui pénalise grandement les chausseurs britanniques pour leur business en dehors du Royaume-Uni, notre camarade Justin Fitzpatrick (aka le « Shoe Snob ») continue son ascension irrésistible sur le marché et propose désormais une gamme de souliers digne de maisons beaucoup plus anciennes et beaucoup plus importantes.

Ayant été parmi les tous premiers chez PG à croire en l’aventure de Justin (avec, notons le, Tony Gaziano qui a toujours fait preuve d’une grande bienveillance à l’endroit de Justin durant ses années d’apprentissage lorsqu’il patinait infatigablement des souliers chez Gieves and Hawkes le jour et qu’il fabriquait des souliers la nuit, pour s’entrainer), nous ne pouvons que nous réjouir de son succès qui semble se confirmer saison après saison, avec des gammes de plus en plus raffinées, des modèles de plus en plus sophistiqués et une qualité globale en net progrès.

Ayant enfin réalisé le « cut » dans son propre pays (nous rappelons que Justin est Américain) avec un trunk-show chez Leffot à New York (après bon nombre d’autres dans le monde entier) il reste maintenant à Justin Fitzpatrick à concrétiser son rêve initial avec l’ouverture d’une boutique en propre ou, à tout le moins, avec une présence plus importante dans des lieux de vente physiques, sa concession chez Timothy Everest à Spitalfields étant pour le moins excentrée.

Une belle aventure et, surtout, de biens beaux souliers dessinés et conçus par un entrepreneur tenace et d’une honnêteté désarmante. Une valeur qui devient de plus en plus sûre du marché.

++ : Des designs innovants, une belle qualité globale et une démarche honnête.

— : Une présence physique encore très faible, même à Londres.

 

 

CAULAINCOURT

La petite maison parisienne qui monte…

Prix moyen : 465 euros

CAULAINCOURT.PARIS

Fondée il y a quelques années par Alexis Lafont, un authentique passionné de souliers masculins, la maison Caulaincourt est incontestablement l’un des succès français de ces dernières années avec, en l’espace de peu de temps, l’ouverture de trois boutiques en propre (dont la dernière Avenue Victor Hugo) et l’ouverture, encore plus récente, d’une jolie boutique en ligne dédiée à la marque.

La raison de ce succès est simple : les souliers Caulaincourt sont beaux, bien construits et relativement abordables au vu de la qualité, très constante, délivrée. Fabriqués majoritairement en France (dans le Maine et Loire près de Saumur), les créations maisons sont raffinées, sophistiquées et fines, sans pour autant être trop longues, ce qui est parfois le pêché des fabricants transalpins.

Différents types de montages sont proposés (GY, Blake, Bolonais) et la gamme des modèles est vraiment séduisante avec, notamment, des boots bi-matière de toute beauté (qui ont permis à la marque de se faire grandement remarquer sur la toile).

Le MTO maison est également remarquable puisque, pour faire court, tout est quasiment possible (changement de montage, de cuir, de patronage) pour des suppléments de tarifs très raisonnables par rapport au prêt-à-porter (compter 150 euros en moyenne).

Incontestablement la maison parisienne qui monte…

+++ : De la qualité, de la personnalité, de la constance et des gammes vraiment séduisantes.

— : Peu de points faibles, vraiment.

 

BARBANERA

Un peu de rock and roll, un peu de moto et beaucoup de style

Prix moyen : 480 euros

BARBANERASHOES.NET

Lancée en 2011 et formée de deux fratries, dont les frères Guardi, Barbanera est une nouvelle marque de souliers italiens fabriqués dans une petite usine en Toscane et qui jouit déjà d’une belle notoriété grâce, notamment, à la personnalité indéniable (et furieusement séduisante) de certains de leurs modèles phares : le Gatsby, un soulier de type spectator revisité à la mode Barbanera, le Jerry Lee, un soulier hybride, derby boucle avec frange amovible ou, encore la superbe riding boot Ruskin, semblant tout droit sortie d’un film de James Dean et que, chez PG, nous aimons beaucoup.

Le style Barnabera c’est un joyeux fourre-tout composé d’origines italiennes, de passion pour la moto, de rock’n’roll (Sergio Guardi était, il y a encore peu de temps, un bassiste de rock professionnel) et d’une approche du design décomplexée et décontractée.

L’une des vraies belles découvertes de cette sélection 2015 et une jeune maison prometteuse à suivre de près.

++ : Des souliers à forte personnalité et une belle qualité globale.

— : Encore difficile à se procurer à cause d’une distribution encore très confidentielle et des délais de livraison encore aléatoires.

 

TRICKER’S

Tout change sur le marché, rien ne change chez Tricker’s

Prix moyen : 490 euros

TRICKERS.COM


Fondée en 1829, Tricker’s est l’une des plus anciennes manufactures de fabrication de souliers de la région de Northampton.

Hormis le problème, actuel, du cours déraisonnable de la Livre Sterling, notre review de 2014 de Tricker’s est toujours parfaitement d’actualité :

Chez Tricker’s, comme chez Grenson et consorts, pas de manières, pas de formes fuselées ni d’effets de style sur les patronages : les modèles sont simples, les formes rondes et classiques et le tout respire la qualité et la solidité. Comme beaucoup d’amateurs de Trickers, j’ai un (gros) faible pour les brogues de campagne (country brogues) maison dont le génial modèle Bourton ci-dessus, un soulier très agréable à porter et d’une solidité incroyable.

Evidemment, tout est fabriqué dans la manufacture maison qui fabrique par ailleurs bon nombre de produits  pour d’autres marques.

Une maison très respectable et dont la boutique de Jermyn Street reste un « must see » pour tout amateur de belles chaussures anglaises.

++ : Des beaux souliers bien fabriqué et solides, des country brogues fabuleux !

— : Des formes rondes et globalement peu attractives.

La sélection complète et détaillée (33 marques) est disponible sur Parisian Gentleman.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires