En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

06.

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

07.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 8 heures 53 min
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 10 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 13 heures 7 min
décryptage > France
Image d'Epinal

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

il y a 15 heures 6 min
décryptage > Environnement
Absurdité

Nucléaire : au-delà de Fessenheim, un gâchis français

il y a 16 heures 29 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Les distorsions de concurrence qui sont préjudiciables aux agriculteurs français

il y a 16 heures 52 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les intellectuels américains et la crise de la civilisation

il y a 16 heures 53 min
décryptage > Société
Bataille à mener

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

il y a 17 heures 7 min
décryptage > Atlantico business
Dialogue

La « Food révolution » pourrait rapprocher le monde agricole et les écologistes...Encore faudrait-il qu’ils le veuillent

il y a 17 heures 22 min
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 1 jour 2 heures
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 9 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 12 heures 54 min
décryptage > Culture
Too much

Start-up nation oui, anglais à l’eurovision non : qui importe quel mot dans le français d’aujourd’hui ?

il y a 14 heures 41 min
décryptage > Consommation
Evènement

Salon de l'agriculture 2020 : à la découverte de cette agriculture qui "vous tend les bras"

il y a 15 heures 58 min
décryptage > Education
Machine aveugle

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

il y a 16 heures 45 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L’Algérie d’Abdelaziz Bouteflika à l’heure du Printemps arabe

il y a 16 heures 52 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le choc démographique : trop d’humains, pas assez de ressources

il y a 16 heures 53 min
décryptage > Economie
Economie à l'arrêt

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

il y a 17 heures 18 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.
il y a 17 heures 27 min
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 1 jour 3 heures
© Reuters
© Reuters
Politico scanner

Les Français et le conflit israélo-palestinien, un an après l’opération "Bordure protectrice"

Publié le 29 juillet 2015
Selon un sondage exclusif de l'Ifop pour Atlantico, les Français ont une opinion équilibrée sur le conflit israélo-palestinien. Même à l’issue de l’opération "Bordure protectrice", qui avait été abondamment couverte médiatiquement, une très large majorité de nos citoyens refusent de se positionner pour l’un ou pour l’autre camp et le déficit de soutien d’Israël dans l’opinion est limité (9% contre 17% aux Palestiniens).
Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon un sondage exclusif de l'Ifop pour Atlantico, les Français ont une opinion équilibrée sur le conflit israélo-palestinien. Même à l’issue de l’opération "Bordure protectrice", qui avait été abondamment couverte médiatiquement, une très large majorité de nos citoyens refusent de se positionner pour l’un ou pour l’autre camp et le déficit de soutien d’Israël dans l’opinion est limité (9% contre 17% aux Palestiniens).

Atlantico : Quelle est la position des Français sondés ces dernières années concernant le conflit israélo-palestinien ?

Jérôme Fourquet : Les enquêtes de l’Ifop démontrent que face au conflit israelo-palestinien, les Français adoptent très clairement une posture équilibrée. Comme le montre le tableau suivant, quand ils sont amenés à indiquer à qui vont leurs sympathies, les trois quarts des interviewés répondent ni aux Palestiniens, ni à Israël et parmi ceux qui prennent position Israël recueille quasiment le même score que les Palestiniens (12% contre 14%). Ce rapport de force était légèrement plus favorable aux Palestiniens en août 2014 mais même à l’issue de l’opération "Bordure protectrice", qui avait été abondamment couverte médiatiquement, une très large majorité de Français refusaient de se positionner pour l’un ou pour l’autre camp et le déficit de soutien d’Israël dans l’opinion était limité (9% contre 17% aux Palestiniens).

 

 

Comment expliquer l'attitude des Français ?

Ce refus de prendre parti pour l’un ou l’autre camp traduit à la fois l’idée que "les torts sont partagés" mais aussi une lassitude face à un conflit sans cesse réactivé comme si cette région était vouée à la violence et à l’instabilité depuis des décennies sans qu’aucune solution ne se dessine. Dans ce contexte, l’idée d’un Etat palestinien apparaît comme la condition préalable à une paix durable même si ce scénario est aujourd’hui en perte de vitesse face à la montée en puissance des organisations djihadistes dans la région. Si les Français ne sont pas opposés à cette création (seuls 7% pensent que "le temps n’est pas venu"), une part de plus en plus importante refuse de se positionner comme si cette option suscitait interrogations, doutes et inquiétudes.

Que pensent les Français interrogés quant à la création d'un Etat palestinien ?

L’attitude qui prévaut majoritairement aujourd’hui consiste donc à renvoyer dos-à-dos les protagonistes d’un conflit qui s’éternise. Et même si 50% de Français sont favorables à la création d’un Etat palestinien, cette position ne doit pas être interprétée comme pro-palestienne contrairement à ce que ressentent de nombreux juifs. Une évolution s’est néanmoins produite par rapport à l’époque où le petit Etat juif bénéficiait d’un très large soutien en France. Elle est intervenue non pas récemment mais à la suite de la Guerre des Six Jours. Comme on peut le voir sur le tableau suivant, le climat d’opinion en France était très majoritairement pro-israëlien jusqu’à l’issue du conflit mais l’occupation des territoires palestiniens, du Sinaï et du Golan ont rapidement fait changer la donne et le regard sur Israël.

 

Au regard de ces chiffres, l’opinion publique française n’a pas basculé d’un sentiment pro-Israël à une attitude pro-palestinienne comme on l’entend parfois dans certains milieux juifs. En revanche, Israël a bien perdu la position privilégiée qui était la sienne, l’opinion ayant basculé dans une posture plus détachée et résignée en refusant de soutenir l’un ou l’autre des camps. Ce mouvement d’opinion est profond et loin d’être anodin. Il a contribué à modifier le climat sur ces questions et à nourrir le sentiment d’abandon, d’isolement ou d’incompréhension que ressentent de nombreux juifs.

 

Méthodologie 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

06.

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

07.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Amouyal
- 29/07/2015 - 16:28
Les pseudo palestiniens
Mais en fait , habitants arabes de cette region sont instrumentalises depuis le debut par les dictatures arabes , donc le conflit est israelo arabe : il concerne l ensemble des dictatures qui justifient leurs echecs dans tous les domaines par la haine du juif
Mike Desmots
- 29/07/2015 - 11:47
C'est de la désinfo épaisse ! d'abord le titre est bizarre..
Ca ne serait pas une première de l'Iflop ...ok, c'était il me semble , un conflit ente les terroristes du Hamas( et comparses locaux et iraniens) et Israël ...les palestiniens dans leurs ensemble n'était que les victimes de cette prise d'otages à Gaza ...car dans la majorité des territoires, il n'y a pas eut d'affrontement israélo/palestiniens comme le titre l'indique .......Mal nommer les choses ajoute au malheur du monde ...(Albert Camus).