En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

03.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

04.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

05.

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

06.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

07.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

L’étonnante persistance du soutien des Français aux Gilets jaunes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

ça vient d'être publié
décryptage > High-tech
Le monde d’après Snowden

Où en est-on de la surveillance mondiale à l’heure actuelle ?

il y a 1 heure 46 min
décryptage > Santé
Santé

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

il y a 2 heures 26 min
décryptage > Economie
Epargne

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

il y a 3 heures 10 min
décryptage > Politique
Évaporation du domaine de la lutte

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

il y a 3 heures 42 min
décryptage > Défense
La guerre à l’heure des ennemis non identifiés

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

il y a 4 heures 13 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales
il y a 4 heures 47 min
pépite vidéo > Insolite
record
Une américaine traverse la Manche à la nage quatre fois d'affilée
il y a 18 heures 48 min
light > Santé
santé publique
L'Etat de New York interdit les cigarettes électroniques aromatisées
il y a 19 heures 16 min
pépites > Religion
sondage
L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France
il y a 20 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Catamount, la Justice des Corbeaux" de Benjamin Blasco-Martinez

il y a 22 heures 34 min
décryptage > Sport
LDC

PSG - REAL : 3 - 0 Sans ses stars mais avec un Idrissa Gueye impérial, Paris surclasse le Real de Zidane

il y a 2 heures 17 min
décryptage > Economie
Vie professionnelle

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

il y a 2 heures 50 min
décryptage > France
Riposte

Recrudescence des mites mangeuses de vêtements à cause des fibres naturelles et du lavage à basse température

il y a 3 heures 22 min
décryptage > Politique
Langue de bois s'abstenir

Une étude des universités de Harvard et de Berkeley démontre qu’en politique les propos clivants et politiquement incorrects paient

il y a 3 heures 57 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

il y a 4 heures 36 min
pépites > Europe
Brexit
Il pourrait y avoir une alternative au "backstop" pour Boris Johnson
il y a 18 heures 31 min
décryptage > International
élections israéliennes

Ces noeuds gordiens que devra trancher le système politique israélien après l’échec de Benjamin Netanyahu

il y a 19 heures 6 min
light > Justice
Mystérieuse affaire
Ils abandonnent leur fille adoptive et déménagent au Canada
il y a 19 heures 35 min
décryptage > Justice
Enquête virage

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

il y a 20 heures 58 min
décryptage > Economie
projet d'innovation

Les banques et les assurances vont dégager 5 milliards d'euros d’investissement pour les start-up

il y a 22 heures 45 min
Grand large

Les meilleurs musées du Pérou

Publié le 04 juillet 2015
A la découverte de la culture péruvienne, grâce à des visites privées et exclusives de ses musées les plus célèbres.
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quentin Desurmont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A la découverte de la culture péruvienne, grâce à des visites privées et exclusives de ses musées les plus célèbres.

Pour en savoir plus sur le Pérou, rendez-vous sur le site de Peplum

Le Pérou compte autant de musées qu'il en faut pour refléter la richesse de son patrimoine culturel. Certains fonds se destinent davantage aux passionnés d'histoire ; d'autres, aux aficionados de l'art. La plupart de ces institutions se concentre dans la capitale, Lima. C'est par là qu'il faut commencer avant d'explorer le reste du pays. Les couvents d'Arequipa, au sud, par exemple, mettent en scène prêtres et nonnes dans des expositions hors du commun. La ville de Cusco, à l'est, abrite également une kyrielle de trésors de l'époque précolombienne. Chacun de ces établissements ferme à 22 heures, tous les premiers vendredis du mois. Si les nocturnes donnent bien sûr une autre saveur aux collections, rien ne vaut toutefois les explications d'un expert, en dehors des horaires d'ouverture. Plongée exclusive dans l'art péruvien.

Ce bâtiment pétri de moulures a tout d'un palais. Et pour cause, il s'agit du Palacio de la Exposicion (palais de l'exposition), conçu en 1871 par l'architecte italien Antonio Leonardi en tant que siège de la grande exposition consacrée au cinquantenaire de l'indépendance du Pérou. C'est dans cet écrin néo-classique que, depuis 1957, loge le Museo de Arte de Lima (MALI). Il est 9heures. Le musée n'ouvre que dans une heure, et pourtant le conservateur a concédé à une visite privée des expositions en cours. Au programme : quatorze installations signées du plasticien allemand Marcel Odenbach, qui offre une réflexion sur les dérives de la mondialisation. Parallèlement, se voient présentées des céramiques de la culture de Chavin, civilisation précolombienne qui doit son nom à un village en ruines. Les deux thèmes sont si éloignés, qu'on attend de pouvoir se raccrocher à quelque fil rouge. Malheureusement, les salles d'expositions permanentes se trouvent fermées pour rénovation, en ce moment. Déjà une bonne excuse pour revenir l'année prochaine.

Cap sur le quartier du Pueblo Libre, à dix minutes en voiture. Le centre historique de Lima se rapproche. C'est là que se cache la plus grande collection d'art précolombien du Pérou, au Larco Museo. L'entrée est typique des haciendas latinas du XVIIIe siècle. On y est accueilli par le chant mélodieux de Juan Diego, un canari que les responsables du musée ont baptisé du nom du célèbre ténor péruvien, Juan Diego Florez. Un peu plus loin, dans le patio, trône un Pouteria lucuma, arbre local aux fruits juteux. Avant d'investir cette somptueuse bâtisse blanche, les collections privées rassemblées par l'archéologue péruvien Rafael Larco Hoyle occupaient un autre établissement à Trujillo, au nord du Pérou. Il aura fallu attendre cinquante années, soit 1961, pour que celles-ci trouvent leur place dans la capitale.

Si la première salle retrace l'histoire du père fondateur des lieux, les suivantes ont pour dénominateur commun les Incas, entre autres civilisations exposées (Salina, Vicu, Mochica, Chimu, Paracas, Chavin...). Chaque thème comporte une infinité de sous-catégories. C'était la seule façon pour les conservateurs de s'y retrouver. Fortes de 45 000 pièces – sculptures, tissus, bijoux, métaux, confondus, les réserves sont ouvertes au public. Et dire que l'on se croyait privilégié ! Le Larco Museo est l'un des rares musées au monde à offrir cette possibilité. On traverse rapidement la galerie dite érotique pour rejoindre la terrasse du café-restaurant, campée dans "le beau jardin de Lima", une récompense qui date de 2009.

Avec sa façade rouge, on ne peut pas le manquer. Créé en 2013, le MAC, alias Museum of Contemporary Art, se veut une plateforme d'échanges entre la société et le monde de la création contemporaine. Animé de débats, concerts, et spectacles, le musée se divise en trois espaces d'expositions prolongés par un parc arboré, où il n'est pas rare de croiser quelque artiste en quête d'inspiration. L'architecte Frederic Cooper en parle comme d'un atelier en plein air. C'est là que l'on retrouve le directeur du musée et Muguel Aguirre, chargés de la présentation des lieux. 

D'une pierre deux coups : la rue Pedro de Osma, au sud de Lima, accueille deux musées, presque mitoyens, le Mario Testino Museum et le Museo Pedro de Osma. Le premier rend hommage à un enfant du pays, le photographe de mode péruvien Mario Testino qui, quand il ne travaille pas aux quatre coins du monde, ne manque pas une occasion de saluer ses visiteurs. Entre deux photos de Kate Moss ou de Madonna - oeuvres-phare de la collection permanente – se glissent des clichés d'horizons variés, tels des portraits de tribus en costumes traditionnels. À une programmation variée répond un menu saisonnier, au café du musée. À côté, le Museo Pedro de Osma passe pour un modèle de classicisme. Et pourtant, cet hôtel particulier comprend une galerie d'art contemporain. C'était la résidence secondaire de Pedro de Osma, fervent défenseur de l'artisanat péruvien. Un emplacement de choix à Lima, idéal pour conclure cette randonnée artistique. On traverse la rue pour regagner la plage de Los Yuyos. Le soleil ne devrait pas tarder à se coucher.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

03.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

04.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

05.

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

06.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

07.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

L’étonnante persistance du soutien des Français aux Gilets jaunes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires