En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

04.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

05.

Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis

06.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

07.

Quand la novlangue de la Mairie de Paris se traduit en réalité cauchemardesque

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

03.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

04.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

05.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

06.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

04.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

05.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
pépites > Education
Génération Covid-19
Bac 2020 : 95,7 % de réussite après la première session de rattrapage
il y a 5 heures 57 min
pépite vidéo > France
Mort du conducteur agressé
Bayonne : Gérald Darmanin promet des mesures pour les chauffeurs de bus de toute la France
il y a 6 heures 48 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

L’instinct de survie : cet atout majeur de l’espèce humaine pour surmonter ses peurs, les obstacles et les accidents de la vie

il y a 13 heures 39 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Retour de l’Etat de droit : la difficile et délicate mission de la lutte contre le narcobanditisme

il y a 14 heures 46 min
décryptage > Economie
Marché du travail

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

il y a 15 heures 33 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

il y a 16 heures 47 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis
il y a 17 heures 28 min
007
L'espion égyptien qui travaillait dans l'entourage d'Angela Merkel a été démasqué
il y a 1 jour 8 heures
light > Science
Une vie de chien
Non, l'âge humain de votre chien ne se multiplie pas par sept
il y a 1 jour 10 heures
pépites > Economie
L'euro fort
L'Irlandais Paschal Donohoe prend la tête de l'Eurogroupe
il y a 1 jour 12 heures
pépites > France
Viviane Lambert
L’émotion de la mère de Vincent Lambert, un an après la mort de son fils
il y a 6 heures 24 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : comment la candidature de Rachida Dati a assuré la survie de la droite à Paris

il y a 13 heures 9 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Comment le coronavirus a bouleversé et totalement relancé la course à la Maison Blanche entre Joe Biden et Donald Trump

il y a 14 heures 22 min
décryptage > Environnement
Stratégie gouvernementale

La récession économique n’empêchera pas le gouvernement de mettre en oeuvre son programme (de punition) écologique

il y a 15 heures 9 min
décryptage > Environnement
Carburant du futur ?

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

il y a 16 heures 4 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

il y a 17 heures 17 min
décryptage > Environnement
Gaspillages

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

il y a 17 heures 43 min
pépites > Justice
Le retour de la justice
Le parquet de Paris enquête sur les fraudes au "chômage partiel"
il y a 1 jour 10 heures
pépites > France
Rénovation vintage
C’est officiel : la flèche de Notre-Dame de Paris sera reconstruite à l’identique
il y a 1 jour 11 heures
pépites > France
Fin de partie
L'état d'urgence sanitaire prend fin aujourd'hui, qu'est ce que cela signifie ?
il y a 1 jour 12 heures
Atlantic-tac

150 millions d’années au poignet, 3 h qui passe à 12 h et un "glamy" en renard arctique pour habiller le tout : c’est l’actualité des montres…

Publié le 19 juin 2015
Mais aussi le coup de l’aiguille jaune, deux compteurs et deux poussoirs pour les pâles al dente et une grande date qui danse sous son voile de saphir gris…
Grégory Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi le coup de l’aiguille jaune, deux compteurs et deux poussoirs pour les pâles al dente et une grande date qui danse sous son voile de saphir gris…

TIFFANY & CO : Géométrie en position cardinale…

La montre East West est une des meilleures surprises de l’été. Passé les premières secondes d’étonnement quand on la passe au poignet, on s’habitue très facilement à cette disposition du cadran, sur un surprenant axe est-ouest au lieu du traditionnel nord-sud entre 12 h et 6 h. Tiffany & Co, un des premiers joailliers du monde, qui affiche aujourd’hui de fortes ambitions sur le marché de la montre, a repris un style qui avait été à la mode dans les années 1910-1920, quand les montres de poignet avaient cessé d’être rondes comme les montres de poche, mais qu’on utilisait encore les mouvements de ces montres de poche traditionnelles pour créer des montres-bracelets aux formes originales. Pour avoir la couronne de remontage à 3 h, il fallait donc que le midi de la montre soit lui aussi à 3 h. Tiffany & Co a joué de cette nostalgie historique pour retravailler les cadrans dans un style vintage (chiffres, couleurs). Les dimensions de cet élégantissime rectangle d’acier, très agréable à porter, sont justes : 45 mm x 25 mm. La bonne surprise, c’est le prix : un peu moins de 4 000 euros pour une montre Swiss Made signée Tiffany & Co, même avec un mouvement à quartz, c’est commercialement très intelligent pour amener à la marque une nouvelle génération d’amateurs. Le joaillier américain a vu juste pour s’attaquer aux marchés européens…

 

BRISTON : Plage en bleu électrique…

La bonne montre de l’été, c’est celle qui marie style, résistance et prix accessible. Ne cherchez plus, Briston est un des meilleurs compromis de la saison : la marque passe, qui nous séduit toujours avec ses boîtiers « coussin » en acétate (le matériaux de nos lunettes) lance à présent une collection de chronographes Clubmaster plus classiques, avec des boîtiers métalliques très élégants dans ce style « carré cambré », des cadrans de couleur, une étanchéité à 100 m (de quoi faire à toutes les baignades de l’été), un style deux poussoirs et deux compteurs qui interdira de rater le risotto ou les pâtes al dente et, surtout, une facture qui ne dépassera pas les 300 euros – de quoi inciter chacun à emporter à la place sa Briston plutôt que sa Rolex. En 40 mm, c’est portable par tout le monde, y compris par les dames. La jeune marque française Briston a décidément beaucoup de bonnes idées pour se faire un place au soleil…


BOMBERG : Terrasse en tenue camouflée…

Une des principaux atouts de cette montre Bolt-68, signée par une des jeunes marques les plus anticonformistes de la Suisse horlogère, ne se voit pas au premier regard : c’est une montre-bracelet qui se transforme d’un seul geste en montre de poche, au bout d’une chaîne de montre. Les jeunes générations adorent retrouver les habitudes de leurs lointains grands-pères, quand il fallait extirper la montre de sa poche de son gilet pour la prendre dans la main et regarder l’heure. Les poches de jeans ont remplacé les gilets, mais l’ampleur du geste fascine. On peut évidemment porter cette montre au poignet, où elle se fera remarquer par son bracelet camouflé pixellisé, assorti aux couleurs du cadran. À l’heure de l’apéritif, ce coup de l’aiguille jaune donne envie de déclencher son chronographe (poussoirs à 11 h et 1 h) juste pour le plaisir de la voir tourner : il y a un goût de vacances dans cette Bomberg…

 

GIRARD-PERREGAUX : Voyage sous saphir gris…

Quand on prend au sérieux ses voyages, on apprend à jongler entre les dates et les fuseaux horaires : la nouvelle Traveller GMT de la manufacture Girard-Perregaux débarque pour la première fois en acier (44 mm), avec sa grande date (très lisible), son affichage d’un second fuseau horaire (celui de la maison, quand on voyage, sur vingt-quatre heures pour ne réveiller personne au cœur de la nuit) et une grand affichage des phases de la lune pour mieux rêver sous les étoiles. La seconde bat en permanence autour de cette Lune. Le cadran en saphir gris permet de deviner les secrets de cette mécanique qui fait danser les grands chiffres de la date. Une montre de grand voyageur, étanche à 100 m, rendue plus accessible par son boîtier en acier (mais, si vous avez les moyens, faites-vous plaisir avec l’or rose)…

LOUIS MOINET : Spectacle en phase jurassique…

La Jurassic Watch de Louis Moinet tire logiquement son nom de son cadran spectaculaire, taillé dans la pierre d’un os de dinosaure fossilisé. Il y a 150 millions d’années, ce cousin du géant diplodocus gambadait dans les herbages de ce qui serait plus tard l’Amérique du Nord. Aujourd’hui, ses os – retaillés en plaquettes de moins d’un millimètre d’épaisseur – ont pour écrin un boîtier en or rose et ils recouvrent une impeccable mécanique automatique suisse. L’affichage des fonctions horaires a volontairement été minimisé pour mettre en valeur ce cadran fossile. Mieux qu’à un simple décompte du temps, c’est à un voyage dans le temps que nous invite cette Jurassic Watch, dont la matière (l’or de la terre et la pierre de l’os) ressemble à une peinture abstraite contemporaine.


FENDI : Précieux sans se prendre au sérieux

Soit on en rit, soit on s’en afflige. Soit on comprend que c’est un clin d’œil, soit on s’indigne de ce « glamy » (collerette amovible, en fourrure de renard arctique), qu’on ajoute au poignet quand on veut apporter un peu de fantaisie à une très honorable montre-bijou, qui existe en plusieurs couleurs d’or, voire en acier, et dans différents sertissages. Le design de la montre est très pur : il peut se passer du « glamy », qui est lui aussi proposé en plusieurs couleurs, mais quelle insolence dans la fantaisie et quelle personnalité dans le décalage de ce feu d’artifice en renard arctique ! Le « glamy », c’est la pantoufle de vair des Cendrillon modernes – sinon le quart d’heure warholien d’un rêve glamour vécu au poignet le temps d’un songe dans une nuit d’été…

• LE QUOTIDIEN DES MONTRES

Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

Plus sur Businessmontres

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires