En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

04.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

05.

Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis

06.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

07.

Quand la novlangue de la Mairie de Paris se traduit en réalité cauchemardesque

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

03.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

04.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

05.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

06.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

05.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
pépites > Education
Génération Covid-19
Bac 2020 : 95,7 % de réussite après la première session de rattrapage
il y a 10 heures 48 min
pépite vidéo > France
Mort du conducteur agressé
Bayonne : Gérald Darmanin promet des mesures pour les chauffeurs de bus de toute la France
il y a 11 heures 39 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

L’instinct de survie : cet atout majeur de l’espèce humaine pour surmonter ses peurs, les obstacles et les accidents de la vie

il y a 18 heures 30 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Retour de l’Etat de droit : la difficile et délicate mission de la lutte contre le narcobanditisme

il y a 19 heures 37 min
décryptage > Economie
Marché du travail

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

il y a 20 heures 24 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

il y a 21 heures 38 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis
il y a 22 heures 19 min
007
L'espion égyptien qui travaillait dans l'entourage d'Angela Merkel a été démasqué
il y a 1 jour 13 heures
light > Science
Une vie de chien
Non, l'âge humain de votre chien ne se multiplie pas par sept
il y a 1 jour 15 heures
pépites > Economie
L'euro fort
L'Irlandais Paschal Donohoe prend la tête de l'Eurogroupe
il y a 1 jour 17 heures
pépites > France
Viviane Lambert
L’émotion de la mère de Vincent Lambert, un an après la mort de son fils
il y a 11 heures 15 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : comment la candidature de Rachida Dati a assuré la survie de la droite à Paris

il y a 18 heures 42 sec
décryptage > International
Bonnes feuilles

Comment le coronavirus a bouleversé et totalement relancé la course à la Maison Blanche entre Joe Biden et Donald Trump

il y a 19 heures 13 min
décryptage > Environnement
Stratégie gouvernementale

La récession économique n’empêchera pas le gouvernement de mettre en oeuvre son programme (de punition) écologique

il y a 20 heures 31 sec
décryptage > Environnement
Carburant du futur ?

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

il y a 20 heures 55 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

il y a 22 heures 8 min
décryptage > Environnement
Gaspillages

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

il y a 22 heures 34 min
pépites > Justice
Le retour de la justice
Le parquet de Paris enquête sur les fraudes au "chômage partiel"
il y a 1 jour 14 heures
pépites > France
Rénovation vintage
C’est officiel : la flèche de Notre-Dame de Paris sera reconstruite à l’identique
il y a 1 jour 16 heures
pépites > France
Fin de partie
L'état d'urgence sanitaire prend fin aujourd'hui, qu'est ce que cela signifie ?
il y a 1 jour 17 heures
Atlantic-tac

Quand la belle fille des étoiles double les heures, quand le bleu de cobalt décompte les secondes et quand le tigre sort du cadran : c’est l’actualité des montres…

Publié le 29 mai 2015
Mais aussi des jeux de lumière à l’italienne, l’aiguille qui peut afficher trois indications en même temps et la grande envie de simplicité qui nous étreint…
Grégory Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi des jeux de lumière à l’italienne, l’aiguille qui peut afficher trois indications en même temps et la grande envie de simplicité qui nous étreint…

BVLGARI : Et la lumière fut…

Lvcea – notez le U écrit en V, à la romaine – est le nom de la nouvelle arme secrète de Bvlgari pour (re)conquérir le cœur des femmes, sur tous les continents. Taille raisonnable (33 ou 36 mm), rondeur classique, design apaisé, index aux chiffres romains stylisés, éclat de l’or, lumière des pierres, idée géniale de la couronne de remontage en rubis de culture, couleurs italiennes du bracelet : en version sertie ou dans un registre plus sobre, de la ville au bureau, la Lvcea donne le ton d’une nouvelle génération de montres capables d’avouer sans provocation leur sensualité, tout comme elles jouent sans mièvrerie dans un registre d’hyperféminité. C’est le nouveau best-seller des poignets féminins. Même le prix est séduisant dans les versions de base : c’est une des meilleures bonnes nouvelles qui nous soient parvenues pour la Fête des Mères…

                                                                                                

SPEAKE-MARIN : La belle fille des étoiles…

Peter Speake-Marin est un des créateurs indépendants les plus intéressants à suivre. Britannique transplanté en Suisse par passion pour l’horlogerie mécanique, il y distille un goût très particulier pour des montres faussement traditionnelles qui savent décaler le regard par un détail insolite. Sa collection féminine, Shenandoah [un nom qui parlera à tous les nostalgiques de l’art de vivre sudiste], est inspiré par une rivière de Virginie dont le nom indien signifie « la belle fille des étoiles ». Quel plus joli nom de baptême imaginer pour ces montres aux formes très fluides, toutes en galbes, qui s’offrent deux fuseaux horaires dans un élégant entrelacs de lignes géométriques ? Admirez la composition de ces volumes qui expriment avec bonheur une dialectique très tendue entre le droit, le rond et le courbe : les cadrans nacrés sont très Big Ben, mais les aiguilles de ces deux fuseaux horaires prouvent que ces heures ont du cœur – à moins que ce ne soit du pique. C’est à cette énigmatique ambivalence qu’on reconnaît les montres vraiment féminines…

SAINT HONORÉ : Le vrai chic masculin à la française…

Cette maison purement tricolore – qui n’utilise des mouvements suisses que parce qu’on n’en trouve pas en France (d’où le Swiss Made du cadran) – a l’art de marier une certaine élégance « à la française » à un rigoureuse qualité horlogère « à la suisse ». Pour cet été, le nouveau chronographe Artcode (42 mm) s’habille en bleu de cobalt, avec une carrure en acier façon titane, des poussoirs de chronographe bien étirés pour s’intégrer dans cette carrure et des aiguilles dont l’éclat métallique contraste agréablement avec le noir du cadran. La proposition est virile, élégante et accessible : une bonne option à cocher pour la Fête des Pères !

ARNOLD & SON : Mettez un tigre dans votre cadran…

Les horlogers suisses ne jurent plus que par les « métiers d’art », manie un peu bizarre qui consistent à faire appel à des artisans d’art (graveurs, émailleurs, lapidaires, miniaturistes, micro-sculpteurs) pour créer des effets décoratifs spectaculaires sur les cadrans. Du XVIIIe siècle à la fin du XIXe siècle, l’Europe a inondé la cour impériale chinoise de tels objets du temps. L’habitude s’était perdue, mais l’attrait du nouveau marché chinois attise les convoitises. La maison Arnold & Son, dont le nom s’inspire d’un célèbre horloger britannique du XVIIIe siècle, s’inscrit dans cette tradition pour sa montre TB Tiger. TB pour « True-Beat », ou « seconde morte », une subtilité mécanique qui scande parfaitement l’écoulement du temps grâce à une aiguille des secondes qui marque un temps d’arrêt soixante fois par minute – exactement comme les secondes d’une montre à quartz. Quand les Australiens seront devenus une nation horlogère de premier plan, on sculptera peut-être des ornithorynques sur les cadrans…


MEISTERSINGER : Une seule aiguille, sinon rien…

Pourquoi se compliquer la vie avec deux aiguilles quand une seule peut faire le bonheur de ceux qui regardent passer le temps ? L’affichage mono-aiguille, c’est la spécialité de la maison allemande MeisterSinger, qui réussit l’exploit d’afficher les heures, les minutes et même la date d’un seul élan. Pour la date, c’est le disque des trente-et-un jours qui tourne pour afficher le quantième du mois en face d’un index rouge. Une montre un peu déroutante au premier coup d’œil, mais on s’habitue en moins de quatre minutes : même pas le temps qu’il faut à l’aiguille pour se déplacer entre deux index. Un affichage volontairement approximatif du temps, qui se joue dans cette Perigraph de 43 mm à cinq minutes près. Après tout, qui a besoin de contrôler son emploi du temps quotidien à la minute près ? Pour plus de précision horaire, il existe d’excellents écrans de téléphone…


BAUME & MERCIER : Finalement, la simplicité a du bon…

Après des années de concepts horlogers plus ébouriffants les uns que les autres, on se prend à céder à de nouvelles envies de simplicité. C’est là que Baume & Mercier nous attend au tournant, avec sa ligne Hampton, d’un sobriété parfaitement épurée de tout détail inutile : un boîtier rectangulaire pour le style, remarquablement mince pour se faire oublier au poignet, des chiffres presque fondus dans le décor et une simple date. Même le mouvement électronique pardonnera, en restant à la bonne heure, ceux qui feront des infidélités à leur Hampton. Touche de raffinement : les surpiqûres écrues façon sellier du bracelet, taillé dans veau brun clair qui appelle de somptueuses patines. Suprême tentation pour la Fête des pères (en plus d’un prix raisonnable pour une montre suisse de grande tradition) : on peut faire graver un message sur le fond de la montre…


• LE QUOTIDIEN DES MONTRES

Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

Plus sur Businessmontres

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires