En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un garçon sur le pas de la porte" de Anne Tyler : quand la petite vie pépère d’un quadragénaire se déglingue... un petit bijou intimiste et amusant

il y a 8 heures 54 min
pépite vidéo > Politique
Débuts difficiles
Eric Dupond-Moretti a été chahuté par les députés pour ses premiers pas à l’Assemblée nationale
il y a 9 heures 46 min
pépite vidéo > Politique
Cap pour la fin du quiquennat
Remaniement : retrouvez l'entretien du Premier ministre Jean Castex sur RMC - BFMTV
il y a 10 heures 31 min
décryptage > Politique
Intentions de vote

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

il y a 12 heures 19 min
décryptage > France
Moyen sûr de voyager

Le camping-car, star de l’été 2020

il y a 13 heures 27 min
décryptage > Europe
Vers une nouvelle crise politique ?

Irlande du Nord : l’IRA va-t-elle déterrer la hache de guerre ?

il y a 14 heures 18 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

il y a 15 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dé mem brer" de Joyce Carol Oates : un excellent recueil de 7 nouvelles cinglantes à propos de 7 femmes presque ordinaires

il y a 1 jour 5 heures
pépites > International
Contaminations
Coronavirus au Brésil : le président Jair Bolsonaro a été testé positif
il y a 1 jour 5 heures
light > Politique
Génération Covid
Emmanuel Macron a félicité les nouveaux bacheliers avec un message sur TikTok
il y a 1 jour 7 heures
pépites > Economie
Mesure d'urgence
La région Ile-de-France cesse de payer la RATP et la SNCF, en l'absence d'aide de l'Etat
il y a 9 heures 9 min
pépites > Politique
Déclarations
HATVP : Pénélope Komitès, adjointe d'Anne Hidalgo, aurait oublié de déclarer 250.000 euros et évoque une "erreur"
il y a 10 heures 5 min
décryptage > Politique
Remaniement

Les gouvernements passent, la haute administration demeure (au pouvoir)

il y a 11 heures 7 min
décryptage > Politique
Adieu robe noire

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

il y a 13 heures 11 min
décryptage > Economie
Marchés financiers

Ces investisseurs de la Tech qui semblent revenus à l’euphorie pré-bulle de l’an 2000

il y a 13 heures 50 min
décryptage > Politique
Leçons du remaniement

Alerte enlèvement : mais à quoi sert le MoDem ?

il y a 14 heures 58 min
décryptage > Economie
Impact du coronavirus

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

il y a 15 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Contre les barbares" de Maurizio Bettini : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 1 jour 5 heures
light > Justice
Bombes à retardement
Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein
il y a 1 jour 6 heures
pépites > Politique
Confiance des citoyens ?
Remaniement : les Français approuvent le choix des ministres du gouvernement de Jean Castex mais ne se font pas d'illusion sur la politique qu'ils mèneront
il y a 1 jour 8 heures
Atlantico Bourse

Trouble sur les marchés : ne cédez pas à la panique et profitez-en pour renforcer vos positions en actions

Publié le 11 mai 2015
Les chiffres de croissance américains, les indicateurs de la Chine et les enquêtes de conjoncture au Japon ont semé le trouble sur les marchés.
Alain Pitous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les chiffres de croissance américains, les indicateurs de la Chine et les enquêtes de conjoncture au Japon ont semé le trouble sur les marchés.

Après des semaines d’euphorie, les marchés ont entamé une consolidation et une reprise de la volatilité importante depuis quelques jours.

Cette consolidation, somme toute logique, peut-elle se transformer en baisse plus profonde et nous faire revivre des épisodes de stress de marchés importants ?

 

Les effets de domino étant devenus extrêmement prégnants sur les marchés depuis le début d’année, chacun peut avoir son interprétation sur l’élément déclencheur de ce changement de climat des marchés depuis mi-avril. Le fait est que le CAC par exemple est passé de près de 5300 à 4900, le dollar a baissé de 8%, le pétrole a rebondi de 20% depuis début avril et pour compléter le tableau : les taux 10 ans allemands sont passés de 0,10%... à 0,60% en quelques jours !

 

Quelques faits objectifs ont semé le trouble sur les marchés :

 

- Les chiffres de croissance américains sont médiocres depuis plusieurs semaines ; croissance du PIB faible, productivité en berne, création d’emplois plus faible que prévue.

 

- La Chine continue d’afficher des indicateurs peu enthousiasmants.

 

- Les enquêtes de conjoncture au Japon traduisent un nouveau ralentissement malgré les milliards de yen injectés par la Banque centrale du Japon. 

 

Le réel changement sur les marchés est venu du revirement complet d’anticipation sur l’inflation : il y a quelques semaines, tout le monde parlait de déflation, et depuis quelques jours, le thème de l’inflation est revenu en force. 

 

Les conséquences sur les marchés ne se sont pas faites attendre :

 

Ralentissements aux Etats-Unis = baisse du dollar et des bourses américaines et européennes.

 

Rebond du pétrole  = anticipation de reprise de l’inflation et hausse des taux.

 

Bien évidemment, comme le soulignait Mme Yellen, présidente de la Banque centrale américaine, les niveaux de valorisation relativement élevés des marchés, rendent les marchés plus nerveux lorsque les nouvelles deviennent négatives après des mois sans nuage.

 

Pour notre part, nous considérons les replis de marchés plutôt comme des opportunités pour reconstituer des positions sur les marchés… sans précipitation toutefois car certains risques subsistent.

 

Depuis des mois, nous disons que l’économie croît de manière très modérée et que le niveau de la dette est trop important pour envisager une reprise plus vigoureuse. Nous ne changeons pas de vision, de même nous pensons qu’un risque de récession est très limité.

 

Les chiffres de la zone euro confirme aussi une très timide amélioration et même si certains secteurs sont en retard, les perspectives d’investissements s’améliorent… même en France !

 

Sur le pétrole, l’offre restant très supérieure à la demande dans un contexte de croissance modérée, un retour vers 55$ sur le Brent nous paraît envisageable. Croissance molle, pétrole en recul, l’inflation devrait repartir un peu mais rester assez loin des objectifs de 2% des Banques centrales en particulier en zone euro. Les injections de liquidités de la Banque Centrale Européenne (60 Milliards de $ par mois) vont donc se poursuivre jusqu’en Septembre 2016.

 

Ceci milite pour des taux qui restent bas et un euro plus faible.

 

Enfin, et pour nous qui sommes des investisseurs en entreprises, surtout, les résultats des entreprises sont en amélioration en Europe, ce qui est clé pour nos décisions d’investissements. Cette semaine nous avons été confortés dans nos anticipations par les résultats assez bons des banques et des financières dont le discours était positif pour les trimestres à venir. Deux exemples illustrent ce que nous évoquons régulièrement sur les entreprises européennes et leur valorisation :

 

Norbert Dentressangle : le titre fait l’objet d’une offre de rachat par XPO logistics, une entreprise américaine. XPO n’hésite pas à offrir une prime de 35% sur le dernier cours. Ceci illustre l’intérêt que les Américains portent aux valeurs européennes et leur capacité à y investir en ce moment grâce à un dollar fort.

 

Sequana : après des mois de travail et de restructurations douloureuses, l’entreprise affiche des résultats opérationnels en progression. Le titre était clairement affecté par ses difficultés passées mais l’amélioration a été salué par un rebond de plus de 50% en quelques semaines.

 

Nous pensons que ce type d’exemple illustre l’intérêt des marchés européens même après les progressions que nous avons connues.

 

En conclusion : il nous paraît possible d’utiliser les périodes de doute, qui ne manquent pas de se produire comme on l’a vu en début de semaine passée, pour renforcer, bien sûr de manière sélective, les positions en actions.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires